ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Gilles LE PENGLAOU
Hier à 12:05 par Marc'heg an Avel

» Toponymie bretonne
Lun 11 Déc 2017 - 20:59 par Marc'heg an Avel

» Jean-François COATMEUR
Lun 11 Déc 2017 - 20:44 par Marc'heg an Avel

» la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort
Lun 11 Déc 2017 - 11:39 par Jeannotin

» Le drapeau de la Loire-Atlantique
Ven 8 Déc 2017 - 9:29 par Marc'heg an Avel

» GUILLIGOMARC'H * GWELEGOUARC'H
Mer 6 Déc 2017 - 21:46 par Marc'heg an Avel

» Pourquoi écrire <ow> plutôt que <aou> ?
Mar 5 Déc 2017 - 22:12 par Jeannotin

» ARZANO * An ARZHANOU
Lun 4 Déc 2017 - 21:01 par Marc'heg an Avel

» VERGEAL * Gwerial
Jeu 30 Nov 2017 - 21:15 par Marc'heg an Avel

» Vie du forum
Jeu 30 Nov 2017 - 10:11 par Marc'heg an Avel

» TORCE * Tourc'heg
Mer 29 Nov 2017 - 22:09 par Marc'heg an Avel

» Dire son âge
Mer 29 Nov 2017 - 21:09 par Marc'heg an Avel

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Mer 29 Nov 2017 - 21:01 par Marc'heg an Avel

» Denez Abernot
Lun 27 Nov 2017 - 21:09 par Marc'heg an Avel

» Pinvidigezh ar Paour
Lun 27 Nov 2017 - 20:15 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Cornovii, éponymes ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Cornovii, éponymes ???   Ven 24 Déc 2010 - 9:54

Bonjour à tous,

Voici un sujet sur une grande querelle historique classique de la Petite Bretagne armoricaine :

>>> d'où la Cornouaille tire-t-elle son nom ?

----------------

Skol Vreizh. Toute l'histoire de Bretagne. Des origines à la fin du XXè siècle. 2003.

p. 102

L'organisation bretonne en Armorique

L'organisation politique

Les clans bretons, quittant leur île, reconstituent pratiquement en Armorique les anciennes cités insulaires, chacun restant le plus souvent fidèle à son ancien groupe communautaire. Ainsi les Domnonii émigrés recréent une Domnonée qui s'étend sur toute la côte nord de la péninsule (Léon, Trégor. Goëlo actuels et au-delà). De même, les Cornovii constituent une nouvelle Cornouaille (Kerne). Enfin, le chef breton Waroch, en s'emparant de Vannes (579), fonde le Bro-Waroch, encore appelé Bro-Ereg.

De ces trois petits royaumes, dont l'histoire se perd souvent dans la légende, nous ne savons qu'assez peu de choses. Toutefois, la grande Domnonée au nord, la grande Cornouaille au sud, sont étroitement alliée? leurs dynasties sont apparentées : on ne signale pas de guerre entre elles, sauf sous Conomor, fait étonnant par rapport à ce qui se passe au Pays de Galles et en Irlande. Vers 576, débute la fracture, signalée plus haut, au sein de la grande Cornouaille, en raison d'un conflit au sein de la famille régnante. Si le Bro-Waroch apparaît à l'est (puis Bro-Ereg), la toponymie garde le souvenir de l'ancien royaume de grande Cornouaille jusqu'aux portes de l'Anjou actuel (toponyme "La Cornuaille"). Grégoire de Tours nous rapporte ainsi cette fracture (V, 18) : "En Bretagne, voici ce qu'il advint : Macliauus et Bodicus, comtes des Bretons, s'étaient fait le serment que celui d'entre eux qui survivrait défendrait les fils de l'autre comme s'ils étaient les siens. Bodicus mort laissa un fils, Theudericus. Macliauus, oublieux de son serment, le chassa de sa patrie et prit le royaume de son père. Theudericus fut longtemps fugitif et errant. Dieu ayant eu pitié de lui, il rassembla des hommes de Bretagne, se jeta sur Macliauus, le tua de l'épée avec son fils Jacob et remit sous son pouvoir la partie du royaume (regnum) qu 'avait autrefois possédée son père. L'autre partie, cependant, Warochuus, fils de Macliauus se l'assura" (L. Fleuriot, O.B, op. cit.).

-------------------

Mais je rappelle que cette version des Cornovii est contestée par une étymologie en Cornugallia défendue par beaucoup d'autres historiens

Pouvons nous en débattre en évitant des partis pris politiques ? Faute de quoi ce fil sera fermé.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Ven 24 Déc 2010 - 10:03

Maurice DUHAMEL : Histoire du peuple breton. 1939.

Réédition An Here. 2000.

p. 44 :

"Cependant, le flot des émigrants grossissait en Armorique. La tribu des Domnonéens, qui occupait tout le Nord du pays (Léon, Trégor, Goëlo), s'étendait vers l'Est, en direction de la Rance. Au Sud, les Cornubiens fondaient un nouveau Cornwall, la Cornouaille. Les pays de Vannes, de Nantes et de Rennes demeuraient gallo-romains".

---------------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Ven 24 Déc 2010 - 10:14

Wendy MEWES : Discovering the history of Brittany. 2006 :

p. 38 :

Often the in-comers were organised groups of men, women and children, including religious leaders, who were prepared to negotiate for and purchase land to settle on. Those of the tribe of thé Dumnonii frorn Cornwall settled in thé north of Brittany (which came to be called Domnonée) and thé Cornovii from north Wales in the south west (Cornouaille), gradually taking over and replacing the old tribal areas.

------------------

W. Mewes, Britannique, vit depuis plusieurs année en K.Breizh.

Approche nuancée :

Les Cornovii ne sont pas des autochtones du Cornwall, mais du North Wales (mais actuellement partie du Cheshire). Ce qui est historiquement exact.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Ven 24 Déc 2010 - 12:26

Henry WAQUET, dans Visages de la Bretagne (partie historique). Horizons de France. Paris. 1941.

p. 49 :

Les émigrations bretonnes.
...

Les Scots d'Irlande insultant sans répit les côtes occidentales de la grande île, bon bbre de Bretons prirent après 440 le parti d'émigrer. La plupart gagnèrent la presqu'île armoricaine, où ils savaient que la place ne manquait pas. En 461 déjà, un «évêque des Bretons» siégeait à Tours dans un concile. En 470, les Wisigoths battirent dans le Berry un corps de 12.000 Bretons qui, sous leur chef Riothine, guerroyaient pour le service de l'empire. Quand les Anglo-Saxons, à leur tour, se furent jetés sur la Grande-Bretagne, le courant d'émigration s'amplifia. Les gens de la côte sud (Dumnonia et Cornovia, actuellement Devon et Cornwall) franchirent en masse la mer et s'installèrent, probablement sans rencontrer de résistance sérieuse, sur les rivages de l'Armorique. Celui du nord prit le nom de Domnonée, celui du sud de Cornouaille. L'Armorique elle-même devint une petite Bretagne. ... "

---------------

Le problème est de savoir depuis quand l'extrémité sud-ouest de la GB est sous la dénomination Cornubia, sachant qu'à l'époque de Ptolémée toute cette contrée est nommée Dumnonia.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Dim 26 Déc 2010 - 10:55

Voici ce qu'on trouve sur Wikipédia :

-----------------

Cornouaille se dit Kerne, Kernev ou Bro Gerne en breton, et Cornugallia en latin, parfois « Cornubia ».

* Il est possible que ce nom lui ait été donné en référence à cette région de Cornouailles (Kernow), tout comme l'actuel Devon (ancienne Dumnonia) a donné son nom à la Domnonée qui désignait la côte Nord de la Bretagne au Haut Moyen Âge.

* Selon une autre hypothèse qui a eu longtemps cours, le nom serait d'origine anglo-saxonne et signifierait « Le pays des étrangers » en référence au cantonnement des Celtes d'Outre-Manche par les envahisseurs Angles, saxons, jutes et frisons.

* Une troisième hypothèse, basée sur la traduction latine cornugallia, est invoquée par certains auteurs : cornugallia signifierait le coin de la Gaule, relativement à la situation géographique de la Cornouaille bretonne.

------------------

Pour info et critiques.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Dim 26 Déc 2010 - 11:31

A quand remonte l'appellation Cornwall pour désigner la péninsule britannique ?

Voici une réponse, dans Wikipedia anglais :

http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_Cornwall#Kingdom_of_Cornwall

---------------

dont extrait :

Kingdom of Cornwall

A Kingdom of Cornwall emerged around the 6th century; its kings were at first sub-kings and then successors of the Brythonic Celtic Kingdom of Dumnonia. The political situation was much in flux, and several kings or polities appear to have exercised sovereignty across the Channel in Brittany. Meanwhile the Saxons of Wessex were rapidly approaching from the east and crushing the kingdom of Dumnonia. In 721 the Britons defeated the West Saxons at "Hehil" (Annales Cambriae). A century passed before we specifically hear of the West Saxons attacking Cornwall again, although the "Welsh" who fought a battle against King Cuthred in 753 were probably from this area. In 814 King Egbert raided Cornwall "& þy geare gehergade Ecgbryht cyning on West Walas from easteweardum oþ westewearde."... and in this year king Ecgbryht raided in Cornwall from east to west.[15][16] The Anglo-Saxon Chronicle tells us that in 825 (adjusted date) the Battle of Gafulforda, unidentified but perhaps Galford, near Lydford in Devon took place: "The West Wealas (Cornish) and the men of Defnas (Devon) fought at Gafalforda".[3][15] In 838 the Cornish in alliance with the Danes were defeated by Egbert of Wessex[15] at Hingston Down[17] where the Wealas and the Danes were "put to flight". The Annales Cambriae records that in 875, king Dungarth of Cerniu ("id est Cornubiae") drowns. A remarkable quote is attributed to the last known independent king of Cornwall: "Sorrow comes from a world upturned".

---------------

>>> A Kingdom of Cornwall emerged around the 6th century; its kings were at first sub-kings and then successors of the Brythonic Celtic Kingdom of Dumnonia.

Un royaume de Cornwall fit son apparition vers le 6è siècle; ses rois étaient au début des sous-rois puis les successeurs du royaume britannique de Dumnonia.

----------------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Lun 27 Déc 2010 - 11:53

E. Ekwall : English Place-Names :



***************

C.T Onions : Dict. Engl. Etymol.



****************

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Lun 27 Déc 2010 - 12:04


_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Lun 27 Déc 2010 - 14:02

Pour ceux qui aiment les embrouilles étymologiques, voici un cas d'espèce :

http://www.360cities.net/image/quimper-cathdrale-saint-corentin-deambulatoire#346.50,-9.60,70.0

---------------------

En plus des 3 références à Wikipédia, voici ce qui est ajouté :

Les deux Cornouaille(s) trouvent plus vraisemblablement leur origine commune à la fin du IIIe siècle : les incursions de pirates saxons, frisons et scots, associées aux pillages des bagaudes, contraignent les villes armoricaines (entre autres) à s'entourer en urgence de murailles dont les restes se voient encore à Alet, Brest, Nantes, Rennes et Vannes. Devant l'incurie de l'empire romain, le responsable de la défense des côtes, le ménapien Carausius (puis son successeur Allectus) établit entre 288 et 296 un empire séparé sur les côtes nord et sud de la Manche pour les garantir des invasions.

L'empereur Constance Chlore les vainc en 293 et 296 et, ayant rétabli l'unité de l'empire de ce côté, organise la défense côtière en transférant des Bretons en Armorique à partir de 296-297. Ces Bretons sont des Cornovii, peuple sans doute fidèle à Rome et choisi pour ce motif. Le chef-lieu de leur cité est à Viroconium Cornoviorum (l'actuelle Wroxeter) et ils occupent plus au nord le port de Deva (Chester). Les Cornovii étant chargés du contrôle militaire des pointes occidentales de la Bretagne et de l'Armorique, c’est-à-dire de l'ouest de la Manche, leur nom se serait conservé en ces lieux. Il ne s'agit donc pas d'une colonisation massive comme cela arrivera au VIe siècle, mais d'une occupation militaire.

Le Tractus armoricanus et nervicanus (administration militaire chargée du contrôle de toutes les côtes de Boulogne à la Gironde), et son bras armé, la Classis armoricana (Flotte armoricaine), ne sont créés proprement qu'en 370, sous le règne de l'empereur Valentinien Ier.

Haut Moyen Âge

D'autres princes sont dits avoir régné sur les côtes nord et sud de la Manche occidentale, comme le roi de Cornouaille Daniel Drem Rud au VIe siècle, et le fameux comte Conomor assimilé au roi Marc de la Cornouailles britannique (Marcus Cunomorus).

Entre 815 et 839, Egbert annexe le royaume breton de Cornouaille.

La Cornouaille armoricaine est mentionnée pour la première fois et indirectement entre 852 et 857 quand « l'évêque de Saint-Corentin », Anaweten, est qualifié de Cornugallensis (adj. latin dérivé de Cornugallia).

L'existence d'une commune d'Anjou dénommée « La Cornuaille » a suscité une hypothèse qui en ferait une appellation géographique ou militaire couvrant toute la Bretagne du Sud et faisant pendant à la Domnonée sur le rivage Nord au VIe siècle ou VIIe siècle.

-------------------

Bref, plus on apprend, et moins on en sait. skratch

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Mar 28 Déc 2010 - 10:44

Alan J. Raude : La naissance des nations brittoniques - de 367 à 410 -

p. 32-33-34 :

... "Une seconde Cornovia

Mais depuis plusieurs siècles, on connaissait une autre Kernyw (Cerniu, Annales Cambriae, anno 875), celle que l'on appelle en anglais Cornwall et en latin tardif Cornubia. Le nom du Cornwall apparaît dans le Domesday Book, en 1086, sous la forme Cornwalgie (d'un latin *Cornuualia, dérivé du radical *Cornuual- de Cornuualenses), alors que Cornwal-, Cornweal- (de *Cornualenses) se trouve IXè-Xè siècles. Le nom ethnique correspondant à Cornubia apparaît comme Cornuenses dans les Annales Cambrias (anno 722). Cette seconde Cornovia s'est ainsi substituée, à l'ouest de la Tamar, à l'ancienne Dumnonia qui a disparu, puisque c'est le nom de la Ciuitas Dobuniorum qui a donné le Devon, à l'est de la Tamar.

Un troisième essaim cornovien

Passant la mer en venant du Cornwall, la première commune bretonne où l'on aborde est Plouguerneau (29), en Pays pagan, à l'identité si marquée, entre la mer et l'intérieur léonais. Là, des Cornoviens ont fondé la *Plôe-Kernew, *Plebs Cornouiœ, la ploue de Cornovie.

C'est aussi Kernew qui est le nom breton de la Cornouaille armoricaine, la troisième Cornovia qui apparaît sur le continent en même temps que le Cornwall en Britannie. En Armorique, la Kernew, Cornouaille en langue romane, est l'exact correspondant de l'anglais du XIIè siècle Cornwalgie. Depuis le Ve siècle, ce nom désigne le sud-ouest de la pointe extrême de l'Armorique.

Mais ce nom roman ne se trouve pas seulement en Bretagne occidentale, il a aussi des rejets dans l'est de la Bretagne : La Cornouaille est une commune à 20 km au NE d'Ancenis. Il y a aussi un lieu La Cornouaille en Nantes, et deux Cornuais {*Cornoviensis), l'un en Bouvron (à 15 km au N de l'estuaire de l.i Loire) et l'autre en Saint-Père-en-Retz (à 8 km au S de la Loire). En Saint-Dolay (56), entre Loire et Vilaine, on a un village de Corno(u), nom issu de Cornovius.

Même nom, même gens. Il est clair que ce sont les mêmes .acteurs et navigateurs, qui ont apporté le nom de Cornouii ou Cornuenses et de Cornwalenses depuis les rives de la Dêua en passant par le Solway Firth, les côtes galloises, le cap Lizard, jusqu'à l'estuaire de la Loire. On y reconnaît un périple familier pour les vaisseaux de la Classis Britannica qui, en l'an 400, sur ordre de Stilicho, chef des armées de l'Empire, assurèrent le transport des commandos de Corotic pour mettre fin à la mainmise des clans scotiques sur la côte occidentale de la Britannie. Ils avaient ainsi ruiné le pouvoir du clan Mac Leathan sur la Dumnonia, fermé les voies de pillage au fameux Niall-des-Neuf-Otages qui, pour relever son prestige, crut devoir défier les Bretons jusqu'en Armorique sur la Loire, ce qui lui fut fatal.

Les marques d'un peuple

Si l'on faisait confiance aux ouvrages actuellement disponibles sur l'histoire des peuples brittoniques, l'existence de Cornouaillais et de toponymes les rappelant représenteraient quelques déchets épars d'un peuple somme toute assez négligeable. Or nous arrivons à des perspectives totalement différentes, à la rencontre avec un peuple dont les rejets surgissent dans un domaine étendu mais bien défini, et qui manifeste une vitalité et une compétence tout à fait particulières. À l'orée du Ve siècle se profile, de Dumbarton à l'île d'Her (auj. Noirmoutier), un imperium britto-cornoviense.

--------------

Pour info, avant décorticage.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Mar 28 Déc 2010 - 11:56

Deux noms de villes sont souvent proposés pour revendiquer les Cornovii :

- Plouguerneau : nous serons amenés à en parler.

- Concarneau : ce nom signifie simplement 'conque de Cornouaille', à savoir un port d'une relative importance dans une baie (d° Konk-Léon / Le Conquet, et Konkaven / Cancale).
Il ne peut être lié aux Cornovii, en deuxième plan seulement, que si ceux-ci sont bien éponymes de la Cornouaille.

--------------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6961
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Jeu 6 Jan 2011 - 13:48

J'ai retrouvé un échange sur l'Intermédiaire des Chercheurs et Curieux, (auquel j'étais abonné), de fin 1985 :

------------

Envoi de Cornélius, pseudo d'un érudit de l'abbaye de Solesme :

Aimoin, moine de Fleury-sur-Loire, dans le deuxième livre des Miracles de saint Benoit, rédigé dans les toutes premières années du XIe siècle (et non en 640, comme l'énonce Aurélien de Courson, Essai sur l'histoire, la langue et les institutions de la Bretagne armoricaine, Paris, 1840, que je rectifie d'après dom Jean Laporte, Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastiques, tome XVII, c. 448), donne deux fois à la Bretagne, le nom de Cornu Galliae. On trouvera les citations dans Aurélien, op. cit., p. 35, note 2. (Le texte complet est sans doute dans la Patrologie de Migne, à vérifier.) Evidemment Aimoin est un auteur tardif, dont la source est inconnue. Plus loin (p. 41) Aurélien nous apprend encore que les Triades et les vies des saints désignent la Bretagne, dans la langue bretonne, par le mot de Lydaw (Ducange donne Llydaw), le mot s'emploie toujours en gallois, dialecte identique au K.L.T. Breize, mot qu'un vrai militant breton n'emploie jamais, est une forme assez récente refaite sur le français Bretagne.

Le mot Letavia est dans Ducange (tome IV, édition de 1845, p. 72 C) qui donne comme référence la vie de saint Gildas, où il se trouve effectivement deux fois. Personnellement je ne l'ai pas encore rencontré ailleurs. (Voir Barthélémy. Vies de tous les saints de France, tom VI, ce. 941 et 952.)

Cornélius

--------------

Je recherche la suite de cet échange.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
ALLENO



Nombre de messages : 109
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Dim 23 Jan 2011 - 20:08

qu'est-ce que Cornelius considère comme récent?

Breiz se trouve dans le Catholicon apparemment...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   Dim 23 Jan 2011 - 20:43

cf. "Breiz g. Bretaingne g. Britannia" Le Catholicon de Iehan de Lagadeuc : dictionnaire breton, français et latin publié par R. F. Le Men d'après l'édition de Me Auffret de Quoetqueveran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cornovii, éponymes ???   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cornovii, éponymes ???
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cornovii, éponymes ???
» Cornovii et Cornouaille(s)
» Les CORNOVII du Caithness
» Roman éponyme ou héroîne éponyme???
» Les CORNOVII du Cheshire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: