ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Hier à 17:59 par Per-Kouk

» Banque de blasons herminés
Hier à 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mer 23 Nov 2016 - 17:07 par jeje

» Le bélier / ar maout
Mar 22 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» Un article scandaleux sur le vannetais
Mar 22 Nov 2016 - 20:58 par Jeannotin


Partagez | 
 

 lapin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: lapin   Jeu 25 Mar 2010 - 17:11

Bonjour,
Si j'en crois Ouest-France 20-21 mars 2010 p. 5, le lapin de garenne serait apparu en Bretagne entre 987 et 1250.

(site internet de l'inventaire national du patrimoine naturel, CNRS & Muséum d'histoire naturelle de Paris: htpp://inpn.mnhn.fr)

De là, on peut déduire que les noms en breton du lapin de garenne sont des emprunts au vieux français ou du moins aux parlers dialectaux d'oïl.

Je reposte les données que j'ai compilées:

Lapin en breton

(En gallois: cwningen fém, pl cwningod)

"LAPIN"

g initial: St-Servais, Moréac, Bignan, Belle-Ile-en-Mer, Baud (partie), Guénin, Remungol, Naizin, Camors, Kerfourn, Stival, Malguénac, Noyal-Pontivy, Neulliac, Kergrist, Croixanvec, St-Gérand, Gueltas, Cléguérec, Ste-Brigitte & St-Aignan

k initial: Trédrez, Ile-de-Molène, Hôpital-Camfrout, Pont-Croix, Beuzec-Cap-Sizun, , Carhaix, Langonnet, Quiberon, Groix, Gâvres, Port-Louis, Arradon, Pluvigner, Gouarec, Laniscat, Plélauff, Lescouët, Silfiac, Séglien, Langoëlan, Locmalo, Guern, Le Sourn, Bieuzy, Bubry, Melrand, Quistinic, Languidic, Baud (partie), Plumelin, Pluméliau, St-Thuriau, Moustoir-Remungol (partie), Malguénac (partie), Inguiniel-L., Persquen, Ploërdut.

Tout l'ALRP, sauf Moréac, est en n + f
Les pluriels sont tous en –ed (sauf Moréac: gounili).

l + n: Pont-Croix, Beuzec-Cap-Sizun, Belle-Ile-en-Mer, Arradon
n + f(l): Langonnet, St-Servais, Groix, Gâvres, Quiberon, Pluvigner
n + k(l): Molène, Hôpital-Camfrout, Trédrez
n + l: Moréac, Bignan

f final: Gâvres, Groix, St-Servais, Langonnet, Quiberon, Pluvigner, Guémené
k final: Molène, Hôpital-Camfrout, Trédrez
n final: Pont-Croix, Beuzec-Cap-Sizun, Arradon, Belle-Ile-en-Mer
l final: Moréac, Bignan


DU SUD:
Beuzec-Cap-Sizun:
- Koulin (AB, 17, 1, 1902, p150, Francès, J.)

Pont-Croix:
- Koulined: lapins, Gargadenneg, HY 169, p. 20
- Kroc'hen lapin, peau de lapin, idem, p. 26

Primelin:
- Lapin, -ed (d'élevage, Eujen Chalm, p. 94)

Douarnenez, toponyme *koulin

Plonévez-Porzay, top. *koulin ou *goulin

Saint-Nic, top. *koulin ou *goulin

Quimerc'h, top. *koulin (m.) ou *goulin (f.) (douar ar choullinec) –eg f. (?) ou lire choullinet?


Plonéour-Lanvern, top. *koulin ou *goulin ("ar goulinet")

Saint-Yvy:
- Lapin, g. –ed. "Konikl" zo dianav. Heusaff, p. 183

Groix:
- ur hounifl [Mélanie, p. 91] (gounifl ou kounifl?); èr hounifl, ér houniflèd (p.12)
- /kunif/ m. / kunifret/ pl. GSBG Ternes p. 193, ar c'h-

Gâvres, Port-Louis:
- conifled (A liù el loér…, p. 347)

Belle-Ile-en-mer:
- Goulin, -ed [fém.?] /ëulin/ un lapin, Le Besco, p. 113 (plutôt koulin –cf. Hoëdic-, m. ur c'houlin)

Hoëdic, top. *koulin

Plumelin, top. *goulin
- Kounifèt

Moréac:
- Gounili, des lapins, Rolland, ALRP carte. n°078 kounifled
- Gounil
- suppl. Gounifeut

Bignan:
- Gounil, lapin (informatrice Mme M. C. née en 1925 ou 1926 à Saint-Allouestre, village: Trémesay) (ur ounil?)

Quiberon:
- Kounif à Quiberon (selon page internet de Patrick Luco)

Pluvigner (HY 186-187, p. 99):
- kounifled
- a gounifled [fr. "de lapins"]

Arradon (An Douaroù e-tal ar Mor, Planedenn):
- koulined (p. 108)
- d'he c'houlined (p. 110)

Surzur, top. *koulin (ou NP Colin?)

bas vannetais:
- kounifl

Guémené-sur-Scorff (Mc Kenna, p. 197):
- padèir gônif , fr. quatre lapins

DU NORD:

Guimaëc:
P.M. Louz a ra gant "lapin"

Berrien: ?

Saint-Pol-de-Léon : ?

Plouénan (ht Léon), top. *konikl

Plougastell-Daoulas : ?

Molène:
- Kouning (lapin sauvage) (M. Madeg…, an enezeier, 2004, p138)

Ouessant: ?

Trédrez (?) (Gros, DFBEF, J-Z, 1993, p. 678):
- Ar honikled bihan [-kl- : "correction léonarde" à l'initiative de l'éditeur?]
- Al lapined gwenn
- Eun neizad lapined
- Diou raz kement ha konifled
- Eul lapin koz

Hôpital-Camfrout:
- Paz-konikl: toux de lapin (Hôpital-Camfrout, Ch. Le Gall)

Saint-Nicodème (Haute-Cornouaille):
- lapined (Teo, M. Kerraen, HY)

Saint-Servais (?) (JY Plourin)
- gonifl, n. fém. Variante : konifl, n. fém. (Initiation, p. 84)
- gonifl, ur c'honifl, gonifled (Tammoù…, p. 184)

Carhaix (autour de -):
- kõnif

Kergloff, top. ar gonif

Langonnet:
- o gounif un lapin (Mme Le Goff)
- konifl, ur gonifl (JY Plourin, Tammoù…, p. 184)

Cléguérec & Sainte-Brigitte ALRP: gounifed, daou gounif (masculin, pas de mutation), *gounif, *ur gounif?
Quistinic ALRP: kounifed, di gounif (2 lapins, féminin, mutation)
Perret: kounifed (lapins de garenne), o gounif (1 lapin de garenne, mutation, féminin)
Sainte-Tréphine: konufëd (lapins de garenne)
Plussulien: or gõnouf (un lapin)
Saint-Gelven: kounif (lapin de garenne)
Caurel: gounifëd
Séglien: di gounif (féminin, mutation), kounifëd
Saint-Mayeux (S55, le Guerveno): ër lapin, lapinët, ër gounif
Saint-Thuriau: kounifed, eur hounif, *kounif (masculin?)
Saint-Gérand (P44): gounifed, eur hounif, *gounif (féminin?)

TOPONYMES

B. Tanguy, Studi n° 3, 1975:

Konikl, kounifl

Locmaria-Plouzané ar c'honiclet
Kergloff parc ar gonif
Pontivy guergonifet
Saint-Tugdual rous ar gonniffet
Caouënnec tossen honifet
Moustoir-Remungol counifec

Koulin ou (?) goulin
Plonéour-Lanvern stanc ar goulinet
Saint-Nic toull ar colinet, parc ar c'houlinet
Plonévez-Porzay parc ar c'houlinnet
Hoëdic lod er houlinet
Quimerc'h douar ar choullinec

A. Deshayes, DNLB:

Plouénan coniclédou
Surzur kercouline / ou village de Colin?
Douarnenez kergoulinet 1660
Douarnenez coulinec
Plumelin goulinec

Dictionnaires:
Koulin, m. (Ernault, geriadurig BG)

Koulineg, -eg, nom féminin?

jéjé


Dernière édition par jeje le Dim 3 Oct 2010 - 8:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: lapin   Jeu 25 Mar 2010 - 19:06

jeje a écrit:

Si j'en crois Ouest-France 20-21 mars 2010 p. 5, le lapin de garenne serait apparu en Bretagne entre 987 et 1250.
(...) De là, on peut déduire que les noms en breton du lapin de garenne sont des emprunts au vieux français ou du moins aux parlers dialectaux d'oïl.
Ce n'est pas tout-à-fait comme cela qu'il faut comprendre la teneur de l'article. Si on lit bien, les cartes ne donne que des animaux sauvages (même s'ils sont issus à l'origine d'élevage, de garennes...). Apparemment, le lapin domestique était connu auparavant, depuis l'antiquité, et a été élevé ensuite par les moines par exemple. On ne peut exclure que le nom breton puisse dériver directement du latin, ou du bas-latin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: lapin   Jeu 25 Mar 2010 - 19:27

Extrait de Wikipedia en français:
"Le lapin domestique est issu du lapin européen (Oryctolagus cuniculus), animal originaire d'Europe occidentale. C'est le seul animal d'élevage originaire d'Europe[36]. Autrefois très abondant en Espagne, c'est là qu'il est rencontré pour la première fois par les Romains qui sont initiés par les Ibères à la consommation de laurices. Des lepora, ancêtres des garennes, sont alors créés pour garder les lapins à disposition. C'est Varron (116-27 av. J.C.) qui nous fournit le premier témoignage écrit de ces pratiques[37]. Toutefois, le lapin européen n'a été réellement domestiqué que tardivement, au cours du Moyen-Âge, par les moines. Ainsi, au VIe siècle, dans son Histoire des Francs, Grégoire de Tours reproche à ceux-ci de consommer des laurices en période de Carême, ce met étant considéré comme d'« origine aquatique » et donc autorisé. C'est vraisemblablement pour obtenir des laurices plus aisément que les moines ont les premiers eut l'idée de placer les lapines dans des cages[38]. Les grands principes de l'élevage de lapin sont établis dès le début du XVIIe siècle par des auteurs tels que Olivier de Serres ou Jean Liébault, et resteront inchangés pendant près de quatre siècles. Si les pratiques d'élevage restent similaires, la cuniculture connaît un certain essor au XIXe siècle, et c'est à ce moment qu'apparaissent les premières races modernes."

Le lapin aurait-il envahi la Bretagne via l'abbaye de Landévennec?

gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: lapin   Jeu 25 Mar 2010 - 21:45

En latin médiéval existe le terme cunicularium, lieu où l'on élève des lapins, qui, si j'ai bien compris ce que j'ai trouvé sur le Net, avait un statut différend de celui de la "garenne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: lapin   Ven 26 Mar 2010 - 22:44

Les lapins étaient abondants dans la péninsule ibérique.
Aussi bien le latin cuniculus que le français lapin auraient leur origine étymologique dans cette région.

Pour 'garenne', rappel de mon hypothèse:
Je me demande si garenne (à l'étymologie très controversée et finalement obscure)
ne serait pas un mot d'origine gauloise.

Au vu de la carte 587 (cavité sous la rive) de l'ALBRAM (atlas linguistique Bretagne romane, Anjou, Maine),
j'opinerais vers cette évolution:
ragwinne > raguenne, raganne et raveinne, ravine
raguenne > garenne

En effet, les formes en gar- sont entourées sporadiquement par les formes en rag- (centre innovant, périphérie conservatrice).
Reste à savoir quels indices fournissent les atlas linguistiques des dialectes des autres régions de France...
gg
"origine aquatique", pourquoi?
Ont-ils pour terrain de prédilection les (rives des) rivières, propices au creusement des terriers dans les terrains alluviaux sablonneux (à Nantes, ils abondent en bord de Loire!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seoc
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 86
Localisation : Bro Neñnèit / Paeiz de Nauntt
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: lapin   Sam 27 Mar 2010 - 11:23

Salut Jeje, Le Moing associe le mot Garenne et Guérande :
http://storage.canalblog.com/29/66/676956/46771149.pdf

Tout deux serait issus d'un gaulois "vindo-randa"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: lapin   Sam 27 Mar 2010 - 12:47

La faune populaire de France de Rolland ne donne pas de formes françaises en -cl final, d'où l'impression que le breton konikl/konifl vient du latin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: lapin   Dim 16 Mai 2010 - 13:59

A Ouessant,
kounincl (Malgorn) kouniñkl (je ne suis pas sûr de la nasale, Gallica a mal scanné les articles de Malgorn).

Dans un des travaux d'Hercule de superMadeg, lu:
- Kouning (lapin sauvage) (Madeg…, an enezeier, 2004, p138) à Molène.

rappel:
En gallois: cwningen fém, pl cwningod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: lapin   Mer 15 Sep 2010 - 12:37

Alors qu'à Ouessant et Molène des formes de kounikl sont attestées, à Lampaul, Plouarzel, Trézien "kounikl n'est pas compris localement". On a: lapin, pl. -ed, fém. lapinez ("Gast, alatô!", de Yann Riou).


Dernière édition par jeje le Dim 3 Oct 2010 - 7:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: lapin   Dim 3 Oct 2010 - 7:55

Locquirec? "Bilzig", evid tizoud gad pe gonifl, & konifled, rééd. "corrigée" de 1963, p. 76.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 45
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: lapin   Dim 3 Oct 2010 - 16:55

Seoc a écrit:
Salut Jeje, Le Moing associe le mot Garenne et Guérande :
http://storage.canalblog.com/29/66/676956/46771149.pdf

Tout deux serait issus d'un gaulois "vindo-randa"

Très, très peu probable : le nom de Guérande est attesté pour la première fois en 854 sous la forme ecclesia quae dicitur Guenran. (Cartulaire de Redon). On trouve Uuenran en 857.

A moins de considérer qu'une église s'appelait "la garenne" (drôle de nom !), on y verra plutôt les éléments uuen, guen, "blanc, sacré, pur", et ran, "parcelle". Sens le plus probable : la parcelle consacrée. Ce qui sied mieux à une église tout de même... Cf le fil http://academia-celtica.niceboard.com/bretagne-breizh-bertaeyn-brittany-f3/guerande-ca-lave-plus-blanc-t1841.htm?highlight=lave+plus+blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 109
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: lapin   Dim 3 Oct 2010 - 17:13

pour 'garenne' Dauzat pensait à un pré-latin (?) 'vara'* "eau courante" avec un germanique 'wardôn' "garder"
en effet la forme avec G- en début de mot, si elle est d'origine et non pas une inversion de 'raguenne', implique un stade GW- qui en français du vieux stock roman indiquerait une prononciation en /w/ alors que l'évolution latine de 'V' (la lettre) a donné /v/ (le son) (on aurait théoriquement eu *'varenne' - dans ce cas d'une racine *'var-''garenne' ne serait pas une forme innovante, c'est 'raguenne' ou 'ravenne' qui le serait-
mais eut-être s'agit-il d'un mot passé par le breton (l'un des intervenant de ce site donne une étymplogie gauloise d'après LE MOING , d'un ancien *'windo-randa-') mais on voit mal pour le sens le rapport entre ces types de lieux et la blancheur (ou la bénédiction)?

de toute façon, si le mot était passé directement du gaulois au bas-latin on devrait avoir *'varenne'

le breton a 'gwaremm' pour "garenne", l'anglais a 'warren' et l'irlandais 'fearann' ou quelque chose en 'fear-' de toute façon: cela renvoit à /w/, mais tous ces mots peuvent être des emprunts les uns aux autres ce qui ne donne pas l'origine exacte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: lapin   Dim 3 Oct 2010 - 17:22

L'irlandais fearann semble correspondre entre autres au français "terrain" au niveau du sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: lapin   Ven 4 Nov 2011 - 9:39

Sarzeau (Ernault RC3, DVS, p. 52) koulein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: lapin   Mar 3 Jan 2012 - 14:04

jeje a écrit:

Groix:
- ur hounifl [Mélanie, p. 91] (gounifl ou kounifl?); èr hounifl, ér houniflèd (p.12)
- /kunif/ m. / kunifret/ pl. GSBG Ternes p. 193, ar c'h-

jéjé

kounifèt (M. Guillemot, 2011, Radio Bro Gwened)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: lapin   Sam 23 Fév 2013 - 20:07

Plozévet: koulin et lapin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: lapin   Sam 23 Fév 2013 - 20:38

Merci de faire remonter le fil.

En langage courant, pour le lapin domestique, c'est : lapin, al lapin, al lapined.

Pour les lapins sauvages, j'ai entendu, en propos de chasseurs, à Langoat : ar c'honifled.

Mont da dennañ ar c'honifled : aller tirer les lapins.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lapin   Aujourd'hui à 12:45

Revenir en haut Aller en bas
 
lapin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon petit lapin à 3 ans
» CHERCHE CAGE A LAPIN
» « Attention, petit lapin, tu vas marcher sur des œufs... »
» Action à PARIS contre la viande de lapin(élevage, abattage)
» Lapin au cidre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Forums thématiques: Faune, Flore, Métiers :: Faune. Loened. Animals.-
Sauter vers: