ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410
Jeu 20 Sep 2018 - 18:20 par uuicant

» NANTES * NAUNTT * NAONED
Mer 19 Sep 2018 - 20:26 par Marc'heg an Avel

» L'encyclopédie Marikavel.org
Mer 19 Sep 2018 - 9:31 par Marc'heg an Avel

» Fortification INzinzac Lochrist
Jeu 13 Sep 2018 - 13:57 par gunthiern

» sanctuaire de Corent en Auvergne et astronomie, noms des constellations
Mer 12 Sep 2018 - 21:24 par Marc'heg an Avel

» Forum Chronologie
Dim 9 Sep 2018 - 17:32 par Marc'heg an Avel

» QUEDILLAC / KEDELIEG
Dim 9 Sep 2018 - 17:30 par Marc'heg an Avel

» GLOUCESTER / Glevum
Ven 7 Sep 2018 - 21:57 par Marc'heg an Avel

» Famille Blanchet de la Pichonnière
Ven 7 Sep 2018 - 21:42 par Marc'heg an Avel

» Famille de l'AAGE
Ven 7 Sep 2018 - 9:59 par Marc'heg an Avel

» Rivière NESS / Nassa
Jeu 6 Sep 2018 - 20:54 par Marc'heg an Avel

» Inventaire et Histoire des Toponymes, de Belle-Ile en Mer.
Mer 5 Sep 2018 - 11:49 par jeje

» Al lun d'ar skol, ...
Mar 4 Sep 2018 - 20:13 par Marc'heg an Avel

» L'empire byzantin
Mar 4 Sep 2018 - 11:47 par Marc'heg an Avel

» Anthologie des Expressions Belliloises
Mer 29 Aoû 2018 - 19:53 par jeje


Partagez | 
 

 Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Ven 21 Aoû 2009 - 22:35

Salut les esprits malins,

Quand on parle de Korrigans, on imagine des nains faisant la ronde autours d'un caillou, d'une flaque d'eau, etc ...

C'est d'ailleurs le sens donné par les dictionnaires bretons :

nain = korr, korrig.

----------

Parcourant l'ouvrage de Cambry, Voyage dans le Finistère, je lis, page 348, dans une discussion à propos des cairns, et de Stone-Heng :

"Les anciens Bretons insulaires les nommaient Chiorgaur que les premiers moines traduisirent par ces mots : chorea gigantum ou giants dance; ces mots offrent un rapport si positif qu'il est impossible de ne le pas saisir. Nous avons vu que nos Bretons nomment Gauric les génies qui dansent autour de ces pierres. Les habitans de Pont-l'Abbé les appellent ti Gauriquet".

---------

Observation JC Even : tant il est vrai qu'en gallois, géant / giant se donne : cawr

Pour intro à discussion entre gallois cawr = géant, et breton korr = nain. skratch

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Begbie



Nombre de messages : 130
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Dim 6 Sep 2009 - 19:21

Citation :
Pour intro à discussion entre gallois cawr = géant, et breton korr = nain.
Nain en gallois se dit aussi corrach.
Je crois que c'est la tradition populaire récente qui a figé korrigan dans l'image d'un nain. Le nom korrigan désignait les esprits de l'autre monde en général c'est à dire nains, géants, fées...

Pour info, nains, géants, fées et autres animaux fantastiques... sont les formes que prenaient les esprits des ancêtres lorsqu'ils revenaient ici-bas. (Lire les bouquins de C. Lecouteux, spécialiste de littérature médiévale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5599
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 11:24

Korrigan doit bien désigner des "petits êtres", puisqu'à la racine qui veut déjà dire 'nain' est adjoint une double désinence diminutive -ig + -an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 11:59

Voici ce qu'en dit Alb. Deshayes :

KORR (cor, 1396), s. m., nain, est issu du vieux breton corr, nain, monstre, et correspond au cornique cor, nain, pygmée, et au gallois cor, de mêmes sens. Ces mots sont tirés du celtique *kor-so-. Korrandon (corrandon, 1499), s. m., gnome, myrmidon, de korr + andon. Korrandones (korrandones, 1992), s. f., fée, de korr + andon + es. Korrig (corric, 1623), s. m; nain, de korr + -ig, équivalent ayu cornique coryk. Korrigan (corriguan, déb. XVlir), s. m., korrigan, de korr+ -ig+ -an. Korriges (korrigez, 1919), s. f., sirène, de korr+ -ig+ -es. Korryar (korryar, 1992), s. f., perdrix, de korr + yar, identique au gallois coriar. Kornandon (cornandon, 1464), s. m., variante de korrandon, de korr + n-andon, du vieux breton nanton, cours d'eau.

----------

JCE

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5599
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 12:27

Si l'on en croit la carte ALBB 410, la forme korrigan est loin d'être la + usuelle : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-410.jpg

on la trouve aux pts : 33, 44 notamment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5599
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 13:09

Marc'heg an Avel a écrit:


Les habitans de Pont-l'Abbé les appellent ti Gauriquet".

J. Cambry


Cf. pts 46, 47, 52, 53 de la carte ALBB 410 : kourriked, korriked..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 13:55

Pour ce qui concerne la Danse des Géants, je pense en avoir donné l'explication dans l'étude Emgann Karaez, en ce qui concerne les thèmes liés à Merlin l'Enchanteur.

Le site de Stonehenge (= Grandes pierres suspendues), est effectivement présent dans le mythe merlinesque. On les y interprète, bien entendu, comme des géants faisant le ronde, dans un monde parallèle dont Merlin est le magicien central.

Il s'agit en fait d'une mauvaise interprétation du mot latin carola, qui désigne un temple circulaire à colonnade.

On retrouve alors le mot ancien français : carole = danse (danser la carole), et le mot breton koroll = danse.

Autrement dit, à partir d'un temple circulaire à colonnes monumentales, ce qui est le cas de Stonehenge, on est arrivés à une danse de géants, puis à une danse de nains !

Faut le faire.

Mais c'est fait ! lol!

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5599
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 20:41

Marc'heg an Avel a écrit:


Il s'agit en fait d'une mauvaise interprétation du mot latin carola, qui désigne un temple circulaire à colonnade.

JCE studiañ

Comment pourrait-il s'agir d'une mauvaise interprétation d'un mot qui ne figure pas, sauf erreur, dans le texte de Geoffroy de Monmouth ? Car si je n'abuse la locution "chorea gigantum" est bien celle qui apparaît dans son Historia Regum Britanniae et non carola.

« Cui Merlinus : „si perpetuo opere sepulturam vicorum decorare volueris, mitte pro chorea gigantum, quae est in Killarao monte Hybarniae. [...] » (Source : Historia Regum Britanniae)

Par ailleurs, j'ai recherché dans le dictionnaire de Félix Gaffiot le mot carola sans succès. Pourrais-tu nous donner la première attestation de ce dernier avec le sens de "temple circulaire à colonnade" ? A défaut, à quelle époque commence-t-on à trouver ce mot en usage ?

On peut lire dans le TLF la définition suivante : "carole : ARCHIT. Circuit des bas côtés qui entourent le chœur d'une église où ils forment l'abside`` (GAY t. 1 1887)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 22:16

Je vais essayer de retrouver çà, s'agissant d'un mot spécifique d'architecture romaine.

Autant que je me souvienne, il y a un rapport avec lat. corolla, corolle / couronne.

Je crois que le renseignement provenait de la description d'un temple, semblable à celui de Vesta, à Rome :

http://www.unicaen.fr/services/cireverome/pdr_maquette.php?fichier=visite_temple_vesta

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5599
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 22:34

Marc'heg an Avel a écrit:

"Les anciens Bretons insulaires les nommaient Chiorgaur [...]"
J. Cambry

Connaît-on la source (les sources ?) de J. Cambry ? Autrement dit, le terme chiorgaur est-il bien attesté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 7 Sep 2009 - 22:50

Cambry n'a pas donné de bibliographie.

Il a souvent été contredit par le Chevalier de Fréminville, qui, lui non plus, n'a pas donné ses sources, et n'a pas toujours raison non plus.

Nous sommes là à la fin du XVIIIè et la première moitié du XIXè siècles.

Je possède la réimpression de l'édition de Brest, 1836, par Coop Breizh, 1993.

----------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Mar 8 Sep 2009 - 9:06

A.J. GREIMAS : Dictionnaire de l'ancien français; le Moyen Age.
Larousse. Trésors du français. 1994.


carole, querole n.f. (1155, Wace; probabl. à partir d'un dérivé du lat. chorus, chœur, du grec). 1. Danse en rond, ronde, danse en gén. -2. Divertissements dont la danse fait partie. -3. Assemblée, cercle, réunion. -4. Colonnes placées en cercle. * caroler v. (1160, Ben.). 1. Danser en rond. -2. Se divertir. * caroloier v. (1298, M. Polo). Danser, s'amuser. * caroleor n.m. (1277, Rosé). Danseur, noceur.

-------------

partie soulignée par moi-même.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Mar 8 Sep 2009 - 10:21

C.T. ONIONS : The Oxford Dictionary of English Etymology.
Clarendon Press. Oxford. 1979


carol (kae-ral) +ring-dance accompanied by song xiii (Cursor M.); +the song itself xiv; hymn of joy for Christmas, etc. xvi. - OF. carole (surviving dial. in senses '(round) dance', 'dance-song', 'merrymaking') = Pr. carola, corola (whence It. carola), of doubtful origin ; the prevalence of old and mod. dial. forms with cor- seems to point to a Rom. sb. *choreola, f. L. chorus (see CHORUS) or to a vb. *choraulare, i. L. choraules (Gr. khoraûlês) one who accompanies a dance on the flûte ; but the gen. sensé of 'ring, circle' of OF. carole and medL. carola, recorded also for ME., may indicate a wider sense, of which 'round-dance' was a particular application, and therefore some entirely different source. So ca*rol vb. +dance in a ring xiii (Cursor M.); sing xiv. --- The W. and Bret. forms are from Eng. and F. respectively.

-----------

Partie soulignée par moi-même.

" ... may indicate a wider sense, of which 'round-dance' was a particular application, and therefore some entirely different source".

" ... peut indiquer un sens plus large, duquel celui de danse ronde (n')était (qu')un sens particulier, et aussi probablement une source totalement différente".

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Begbie



Nombre de messages : 130
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Jeu 10 Sep 2009 - 17:47

Citation :
Korrigan doit bien désigner des "petits êtres", puisqu'à la racine qui veut déjà dire 'nain' est adjoint une double désinence diminutive -ig + -an.
Si on a ajouté une désinence diminutive c'est peut-être que korr ne désignait pas un être de petite taille à l'origine.
Ce phénomène existe également chez le nain germanique (zwerc, dwarf en anglais) dont le nom était constamment accompagné de l'adjectif "petit" ou utilisé sous la forme d'un diminutif (parfois les 2) dans la littérature médiévale.
Finalement, on a trouvé dans la racine indo-européenne *dhuer "tromper, nuire" la véritable origine du "nain" germanique, le zwerc.
(voir le livre Les nains et elfes au Moyen-Age de C. Lecouteux

Peut-être que le sens originel de korr s'est perdu il y a longtemps, à l'instar de son cousin germanique...


Dernière édition par Begbie le Sam 12 Sep 2009 - 13:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Begbie



Nombre de messages : 130
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Sam 12 Sep 2009 - 12:27

Korr et koroll pourraient avoir la même racine ?

D'après le Dictionnaire des racines celtiques de P. Malvezin, la racine COR signifie :
« Courber. D'où cortos qui se retrouve dans le français court, proprement de forme ronde, en courbure... »

D'après le dico. historique de la langue française (Le Robert-2006), courbe se rattache à la racine I.E. kor-, « courbe » (> couronne).

C. Lecouteux indique que le sens de "tromper" (I.E.*dhuer, d'où est issu zwerc, le nain germanique) est, justement, à rapprocher de "courber" (I.Iranien *dhwar). Lecouteux ajoute « une métaphore indo-européenne identifie droiture et vérité, courbure et mensonge, conception qui survit encore de nos jours dans des expressions "le droit chemin" ou "emprunter des chemins tortueux (...) Le nain est à l'origine certainement un "tordu" prédisposé à être trompeur... »


Dernière édition par Begbie le Sam 12 Sep 2009 - 13:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Sam 12 Sep 2009 - 13:27

Salut Begbie,

Quand tu dis :

Begbie a écrit:
Le nain est à l'origine certainement un "tordu" prédisposé à être trompeur... »

il va de soi que c'est une interprétation qu'on a pu donner (que des gens se considérant normaux et honnêtes, ce qui reste à démontrer, ont pu donner ...) des gens de petite taille, n'entrant donc pas dans la 'normalité'.

On l'a dit aussi concernant les nègres et les gauchers, entre autre.

Que ceux-là ne se voient donc pas visés ici. Mieux vaut être petit, noir, ou gaucher, voire les trois à la fois, et être honnête, qu'être grand, blanc, droitier, et malhonnête, en même temps.

Ceci n'étant qu'un intermède pour rassurer sur l'Humanisme de la recherche.

JC Even. Webmaster. faraon

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Sam 12 Sep 2009 - 14:15

Reprenant l'idée d'une racine grecque khoros désignant un choeur, qui aurait pu donner le dérivé corolle, j'ai cherché aussi ce qu'on pouvait trouver en indo-européen à propos du coeur.

X. Delamarre nous donne *kerd, génétif *krdès, dont un dérivé est le breton kreiz = milieu.

Pour info seulement.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 62
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Mer 11 Aoû 2010 - 19:45

Rose Bonniec, née Etienne, de Pludual (Goëlo bretonnant) dit vers 1953-1954 dans un de ses cinq contes enregistrés par Geneviève Massignon:
korran (= fr. !!! korrigan, = br. kornandon) (conte Yann, pod i vaz houarn vraz, pp125-132)

Ce mot n'apparait pas sur la carte 410 de l'ALBB:
http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-410.jpg
sauf peut-être à Ploemel (haut vannetais, pt 73): koriõnèt = des korrigans

Geneviève Massignon a-t-elle enregistrée les versions en breton des contes? Ce n'est pas très clair dans ce qu'écrit Donatien Laurent dans le livre édité en 1981 chez Gallimard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefan



Nombre de messages : 8
Age : 43
Localisation : Plegeneg
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Mer 12 Jan 2011 - 21:41

gerard a écrit:
Rose Bonniec, née Etienne, de Pludual (Goëlo bretonnant) dit vers 1953-1954 dans un de ses cinq contes enregistrés par Geneviève Massignon:
korran (= fr. !!! korrigan, = br. kornandon) (conte Yann, pod i vaz houarn vraz, pp125-132)

Ce mot n'apparait pas sur la carte 410 de l'ALBB:
http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-410.jpg
sauf peut-être à Ploemel (haut vannetais, pt 73): koriõnèt = des korrigans

Korran pourrait tout simplement être une forme écourtée de korrandon. Forme qui a d'ailleurs valu une étymologie erronée : korr + an (article) + don rapportant ces êtres aux profondeurs et oubliant leur rapport à l'eau (andon = source).
Pour conforter l'idée de C. Lecouteux que les nains sont liés aux morts / ancêtres, n'oublions pas que les points d'eau sont des passages vers l'Autre Monde.

Concernant korrioned, on a affaire à un double pluriel probablement : korr + -ion + -ed.

Léon Fleuriot apparente le mot corr au v. irl cert "petit" et au latin "curtus" (A dictionnary of old breton, dictionnaire du vieux breton, Historical and comparative, Toronto (Canada), Prepcorp, 1985)

Le gallois donne d'autres noms et on notera celui d'un des fléaux dans les Mabinogi : Corannyeit (v. Les quatres branches du Mabinogi, P.-Y Lambert, Gallimard, 1993, p.178)

Vous me pardonnerez, je l'espère, de ne pas en dire beaucoup plus, je suis en pleine rédaction de mon mémoire de master 2 qui porte justement sur les "korrigans". Et si tout se déroule bien, je me lancerai dans une thèse sur le même sujet sur l'ensemble des pays celtiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stefancarpentier.wordpress.com
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5599
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Jeu 13 Jan 2011 - 1:02



Glossaire moyen-breton - Emile Ernault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Sam 15 Jan 2011 - 8:28

[quote="Stefan"]
gerard a écrit:
Rose Bonniec, née Etienne, de Pludual (Goëlo bretonnant) dit vers 1953-1954 dans un de ses cinq contes enregistrés par Geneviève Massignon:
korran (= fr. !!! korrigan, = br. kornandon) (conte Yann, pod i vaz houarn vraz, pp125-132)

Ce mot n'apparait pas sur la carte 410 de l'ALBB:
http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-410.jpg
sauf peut-être à Ploemel (haut vannetais, pt 73): koriõnèt = des korrigans

Korran pourrait tout simplement être une forme écourtée de korrandon. Forme qui a d'ailleurs valu une étymologie erronée : korr + an (article) + don rapportant ces êtres aux profondeurs et oubliant leur rapport à l'eau (andon = source).
Pour conforter l'idée de C. Lecouteux que les nains sont liés aux morts / ancêtres, n'oublions pas que les points d'eau sont des passages vers l'Autre Monde.

Concernant korrioned, on a affaire à un double pluriel probablement : korr + -ion + -ed.
quote]

korrandon > korran (?)
Pour le d, rapprocher (même région: Trégor, Goëlo):
bremañ-souden > bremañ-zõn, -zõm, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Lun 16 Nov 2015 - 13:45

Marc'heg an Avel a écrit:
Observation JC Even : tant il est vrai qu'en gallois, géant / giant se donne : cawr

Pour intro à discussion entre gallois cawr = géant, et breton korr = nain. skratch

Sauf que le mot breton qui correspond au gallois cawr n'est pas korr (nain) mais Gewr, nom d'un géant vaincu par Saint-Herbot, dans ce conte recueilli à Landélo :

http://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2010/10/richenn-sant-herbod.html

Ar richenn lar oa-hañw ur mell dèn bras ! Hag lod lar ree Gever deusountoñ, lod-all ree Gewr, lod-all ree Geur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 239
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   Mar 17 Nov 2015 - 16:51

Dans la région de Camors on disait
nozegannet, ( excusez l'orthographe)
Eürus tre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !
» qui as peur de ne plus savoir manger ou maigrir
» Tout ce qu'il faut savoir sur le kilt.
» Bibliothèque : Bouddhisme Tibétain : Savoir pardonner de Sa Sainteté le Dalaï- Lama
» Comment savoir quels sont nos talents ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Traditions & Mythologie populaire-
Sauter vers: