ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Toponymie bretonne
Hier à 19:50 par Marc'heg an Avel

» LE GOFF; LE GOFFIC
Ven 15 Déc 2017 - 22:00 par Dn Gov

» Chì Mi Na Mòr Bheanna
Ven 15 Déc 2017 - 15:28 par Yann-Fañch

» Gilles LE PENGLAOU
Mar 12 Déc 2017 - 12:05 par Marc'heg an Avel

» Jean-François COATMEUR
Lun 11 Déc 2017 - 20:44 par Marc'heg an Avel

» la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort
Lun 11 Déc 2017 - 11:39 par Jeannotin

» Le drapeau de la Loire-Atlantique
Ven 8 Déc 2017 - 9:29 par Marc'heg an Avel

» GUILLIGOMARC'H * GWELEGOUARC'H
Mer 6 Déc 2017 - 21:46 par Marc'heg an Avel

» Pourquoi écrire <ow> plutôt que <aou> ?
Mar 5 Déc 2017 - 22:12 par Jeannotin

» ARZANO * An ARZHANOU
Lun 4 Déc 2017 - 21:01 par Marc'heg an Avel

» VERGEAL * Gwerial
Jeu 30 Nov 2017 - 21:15 par Marc'heg an Avel

» Vie du forum
Jeu 30 Nov 2017 - 10:11 par Marc'heg an Avel

» TORCE * Tourc'heg
Mer 29 Nov 2017 - 22:09 par Marc'heg an Avel

» Dire son âge
Mer 29 Nov 2017 - 21:09 par Marc'heg an Avel

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Mer 29 Nov 2017 - 21:01 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 CORPS-NUDS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6964
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: CORPS-NUDS   Lun 24 Nov 2008 - 22:20

Voilà une commune au nom 'intrigant', et qui a beaucoup fait vibré les amateurs de celtisme.

Carnutes, ou Cornuvii ???????????????????

----------

Commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro-Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine; arrondissement de Rennes; canton de Janzé, sur l' Ise.

http://marikavel.org/bretagne/corps-nuds/accueil.htm

----------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
elouan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 200
Age : 44
Localisation : Sant Nazer
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Mar 25 Nov 2008 - 13:41

pourquoi donner certaines formes en breton pour "corps-nuds"?

ar vourz
Maner ar Veunteun
Iliz sant Per

à ce que je sache le breton n'a jamais été parlé dans cette commune
(avant 1789 ex eveché de rennes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6964
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Mar 25 Nov 2008 - 14:23

Salut Elouan

C'est une question universelle.

En tant que Breton, je m'octroie le droit de parler en breton des choses qui existent ailleurs que dans le domaine de la langue bretonne, parce que je m'adresse aussi à des Bretons bretonnants.

Cela tient du même principe que les Français nomment Pékin ce qui s'appelle Beijing, nomment Rome ce qui s'appelle Roma, nomment Cathédrale Saint Paul, à Londres, ce qui s'appelle St Paul's Cathedral, in London.

Si ça plait, tant mieux ! Et si ça ne plait pas : c'est pareil.

J'estime que, à partir du moment ou je le fais bilingue, je respecte la forme de base, en apportant un plus.

Poserais tu la même question à un anglais parlant, en Bretagne, de Britanny's cooking ? Non !

A Nantes non plus, on n'a pas parlé breton. A Rennes non plus. Et pourtant, on les connait, en breton, sous les noms de Naoned et de Roazhon. Pourquoi ce qui est valable pour les grandes villes ne le serait pas pour les villes moins importantes, les bourgs, les villages, les hameaux, les lieux-dits.

Devrais-je n'écrire qu'en breton les pages des communes de Basse Bretagne bretonnante? Le fait de les donner bilingues, trilingues ou plus, ne me dérange en rien, bien au contraire.

Quand on vient sur le site Marikavel, on vient sur un site humaniste, sur lequel on emploie le français, le breton, l'anglais, de l'un à l'autre, sans barrière.

Et je regrette vivement de ne pouvoir le faire aussi en beaucoup d'autres langues, y compris, d'ailleurs, le gallo.

Moi, les frontières, je ne les respecte pas : je les explose, surtout celles qui sont dans la tête.

JC Even

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Mar 25 Nov 2008 - 15:41

Nota bene : bourk m. ar bourk mais, bourc'h f. ar vourc'h.

en trégorrois : ar bourk.

http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-038.jpg


Dernière édition par Ostatu le Mar 25 Nov 2008 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 200
Age : 44
Localisation : Sant Nazer
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Mar 25 Nov 2008 - 15:51

Je ne pensais pas te faire réagir aussi longuement Jean-Claude !

Ma question était surtout : pourquoi certains noms et pas d'autres ?
pourquoi ces 3 noms ?

Je ne suis pas un opposant au breton, même utilisé en haute-bretagne.
ça ma intrigué....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6964
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Mar 25 Nov 2008 - 16:30

Tout simplement parce que je n'ai pas les traductions des autres.

S'agissant de noms typiquement locaux, ou de noms de familles, il est certain qu'il vaut mieux rester prudent.

Même pour certaines communes de Basse Bretagne bretonnante, il m'arrive de ne pas savoir le nom exact.

Donc, tout ça peut se compléter avec le temps.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
elouan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 200
Age : 44
Localisation : Sant Nazer
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Mar 25 Nov 2008 - 16:50

Au risque de passer pour un pinailleur !?
ces traductions sont recentes (c'est sur) et sont les tiennes ou pas ?

Manoir de la Fontaine (XVè - XXè) Maner ar Veunteun
c'est traduit

mais pas
Chapelle saint Julien
chapel sant Julian non?

Châtaignier de François Ier
gwez-kistin francois 1an

etc....
peut-etre ces traductions te venaient elles d'un texte deja existant fait par quelqu'un d'autre?

a galon
elouan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   Lun 15 Déc 2008 - 0:24

"CORPS-NUDS


On conviendra que le nom de Corps-Nuds, tel qu'officiellement il est orthographié éveille dans l'esprit des voyageurs et des touristes d"étranges images. Une pareille déformation de l'appellation primitive porterait à croire qu'on est transporté tout à coup chez des indigènes de l'Afrique centrale, sur les bords du lac Nyanza. Pourtant cette localité, élégamment située au sommet d'une mamelon, d'où elle domine les alentours, n'a rien de sauvage ni dans les moeurs, ni dans les usages. Il n'y a que l'enseigne qui trompe : elle est le fait d'un scribe du Moyen-Age, facétieux ou ignorant, auteur de mauvais calembour que la routine officielle a trop fidèlement copié.
Corps-Nuds est une des localités de la Haute-Bretagne les plus anciennement connues et habitées. Grégoire de Tours la mentionne pour situer le théâtre de la bataille de 575 entre les Bretons de Warroc et les Francs. Notre historien dit : "usque ad Cornutum vicum, jusqu'au bourg de Cornuz 1".
Il y avait donc en cet endroit un village, un bourg, un vicus, suivant l'expression romaine dont les conquérants se servaient pour désigner une importante agglomération en dehors des villes.
A partir du VIe siècle les rédacteurs d'actes religieux et civils, les copistes, qui écrivaient en latin, employèrent l'expression de Grégoire de Tours : ad vicum, qui Cornutus dicitur 2 : jusqu'au bourg appelé Cornut. Lorsque le langage populaire imposa sa forme on traduisit par Cornuz : in parrochia de Cornuz 3, dans la paroisse de Cornuz. Cette dernière orthographe est la notation ordinaire en français de tz par z. Parfois les copistes varièrent au sujet de la consonne finale. Dans un manuscrit de la Bibliothèque nationale le même texte que nous venons de citer est écrit : in parrochia de Cornut. C'est une copie 4 - Willelnus de Tellé dedit decimam suam de Cornud 5 - Une Ville appelée Bourc-Cornu 6. Ces variantes sont l'oeuvre de copistes au moins distraits. Elles n'infirment en rien la vraie forme étymologique qui est Cornuz.
Au XVIe siècle s'introduisit l'usage plus fréquent de rédiger les actes publiques en langue vulgaire plutôt qu'en latin. Les scribes écrivirent les noms de lieux d'après les sons qui frappaient leurs oreilles ; on ne tint compte que le phonétique ; de là tant de variantes orthographiques. La forme des noms ne fut officiellement fixée qu'à la Révolution, mais que de monstruosités elle a légalement cristallisées !
Une des plus extraordinaires est celle qui nous occupe en ce moment. Comment Cornuz est-il devenu Corps-Nuds ?
Le premier exemple date de 1397. Un notaire dresse l'acte d'un aveu d'Amaury de Fontenay, il écrit Corpsnuz 7. En 1426 une légère variante s'introduisit dans le manuscrit de la reformation des feux de l'évêché, on trouve : Corsnuz.
A la suite, les recteurs, les greffiers, tous les hommes de loi écriront invariablement Corpsnuz. En 1516 l'auteur du Pouillé manuscrit du diocèse de Rennes, devant mettre en latin les textes français qu'il as sous les yeux, traduira : Recteur de Corps nuz par Rector de Corporibus nudis. Une seule exception à cet accord général se manifeste à la fin du XVIe siècle : le greffier de la seignerie du Désert, plus avisé que ses prédécesseurs, rend à Cornuz sa vraie forme.
Mais Cornuz n'en a pas fini avec les tortures qu'on lui fera subir. Au XVIIe et au XVIIIe siècle on lui en infligera des nouvelles ; l'une de ces dernières prévaudra officiellement. Les notaires et les recteurs ayant remarqué qu'il y avait une dentale dans le corpora nuda du Pouillé de Tours voulurent la maintenir en français, d'où les formes suivantes : Corps nudz, Corpnud, Corps nuds 8. La Révolution consacra officiellement l'introduction de ce parasite et maintenant on trouve partout en tête des actes civils et religieux, sur le frontispice de la gare et dans tous les almanachs la forme bizarre de Corps-Nuds. Si le secrétaire de la mairie avait la fantaisie de rendre au nom de la commune sa véritable orthographe il serait passible d'une amende.
Tout de même si j'avais l'honneur de détenir une part du pouvoir à Corps-Nuds je m'efforcerais de faire restituer au nom de ma commune sa véritable orthographe.
Peut-on supposer que le Cornutus de Grégoire de Tours n'était pas la plus ancienne forme du nom de Cornuz, et qu'au lieu de conserver le nom du propriétaire d'un fundus gallo-romain il se rattache au nom de la peuplade gauloise, bien connue, des Carnutes ?
Il est possible en effet ceux-ci, comme les Bituriges (Cubes et Vivisques), comme les Volques (Tectosages et Arécomiques) aient eu plusieurs établissements en Gaule outre le territoire bien connu qu'ils occupaient dans le Chartrain. On trouve en effet un pagus carnutenus dans une inscription gallo-romaine à Rennes et conservée aujourd'hui au musée archéologique de cette ville. C'est l'accomplissement d'un voeu fait au dieu Mars de la Vilaine. Lucius Campanius Priscus et son fils Virilis, prêtres de Rome et d'Auguste lui érigent une statue à leur frais après en avoir obtenu l'autorisation du conseil des décurions de la cité des Redones,. Ils associent à leur voeu de la maison divine de l'empereur et le pays des Carnutes qui est évidemment le leur. Tous les détails de ce texte semblent prouver qu'ils ne sont pas étrangers à la région. Ce prêtre est riche, propriétaire de grands domaines ; il appartient à une illustre famille, la gens campania, dans laquelle, lui, gaulois d'origine, s'est fait admettre comme beaucoup de ses contemporains flatteurs du pouvoir existant. Il cite avec honneur son pays d'origine qui n'est pas évidemment celui des Carnutes de Beauce. Comment serait-il venu de si loin solliciter un décret du Sénat de la cité des Redones pour élever un statue au dieu Mars de la Vilaine inconnu sur le plateau beauceron 9.
Que Carnutes eût donné Cornuz au lieu de Carnuz sous l'influence d'une étymologie populaire, il n'y a pas lieu de nous en étonner, le celtique carno- correspondant au latin cornu-. La présence d'un village de Chartres non loin de Cornuz fortifierait encore cette hypothèse. Chartres et Cornuz constituerait un doublet répondant à Carnutes comme Brioude, Brivé, répondent à Brivate ; Candes, Condé, à Condate ; Arles, Arlet, à Arelate 10.
En tout cas, il me semble suffisamment démontré que l'orthographe actuelle de Corps-Nuds est dénuée de sens ; la véritable est Cornuz. Ce nom, qui ne manque ni d'histoire, ni de gloire, mériterait de revivre dans son beau vêtement ancestral et de remplacer l'expression hybride qui affuble cette belle localité bretonne.

1 Grégoire de Tours. Historia Francorum, I. V, XXX. - Certains textes portent : Cornutius vicus ; c'est une faute de copiste ; d'ailleurs l'introduction de cet i n'infirme en rien notre thèses. Nous écrirons désormais : Cornuz, qui est la véritable orthographe.
2 Aimoni monachi Floriacensis : de gestis francorum, I. III, XXVIII : dans Bouquet, 3, 80.
3 Arch. dép. d'Ille-et-Villaine, fonds de la Borderie, titres de Vitré : pièce originale de 1241.
4 Bibl. nat., ms. fr. 22319, fol. 171.
5 Ibid., fol. 209, XIIIe siècle.
6 Chronique de Saint-Denis, I. III, X ; Bouquet, 111, 224.
7 Arch. dép. de la Loire-Atlantique, B. 2117.
8 Arch. dép. de la Loire-Inférieure, B. 2117."
9 Corpus inscriptionum latinarum, XIII. 3150 : in honorem | domus divinae | et pagi Carnute | ni Marti Vicinno | L. Campanius Priscus | et Virilis fil. sacer|dotes Romae et Aug. | statuam cum suis or|namentis de suo posu|erunt L(ocus) D(atus) Ex D(ecreto) S(enatus). Cf. J. Loth, Annales de Bretagne, t. XII, p. 266-270.
10 Notes de M. Dottin.

Abbé BOSSARD - Annales De Bretagne, XXX (1915), p. 469-472
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CORPS-NUDS   

Revenir en haut Aller en bas
 
CORPS-NUDS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CORPS-NUDS
» Cornovii et Cornouaille(s)
» L'Arche de Marie est une secte.....
» Pendant ma méditation, mon corps devient lourd et j'ai l'impression que je vais m'évanouir.
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Monographies. Histoires locales-
Sauter vers: