ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410
Jeu 20 Sep 2018 - 18:20 par uuicant

» NANTES * NAUNTT * NAONED
Mer 19 Sep 2018 - 20:26 par Marc'heg an Avel

» L'encyclopédie Marikavel.org
Mer 19 Sep 2018 - 9:31 par Marc'heg an Avel

» Fortification INzinzac Lochrist
Jeu 13 Sep 2018 - 13:57 par gunthiern

» sanctuaire de Corent en Auvergne et astronomie, noms des constellations
Mer 12 Sep 2018 - 21:24 par Marc'heg an Avel

» Forum Chronologie
Dim 9 Sep 2018 - 17:32 par Marc'heg an Avel

» QUEDILLAC / KEDELIEG
Dim 9 Sep 2018 - 17:30 par Marc'heg an Avel

» GLOUCESTER / Glevum
Ven 7 Sep 2018 - 21:57 par Marc'heg an Avel

» Famille Blanchet de la Pichonnière
Ven 7 Sep 2018 - 21:42 par Marc'heg an Avel

» Famille de l'AAGE
Ven 7 Sep 2018 - 9:59 par Marc'heg an Avel

» Rivière NESS / Nassa
Jeu 6 Sep 2018 - 20:54 par Marc'heg an Avel

» Inventaire et Histoire des Toponymes, de Belle-Ile en Mer.
Mer 5 Sep 2018 - 11:49 par jeje

» Al lun d'ar skol, ...
Mar 4 Sep 2018 - 20:13 par Marc'heg an Avel

» L'empire byzantin
Mar 4 Sep 2018 - 11:47 par Marc'heg an Avel

» Anthologie des Expressions Belliloises
Mer 29 Aoû 2018 - 19:53 par jeje


Partagez | 
 

 La Civitas des Ossismes / Osismes

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: La Civitas des Ossismes / Osismes   Mar 22 Mai 2007 - 18:11

Bonjour à tous ceux qui souhaitent connaître chaque civitas par le détail.

Pour celle des Ossismes / Osismes, il me semble que jusqu'à présent, après presque 30 ans, le plus gros travail de synthèse a été effectué par Louis PAPE :

La Civitas des Osismes à l'époque gallo-romaine.

Institut armoricain de recherches économiques et humaines.

Université de Haute-Bretagne Rennes II.

Librairie C. Klincksieck. Paris. 1978.

--------------------------

Je pourrai scanner la table des matières, au besoin.

JCE studiañ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Dim 24 Mai 2015 - 23:08

Limite orientale:
pour obtenir les 185km (125 000 pas) mentionnés par Pline, il faut qu'elle suive les cours:
- du Trieux
- du Leff
- de l'Oust
- du Blavet
- de l'Ellé

> 195 à 200 km.

Ce qui impliquerait que le Goëlo était coriosolite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Lun 25 Mai 2015 - 8:42

Pas de souci pour le Goëlo : d'abord chez les Ossismes de Kerchouan Serr-lagad à l'embouchure du Gouët.

La moitié sud de ce pays a d'abord été attribuée aux Curiosolites dans le courant du IIIè siècle (alignement des caps du Grouin et Fréhel) pour définir la baie de Saint-Brieuc jusqu'à l'embouchure de l'Ic. Cela explique la zone gallèsante au sud et bretonnante au nord.

Mais l'ensemble a été attribué à l'évêché de Saint-Brieuc, faisant à l'évêque autorisation spéciale à la moitié nord de pratiquer la messe en breton.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Lun 25 Mai 2015 - 11:02

En lisant Patrick Galliou (Les Osismes, 2014, coop breizh).
Rappel:
Patrick Galliou a publié en 2014 une somme, élargissant sur près de 2 millénaires et complétant par les acquis d'une quarantaines d'années de recherche la thèse (1972) de Louis Pape "La Civitas des Osismes à l'époque gallo-romaine" (Paris, 1978):
"Les Osismes, peuple de l'Occident gaulois" (coop breizh, 487p dont 52p de bibliographie et un index de 28p).

-------------------------------------------------------------------------------------
Mais Pline vivait au 1er siècle.

En fait, en affinant, j'obtiens environ 192km (donc distance proche des 185km de Pline) en traçant la limite ainsi:

Gouet, cime de Kerchouan, Oust jusqu'à St-Caradec / Hémonstoir (St-Gonnery, Croixanvec, St-Gérand chez les Vénètes), (proximité 2,8 km de la chapelle Ste-Tréfine, cf. étude de A-Y Bourgès) Blavet jusqu'au nord du bourg de Gouarec vers Traou Blavet (proximité de Ste-Tréfine 3.6km), hauteur de la Lande de Lanzel (réservoir d'eau, borne), hauteur (borne, 227m) de Rosnen - Brénen (2 noms br. de hauteur), ruisseau de Restmenguy (avec Menguen et Menez guen: sacralisation de limite?) (Bonen au nord, Mellionnec au sud), source de l'Ellé (St-Michel en Glomel à 1.5km au nord, un mille romain?), cours de l'Ellé, Laïta > Océan.

La limite Gouet me semble donc valide en fin de compte.

Le trésor osisme des environs de Guingamp (Bringolo? Le Merzer?) était sur la rive gauche du Leff.

Lanfains serait plutôt une quasi tautologie britto-latine (avec évolution romane de fanum > fain) de sanctuaire: lan + fanum. Pas un fines, si l'on en croit E. Vallerie (EC).

JY Eveillard (AA, Skol Vreizh, 2013, p. 53) interprète le texte de Pline différemment:
les 185 km du texte de Pline seraient la distance entre Clis (en Guérande, donc chez les Namnètes) et le Mont St Michel, en ligne droite (pourquoi en ligne droite?).
Je préfère l'interprétation donnée dans "Les Osismes".


Dernière édition par jeje le Lun 25 Mai 2015 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Lun 25 Mai 2015 - 12:05

Autre possibilité:
Que les arpenteurs d'Agrippa aient mesuré la distance Rieux (Lande de Tréfin) (ou Arzal?) (passage de voie, gués, sur la Vilaine) - embouchure du Gouet (à St-Brieuc), soit: Vilaine, Oust, Gouët.
La "péninsule" étant formée des cités des Vénètes et des Osismes.

De Rieux à la Manche (via Vilaine, Oust, Gouet): environ 180km (? à affiner).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Lun 25 Mai 2015 - 14:33

La source du Gouët, Kerchouan côté nord, la Ville Jouan, côté sud, formait la jonction du Gouët et de l'Oust, toutes deux émanant de la même nappe phréatique. C'est donc un point de repère géographique majeur.

Par contre, la limite des trois évêchés, Trégor, Saint-Brieux, Cornouaille, se trouve à Penpoulo, plus au nord, à la source du Leff (un stagnum au nord de Kerchouan. Je l'aisse à chacun le soin de traduire en latin). De là, le Leff définit la limite linguistique jusqu'à Bringolo, avant de se retourner vers l'embouchure de l'Ic, laissant le sud du Goëlo aux gallo et le nord au breton.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Lun 25 Mai 2015 - 16:40

jeje a écrit:
Autre possibilité:
Que les arpenteurs d'Agrippa aient mesuré la distance Rieux (Lande de Tréfin) (ou Arzal?) (passage de voie, gués, sur la Vilaine) - embouchure du Gouet (à St-Brieuc), soit: Vilaine, Oust, Gouët.
La "péninsule" étant formée des cités des Vénètes et des Osismes.

De Rieux à la Manche (via Vilaine, Oust, Gouet): environ 180km (? à affiner).

En affinant, 178km : hypothèse tout aussi crédible donc.

Au passage,
*postim- > ostim- > ossism- > osism- ("les ultimes", ceux du bout du monde)
Pour st > s
(?) stagnum (mot latin d'origine obscure) 'étang' > oc sa(i)gne(s), , sanha (et non de sanies comme indiqué dans Lavalade "Dict. occ. fr. LMP Etymologies occitanes").
Eau stagnante.
A St-Augustin (Corrèze, P Monteil) quelque chose comme chanyo. "Le mot a chance d'être d'origine celtique, sinon préceltique", écrit Pierre Monteil. Il se demande s'il faut rapprocher les formes ardennaises fagne.

Pempoulo (source du Leff, pen+poulloù "chef-mares", "cheffontaines") est en le Leslay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Mer 27 Mai 2015 - 9:25

Marc'heg an Avel a écrit:
Kerchouan côté nord, la Ville Jouan, côté sud, ... à la source du Leff, Penpoulo, un stagnum au nord de Kerchouan... Je l'aisse à chacun le soin de traduire en latin.
JCE studiañ

> stagnum super verticem Montis Jovis"

cf : Kavell ar Vro. 1987.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Mer 8 Juil 2015 - 16:28

jeje a écrit:
*postim- > ostim- > ossism- > osism- ("les ultimes", ceux du bout du monde)

Dans son article Celtique continental et insulaire en breton, le chanoine Falc'hun avance plutôt l'hypothèse : Ossismi < Ùxis(a)mi < Uxisàmi (les plus hauts) avec une remontée de l'accent tonique de la pénultième à l'antépénultième syllabe sous l'influence des commerçants grecs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Mer 8 Juil 2015 - 19:02

dont extrait :

" ...
Tout bien pesé, cette hypothèse de l'origine insulaire de la nouvelle accentuation en Armorique ne nous est même pas strictement indispensable, car ce nord-ouest armoricain c'était le domaine des Ossismi. Or, il est fort probable que Ossismi est une forme évoluée d'un ancien Uxisâmi, superlatif signifiant « les plus hauts », dont le féminin singulier, Uxisâma, a donné, très régulièrement, Ouessant ou Eussa.

Ouessant était bien la plus haute — elle a des falaises —et la plus importante des îles des Ossismes, qui possédaient eux-mêmes dans le territoire de leur cité les points culminants de la péninsule armoricaine : un superlatif signifiant « les plus hauts » les qualifiait donc exactement. Or, Ossismi est le nom que leur donne César, ce qui impliquerait que, dans le parler de l'aristocratie ossisme, la remontée de l'accent était déjà un fait accompli bien avant la conquête romaine : on ne peut soupçonner César d'avoir donné aux Ossismes un nom qu'ils n'eussent pas eux mêmes
reconnu (Ossismi <; Uxis(a)mi <; Uxisâmi).

(sous réserve de transposition des caractères et accents du fait des logiciels différents)

JCE  studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Mer 8 Juil 2015 - 19:23

On reconnaît aisément dans le suffixe gaulois -samos/-sama le suffixe superlatif du breton moderne. Avec le passage du s au h et l'évolution du m devenu final, on passe régulièrement de -samos à -hañ. Le h n'est pas noté, mais il explique le durcissement de la dernière consonne des adjectifs auxquels il vient s'ajouter. Hors du Trégor, la conservation de la nasalisation est irrégulière : ce suffixe peu prendre les formes -añ, -a (standard ecclésiastique léonard), ou -o. À Cléden, les superlatifs prennent régulièrement le suffixe -a mais on dit diveo pour dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Mer 8 Juil 2015 - 20:22

La recherche du sens de la hauteur, concernant une île, serait en concurrence avec une racine *mon-, que l'on retrouve dans les noms de l'île de Man, et Mona (Anglesey) ... reliable au sens *men-e : hauteur, colline, îles suffisamment hautes pour être facilement repérables. Là, me dira t'on, on se trouve dans le secteur britonnique.

En contre-partie, le sens 'Occidentaux', les plus à l'ouest, pour le secteur gaulois, pourrait se retrouver, plus tard, dans le nom de Duma Ochidient / Cruc Ochidient = le Menez-Hom, dernière hauteur remarquable à l'Occident.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Ven 10 Juil 2015 - 16:25

Léon Fleuriot 'Origines ...', p. 157-158, semble suivre Falc'hun.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   Ven 10 Juil 2015 - 17:01

Il faudrait voir ce qu'écrit exactement Fleuriot dans BSAF 1981 pp165-194 "Du gaulois au breton...", car P Galliou (2014, p9-10) reprend apparemment ce texte de Fleuriot pour avancer l'hypothèse *post- > ossisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Civitas des Ossismes / Osismes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Civitas des Ossismes / Osismes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Civitas des Ossismes / Osismes
» La civitas des Coriosolites
» La Civitas des Ambiani
» Civitas et "l'Affaire Castellucci" : un cas de christianophobie !
» Les pagi de la civitas des Riedones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: