ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Jeu 8 Déc 2016 - 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Sam 3 Avr 2010 - 10:18

Les archives de l'enquête folklorique de 1939 en basse Bretagne sont - 70 ans après le collectage! - enfin accessibles à un plus grand nombre, sur un DVD (merci à Dastum).
A rapprocher des 84 ans écoulés entre la collecte à Port-Louis par Le Diberder des contes de Stéphanie Guillaume et leur date de publication (merci à M. Oiry).

Dans ce fil, chacun pourra mettre ses notes et remarques concernant le matériau enfin exhumé.

chant 174 (influence probable du breton littéraire du haut Léon)
Pleyben
/o xèrval/ = o c'hervel (c'h dur, è ouvert, finale de l'infinitif -al) = fr. appelant. Comparer avec http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-207.jpg

var bapèr = fr. par écrit (litt. 'sur papier')

pos kan = fr. chanson (supplément en ligne de Favereau: pos kan couplet, pos kan absent du Favereau 'bleu')

ma wéfèn : fr. si j'apprenais, litt. 'si je savais'

ãnkèn vras : grand chagrin (anken, nom féminin, noté g. [=masculin] (par erreur?) dans le Favereau)

hag e krog x da zèld ouz: et commence x à regarder 'contre' (krog, et pas 'komañs', da zèld ouz = sellout ouzh)

vèl kentoc'h x égèd y : fr. comme plutôt x que y

jéjé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 234
Age : 57
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 4 Avr 2010 - 10:10

Pour Jean Claude, je note dans le livre que le patron de la paroisse de Surzur est Saint Symphorien.
J'ai commencé par lire le livre je ne me suis pas encore attaqué au DVD. Je vous conseille de faire assez vite si vous voulez l'acheter, d'après mes sources il sera vite épuisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Mer 14 Avr 2010 - 20:44

chant 81, vannetais (enregistré à Brandérion, mais chant de Languidic chanté par un homme natif de Languidic (1879) et qui a vécu à Languidic de 1879 à 1909)

ar gwellañ chistr /tré zañd i vri/ (= dre 'zan e fri, dre zindan e fri) : fr. le meilleur cidre par dessous son nez.

jéjé

Theix: allas, allas! pas d'enregistrements (l'appareil était tombé en panne) des 8 chants recueillis (n°63-70), mais des transcriptions phonétiques tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Mer 14 Avr 2010 - 21:49

Citation :
chant 81, vannetais (enregistré à Brandérion, mais chant de Languidic chanté par un homme natif de Languidic (1879) et qui a vécu à Languidic de 1879 à 1909)

ar gwellañ chistr /tré zañd i vri/ (= dre 'zan e fri, dre zindan e fri) : fr. le meilleur cidre par dessous son nez.

tre zan e fri

Citation :
jéjé

Theix: allas, allas! pas d'enregistrements (l'appareil était tombé en panne) des 8 chants recueillis (n°63-70), mais des transcriptions phonétiques tout de même

ma ous intereset get breton Teiz, aveit petra nend ez ket du-hont da añrejistriñ an dud? C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Mer 21 Avr 2010 - 18:58

P. L. a oui ur bochad traoù a-zivoud breton Teiz.

Brandérion, chant 93:
ar labourer hag ar gibourc'hizion (djiborizyoñ) [ki-, kerbourc'hizien?, 'bourgeois de ville?, le mot ne semble pas avoir été collecté par Ernault, piv oar hirroc'h?]

Le fait que ce ne sont pas des vannetisants (Falc'hun ignorait tout du vannetais, il dut faire un stage d'initiation) qui ont transcrit a induit parfois des erreurs grossières.
Exemple:
j'entends sur le DVD
na pën d é ër gwahañ èr glaù (bien: gwa-)
(na pan d eo ar (er?) gwashañ ar glav)
et que je comprends
et quand la pluie est à son pire
est traduit
quand arrive l'hiver, la pluie
et est transcrit phonétiquement
na pèn dé r gohã ar glao

Qui pourrait confirmer / infirmer mon propos?
Mersi,
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Jeu 22 Avr 2010 - 18:09

Toujours le chant 93
le chanteur est natif de Camors (mère de Camors) où il a vécu jusqu'à 19 ans (puis Pluvigner).

Il prononce le mot yaouank (fr. jeune) ainsi: /jyvãk/ (yuvañk)
C'est la forme donnée par l'ALBB à Languidic. Pas de forme yuvañk sur le NALBB.
A Brandérion (sud immédiat de Languidic), à Languidic, à Camors (à la Chapelle-Neuve? la chanson vient de cette commune) à l'est de Languidic, on devait probablement autrefois prononcer yuvañk.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Jeu 22 Avr 2010 - 23:40

A Languidic ils disent yuvañk ou yeuvañk, ça je peux el garantir, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 198
Age : 43
Localisation : Sant Nazer
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Ven 23 Avr 2010 - 12:24

Quevenois a écrit:


ma ous intereset get breton Teiz, aveit petra nend ez ket du-hont da añrejistriñ an dud? C\'hoarz

il n'y en a plus je crois. le breton est éteint là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Ven 23 Avr 2010 - 17:25

En 2007 j'écrivais:

Il resterait une vingtaine de locuteurs à Theix.

(source: de vive voix par un fils d'agriculteur de Theix passionné par le breton local et connu pour son travail musical, P. L.)

Extrait du bulletin de 'Ofis 'Da lenn' (automne 2007)La première mission du service Patrimoine de l’Office est de collecter les noms de
lieux et leur prononciation auprès des brittophones de naissance en vue de les restituer
dans la signalisation.
En tout début d’année le service a prospecté la Presqu’ile de Rhuys et l’est de
Vannes en général, pour y collecter le maximum de témoignages parlés, si
toutefois il n’était pas top tard.
Est-ce qu’il reste encore des brittophones traditionnels à l’est de Vannes
aujourd’hui en 2007 ? Des archives fiables (Sébillot et autres),nous indiquent
qu’il y a moins de cent ans l’aire du breton dans le Morbihan allait jusqu'à
l’embouchure de la Vilaine,aux portes des bourgs de Muzillac,Questembert,
Elven.
Quelle est la situtation du breton à l’ouest et au nord de Vannes ? Dans ce secteur le breton
demeure encore bien vivant au quotidien chez de nombreuses personnes (Baden, Arradon,
Ploeren, Plescop, St-Ave, Meucon, St-Nolf,Monterblanc…). Souvent cependant on entend : «Il
n’y a plus rien depuis longtemps à l’est de Vannes ».Faux ! On y parle toujours breton,peu c’est
vrai,mais on y trouve encore quelques personnes âgées qui parlent un breton riche et original.
Breton courant :Teix, Sulniac, Lauzach, la Trinité-Surzur, Surzur.
Breton partiel : (mais intéressant pour le vocabulaire, les tournures, la toponymie),
Tréffléan, Sarzeau, St Armel,Hezo,Noyalo,Séné.
Témoignages épars uniquement :Berric,Ambon,Damgan,le Tour du Parc,St-Gildas-de-Rhuys,
Arzon, l’Ile d’Arz et l’Ile-aux-Moines.
Ce parler est assez proche de celui d’Auray et de Grand-Champ à la fois,« mouillé » (des i systématiques
en liaison) et très doux (pas de h).Foisonnement de mots peu usités voire inconnus
ailleurs : paot (abondant, nombreux), d’ar blein ha d’ar sol (ailleurs d’ar lein ha d’an diaz,
en haut et en bas),gra (grée, butte,sommet),lenn (stank, étang) prononcé lieun ou lièn,
riol (gwazh, ruisseau), gwinieg (vignoble)…Plus de nombreux noms d’anses, d’îles, de
rochers collectés auprès des gens de l’Arvor (Sarzeau, St Armel, Séné).
Oui,bien qu'en grande difficulté, le breton vit toujours à l’est de Vannes.Un parler qui
apporte sa contribution originale à la richesse de notre langue et sur lequel les écoles
bilingues de Sarzeau,Theix et la nouvelle école de Surzur notamment pourront s'appuyer

pour lui donner une nouvelle jeunesse.


yaouank à Languidic: les collecteurs du NALBB n'y ont pas relevé une forme avec v alors qu'elle existe (de la fiabilité des atlas linguistique et de leur insuffisance)



gégé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 2 Mai 2010 - 11:27

Chant n° 100 (enregistré à Brandérion le 31 juillet 1939, mais le chanteur Joseph-Marie LE TOUZ est natif de Languidic et y a vécu longtemps)

notes:
an dud 'n o repoz (et pas an dud e repoz) [les gens dans leur repos]
añz(ë) (= aze , fr. là) (et pas oaz) [Languidic, NALBB c. 16 là: azeu, ALBB c. 4: Languidic azë, Calan: ãzë]
Beujèp fr. Marie-Josèphe?
evnig roaial = fr. roitelet (oiseau royal)?
da hanternoz , cf. kreiznoz (minuit)
kourajët / kourajit: prenez, gardez courage, soyez confiant(e)s
k de kët non palatisé
mèyt = fr. sauf (je n'entends pas mèyt)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Jeu 10 Juin 2010 - 17:59

Ba ãn trèc'h t'ën diri :
en haut des marches, de l'escalier
(chant 189, couplet 8,
le Cloître-Pleyben, 24 août 1939, chanteur : Autret, né en 1867, du Cloître-Pl.)

Le 'ba' , bien audible, n'a pas été noté en phonétique.

'pays bidar'
= Pleyben, le Cloître-Pleyben, Lannédern, Lennon.

hèryo : hiziv (fr. aujourd'hui)
Cf. NALBB, Pleyben éryo, Lannédern & Lennon hiryo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Jeu 10 Juin 2010 - 18:43

Chant 151, le Faouët, Mme veuve Bacon, chanteuse née en 1859.

breton parlé à la fin de la chanson:
J'entends wiyaoñ ki kin (fr. je ne sais plus)
ce qui est transcrit wirã ki kin
ALBB, pt 51 le Faouët, carte 235 'je ne sais pas': wiõ keut
Pas de tch-.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Jeu 10 Juin 2010 - 22:25

Il ne faut pas tirer des conclusions à partir de si peu. A Pleyben on dit aussi bien hiryo, hèryo, héryo... Y a pas qu'une seule prononciation stricte dans chaque paroisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Sam 12 Juin 2010 - 10:52

Quevenois a écrit:
Il ne faut pas tirer des conclusions à partir de si peu. A Pleyben on dit aussi bien hiryo, hèryo, héryo... Y a pas qu'une seule prononciation stricte dans chaque paroisse...

Oui: c'est ce que je laisse entendre, un même pays (de mode vestimentaire, depuis quand?, le nom: bidar - depuis quand?, la paroisse primitive: quelle étendue?), et chaque locuteur peut y varier sa prononciation du même mot librement sur certains détails.

Cependant il est clair que pour hiziv l'isoglosse actuel h (à l'est) / pas de h (à l'ouest) coupe le pays bidar en 2.
St-Rivoal - trève de Brasparts- n'a pas de h. St-Rivoal a un r dans irio et se rattache par là au parler de Pleyben, qu'on opposera au -ch- dans icho de St-Cadou (au nord 'immédiat').
Brasparts est donné (selon Vallerie de la paroisse primitive de Pleyben sauf son nord est ) par certains en partie pour 'bidare'.
La paroisse primitive (pays 'bidar' ancien?) de Pleyben aurait compris:
- selon B. Tanguy: Pleyben, le Cloître-Pl., Lannédern, Lennon, St-Ségal, Pont-de-Buis (hors bien sûr Quimerc'h), Port-Launay, le nord de Châteaulin (= rive droite de l'Aulne selon Vallerie)
- E. Vallerie y ajoute: Brasparts (sauf nord est) et sa trève de St-Rivoal

Le chanteur et conteur JP Motreff a vécu à Pleyben et à Brasparts.
Bidar s'oppose à dardoup (double dard? / dard double?, sobriquets 'ethniques'? ancienneté?)

La question est aussi de savoir si dans les faits dialectaux actuels et en les recoupant avec d'autres données on peut retrouver traces de limites anciennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 722
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Sam 12 Juin 2010 - 17:26

jeje a écrit:
ãnkèn vras : grand chagrin (anken, nom féminin, noté g. [=masculin] (par erreur?) dans le Favereau)
Ce mot est noté féminin dans Hemon, An Here...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Sam 21 Aoû 2010 - 15:12

Chant n° 164, 18 août 1939
"Chanter" de Gouézec (Mme Marianne Caro née -en 1879- Péron, gouézecoise de parents de Gouézec, de mari, et de lieu de résidence sa vie durant):

i dow gwarn = he daou gorn = fr. ses deux cornes (celles d'une chèvre)

Le all de an devez all est omis dans la transcription.

100 lur frank = fr. largement 100 livres (traduit 100 livres franches)

Surprenant (à vérifier, erreur d'audition de ma part? Qui peut infirmer / confirmer?):
j'entends é kèrd'n, é kèrdën (= fr. dans le jardin -de...)
Hypothèses:
1) fr. jardin > br. chardin > chèrdin > kchèrdin > fausse réfection puriste là où la palatalisation est ressentie comme un élément "étranger" kèrdin
2) le g (assourdi en k) du gardin normand-picard (> anglais garden) conservé?

ën ãmãnn é zo kér (fr. le beurre est cher)

ivé: ivez, fr. aussi

trévèc'h tinër bèmdé : triwec'h diner bemdez, fr. 18 deniers par jour

intèrojèt (et pas *terojet): fr. interrogé(e), questionné(e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Sam 21 Aoû 2010 - 19:19

Citation :
1) fr. jardin > br. chardin > chèrdin > kchèrdin > fausse réfection puriste là où la palatalisation est ressentie comme un élément "étranger" kèrdin
2) le g (assourdi en k) du gardin normand-picard (> anglais garden) conservé?

c'est très peu probable en breton. Soit tu as mal entendu, soit le son est mauvais.
Dans ce coin-là à ma connaissance ils disent cherdin ou chardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 22 Aoû 2010 - 8:36

La transcription phonétique du carnet donne l'équivalent de chèrdin.
Je confirme que j'entends kèrdën.

Son è dans:
eur bourènn, fr. un poireau
eur golènn, fr. un chou


Présence du v intervocalique de ivé (br. ivez, fr. aussi) à Gouézec en 1939 :
cf. présence du v sur carte ALBB 344 à Berrien pt 33 et Lennon pt 38, enquête de 1911. Age des informateurs: 35 et 27 ans. L'informatrice de Gouézec (enquête MNATP) avait 32 ans en 1911 (même génération que ceux interrogés pour l'ALBB).

Absence du v intervocalique sur le NALBB, carte 83 "aussi", environ 70 ans plus tard, dans la même région: points 80, 88, 89, 92, 93, 96.


Dernière édition par gerard le Dim 22 Aoû 2010 - 9:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 22 Aoû 2010 - 8:51

Chant 165:
C'est l'écrivain en breton (et notaire) Yeun ar Go (Yves Le Goff), de Pleyben, qui le chante.
Né en 1897, il a vécu à Pleyben jusqu'en 1917.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 22 Aoû 2010 - 9:09

Personne ne saurait quelle transcription et quelle signification au mot djiborizyoñ (chant 93, enregistré à Brandérion)?
Faudrait-il transcrire 'g/kervourc'hizion' (bourgeois de ville)?
Serait-ce autre chose? kilbourc'hizion? Préfixe dépréciatif / péjoratif kil / skil ?


Dernière édition par gerard le Dim 22 Aoû 2010 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 22 Aoû 2010 - 13:59

T'emballe pas... faudrait que j'écoute la chanson, je pourrais te dire.

A Pleyben aujourd'hui, "aussi" se prononce [ˈyə].
De toutes façons dans les prononciations dans les chansons sont très souvent différentes de celles de la langue normale. Bien souvent, elles ne sont même pas dans le dialecte des gens qui la chantent, au mieux ils prononcent quelques mots comme ils ont l'habitude. Tout ça pour dire que les chansons ne sont pas du tout une source fiable pour la dialectologie. Elles utilisent une langue à part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Mer 1 Sep 2010 - 16:01

Chant 198, la Feuillée, chanteur né en 1889, agriculteur-chiffonnier auteur des paroles de la chanson (qui parle de son métier de chiffonnier).

er hodèn (= br. standard er c'hodell, fr. dans la poche)
in oum laka (br. standard en em laka, fr. se met)
Rappel: à Berrien, à l'est immédiat de la Feuillée, JM Plonéis a noté nom.

Chant 187, (Lennon), le Cloître-Pleyben, chanteuse née en 1877:
hãneñ (fr. celui-ci, celui-là ou (plutôt, de mon avis) celle-là, celle-ci)

La notation phonétique diffère de ce que j'entends et rapporte ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Sam 4 Sep 2010 - 12:41

Chant 170
kan ha diskan, chanteur né en 1877 (à Edern, jusqu'en 1907), chanteuse née en 1894 à St-Thois (M. et Mme Le Rognant).

mo = am boa, fr. j'avais
ar c'hleñzèñn = ar c'hwlizhenn, fr. la rosée [mauvaise notation phonétique, j'entends le n final, il ne s'agit pas d'épée!]
o klèvoud + voyelle, fr. en entendant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 5 Sep 2010 - 10:57

Waoñ Du a écrit:
jeje a écrit:
ãnkèn vras : grand chagrin (anken, nom féminin, noté g. [=masculin] (par erreur?) dans le Favereau)
Ce mot est noté féminin dans Hemon, An Here...

dans LPPN (1984), F. Favereau le donnait comme étant du genre féminin : "anken /'ãɲkən/, f. -iou, angoisse, douleur. [...]"

en revanche, dans le DBVF : "ankin, m. pl. chagrin, douleur, regret [...]"
+ supl- de P. Le Goff : "ankinek, adj. triste, affligé"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Dim 5 Sep 2010 - 11:30

dans le DBFV de Ernault (j'écris DBF DV) , p. 8a, ankin est noté masculin en effet.

Chant 163 [très intéressant] [thème de la mal-mariée]
chanteuse de Gouézec née en 1864 (!) de parents de St-Thois (plus à l'est) et époux de St-Thois aussi. N'a jamais quitté Gouézec, ne sait ni lire ni écrire, servante puis journalière.

dag âwèn [= rag aon, gant aon, gand > gad > dag?, NALBB Motreff: ôwën, peur, mais noté ãõn vers Gouézec, Lennon]
peûf = pefe
losk ãn ãno doué: "lache le nom de Dieu" (= s'en remet à (la grâce de) Dieu)
narèzõmèdgwila = ? na rae ? reas? homañ? nemet gouelañ, na ar re-se ? met gouelañ? [... que pleurer]
bigèn ma galochèn = la pointe de ma galoche [j'entends (crois entendre?) le g de galochenn]
malur, fr. malheur
ginô'wigës = genaouegez (= fr. imbécile! etc.)
-or- > -war- :va dwarn, ãn tãm kwarvèk, var gwarn ãn walèd [ma main, le "morceau de ventru", sur le "coin du foyer"]



Dernière édition par jeje le Mar 7 Sep 2010 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne   Aujourd'hui à 8:01

Revenir en haut Aller en bas
 
mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» mission folklorique du MNATP en 1939 en basse Bretagne
» Ker hans Breizh vis guelann, ker hans breizh pleudierec
» Le TUNODO, argot des nomades
» Jean-Claude, Breton bretonnant de Basse-Bretagne
» Que penser de l'émission tv "Ufo hunters"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: