ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Hier à 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Hier à 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin


Partagez | 
 

 Le parler de Plougrescant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 12 Oct 2012 - 14:23

écouter : http://fedora.tge-adonis.fr:8090/fedora/get/CRDO-Paris:154993/DEPOT_record_22km.wav

à 37:18 ... jõhët 'n énnout = (j'ai) pensé à toi

à 38:09 ... (n)tour 'armoire'

cf. ALBB pts 16, 17 : kõntour ( http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-541.jpg )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 12 Oct 2012 - 16:25

écouter : http://fedora.tge-adonis.fr:8090/fedora/get/CRDO-Paris:154992/DEPOT_record_22km.wav

à 15:08 ... doñv 'domestique, apprivoisé' (prononcé [dõ:])

à 48:19 ... pétoré ãmzër... (petore amzer) 'quel temps...'

à 47:56 ... gwabriol 'éclair(s) de chaleur' (sans tonnerre)

faut-il considérer ce mot comme un pluriel (collectif) ou un singulier ?

dans le GBAV, F. Favereau nous donne un mot gallois qui serait apparenté "gwibriol". Je n'ai rien trouvé sur la toile. Qui connaîtrait le sens de ce mot gallois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Sam 13 Oct 2012 - 5:34

Ostatu a écrit:
écouter : http://fedora.tge-adonis.fr:8090/fedora/get/CRDO-Paris:154993/DEPOT_record_22km.wav

Dans cet enregistrement, on entend l'informateur dire daoulagad bleu. Marie Brizault, elle, m'a répondu daoulagad glas (les réponses varient d'un locuteur à l'autre). Dans la presqu'île de Lézardrieux, j'ai souvent entendu bleu dans ce contexte.

[...]

HY 271, Herve Bihan, p. 28, entrée glas:
(E. Ernault)
1880 REC. [...] A Lohuec, glaz s'emploie presque toujours pour bleu, vert se dit gwér (cf. Le Gon[idec]); à Pleud[aniel], au contraire, ainsi qu'à Audierne, on emprunte le fr. bleu, et glaz ne signifie guère que vert.


Dernière édition par jeje le Mar 16 Oct 2012 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 16 Oct 2012 - 16:13

"Pebezh
Pebezh maleur a zo war Frañs ! [Plougrouskant 116]"
Carnet de F. Even (1877-1959)

On trouve aussi ce mot dans le corpus de J. GROS (5 occurrences).

Absent des dictionnaires de J. Le Dû.

Je n'ai pas eu l'occasion non plus de l'entendre en Trégor (jusqu'à présent en tout cas).

Il s'agit sans doute d'une forme (devenue) archaïque en Trégor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanledu



Nombre de messages : 16
Localisation : Plougrescant
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 19 Oct 2012 - 0:10

Pour le son x (spirante vélaire): en finale absolue, h se prononce comme la spirante vélaire sourde, mais reste faible, cad que la voyelle précédente reste longue (p ex dans moh).
Mais c'est une réalisation phonétique. Si j'écris en ohh 'un cochon', je veux dire que la voyelle est brève et donc la consonne forte, contrairement à en oh 'le cochon' avec voyelle longue et consonne faible. Comme c'est devant pause, le h est sourd à tous les coups, mais reste faible.
La sourdité est un épiphénomène.
Idem pour e haz 'le chat' (finale absolue, devant pause) qui se prononce e haas, tandis que e has 'un chat'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 19 Oct 2012 - 1:04

Quant est-il du mot muzik à Plougrescant ?

dans le dictionnaire français breton, on trouve : "musique , muziķ" tandis que dans le dictionnaire breton français, on trouve : "muzik mouziķ, seulement dans déh wa vêll kãnã mouzig e Ròh, hier ça a marché comme sur des roulettes." En revanche, on ne trouve plus la forme muziķ dans ce dernier (un oubli ?).

Que doit-on comprendre exactement ? Que les deux formes ont été notées à Plougrescant, mais l'une d'elle (mouziķ) seulement dans le contexte donné dans le dictionnaire breton français.

Quant au k cédille, il représente bien un son approximativement entre ty et ky, [c] en API ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 6 Nov 2012 - 16:19

Ostatu a écrit:

Autre exemple, il note les sandhis par provection, comme en page 313 : "kokous klã" mais "kokouz plat" (?) ce qui est écrit "kokous plat "en page 319.


p.319, on lit aussi "kokous barénned des praires"

p.35 : "pwãn mœs bah pênnó me dowlin."

p.127 : "pourvée pœz bara bênn ahwas bœré ?"

p.416 : "distrêmpe vé blœt t'oo bas bah e boudez alumiņon pé émay."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 13 Nov 2012 - 9:53

p. 172 : "C'hwek, hwék adj. bourru ; renfrogné ; revêche."

Il y a sans doute confusion entre deux mots : hek et c'hwek.

P. 422 : "Prestañ préstã v. 1) prêter 2) emprunter"

Il est singulier qu'une même forme puisse vouloir dire une chose et son contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Dim 2 Déc 2012 - 15:40

diouver- (idée de manque, absence, séparation) semble absent des entrées, sauf si dans FB 320a:
kersé vo genid diwèe te vab
est à retranscrire
kerse a vo ganit diouerout / dioueret da vab (= ? tu regretteras le "séparer" (= la séparation, le manque, l'absence) de (avec) ton fils.)

Mas je fais fausse route, peut-être?

A Penvénan, limitrophe de Plougrescant, une forme de diouerout a été notée vers 1907 par Fr. Even :
da diwèret (HY 255 p. 42).


Dernière édition par jeje le Sam 12 Jan 2013 - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Jeu 6 Déc 2012 - 18:59

dans le TPBF (Le trégorrois à Plougrescant - Dictionnaire breton-français), il manque une entrée pelec'h 'où'.

dans le TPBF, on trouve les formes diwèòh, diwètòh 'plus tard' ; mais une fois : (p.122) diwètóh , (p.122) (coquille ?) et (p.249) diwètoh (sans accent, oubli ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Sam 22 Déc 2012 - 17:15

In TPBF : "gouhere gwélen n. juillet
[fréquemment mizz chüijet]"

J'en avais déjà parlé sur ce fil : http://academia-celtica.niceboard.com/t1589p45-part-passe-zo-z-eus-oa-bet-da-ub. A force de dire les mois en français, ces derniers finissent par supplanter les formes bretonnes. Et plus particulièrement le mois de juillet (dû sans doute aux commémorations du 14 juillet).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 28 Déc 2012 - 3:08

coquilles, erreurs ?

"Porz Bugalez Pòrs-bugalé" (sandhi ?)

"e gwênneg vijé de reĩ wid Propagasiõn e fé." (ailleurs rêĩ ; + sandhi)

"têiļ skã" (ailleurs têļ )

"e skid só gãntã" (sandhi)

"tãm bròhadeg só" (sandhi)

"en toullad bugalé golled só enõ" (sandhi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwezhenneg
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 219
Localisation : Bro-Leon
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 28 Déc 2012 - 19:10

jeje a écrit:
diouver- (idée de manque, absence, séparation) semble absent des entrées, sauf si dans FB 320a:
kersé vo genid diwée te vab
est à retranscrire
kerse a vo ganit diouerout / dioueret da vab (= ? tu regretteras le "séparer" (= la séparation, le manque, l'absence) de (avec) ton fils.)

Ar pezh zo gant ar "geriadur"-se, dedennus-kenañ an danvez anezhañ mod all, ez eo diaes kavout un dra bennak e-barzh dre ma ne implij doare skrivañ kustum ebet ha pa vefe evit ar penngerioù hepken. N'eus meneger ebet ivez ma'm eus soñj mat...
'Giz ar c'hranked kea, mat da zebriñ met ur gwir ambuz amzer anezho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanledu



Nombre de messages : 16
Localisation : Plougrescant
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Sam 5 Jan 2013 - 17:23

Barz ar geriadur (pe "geriadur") brezoneg / galleg eman ar geriou e skritur al leoriou da gentan ha em zamm skritur da heul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Sam 5 Jan 2013 - 21:12

Gwir a-walc'h. Ne gavan ket ar ger dio(u)(v)er- er geriadur brez. / galleg avat.

diwèe te vab = dio(u)(v)ered / -out da vab ?


Dernière édition par jeje le Sam 12 Jan 2013 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 11 Jan 2013 - 1:26

TPBF (p.116) : "a-greiz toud e grêyz tout."

là encore, on attendrait : "e grêys tout".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Ven 11 Jan 2013 - 23:46

jeje a écrit:
Gwir a-walc'h. Ne gavan ket ar ger dio(u)(v)er- er geriadur brez. / galleg avat.

diwèe te vab = dio(u)(v)ered / -out da vab ?

in TPFB (p 320a), il est écrit : "ton fils te manquera [il t'aidait au travaux de la ferme] kersé vó genid diwèe te vab."

idem in TPBF (p.309b) : "diwèe"

ailleurs "kersé" est retranscrit "kérsé".

pour la forme "diwèe", il faut chercher à "diwezad diwèed prép dans
kérsé vó genid diwèed hénnez" (p.209a)

Il s'agit, à mon avis, d'une erreur. Je pense, comme Jéjé, qu'on a affaire ici au verbe dioueret.

cf. J. GROS : "Kérsé a vo gand ar verh-kaer diouèret honnez, la bru trouvera dur de perdre celle-là."


Dernière édition par Ostatu le Mar 22 Jan 2013 - 18:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Sam 12 Jan 2013 - 11:23

A Penvénan, limitrophe de Plougrescant, une forme de diouerout a été notée vers 1907 par Fr. Even :
da diwèret (HY 255 p. 42).

J'ai corrigé en "diwèe".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 15 Jan 2013 - 13:07

habits, vêtements:
dilhadoù (graphie de mon chef en "peurunvan", voir la source: Jean Le Dû, TPBF 357a, pour plus de précisions)
noter le pluriel et le d (et pas j dilhajoù).

dilhad a (ailleurs?) souvent un sens pluriel (ou plutôt collectif).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mer 16 Jan 2013 - 3:06

in TPBF 366b : "meskerez méskérez, n.f. pl méskérézed faneuse"

in TPFB 224a : "faneuse méskerez n.f. pl. méskerézed."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanledu



Nombre de messages : 16
Localisation : Plougrescant
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Lun 21 Jan 2013 - 23:39

Méskérez bien entendu. Ce sont des coquilles, tout comme les consonnes en sandhi (-z p- etc.).
Pour la remarque sur préstan ayant un sens et son contraire, il y a en français hôte qui est tout aussi bizarre.
Je corrige au fur et à mesure, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 22 Jan 2013 - 18:08

Jeanledu a écrit:
Pour la remarque sur préstan ayant un sens et son contraire, il y a en français hôte qui est tout aussi bizarre.

pour "*préstan" lire prest (d'autant plus qu'on entend la nasale à l'est du Trégor : ['prestã] )

Je ne suis pas certain de la syntaxe de l'énoncé suivant :

"Me ra mad e wélaan ãmã, je fais souvent des crises de larmes ici" TPBF (260a)

< (?) me a ra mat a oueladenn amañ = littér. je fais bien de pleurement ici (je connais(sais) pas la locution ober mat a ... ). Y a t-il d'autres attestations (exemples) ?

cf. J. GROS :

"me am-eus bet greet meur a oueladenn, j'ai fait plus d'un pleurement (j'ai pleuré plus d'une
fois)."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 22 Jan 2013 - 18:50

coquilles (?)

TPFB (p.493b) : "e voutizellad éét só kwét"
TPBF (p.160a) : idem

je suppose qu'il faut lire "e voutizéllad"

TPFB (p.73a) : "génoeg"
TPBF (p.253b) : "génóèyen"
mais :
TPFB (p.491b) : "genóèyen"

faut-il lire génóèyen ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mar 22 Jan 2013 - 23:41

TPBF (p.400b) : "pégémen vès pêed ?"
TPFB (p.380b) : "pégémen vès pèed ?"

TPFB (p.417a) : "wid priz ebédd n'ãntréjé." (sandhi ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Mer 23 Jan 2013 - 17:23

Comment dit-on à Plougrescant : c'est super, génial, extra, sensas, chouette, formidable, bath (pour les anciens ;-) ), épatant, fameux (voire : excellent, délicieux, exquis) ... (et à la forme négative : ce n'est pas super, terrible (= it's not so great, it's nothing special) ...) ?

Sauf erreur, il n'y a nulle entrée pour aucun de ces adjectifs dans le TPFB, hormis pour terrible dans le contexte suivant : "n'ê-ke gwêll dêrib ! elle n'est pas bien terrible ! [pas belle]"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parler de Plougrescant   Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parler de Plougrescant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le parler de Plougrescant
» "Est-ce à votre cocher, monsieur, ou bien à votre cuisinier, que vous voulez parler? "- PARLEZ-NOUS DE VOS CASQUETTES!
» Se parler
» Je ne sais pas parler à ma prof !
» parler breton de plouhinec morbihan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: