ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Hier à 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Hier à 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin


Partagez | 
 

 Bretonnismes (et "galleg saout")

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 31 Jan 2011 - 13:44

Pour la moisson du blé à la moissonneuse :

- la moissonneuse pénètre dans le champ, et coupe les épis sur pied.

- elle bat les épis : les grains sont séparés et stockés dans la trémie; la paille est rejetée à l'arrière, et forme ainsi des rangées identiques à la largeur de passage de la moissonneuse.

- cette paille est ensuite étalée sur le champ, avec une sorte de fourche rotative, de façon à sécher au mieux.

- puis on intervient à nouveau pour la mettre en rangées, ce que les agriculteurs appellent : mettre en andins. (mot probablement inspiré des nom des montages des Andes).

- d'où une formule du monde agricole bretonnant : andenniñ plous = mettre la paille en andins.

NB : Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ont du mal à comprendre.

JCE bleuñv

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
mitao



Nombre de messages : 9
Localisation : USA
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 31 Jan 2011 - 15:57

Dans le pays mitaw:
Fermer la porte a clef : claver. Fermer la porte avec un loquet : courouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 31 Jan 2011 - 18:39

Marc'heg an Avel a écrit:
Mont d'ober eur c'housk-kreisteiz war ar bern plous , aller faire une sieste sur le tas de paille, valait autant après le mise en bottes qu'avant.

JCE bleuñv

"fair' mëryèn' dans l' paillë"

(jamais entendu 'dans le tas de paille')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 31 Jan 2011 - 18:59

Kalz a draou 'vije gwret pe war, pe drek, pe mesk ar bern plous. bleuñv Basketball

Pour les andins, ça concernait encore plus le foin, qui a besoin d'être le plus sec possible. Andenniñ foen raok botellañ 'ne(z)hañ 'oa ret ober.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 31 Jan 2011 - 20:47

N'è ket 'wit larat ... ! Met, moïen 'zo da larat, momes-tra, hag sur awalc'h, kalz a dud 'zo bet ganet 'blam d'ar bern plous. Hag, possubl eo hag 'zo darn diontè ganimp 'wit nonz.

Ceci est du trégorrois auditif, brut de décoffrage.

Ce n'est pas pour dire ... ! Mais, on a quand même la possibilité d'évoquer l'idée que, probablement, beaucoup de gens sont nés à cause du tas de paille. Et il est possible qu'il y en ait quelques uns d'entre eux avec nous ce soir.

Avec l'humour et le respect des Trégorrois pour les choses de la nature.

JCE bleuñv

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 31 Jan 2011 - 21:20

Pour sécher le foin, on l'étale sur le champ, après la coupe. Puis on le remue, aussi souvent que nécessaire, en fonction de l'humidité, à l'aide d'une fourche rotative. Cette opération porte le nom : Awelin foen = donner du vent au foin = aérer le foin.

Ha goude ze, 'oa andennet, raok behañ botellet = ensuite, il était rangé en andins, avant d'être mis en bottes.

-----------

Noter que le foin mis en botte, puis rangé dans un hangar, alors qu'il n'est pas réellement sec, peut fermenter au point de provoquer des incendies.

Et cela arrive plus souvent qu'on le souhaite.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Mar 1 Fév 2011 - 18:24

Marc'heg an Avel a écrit:
N'è ket 'wit larat ... ! Met, moïen 'zo da larat, momes-tra, hag sur awalc'h, kalz a dud 'zo bet ganet 'blam d'ar bern plous. Hag, possubl eo hag 'zo darn diontè ganimp 'wit nonz.

JCE bleuñv

Où peut-on entendre lârat en Trégor ? (Je pensais que le suffixe infinitif -at (pour ce verbe) ne s'entendait qu'en Léon (par ex. du côté de Lesneven) : lavarat)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Mer 2 Fév 2011 - 14:18

Du côté de La Roche, j'entendais plutôt : "N'è ket 'wit la:ar",

Du côté de Trégrom, j'entendais plutôt : "N'è ket 'wit larat",

Du côté de Callac, j'entends plutôt : "N'è ket 'wit laret",

Mais je n'ai pas la prétention d'avoir l'oreille absolue.

Je vais m'enquérir derechef près de miennes relations.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 45
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Mer 2 Fév 2011 - 17:27

Une autre question sur la prononciations du mot OS.

Au singulier, prononcez-vous [os] (o fermé comme dans pot) ou [ɔs] (o ouvert comme dans brosse) ?

Personnellement c'est [os].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Mer 2 Fév 2011 - 17:38

Un os /ɔs/ ; des os /dézo/ (Paris)

En revanche, lorsque je demandais à mes informateurs trégorrois de me traduire des os /dézo/ en breton, ils ne comprenaient pas immédiatement la question. Ils me reprenaient en disant des os /dézɔs/.

Cela me fait penser aussi aux mots commençant par un 'h' en français. Pour être sûr d'être compris immédiatemment, il valait mieux "les aspirer" : hêtre /hètr/... (je parle des bretonnants de naissance).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Mer 2 Fév 2011 - 19:58

Perso, je dis des "osse" dans mon français.
o fermé je pense, mais c'est pas certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Mer 2 Fév 2011 - 20:01

Ah oui, pour le timbre, je ne suis pas certain tout compte fait. Je vais réécouter à l'occasion. Ce qui est sûr, c'est qu'au pluriel, ils prononcent le "s".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Jeu 3 Fév 2011 - 8:40

Ostatu a écrit:
Où peut-on entendre lârat en Trégor ? (Je pensais que le suffixe infinitif -at (pour ce verbe) ne s'entendait qu'en Léon (par ex. du côté de Lesneven) : lavarat)

Dans le Trégor, selon les régions, en finale non-accentuée, il y a régulièrement soit semi-réduction vocalique de (C = consonne) <-eC> et <-aC> vers [-ëC] et [-äC] (voyelles semi-réduites dans la direction de [ə]) ou bien réduction vocalique pleine vers [-əC]. Dans les deux cas, dans une prononciation “super-claire” = rétablissement de la voyelle pleine, la tendance est régulièrement de rétablir [-aC], que cela soit “étymologique” ou pas. Donc on peut bien entendre des prononciations “super-claires” (par exemple dans une tentative de se faire mieux comprendre par des néo-bretonnants) du genre [laːrët / laːrət > laːrat].
Steve
PS: Les francophones, qui ignorent la suite [-əC] en finale, l'interprètent (l'entendent) comme [-aC].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 198
Age : 43
Localisation : Sant Nazer
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Jeu 3 Fév 2011 - 13:40

gallo pres de mur-de-bretagne

OS fermé
et des os avec prononciation du S.

d'ailleurs dans "notre" gallo quasiment toutes les voyelles sont fermées.
du lé pour lait
etc..




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Jeu 3 Fév 2011 - 16:28

"Naufrage se traduit en breton par peñse (prononcez pins-sé) et au pluriel peñseoù. Ce mot, désignant aussi une épave ou un bris de mer, connaît une nouvelle vie en français local, par manque d’équivalent académique sans doute, sous la forme de “pinsé”, parfois écrit “pincé” selon la prononciation française, avec un pluriel, mar plij, “des pinsés”. Même Monsieur Google connaît ce néologisme !"
Hervé Lossec - Amzer n°13 - Journal culturel du pays des Abers

peñseal v. chercher des épaves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Jeu 3 Fév 2011 - 19:11

JT du 13 heures du 13 janvier : http://videos.tf1.fr/jt-13h/les-bretonnismes-le-livre-qui-decomplexe-les-bretons-6223274.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Sam 5 Fév 2011 - 13:26

"Je vais mettre un café à faire" (Berrien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 45
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Dim 6 Fév 2011 - 13:32

Ostatu a écrit:
"Je vais mettre un café à faire" (Berrien)

Ne me semble pas non plus être un bretonnisme... ou alors j'en fais sans le savoir ! (comme M. Jourdain).

Quelle serait la phrase bretonne source ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Dim 6 Fév 2011 - 14:29

Ar grampouezherez
(sonig kavell)

Un daou pe tri devezh a zo
ema ma zoaz krampouezh e go – Ac'han !
ema ma zoaz krampouezh e go.

Rak ma c'heuneud a zo er c 'hoad,
ha ma bouc'hal a zo didroad – Ac'han !
ha ma bouc'hal a zo didroad.

Ha ma amann zo er marc'had,
Ha ma bleud zo o valat – Ac'han !
Ha ma bleud zo o valat.

Ha ma spanell e Montroulez,
Ha ma rozell e Karaes – Ac'han !
Ha ma rozell e Karaes.

Ha ma zrebez e Landreger,
E-barzh ar c'hovel oc'h ober – Ac'han !
E-barzh ar c'hovel oc'h ober.

Ha ma fillig e Perroz,
Allas ! setu deuet an noz – Achan !
Allas ! setu deuet an noz

Cela me fait penser à ce type de construction : ma bleud zo o valat, ma farine est à moudre ; ha ma zrebez e Landreger, e-barzh ar c'hovel oc'h ober, et mon trépied à Tréguier, à la forge (est) à faire. Et encore la traduction n'est pas satisfaisante (car ambiguë). On pourrait penser que le trépied reste à faire, que le blé reste à moudre (doit être fait, doit être moulu). Or, ici dans les énoncés en breton, le processus est entamé. On est en train de moudre les grains de blé ainsi qu'on est en train de faire le trépied.

o (particule verbale) + verbe infinitif = participe présent

ma zrebez (zo) oc'h ober = mon trépied est en fabrication.

Il est vrai qu'à Saint-Brieuc, on entend souvent des phrases comme : ils sont à construire des maisons (= ils construisent des maisons (= en train de construire))...

Disons que pour un Francilien, ces énoncés sont "exotiques".

Ici, on dit : je vais faire du café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 7 Fév 2011 - 9:29

Non, c'est pour exprimer passif + progressif.

De mon article sur le progressif en breton:

"Alors que le progressif s'est étendu en anglais à partir de la fin du 18s. au passif : the
house is building devient the house is being built, cela ne s'est pas vraiment produit en breton,
où il est toujours normal de dire :
(31) ma montr so o≠tressañ
ma montre estº o réparer
ma montre est à réparer / en train d'être réparée
Cependant Jules Gros a relevé au moins une fois un passif progressif :
(32) evel pa=vefe unan bennag o≠veza lazet
comme si serait1º un quelconque o être tué
comme si quelqu'un était en train d'être tué (comme si on était en train du tuer
quelqu'un) (TBP1, 207)
explicable ici par le fait que « quelqu'un » pourrait être aussi bien le sujet que le complément
d'objet de « tuer ». Donc la construction est possible au besoin ; pourtant elle nous semble
extrêmement rare."

Steve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mitao



Nombre de messages : 9
Localisation : USA
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 7 Fév 2011 - 15:15

Dans mon francais de Loire-Atlantique : un os o ferme, des os, o ferme et prononciation du s.
De meme une anemone, o ferme, hormone, o ferme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 7 Fév 2011 - 16:37

Steve a écrit:
Non, c'est pour exprimer passif + progressif.

Steve

Mais, nous sommes bien d'accord. J'ai seulement rappelé que : "o (particule verbale) + verbe infinitif = participe présent". Le participe présent est bien utilisé pour construire le progressif.

Du reste, dans la Grammaire du breton contemporain de F. Favereau au § 488 Les particules du participe présent : on trouve des énoncés comme : "ar re yaouank 'veze 'kanañ ha 'tañsal" ; "ma mab zo az' 'c'hortoz" (p.278). Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 7 Fév 2011 - 17:10

Qu'en pensé-je?

1. Il n'y a pas de "participe présent" en breton. Ceux qui veulent à tout prix faire de "o + verbe" un "participe présent" ne font que plaquer une catégorie grammaticale du français sur le breton. La particule progressive o + nom verbal utilisés en conjonction avec les formes situatives du verbe bezañ "être" constituent ce qu'on peut appeler la construction progressive. C'est bien connu, mais il conviendrait d'utiliser une terminologie appropriée et exacte, pas une calquée sur le français.

2. Le progressif avec des formes "habituelles" (présent ou imparfait) du verbe bezañ est très connu également. J'en parle aussi dans mon article.

3. Ma mab zo az' 'c'hortoz je trouve franchement éberluant! En KLT moderne on a universellement aujourd'hui ma mab so o c'hortos ahanout. S'il faut absolument avoir recours à la construction ancienne avec pronoms complément préclitiques (à l'instar du français, d'ailleurs, ce qui pour moi explique la persistance étonnante de cette construction en breton littéraire - à l'oral, le KLT est passé aux pronoms compléments tirés de la préposition a - ahanout, anezañ, etc. - depuis le 18e siècle), dans la construction progressive, ça donne: ma mab so ouzh da c'hortos. Ma mab zo az' 'c'hortoz m'a tout l'air d'avoir été concocté par quelqu'un qui ne connait pas vraiment le breton, mais qui n'en théorise que davantage...!

4. Pour revenir à la presqu'incompatibilité en breton du progressif avec le passif (qui tous les deux utilisent le verbe bezañ "être", beaucoup de langues hésitent à utiliser deux fois le même auxiliaire dans la même proposition. En anglais, c'est seulement à partir du moment (18e siècle) où le progressif devient central au système verbal qu'on passe outre cette réticence très forte, et the house is being built devient la norme plutôt que the house is building. De ce point de vue le breton semble être au point où l'anglais était au 18e: la construction progressive passive evel pa veffe ûn bennâg o vezañ lazed n'est pas impossible, surtout là où il pourrait y avoir confusion autrement, mais elle est fortement évitée.

Steve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 7 Fév 2011 - 17:15

Steve a écrit:
Ma mab zo az' 'c'hortoz je trouve franchement éberluant! En KLT moderne on a universellement aujourd'hui ma mab so o c'hortos ahanout. .

Steve

az' = aze

Ma mab zo az' 'c'hortoz = mon fils est là qui attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 137
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Lun 7 Fév 2011 - 17:16

Fallait le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bretonnismes (et "galleg saout")   Aujourd'hui à 9:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Bretonnismes (et "galleg saout")
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bretonnismes (et "galleg saout")
» Les Bretonnismes
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» Vache / Buoc'h / Cow
» traduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: