ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Des mots collectés par JM Ploneis à Berrien
Aujourd'hui à 13:03 par Ostatu

» Sanctuaire de hauteur gaulois dans le Mercantour, la Tournerie
Aujourd'hui à 10:10 par jeje

» Philtre d'amour, selon une recette antique
Hier à 22:15 par Marc'heg an Avel

» Toponyme Caharel
Ven 18 Mai 2018 - 8:41 par Morvan

» Gouel Breizh / Fête de la Bretagne. 2018
Mer 16 Mai 2018 - 19:38 par Marc'heg an Avel

» Yann TALBOT
Lun 14 Mai 2018 - 22:30 par Marc'heg an Avel

» Bretons et Wisigoths selon Grégoire de Tours
Ven 11 Mai 2018 - 21:24 par Brigante

» toponymie: Le Léez
Ven 11 Mai 2018 - 19:20 par Brigante

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Ven 11 Mai 2018 - 19:11 par jeje

» thème français - breton
Ven 11 Mai 2018 - 9:58 par jeje

» Famille Bégaud
Jeu 10 Mai 2018 - 22:57 par Marc'heg an Avel

» POMMERIT-JAUDY : Peurid ar Roc'h
Jeu 10 Mai 2018 - 22:32 par Marc'heg an Avel

» Le breton des rives de l’Aven et du Bélon
Mer 9 Mai 2018 - 8:48 par jeje

» les 5 doigts de la main
Sam 5 Mai 2018 - 21:09 par Marc'heg an Avel

» anvet = anat ?
Jeu 3 Mai 2018 - 16:36 par Ostatu


Partagez | 
 

 Côtes du Nord / Côtes d'Armor

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7046
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Côtes du Nord / Côtes d'Armor   Ven 28 Oct 2011 - 20:52

Bonsoir.

Voici l'historique donné par Régis de Saint-Jouan, Dictionnaire des Communes. Département des Côtes-d'Armor. 1990 :

p. 17-18 :

Nom.

Sous l'Ancien régime, on trouve déjà, deux fois au moins, l'expression « Côtes du Nord » utilisée à propos de la partie septentrionale de la Bretagne. Dès 1691 il est question de « Saint-Brieuc, Saint-Malo, et Dol sur les Côtes du Nord » (1). Ensuite, dans un rapport de 1786, on lit : « Placé à l'extrémité de la Bretagne, un commissaire départi (intendant), quoique doué de grands talents, pourra-t-il (...) favoriser le commerce des Côtes du Nord » (2).

Léon Dubreuil, qui a étudié les dossiers du Comité de division de l'Assemblée nationale (Arch. nat., D IV bis), y a trouvé que les anciens évêchés de Quimper, Vannes et Nantes sont dits vers janvier 1790 « sur la côte du Midi » (3). On peut déduire de ce qui précède que le département a dû son nom, en février 1790, au fait qu'il est situé sur les côtes du nord de la Bretagne.

Un projet relatif au changement du nom du département en celui de Côtes-d'Armor a reçu le 20 avril 1962 un avis favorable du Conseil général et, le 3 mars 1964, un avis défavorable de la Commission de révision du nom des communes établie auprès du ministère de l'Intérieur. Ce projet a été repris depuis, et a abouti finalement à un nouveau vote favorable du Conseil général (22 janv. 1988) et au décret 90-201 du 27 février 1990 (J.O. du 8 mars), suivant lequel « le département des Côtes-du-Nord (a pris) le nom de Côtes-d'Armor ».

Le nom du département a été traduit en breton dès la lre République par les mots departamant Arvoriou an Nord (6 mars 1793) (4). On peut préférer la traduction Aodou an Hantemoz, que propose Vallée (5). Quant au nouveau nom (Côtes-d'Armor), il peut se traduire par Aodou an Arvor. La traduction latine officielle de la chancellerie pontificale, Orae septentrionales, se trouve dans la bulle du Concordat (29 novembre 1801) (6).[i]

-------------

Pour documentation historique.

Je sais pertinemment que ce sujet continue de laisser perplexes les tenants de la langue bretonne, et non sans raisons !

On pourra cependant échanger courtoisement, sans polémiquer.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
 
Côtes du Nord / Côtes d'Armor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: