ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Toponyme Andel = méandre
Hier à 12:48 par Ostatu

» BELLE-ISLE-en-Terre / BENAC'H
Sam 16 Juin 2018 - 20:11 par Marc'heg an Avel

» Toponyme : "Bougro"
Dim 10 Juin 2018 - 8:31 par Rihowen

» Les onomatopées et interjections
Sam 9 Juin 2018 - 18:20 par jeje

» Toponyme Caharel
Mer 6 Juin 2018 - 21:15 par Marc'heg an Avel

» Méthodologie Toponymie / CAR-
Mer 6 Juin 2018 - 13:18 par Ar Barzh

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Mar 5 Juin 2018 - 18:33 par Ostatu

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Mar 5 Juin 2018 - 14:10 par Ostatu

» Dastumad Pengwern
Sam 2 Juin 2018 - 13:06 par Yann-Fañch

» Barzaz Bro Leon
Ven 1 Juin 2018 - 21:33 par Marc'heg an Avel

» Des mots collectés par JM Ploneis à Berrien
Sam 26 Mai 2018 - 13:03 par Ostatu

» Sanctuaire de hauteur gaulois dans le Mercantour, la Tournerie
Sam 26 Mai 2018 - 10:10 par jeje

» Philtre d'amour, selon une recette antique
Ven 25 Mai 2018 - 22:15 par Marc'heg an Avel

» Gouel Breizh / Fête de la Bretagne. 2018
Mer 16 Mai 2018 - 19:38 par Marc'heg an Avel

» Yann TALBOT
Lun 14 Mai 2018 - 22:30 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 L'arc-en-ciel

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: L'arc-en-ciel   Sam 8 Jan 2011 - 15:52

"L'ARC-EN-CIEL.

Il existe dans le peuple, en Basse-Bretagne, plusieurs traditions intéressantes relatives à l'arc-en-ciel. M. Ernault en a déjà fait connaître une, dans Mclusine, colonne 502. En voici une autre.

Une croyance populaire fort répandue dans le département des Côtes- du-Nord, et surtout dans l'arrondissement de Lannion, veut que l'arc-en-ciel soit un grand serpent qui vient se désaltérer sur la terre, lorsque l'eau lui manque là-haut. Quand nos paysans l'aperçoivent dessinant son arc immense sur le ciel, ils disent ordinairement : « Voyez ! il boit à tel étang, à tel ruisseau ou à telle rivière. « Je me rappelle fort bien encore, dans mon enfance, plein de confiance en la parole des personnes qui nous parlaient ainsi, je me rappelle avoir mainte fois couru à travers champs et prés pour le surprendre buvant à l'étang de Guernachanhaye, à celui du Pont-Meur, ou à la rivière du Léguer. Mais, lorsque, accompagné de mes frères et d'autres camarades de mon âge, j'arrivais, tout essoufflé, à l'étang ou à la rivière désignée, notre désappointement était grand de nous apercevoir qu'il était toujours plus loin, à un autre étang ou à une autre rivière, ou que nous arrivions trop tard. Cependant nous ne perdions pas l'espoir d'arriver quelque jour en temps et en lieu opportun. Quelques personnes qui, plus heureuses que nous, prétendaient l'avoir surpris et vu de près pompant l'eau de nos étangs et de nos cours d'eau, affirmaient qu'il avait une énorme tête de serpent, avec des yeux flamboyants ; d'autres assuraient avoir vu une tête de taureau ou de bœuf.

L'arc-en-ciel s'appelle en breton goarec ar glao, c'est-à-dire : l'arc de la pluie. Mais, par une altération du langage très-fréquente dans le peuple, on dit communément aujourd'hui, dans tout l'arrondissement de Lannion, et dans celui de Guingamp aussi : Kloarec ar glao, clerc de la pluie. La substitution de kloarec à goarec a été opérée et rendue facile par la consonnance ou la ressemblance phonétique de ces deux mots et surtout par l'archaïsme relatif de goarec qui, dans certaines régions, commence à tomber en désuétude et est à peine compris. « On sait, — dit avec raison M. Bréal, — quelle influence l'étymologie populaire peut exercer sur la forme d'un mythe : un nom qu'on ne comprend plus est décomposé et expliqué par un conte. »

Je suis convaincu qu'il existe dans nos campagnes bretonnes quelque conte populaire sur le kloarec ar glao ou clerc de la pluie : je ne l'ai pas encore découvert, mais le dicton : Hir ha moan evel cloarec ar glao, c'est-à-dire : Long et mince comme le clerc de la pluie, est connu de tout le monde, en Basse-Bretagne."

F. M. LUZEL - Revue Celtique - Tome III - 1876-1878

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3415
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Sam 8 Jan 2011 - 19:50

La carte 145 du NALBB et les variantes donnent

kloareg ar glav
à Carantec, Lanvellec et Plougrescant.

et koareg ar glav
aux Sept-Saints en Vieux-Marché

Notés en d'autres lieux:
gwadig ar glav, gwarig..., gwareg...

La forme *barenn glav n'existe pas sur la carte du NALBB sauf comme variante à Maël-Pestivien (erreur des informateurs, ou bien comprendre barenn (ar) glav?).
Par contre, barenn-c'hlav, avec la mutation "régulière" est fréquent (tout l'est du Trégor et le Goëlo).
http://bretonpopulaire.forumactif.com/t753-arc-en-ciel

A Langonnet et à Guiscriff: ruban... (et pas riban...) a été noté sur le NALBB (le mot français s'y serait-il substitué à seizenn?).

La forme seizenn (seienn?)... notée par Konker vers Quimperlé semble absente du NALBB.

(peux-tu confirmer ce seizenn, Konker? Mersi bras).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Dim 9 Jan 2011 - 20:35

jeje a écrit:


La forme *barenn glav n'existe pas sur la carte du NALBB sauf comme variante à Maël-Pestivien (erreur des informateurs, ou bien comprendre barenn (ar) glav?).
Par contre, barenn-c'hlav, avec la mutation "régulière" est fréquent (tout l'est du Trégor et le Goëlo).

j'ai entendu les deux en Trégor : ur varenn-c'hlav, et ur varenn-glav.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konker



Nombre de messages : 314
Age : 46
Localisation : Moëlan
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 12:44

C'est en effet "zeienn" que j'ai entendu. Dans la bouche de gens de Bannalec.
Chez une dame de Saint-Thurien, mais ayant vécu une soixantaine d'années à Moëlan : ur warenn-c'hlav / c'hwarenn-c'hlav.
A Moëlan, il y a quelques mois, et avec plusieurs informateurs : kanevedenn, prononcé "kanewitenn". (w = u )
Autrement, lost-bleiz ou lost-louarn. Un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7052
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 13:37

J'ai un souvenir de ma grand-mère, alors que j'avais entre 6 et 8 ans. C'était à Gernewez, en la Roche.

Il y avait un arc en ciel.

Ma grand-mère, du seuil de sa porte, me dit : "kouét eo ti --- (nom de personne oubliée)" = il est tombé chez ... (???).[i]

En fait, quand on bouge, l'arc en ciel bouge aussi, en s'éloignant, comme l'horizon.

Mais quand on ne bouge pas, on peut penser qu'il commence, ou qu'il tombe, à un endroit identifiable.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 15:20

« LES METEORES

L'ARC-EN-CIEL dans le FINISTÈRE

L'arc-en-ciel, dans le centre de la Cornouaille, s’appelle goarec-ar-glao, l’arc qui lance de la pluie ; sur la côte, on le nomme Caneveden, l’arceau, Son office est de pomper l’eau pour former les nuages et la pluie. Là où il plonge l’extrémilé de son arc, il dessèche tout : mares, étangs, rivières. Après son passage, tout est à sec ; on l’a constaté maintes fois, et dans beaucoup de localités. La sécheresse des dernières années provient de grands défrichements faits en Amérique ; l’arc-en-ciel a passé sur ces terres labourées et n'y a pas trouvé d'eau à pomper. Depuis quelque temps, l'arc-en-ciel s'est déplacé ; ses extrémités ont passé dans des vallons où il y avait des rivières : de là, les pluies de cette année.
(Dit à la mairie de Plogoff, dimanche 22 juin 1902, par Henri Coatmeur, un brave capiste cordonnier et bossu, qui sait prêcher1 savamment sur toutes choses.)
« Cela doit être vrai, — a ajouté sentencieusement mon interlocuteur, — « car l’on voit toujours en même temps, l’arc-en-ciel et la pluie. Mais Un Seul le sait au juste : c'est le Bon Dieu qui les a créés l’un et l’autre. »

1. Precha, dans l'ancien breton du Cap-Sizun, signifie discourir, converser.

Souvent, après la pluie, la buée qui sort de terre prend les couleurs de l'arc-en-ciel. A Pont-l’Abbé, on dit que l’arc-en-ciel finit de pomper son eau. Dans le Cap-Sizun, au contraire, cette buée irisée provient d'un trésor caché qui s'approche de la surface du sol pour se sécher au soleil. Souvent cette vapeur est près de vous, à un champ ou deux de distance. Quand vous l'apercevez, vite il vous faut courir au champ coloré, et jeter au milieu quelque chose de bénit : un chapelet, un objet quelconque qui aura été sur vous à la grand’messe et touché par l'eau de l’Asperges. Si vous avez cette chance, le trésor reste sur la terre et il est à vous. Si vous n'avez rien de béni, la buée disparaît aussitôt que vous mettez le pied dans le champ ; le trésor s'est enfoncé sous terre, ou changé en feuilles de chêne sèches.

L'arc-en-ciel a donné lieu à des observations et à des dictons météorologiques :
Kelc'h a bel :
Glao a dost.
(Arc au loin : pluie auprès.)

Caneveden doc'h an nouz :
Glao pe avel antronouz :
(Arc-en-ciel le soir : pluie ou vent le lendemain.)

Les buandières disent :
Caneveden arog deg heur, a sec'ho,
Muioc'h evit na c’hlibo
.
(Arc-en-ciel, avant dix heures, séchera plus qu'il ne mouillera.)

Après dix heures du matin, toujours l'arc-en-ciel amène des grains.

A l'Ile de Sein, lorsque l’arc-en-ciel se reflète dans les brisants et les embruns c'est signe de vent. Au contraire de la tradition biblique, l'arc-en-ciel, dans la croyance de la population maritime du Cap-Sizun et de l'Ile de Sein, est toujours un mauvais présage. C'est un signe de violentes perturbations atmosphériques qui peuvent déterminer les plus grands cataclysmes. Aussi il est de toute nécessité de le conjurer.

Sur mer, on ne peut rien contre lui. Il est au-dessus de l'élément qu'il a pour office d'aspirer ; il pompe sans cesse et détermine grains, rafales, coups de vent qui arrivent subitement. Le marin n’a que le temps d'amarrer ses drisses pour parer le coup.

A terre, au contraire, on coupe l’arc-en-ciel.
Pour cela, les procédés diffèrent selon les quartiers des populations maritimes du Cap. A la pointe de Lervily, en Esquibien, on trace sur le sol de nombreuses croix, avec la main ou le pied.

A Audierne, avec l’extrémité d'un bâton, ou la pointe d’un couteau, on coupe le sol en disant :
Troc'h ar ganeveden ! troc’h !
Coupe l'arc-en-ciel ! coupe !

A Goulien, à Cléden et à Primelin, on crache dans la paume de la main gauche ; du rebord de la main droite, par un coup sec, on coupe le crachat ; la salive jaillit des deux côlés et fait disparaître l’arc-en-ciel. Mais pour que cela soit efficace, il faut avoir le dos tourné à l’arc-en-ciel et ne l'avoir pas vu.

A Pennéac'h, en Plogoff, on forme des croix en l'air, en disant :
Troc'h ! troc' h ! caneveden !
Pe me da droc’ho gad va neuden !
— Coupe-toi, coupe-toi, arc-en-ciel !
Ou je te couperai avec mon fil.

A Lescoff et aux autres villages de la pointe du Raz, ainsi qu'à l’île de Sein, on plante à la hâte, sur une roche, ou un murtin, les plus élevés qu'on trouve à proximité, une file de pierres debout. Ces diminutifs des menhirs ont pour résultat certain de faire disparaître l'arc-en-ciel et de conjurer le grain qu'il apportait entre les branches de son compas.
Tant que l'arc est visible, on continue à ériger les pierres, en regardant si le sommet de chaque pierre ne correspond pas à une échancrure de l'arc. Si cela est, on dit que la pointe de la pierre a coupé l'arc. On continue jusqu'à ce qu'il ait disparu, persuadé que les pierres levées l'ont chassé.

Cet usage d'ériger des pierres debout pour chasser l'arc-en-ciel est tout à fait caractéristique : la pointe du Raz et l’île de Sein possédaient autrefois de nombreux menhirs. N'y aurait-il pas une relation intime entre les deux faits ?

H. Le Carghet. »

Revue des traditions populaires - Tome XVII - juillet août 1902


Dernière édition par Ostatu le Lun 10 Jan 2011 - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 15:44

" Gwareg /'gwæ:rək/, f., -ou, arc, pilier (à arche) ; ex. "me oa 'dreñv or wareg ban ilis", j'étais derrière un pilier à l'église.
+ gwareg-ar-glô, f. arc-en-ciel (Ph parfois déformé en "gwarem-ar-glaw" ! ) ; ex. "barrenn pe gwareg-ar-glô", la barre ou l'arc-en-ciel."
LPPN - F. Favereau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 15:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 16:08

jeje a écrit:
La carte 145 du NALBB et les variantes donnent

Notés en d'autres lieux:
gwadig ar glav, gwarig..., gwareg..


J'ai entendu gwadig ar glô (< glav) d'un locuteur natif de Plouigneau. Où trouve-t-on cette forme sur la carte NALBB 145 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3415
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 17:41

Ostatu a écrit:
jeje a écrit:
La carte 145 du NALBB et les variantes donnent

Notés en d'autres lieux:
gwadig ar glav, gwarig..., gwareg..


J'ai entendu gwadig ar glô (< glav) d'un locuteur natif de Plouigneau. Où trouve-t-on cette forme sur la carte NALBB 145 ?

arc-en-ciel

Aux points groupés 33, 34, 38, 39 Plougonven, Plouigneau, Plouégat-Guérrand, Guerlesquin (Trégor finistérien du sud) (au nord: kenivedenn;, kani-, kane- [a non nasal])
et, autre isolat: 92, 93 Pleyben, Lennon
o fermé partout dans glo (= glav, fr. pluie)

noter aussi à 66 St-Fiacre: gwédigënn-c'hla(v)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7052
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 18:12

Une collection d'arcs en ciel :

http://photos.linternaute.com/arcs-en-ciel/1/

-----------------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 18:14

Citation :

Les buandières disent :
Caneveden arog deg heur, a sec'ho,
Muioc'h evit na c’hlibo
.
(Arc-en-ciel, avant dix heures, séchera plus qu'il ne mouillera.)

H. Le Carghet. »

Revue des traditions populaires - Tome XVII - juillet août 1902

Cf. GABV p. 371 :
"Kanevedenn araog deg eur
dervezh mad d'al labourer (prov. L)"


Citation :
A terre, au contraire, on coupe l’arc-en-ciel.
Pour cela, les procédés diffèrent selon les quartiers des populations maritimes du Cap. A la pointe de Lervily, en Esquibien, on trace sur le sol de nombreuses croix, avec la main ou le pied.

A Audierne, avec l’extrémité d'un bâton, ou la pointe d’un couteau, on coupe le sol en disant :
Troc'h ar ganeveden ! troc’h !
Coupe l'arc-en-ciel ! coupe !

A Goulien, à Cléden et à Primelin, on crache dans la paume de la main gauche ; du rebord de la main droite, par un coup sec, on coupe le crachat ; la salive jaillit des deux côlés et fait disparaître l’arc-en-ciel. Mais pour que cela soit efficace, il faut avoir le dos tourné à l’arc-en-ciel et ne l'avoir pas vu.

A Pennéac'h, en Plogoff, on forme des croix en l'air, en disant :
Troc'h ! troc' h ! caneveden !
Pe me da droc’ho gad va neuden !

— Coupe-toi, coupe-toi, arc-en-ciel !
Ou je te couperai avec mon fil.

H. Le Carghet. »

Revue des traditions populaires - Tome XVII - juillet août 1902

Cf. GABV p. 371 :
"Kanevedennig, troc'het e vi,
ha banne glaw ebed a daoli (prov. Ki)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3415
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 10 Jan 2011 - 18:52

arc en ciel dans le NALBB
kãnevedenn dans le Cap Sizun, kalevedenn un peu plus à l'est et à Sein.

Plus précisément:
/kãn-/ à Plogoff, Goulien, Beuzec-C.-S., Plouhinec (dpt 29)
/kal-/ (sans nasalisation du a) à Sein, Douarnenez, Guengat, Pouldreuzic, Tréguennec, Ile-Tudy

Plougasnou (NALBB, point 36, carte 145) a conservé semble-t-il le vocalisme de ganiuedenn an glau du Catholicon (éd. de 1499) écrit par Jehan Lagadeuc, originaire de Plougonven. Le Catholicon donne aussi goarec an glau.
Significatif que les 2 mots soient toujours attestés dans ce Trégor finistérien d'où est originaire le rédacteur du Catholicon.

Si on se fie au NALBB, kanevedenn (et ses variantes) est un mot en usage à l'ouest de la zone bretonnante, hormis un isolat remarquable à l'est de Vannes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3415
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mar 11 Jan 2011 - 12:09

tizon-gwer (?)
Dans son Grand Dict. Fr.-Br. du Dial. de Vannes, 1, p. A:13a, Guilloux donne:
arc-en-ciel... tizoñn, tizoñn-guér m (groix).
S'agit-il de "tison de verre"?
Je n'ai pas trouvé la source de Guilloux pour ce terme apparemment groisillon.
A Groix, le NALBB note: locht ën diôoul [= fr. queue du diable).

D. Giraudon consacre un chapitre à l'arc-en-ciel, pp183-195, dans son "Du soleil aux étoiles" (2007, éd. coop breizh).
J'y trouve:

- goromenn glav < ? krommenn & gwarimella [= gorimell-c'hla(v)? confusion (?) entre gwareg et krommetenn (arceau, cf. adj. kromm "courbe"), klometen? (Silfiac, vannetais intérieur)
(NALBB, Langoëlan: gwé'rôm é la: , Ploërdut: gwé:'rõm ë lae (ae attachés), Cléguérec: gô'rõm ër glâ, lire: g(o)rommell c'hlav < krommell & g(o)romm ar glav < kromm, avec influence de gwareg?
- lagadenn blei (Camors, haut vannetais intérieur)
- gwalc'hadenn glav (St-Gilles-Plijeaux)
- gwarenn ar glav (Locarn)
- gourmékhienn (vannetais, selon Ernault, où cela? Cela ressemble à la forme du NALBB de Plouhinec56) [cf. gourmetenn, grometenn, krommetenn]

Dans "Le breton usuel", éd. de 1934, Loeiz Herrieu donne p. 185 ur hoareg-glaù ; ur lagaden-blei, f. [goareg = arc]
In "Exercices...Vannes", éd. de 1923, Guillevic & Le Goff donnent, p. 12a:
goareg-glaù, f. arc-en-ciel.

A Plouhinec (Morbihan), TR m'a donné en 2008:
klometen, ër glometen. -t- par hypercorrection ou influence du suffixe diminutif fr. -et(te) ?
Le NALBB y note: glômeukchén vlay (eu fermé, "arceau / courbure de loup")
< ? krommikenn (avec k > g (consonne sourde initiale sonorisée souvent en vannetais maritime), r > l, fréquent en vannetais, ik > eukch, classique en vannetais).

On aurait:
krommikenn > glômeukchenn (à Plouhinec56) & gourmékhienn (selon Ernault, lieu vannetais indéterminé)


Dernière édition par jeje le Mar 11 Jan 2011 - 15:21, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mar 11 Jan 2011 - 13:42

Wilkin a écrit:


Ur ganevedenn = un arc-en-ciel (prononcé ur genevedenn) (gwadig a glo à Lanmeur)



Ur genevedenn (Wilkin < Santec (Haut-Léon))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3415
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mar 11 Jan 2011 - 15:17

Sur NALBB, "Trégor finistérien du nord", avec formes "kanevedenn" :
- Plouézoc'h
- Guimaëc
- Plougasnou

J'ai modifié mon message précédent, avec ajouts, et plus de précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mar 11 Jan 2011 - 17:41

"kordenn-c'hlav b. kanevedenn
'ma 'r gordenn-c'hlav 'h evo dour 'ba'r wazh, brem' 'd-eeun 'h a da bisat !"
« Un nebeud gerioù pennaouet e Plounevez-Kintin », in Hor Yezh 212 - Nicolas Davalan


" Goareg er glaü, Arc-en-ciel, (A Sarzau groumetten, ici gouarem).
Gouarem er glau, Arc-en-ciel."
Dictionnaire breton-françois du diocèse de Vannes - Pierre de Châlons (1723)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3415
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mar 11 Jan 2011 - 20:45

jeje a écrit:

- gourmékhienn (vannetais, selon Ernault, où cela? Cela ressemble à la forme du NALBB de Plouhinec56) [cf. gourmetenn, grometenn, krommetenn]

A Plouhinec (Morbihan), TR m'a donné en 2008:
klometen, ër glometen. -t- par hypercorrection ou influence du suffixe diminutif fr. -et(te) ?
Le NALBB y note: glômeukchén vlay (eu fermé, "arceau / courbure de loup")
< ? krommikenn (avec k > g (consonne sourde initiale sonorisée souvent en vannetais maritime), r > l, fréquent en vannetais, ik > eukch, classique en vannetais).

On aurait:
krommikenn > glômeukchenn (à Plouhinec56) & gourmékhienn (selon Ernault, lieu vannetais indéterminé)

A Sarzeau selon Chalons (recteur de Sarzeau de 1709 à sa mort à 77 ans en 1718):
groumetten
La forme d'Ernault pourrait être de Sarzeau, avec la mouillure caractéristique: gourmetyen.
La note "ici" et "Sarzeau" pourrait être d'une autre main que celle de Chalons (celle de Cillart de Kérampoul, en tant que natif de Sarzeau, pour la note "Sarzeau" et en tant que recteur de Noyal-Pontivy pour "ici". gouarem est attesté sur le NALBB dans le nord pourlet et dans la région de Pontivy, notamment à ... Noyal-Pontivy! Cillart faisait partie des approbateurs de l'ouvrage postume de Chalons.

Pas évident donc que k/grommikenn soit une reconstitution valide.

A St-Allouestre (NALBB), quelque chose comme gùôlén gjyâ (compris comme "anneau de pluie", cf. carte ALBB, " anneau, alliance", point 66 http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-305.jpg ).

traduction approximative de la phrase collectée par N. Davalan:
"l'arc en ciel est en train de boire à la rivière, tout à l'heure il va pisser!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Lun 17 Jan 2011 - 15:19

"Gloareg glaù ardro en noz,
Glaù pe auél en trenoz ;
Bod girin, bod spern,
saill en diaul ag en ihuern
.

Arc-en-ciel vers le soir,
Pluie ou vent le lendemain
Buisson d'épine noire, buisson d'épine blanche ;
saute le diable de l'enfer.

var. : Bod skaù, bod spern. Formule pour couper l'arc-en-ciel."

Proverbes bretons du Haut-Vannetais - Pierre Le Goff (1860-1941)


"girinen f. pl. girin, épine noire, prunellier ; prunelle ; spern girin guen, aubépine blanche." DBFV - E. Ernault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Jeu 20 Jan 2011 - 15:40

cf. note de bas page : "Que l’on pense au mot « arc-en-ciel », traduit à Pors-Scaff par Gwareg, à Kergougnan par Kanevenn et au Rumeur par Roudenn Vleiz ou Roudenn Gleiz !"

source : http://trezianiz.chez-alice.fr/PDF/NomPoisson_AGwB-.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mer 15 Juin 2011 - 19:00

écouter : arc-en-ciel (informateurs des Sept Saints en Vieux Marché (Trégor))

quelle(s) forme(s) a (ont) été retenue(s) pour le NALBB (pour le point 48) ?

média extrait de : NALBB: Sept Saints en Vieux-Marché. Le Dû, Jean (depositor), Hewitt, Steve (speaker) - V.Q. née en 1903, commerçante (speaker), C. Q. né en 1906, cultivateur (speaker)

média en ligne ici : http://crdo.risc.cnrs.fr/exist/crdo/meta/crdo-FRA_JLD_064_A_SOUND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mer 15 Juin 2011 - 20:32

Pour ma part, j'ai surtout entendu gwareg-ar-glav et barenn-c'hlav (dans le Trégor en général). Je suppose que dans les travaux de D. Giraudon on trouve des indications beaucoup plus précises.
Revenir en haut Aller en bas
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5588
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mer 15 Juin 2011 - 20:51

Ostatu a écrit:
"L'ARC-EN-CIEL.

[...]

L'arc-en-ciel s'appelle en breton goarec ar glao, c'est-à-dire : l'arc de la pluie. Mais, par une altération du langage très-fréquente dans le peuple, on dit communément aujourd'hui, dans tout l'arrondissement de Lannion, et dans celui de Guingamp aussi : Kloarec ar glao, clerc de la pluie. La substitution de kloarec à goarec a été opérée et rendue facile par la consonnance ou la ressemblance phonétique de ces deux mots et surtout par l'archaïsme relatif de goarec qui, dans certaines régions, commence à tomber en désuétude et est à peine compris. « On sait, — dit avec raison M. Bréal, — quelle influence l'étymologie populaire peut exercer sur la forme d'un mythe : un nom qu'on ne comprend plus est décomposé et expliqué par un conte. »
"

F. M. LUZEL - Revue Celtique - Tome III - 1876-1878


J'ai également collecté la forme klo(a)reg-ar-glav auprès d'une informatrice native de Kermaria-Sulard. Et kloareg-(ar)-glav d'une informatrice native de Lannion. Jamais entendu la forme gwareg pour l'instant en Trégor.

Où trouve-t-on la forme gwareg-ar-glav dans le NALBB ?


Dernière édition par Ostatu le Jeu 16 Juin 2011 - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Mer 15 Juin 2011 - 21:38

Ostatu a écrit:
Où trouve-t-on la forme gwareg-ar-glav dans le NALBB ?
Si l'on en juge par le NALBB, gwareg-ar-glav (et variantes: gwareg-c'hlav...) serait la forme dominante dans tout le nord-Cornouaille (= nord de l'Aulne, à l'exception de l'ouest) ainsi que est-Cornouaille, ainsi que dans l'intérieur du trégorrois de l'ouest (à l'ouest du Léguer). Formes proches également dans NW Vannetais, et E Vannetais intérieur.

Si l'on ne juge qu'à travers le NALBB, on ne retrouve pas ce que dit Luzel. On ne retrouve "kloareg ar glav" qu'en 1 pt (Lanvellec), - et comme réponse sécondaire en 1 autre pt (Plougrescant) -, et une forme hydride en 1 pt (Sept Saints) avec "kwareg a(r) glav".

Pour ma part, j'ai déjà entendu "gwareg ar glav" dans les environs de Plougrescant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   Jeu 16 Juin 2011 - 15:35

Waoñ Du a écrit:
Je suppose que dans les travaux de D. Giraudon on trouve des indications beaucoup plus précises.
Voilci que ce l'on trouve dans son livre "Du soleil aux étoiles", à partir des dictons donnés p. 190 et suivantes:
gwareg ar glav (Tréduder, Tredrez, Chapelle-N., Vannetais, Vieux-Marché, Quemper-Gzg)
kloareg ar glav (Ploulec'h, Ploumilliau, Lézardrieux, Trédarzec, Lanneanou)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arc-en-ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arc-en-ciel
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2010: Le 05/06 vers 21h00 - Sphère Noire dans le ciel de Paris - (75)
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien
» 2010: Le 07/03 vers 10h30 - Qui a vu comme moi une énorme lumière ds le ciel à Bxl ? (Belgique)
» Le Paradis, le Ciel, la Béatitude éternelle en Dieu
» loups et arcs en ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Traditions & Mythologie populaire-
Sauter vers: