ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Le lexique de Jean-Marie Héneu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Ven 9 Juil 2010 - 19:24

Cf. Dictionnaire historique du breton de R. Hemon : "a-dro-jolis bellement, à coeur joie. Pm.n.259 myl den so en bro a tro goly (lenn golys) ouz dastum glat."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 10 Juil 2010 - 1:24

Citation :
Si a-dro-jouez (dro est il vraiment tro?) est l'équivalent de a-drujet,
faut-il rapprocher aussi de l'équivalence:
(h)ervez et revit
(en ce qui concerne le t final)
a-drujet & revit étant vannetais.

c'est pas parce que hervez est rhevet dans certains dialectes vannetais, que forcément dans plein de mots les -z deviennent des t...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 10 Juil 2010 - 7:13

hypothèse :
v-fr. jolif (origine obscure en fait) > m.-br. yolis (1530) [le s d'une forme plurielle de jolif selon Deshayes] > trégorrois (a-dro-)jouez

(il faut chercher p. 1321 du GIB de Hemon, sous l'entrée jolis, et pas une entrée sous la lettre A)

Arzel Even en parte-t-il dans ses loanwords?

Les t vannetais de a-drujet et de revit sont peut-être à comparer avec
bemdet (= bemdez, fr. tous les jours), bet (= bez, fr. tombe), got (goz, fr. taupe) (ALBB respectivement pts 54 Nevez, 75 Theix, 46 Plogoff)
cf. Jackson HPB §§ 951, 948, 760.
cf. Loth RC XVII, 60 (Trégunc, Névez, & village de St-Philibert)
"c'ha brid kod lippa led pitta pid" = ar c'hazh brizh kozh lipa laezh pishañ pizh (fr. le vieux chat à la fourrure tachetée lèche son lait de la manière la plus complète et précautionneuse qui soit)

& ? bugalet (< bugalez) (= fr. 'enfants', forme concarnoise (?) passée en fr. terme de marine, sorte de bateau fait pour décharger un bateau 'mère' ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 7 Aoû 2010 - 21:02

Huitième Ribardenn : Er big hag er goukou é labourat ar zeu-hantér

"Ha hé lakat én hé chonj obér marhad dohti aveit labourat en ul lod, get er greden é vehé bet profitapl bras er marhad aveiti."

en ul lod = en commun (cf. DBVF d'E. Ernault)

"Adal en dé-sé, pé a dal en trenoz, é krogant él labour hag éh ant de glouidat ou fradeuiér, d'ou divañnat, d'ou diveinein, d'ou skubat, hep kol amzér."

klouidat, cf." kludat = herser" (DBVF d'E. Ernault)
cf. aussi "kluid (Pn), barrière (dans l'Arv. aussi herse) ; kluida, émotter le fumier avec une herse garnie de branchages" DBFV-Sup.- P. Le Goff

divañnat = ôter la mousse (< man m. mousse terrestre, rampante).

diveinein v. épierrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 7 Aoû 2010 - 22:23

Selon l'ALRP, carte 96 "de la mousse" (atlas linguistique de la région dez Pontivy, par Pascal Rolland), man (= fr. mousse) est réalisé :
, mwã, mwãn, mãt, mãn...

Il y aurait une parenté avec l'irlandais móin (= fr. tourbe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Dim 8 Aoû 2010 - 12:17

gerard a écrit:
Les t vannetais de a-drujet et de revit sont peut-être à comparer avec bemdet (...)
Ou peut-être hebiat comparé à hebiou... (mais t aussi en Trégor avec dubut).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Dim 8 Aoû 2010 - 15:26

"A pe oent bet pariù get el labour-sé éh ezant d'un aral, ha braù en em-bakent étrézè."

pariù adj. fini, achevé.

En em bakein braù = " bien s'arranger" (= bien s'entendre).

"Er goukou ne uél ket ardeu er big, pé ataù ne sañnè grik diar ou fen, hag e gendalhè de labourat ar hé nerh aveit brasan plijadur ha spleitusan profit er big."

spleitus adj. avantageux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Dim 8 Aoû 2010 - 15:41

Qui peut nous en dire plus sur la désinence verbale "ezant" qu'on trouve dans les Ribardenneù ?

"A pe oent bet pariù get el labour-sé éh ezant d'un aral, ha braù en em-bakent étrézè."

"Biskoah kaeroh e oè bet en diskrap, a pe saùezant ol de neijal."

"Mâl e oè sentein ! Ha sentein e hrezant adal en noz-sé, hag, heb arvar, é taolezant ar en hent-pras er « paotr-tavarn » de glah é lojeris, hag ul léh aral."

"Na bosér, na temsour ne gavezant de uerhein dehé marhadoureh erbet."

"Hag er hoèdizion, er brehata hag er bokein a neùé, get karanté, èl ur breur, ha kendalhet d'obér bourapted ha de chistra, ken ne goéhezant ar er bratel, édan ou guéen, beuet d'er chistr, de zirohal bet en trenoz."


Dernière édition par Ostatu le Dim 8 Aoû 2010 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Dim 8 Aoû 2010 - 15:48

Il s'agit du prétérit (c'est la marque de la troisième personne du pluriel de ce temps).

Cf. Grammaire du breton contemporain de F. Favereau, p. 197 : " [...] var. W -ezan : chomezan restai - RH 185, & -as, -ezamb, -ezant - AB). [...]"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Mer 11 Aoû 2010 - 14:17

"Tefourek e oè en amzér ; luskein e hré gurunein."


tefourek = orageux, (temps) lourd. (cf. aussi tifoulek)
gurunein (< kurunein) = tonner.
"luskein, v. n. avoir envie de ; aspirer, tendre à ; s'efforcer, tenter, tâcher, commencer, se mettre à ; chanceler ; lusket oen en hent, je m'étais mis en route (Ch.)" DBFV - Emile Ernault

luskein e hré gurunein = il s'était mis ou il commençait à tonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kado



Nombre de messages : 156
Age : 47
Localisation : An Oriant
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 9 Oct 2010 - 21:15

Ostatu a écrit:
Qui peut nous en dire plus sur la désinence verbale "ezant" qu'on trouve dans les Ribardenneù ?
cf.1 (23 Grammaire Bretonne du Dialecte de Vannes Le Bayon 1878) [sous] Tableau des Affixes [du] Parfait Défini
1PS -ezañ
3PS -as [note 3] As manque totalement d'analogie. C'est du nouveau dans la langue.
1PP -ezamb
3PP -ezañt

cf.2. (43 Grammaire Bretonne du Dialecte de Vannes Guillevic & Le Goff 4ième Edition 1942) [sous] Passé Défini
karezan j'aimais
karezous, karezout, tu aimas
karas il aima
karezamb nous aimâmes
karezoh vous aimâtes
karezant ils aimèrent

Kado.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kado



Nombre de messages : 156
Age : 47
Localisation : An Oriant
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 9 Oct 2010 - 21:31

Ostatu a écrit:
Ul laer é tiskar diar téren el loér. [...] Qui peut nous proposer une traduction ?
Un voleur dégringolant d'un rayon de lune (littéral : un voleur dégringolant de-sur rayon la lune).

Kado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 21 Mai 2011 - 14:51

Neuvième ribardenn : Roué en Éned (le roi des oiseaux)

"Donet e hra enta a bep léh, éned davéet get ou rumad."
davé, - ein v. envoyer.

"bout e oè foèuerion ha ré difaraot"

difaraot < di- + faraud (farod) (in DBFV.Sup. : "faraut adj. grand et fort, beau [...]"


"Devizet e oè bet ; predeget e oè bet ; bout e oè bet hujaotereh ha kann."

hujaudein, hujautal v. gronder
hujaotal v. rouspéter (GBAV. F. Favereau)


"Er ré e oè bras e oulennè ur roué bras ; er ré braù, ur roué braù ; er soñnerion, ur hañnour ; en neijerion bras, un tad neijour..."

neijour m. celui qui vole.


"Met darzegennat e hrè er ré bitik, er ré oann, er ré divraù, er ré disoñnour..."


Darzegennat ?, cf.le supplément au GBAV en ligne : "DARZEGENNat (Heneu) > DARSIGENNad / -at*" DARSIGENNad /-at* / DARZ- W vb. zigzaguer (comme un poisson dans l’eau)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 21 Mai 2011 - 15:28

"Disken e hra er guenéli, er hudoned, er spalouéred, er spèged, er penrued, er galdued ; disken e hra en alhuidéred, goudé bout touiet un herrad ; disken hra en ol, pé kentoh en ol nameit deu : en erér hag el... leuénan"

guenéli 'hirondelles'
kudoned 'ramiers'
spalouéred 'éperviers'
spèged 'piverts' (cf. pt 69 : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-365.jpg )
penrued '?' (cf. DBFV : "penru m. pl. ed, tiers, macreuse, oiseau de mer")
galdued 'judelles, macreuses'
alhuidéred 'alouettes'
erér 'aigle'
leuénan 'roitelet'

"Chetu en ol é spiein de sellet dohton de zisken, klask pen dehon."

in DBFV : "klah pen a, demander compte de (quelque chose) ; klah pen de, demander (quelqu'un)."
selon le GBAV : "klask penn (a, eus s'enquérir de..., & da... tirer au clair."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 21 Mai 2011 - 22:46

penn ru dans l'IB est le canard siffleur (la macreuse de Ernault?) et le macareux (l'oiseau de mer de Ernault?).

er penrued de Héno / Heneu pourrait être les tiers. Dans son énumération, il ne donne pas d'oiseaux de mer et un seul 'palmipède', le galdu attesté comme macreuse Melanitta nigra dans l'IB (goldu & galdu à Sauzon et Goulfar (en Bangor?) en Belle-Ile en mer, godu à "Kerhom"= Kerham en Ploemeur 56)
Gw. ar Menn a étudié le mot galdu dans Hor Yezh 60-61, 1969, p. 77 et HY 76-77, 1972, pp87-89 sans pouvoir dire si galdu est macreuse ou foulque macroule. Il penchait pour "foulque macroule" mais l'IB semble lui donner tort sur le littoral tout au moins.

Le mot fr. tiers est sans doute un synonyme de tiercelet, l'épervier mâle d'un tiers (ou plus ?) plus petit que sa femelle. Et ce mâle a les joues rousses (breton ruz, roux, rouge), penru = tête rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 21 Mai 2011 - 23:19

"DES SARCELLES

[...] La parure de la femelle est bien plus simple ; vêtue par-tout de gris et de gris brun, à peine remarque-t-on quelques ombres d'ondes ou de festons sur sa robe; il n'y a point de noir sur la gorge, comme dans le mâle, et en général il y a tant de différence entre les deux sexes dans les sarcelles, comme dans les canards, que les chasseurs peu expérimentés les méconnoissent, et leur ont donné les noms impropres de tiers, racanettes, mercanettes ; en sorte que les naturalistes doivent ici, comme ailleurs, prendre garde aux fausses dénominations, pour ne pas multiplier les espèces sur la seule différence des couleurs qui se trouvent dans ces oiseaux; il seroit même très-utile, pour prévenir l'erreur, que l'on eût soin de représenter la femelle et le mâle avec leurs vraies couleurs, comme nous l'avons fait dans quelques-unes de nos planches enluminées."
Histoire naturelle générale et particulière des oiseaux, Volume 62 - Georges-Louis Leclerc Buffon (Comte de)

"Tiers, se dit aussi d'un oiseau qui vient dans les marécages & sur les étangs, & qui s'appelle tiers, parce qu'il tient le milieu entre un gros canard de une sarcelle."
Dictionnaire Universel - Tome IV - Antoine Furetière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Dim 22 Mai 2011 - 9:48

Le mâle de Anas penelope, le canard siffleur, a la tête rousse (penn ruz).
Vu la place dans l'énumération de Héno avant galdu (probablement macreuse noire), ce peut être ceux-ci (siffleurs) que penrued désigne. Le siffleur est en effet plus gros que la sarcelle.

Tiers n'est donc pas un synonyme de tiercel (= tiercelet) au vu de Furetière. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé cette équivalence dans mes Greimas.

spalouéred
P. Herbert évoque in Hor Yezh 188, 1992, pp32-34, l'opposition sémantique ouest / est des variantes sparfell, f., ouest / spalwer, m., est (= épervier / buse, grand rapace diurnes), les buse, busard seraient à l'ouest skoul.
Pour les vannetais, spalwér évoquerait surtout buse et grands rapaces diurnes (?) ( aussi benuen - cf. patronyme Penven- à Pluméliau: buse, Suppl. de Le Goff)?
Pour Héno, de Naizin mais lettré, spalouéred était sans doute aussi en plus: éperviers et faucons.

Il serait intéressant de préciser toutes ces choses. Les données vannetaises semblent malheureusement manquer.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Lun 23 Mai 2011 - 16:20

« Tiers, s.m. Oiseau qui vient dans les marécages & sur les étangs & qui a de l'air d'un Canard. On l'apelle tiers, parce qu’il est plus gros que la Sarcelle, & qu'il ne l'est pas tant que le Canard. Le tiers est presque tout gris, mais d'un gris agréable. Il y a un tiers mâle & un tiers femelle. Le tiers femelle a la tête d’une couleur rougeâtre, le reste du cou, isabelle & les ailes blanches & grises, avec quelques plumes vertes & le ventre blanc. Le tiers mâle est presque tout gris sur le dos & sous le ventre. Ils ont l'un & l'autre les nageoires fines & les ailes longues. […] »
Nouveau dictionaire françois - Pierre Richelet - 1694
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Lun 23 Mai 2011 - 19:25

C'est bien (hormis l'inversion mâle / femelle) la description du canard siffleur (45-51cm). penru
Les termes canard, gros canard désignent le plus répandu: le colvert (51-62cm).
Sarcelle: 37-42cm.
Macreuses: les mâles sont noirs, même celui de la brune. galdu. brun = br. rouz à K 22 Penhors (en Pouldreuzic, bigoudénie) houad rouz

Ernault, DBFV : "penru m. pl. ed, tiers, macreuse, oiseau de mer"
tiers: oui, = siffleur
macreuse: non, EXPLICATION: penn ru à Houat G 4, selon IB, est le MACAREUX (confusion macareux / macreuse!)
oiseau de mer: oui, le macareux (penn ru, mais c'est son bec qui est rouge)? Pennou ru (en fait le bec, jaune) est à Plouguerneau mouettes rieuses. Erreur? En effet, (gouelan) penn du (tête noire) désigne généralement la mouette rieuse.
Lire dans Ernault: penru...tiers; macareux, oiseau de mer.

Gw. ar Menn a étudié le mot galdu dans Hor Yezh 60-61, 1969, p. 77 et HY 76-77, 1972, pp87-89 sans pouvoir dire si galdu est macreuse ou foulque macroule. Il penchait pour "foulque macroule" mais l'IB semble lui donner tort sur le littoral tout au moins.


Peut-être que macreuse a désigné en français, par endroit ou à certaines époques, le macareux?

normand macrolle foulque noire (cf. foulque macroule fulica atra, br. galdu!!!) = marquerolle, macroule,
macreule > macreuse > macareux (moine).
Le breton galdu, goldu, godu a donc pu lui aussi désigner à la fois la foulque macroule et le canard "macreuse".
Foulque, macreuse et macareux sont noirs.

Ni la foulque "macroule" ni la macreuse "canard" n'ont un penn ruz (tête rouge) ou un bec rouge.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Lun 23 Mai 2011 - 21:12

"tiers Penrù.. ùétt m."
Dictionnaire françois-breton ou françois-celtique du dialecte de Vannes - Claude-Vincent Cillart de Kerampoul (Abbé) (1744)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Lun 23 Mai 2011 - 21:35

br. goldu, galdu, godu (fr. foulque macroule et macreuse)
Le "Rey" (DHLF) évoque le frison markol (= poule d'eau) comme une des possibles étymologies de *mar-crolle, macroule, macreule.
Je ne sais si mar- = océan + kol = oiseau, poule? Cf. marsouin = porc de mer.
kol serait il en ce cas apparenté au breton gal-, gol-, go- + du (br. du = fr. noir)?
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Lun 30 Avr 2012 - 21:04

Ribardenn X.

meillouz morveux

ne oè ket a zisk dehon (ne oa ket a zesk dezhoñ / dezhañ): il n'apprenait pas

hujaoteu insultes

drastet maltraité?

kalavein (kalav(r)iñ) démolir

ar (= àr, war; fr. sur) hou kwal de votre / ta faute, à cause de vous / toi

kenderhel en tan entretenir le feu ("continuer, maintenir")

diskrapet! Diskrapit! Dégagez! Foutez-moi le camp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PrincedeBarbin



Nombre de messages : 191
Age : 61
Localisation : An Henvoustoer - Hémonstoir
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Sam 6 Avr 2013 - 11:08

Ostatu a écrit:
"Esteu kaer a segal, a gerh a uénih, a vel, a uénihtu, e dolpè pep plé, get un ajad mat a avaleu."

ajad m. un certain nombre ; ajadig petite quantité (P. Le Goff).

"Hag ean, ur mitinieh, goudé é lein, araok monet d'é labour, trohein get é voéz un ajad paùadeu, ha monet tré."


ajad < lajad (par fausse coupe) = laziad, lazad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Dim 14 Juin 2015 - 19:36

Dans "Al Lanv" 134, pp24-28:
chronique de Daniel Doujet
"E korn ur stalenn"
(9) Yann-Vari Heneu, un tañva ag e oberennoù:
Bourraplted an Tiegezh

bistronked : pétoncles ou vanneaux (Chlamys opercularis). Heneu emploie le mot précis en usage à Houat pour cette espèce de fruit de mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lexique de Jean-Marie Héneu   Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lexique de Jean-Marie Héneu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le lexique de Jean-Marie Héneu
» Décès de Mgr Jean-Marie Lustiger
» Relations hommes-Terre,la réponse d'un chrétien et d'un scientifique:Jean-Marie Pelt.
» Le cardinal Jean-Marie Lustiger est mort
» prière pour jean marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: