ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 TURIN / TORINO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6851
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: TURIN / TORINO   Lun 25 Mai 2009 - 22:18

Extrait de : Italie Septentrionale, jusqu'à Livourne, Florence et Ravenne, par K. Baedeker. Leipzig - Paris. 1899. (bibliothèque personnelle JC Even)


Turin (239 m.), en ital. Torino, fut sous le nom de Taurasia la principale ville des Taurins, peuplade celto-ligurienne, détruite en 218 par Annibal, et plus tard l' Augusta Taurinorum des Romains. Elle est située sur le Pô, qui reçoit plus bas la Doire Ripaire, dans une plaine fertile, que bornent à l'O. les Alpes Grées et Cottiennes et à l'E. les hauteurs de la rive droite du Pô. Elle a été la capitale du comté de Piémont au moyen âge, et, après l'acquisition du comté par les ducs de Savoie, la résidence temporaire de ces princes, en 1418; puis la capitale du royaume de Sardaigne, en 1720, et du royaume d'Italie, de 1859 à 1865. C'est dans cette ville que s'est créée l'unité de l'Italie, et l'activité de ses habitants est parvenue depuis longtemps à réparer les pertes que lui a fait subir le changement de la capitale. Elle est restée le siège d'un archevêché, d'une université, d'une académie militaire, du commandement du 1er corps d'armée de l'Italie, etc. Le nombre des habitants s'élève maintenant à 840000, y compris ceux des faubourgs.

La ville de Turin se distingue des autres grandes villes de l'Italie par la régularité du plan sur lequel elle est construite; ses rues se coupent à angles droits, et elle a de grandes places, ainsi que de nombreux jardins publics. Ce plan remonte, proportions gardées, à l'époque de la colonisation par Auguste. La ville formait alors un rectangle d'env. 720m. de long sur 670 de large, traversé par une rue principale, la via Garibaldï actuelle, entre la place du Château et la rue de la Consolata. Il y avait quatre portes principales, dont, celle du N., la Porte Palatine, existe encore au pal. delle Torri (pi. 44; p. 33). Turin ne commença à s'agrandir qu'au xviie s., sous les princes de Savoie, qui se conformèrent au plan primitif. Les travaux de fortification au xvie s. et le siège de 1706 ont contribué à faire disparaître les derniers restes de l'antiquité et à donner à Turin son cachet actuel. Les fortifications ont été rasées en 1801 par les Français, et la citadelle a fait place au chemin de fer en 1857.

-------------

Pour documentation.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
 
TURIN / TORINO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torino – Rio. Non ce n’est pas un baladeur. Plutôt une question d’échelle !
» Le Suaire de Turin:du Nouveau.....
» (2009) Vidéo ovni triangle en mai à Torino Italie
» L'église reconnait l'authenticité du saint Suaire de Turin
» Ostension du Saint-Suaire de Turin au printemps 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Italie. Rome-
Sauter vers: