ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Nijal Pell
Le perello Icon_minitimeHier à 21:41 par Marc'heg an Avel

» Costumes bretons
Le perello Icon_minitimeHier à 21:34 par Marc'heg an Avel

» Proverbes; dictons; pensées philosophiques;
Le perello Icon_minitimeHier à 14:07 par Ostatu

» Ouvrages de toponymie de Bretagne
Le perello Icon_minitimeHier à 13:21 par Brigante

» Toponymie gauloise et romaine
Le perello Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 22:04 par Marc'heg an Avel

» LE BELLEC; LE BELLEGUIC
Le perello Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 14:21 par ALLENO

» Nomenoé / Nominoë / Nevenou / Nevenoe ...
Le perello Icon_minitimeDim 16 Juin 2019 - 21:31 par Marc'heg an Avel

» Lanester, Rivages d' Histoire et de légendes
Le perello Icon_minitimeVen 14 Juin 2019 - 19:39 par gunthiern

» Noms bretons d'apparence exotique
Le perello Icon_minitimeVen 14 Juin 2019 - 16:05 par ALLENO

» Les alternances de consonnes
Le perello Icon_minitimeVen 14 Juin 2019 - 15:58 par Ostatu

» Constantin Ier
Le perello Icon_minitimeJeu 13 Juin 2019 - 21:50 par Marc'heg an Avel

» Anne, prénom masculin
Le perello Icon_minitimeJeu 13 Juin 2019 - 14:08 par Marc'heg an Avel

» Termes et code de la route
Le perello Icon_minitimeMer 12 Juin 2019 - 20:42 par Marc'heg an Avel

» PAULE / Paoul
Le perello Icon_minitimeDim 9 Juin 2019 - 15:26 par Marc'heg an Avel

» le breton-anglais
Le perello Icon_minitimeJeu 6 Juin 2019 - 21:59 par Marc'heg an Avel


Partagez
 

 Le perello

Aller en bas 
AuteurMessage
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Le perello   Le perello Icon_minitimeMar 8 Nov 2011 - 9:29

Bonjour à tous,

Habitant de ce lieu sympa, je voudrais en connaitre l'origine toponymique. ( curieuse en bretagne).
Un port (que j'ai visité) existe au sud de Valence.
Une origine patronymique? autre?

Quelqu'un en sait plus?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elouan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 206
Age : 46
Localisation : Sant Nazer
Date d'inscription : 06/12/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMar 8 Nov 2011 - 11:27

A priori ça n'a rien de curieux, la terminaison o est le marqueur du pluriel en breton (en breton vannetais et plus globalement sud armoricain) plus au nord c'est le ou.(perellou doit exister)

par contre le sens de "perell" m'échappe

il y a des specialistes en toponymie ici qui devrait t'informer mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
Ostatu

Nombre de messages : 5713
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMar 8 Nov 2011 - 15:47

Pour la répartition du pluriel en -o, voir la carte ALBB 99 : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-099.jpg

en Trégor (nord-est) : -o (excepté en Trégor finistérien : -)

en Finistère Sud (Pays Bigouden, Cap...) = -

en Léon : -

etc...

à Ploemeur (56) : le pluriel est en /ow/ (pt 70 sur la carte ALBB)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMar 8 Nov 2011 - 17:34


Merci à tous, oui c'est vrai ça peut être un pluriel de perell.
Le patronyme Perello se trouve en France mais aussi très nombreux au Sud d'Alicante (là où est le port) et en Algérie.

Faut dire que ce secteur de Ploemeur a été occupé par les espagnols, 1590-1600 pendant les guerres de la ligue.
En admettant une forme bretonne si quelqu'un connait la signification de perell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
Ostatu

Nombre de messages : 5713
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMar 8 Nov 2011 - 17:47

"Un mot encore sur les noms propres en -o du Morbihan.

"Ayant appris que la légende des noms propres à terminaison -o, d'origine prétendue espagnole, avait encore des adeptes à Lorient où se tenait, cette année, le Congrès national de géographie ; je suis allé y faire une conférence sur ce sujet, au mois d'août dernier. J'étais loin de m'attendre à la trouver aussi répandue et aussi fortement enracinée qu'elle m'est apparue dès mon arrivée à Lorient. Le soir même, j'avais sur ce point une très vive discussion avec un homme cependant fort cultivé d'esprit. Au moment de prendre la parole, je faisais la connaissance d'un officier de marine des plus distingués qui m'affirma s'être fait regarder de travers pour n'avoir pas pris au sérieux l'origine espagnol d'une partie des gens de Groix.
Enfin, sur le programme officiel des excursions du Congrès, on appelait l'attention des membres sur l'origine ibérique de ces braves pêcheurs. Je n'ai pas eu de peine à montrer que cette théorie ne reposait sur rien et que les noms en -o, sur lesquels on s'appuyait, étaient parfaitement bretons. Quant au fait que nos paysans bretons comptent encore par réaux, il prouve simplement leur esprit de conservation ou de routine ; la numération par réaux a été très répandue en France au XVIe siècle. Il en est encore question dans Brantôme. Le mot était devenu français et il figure à ce titre dans le dictionnaire de Littré. "Et les bruns des côtes, qu'en faites-vous me disait-on - Je n'en fais rien : qu'ils continuent et si cette teinte les gêne, ils n'ont qu'à s'adresser à la chimie ou à la parfumerie ; cette science et cet art ont fait dans ce siècle d'étonnants progrès. Et puis il y a des bruns en grand nombre en Bretagne, un peu partout. D'où viennent-ils ? Je n'en sais rien. Ils peuvent être Celtes ou remonter même à l'âge de pierre, cela ne fait rien à la question. Quant à savoir si les troupes espagnoles n'ont pas laissé derrière eux quelques rejetons inédits, c'est une question oiseuse : Is pater est quem nuptiœ demonstrant."
Il y a eu un mot de la fin. Le soir même de cette mémorable conférence, je me promenais avec des partisans fort ébranlés et des adversaires fort résolus de l'origine espagnole. Tout à coup, vint se poster devant nous un mendiant, d'aspect très robuste et très brun. "Tiens, s'écrie un de mes amis, en s'adressant à un partisan, voilà sûrement un de tes Espagnols : il est brun, il doit avoir un nom en -o et il ne travaille pas : c'est un hidalgo !"
Je renvoie nos lecteurs, pour l'origine des noms en -o du Morbihan, aux Annales de Bretagne, t. VIII, n°1, p. 130.
J'y ajouterai quelques mots. Pendant un séjour d'une dizaine de jours à l'Ile-aux-Moines, autre centre espagnol, j'ai relevé les noms propres et les noms de lieux du cadastre. Inutile de dire que je n'ai pas trouvé la moindre trace espagnol. Mais, en comparant la prononciation avec l'écriture, j'ai pu me convaincre que la terminaison -o recouvrait, sous son uniformité, des formes d'origine plus diverses que je l'avais supposé.
Il y a d'abord -o prononcé œẅ (à peu près eu français ü consonne, son analogue à celui de hu- dans huissier, transcrit dans les livres vannetais pas -hue). Cet -o est, ou un pluriel (nom. sing. vieux celtique de la déclinaison en -u : Ex. breut jugement, nom. sing. brātŭ-s, nom. plur. brātόv-ĕs), ou une terminaison adjective qui peut être d'origine différente : c'est ainsi que dans Jarno et (Jarnou), la forme vieille bretonne (IX-Xe siècle) est Jarnoe ; Magado, gallois Magadwy, Carado, gallois Caradwy seraient à la même époque Macatoe, Caratoe ; la terminaison galloise -adwy, très usitée encore, a le sens du français -able. Parfois -o représente la terminaison française -eau : Bertho = français Bertheau. En général, les noms français en -aut, -aud se prononce simplement -ọ et non œẅ : Ex. Picaut se prononce Picọ : Berrigaud, Berrigọ .
L'écriture -o remplace aussi -aẅ. Ainsi, un nom qui a échappé aux espagnolisateurs et qui les eût fait pâmer d'aise, Bosco, se prononce Boscaẅ. C'est un nom d'homme tiré d'un nom de lieu : Boscaw est pour Bot-scaw, bouquet, touffe de sureaux ; c'est le nom bien connu de la Cornouaille anglaise Boscawen.
Dans l'intérieur du Morbihan, -o a la même valeur. Il en a même une de plus en bas-vannetais ; -o, dans ce pays se prononce -aw, en général, mais certain -o = ęo. Ainsi, le nom de village qu'on prononce en français Trehonlǫ, écrit plutôt Trehonleau, se prononce Trehōlęẅ.
La légende que je combats, persistera-t-elle ? Evidemment. Elle aura quelques partisans acharnés, justement parce qu'elle manque de fondements ; ils n'ont pas de raisons à opposer ; ils ont mieux : la foi (Credo quia absurdum)."

Joseph Loth - Annales de Bretagne, t. XII - n°1 - Novembre 1896

Is pater est quem nuptiœ demonstrant = Le père est réputé être le mari de la mère.
Credo quia absurdum = Je le crois parce que c'est absurde.

ę = ɛ
ọ = o
ǫ = ɔ
ẅ = ɥ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
Ostatu

Nombre de messages : 5713
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMar 8 Nov 2011 - 17:53

Lire : "De quelques prétentues traditions historiques en Bretagne - J. Loth - Annales de Bretagne, t. VIII, n°1, p. 130.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 7:58


Merci beaucoup Ostatu pour cette recherche de joseph Loth.

Ceci dit ,
je me suis posé la question ( et je me la pose encore un peu)

Le perello se rapproche-il de :

Rosnarho ( Crach, acqueduc romain) :origine patronymique étrangère.
perello étant aussi un patronyme

Resto toponymie descriptive de paysage: essart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
Ostatu

Nombre de messages : 5713
Age : 52
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 15:36

Attention, j'ignore tout sur l'étymologie de ce toponyme. Je ne sais pas s'il s'agit d'un -o pluriel ici. J'ai seulement rappelé ces deux articles de J. Loth pour t'éviter de faire un rapprochement hâtif "avec une prétendue origine espagnole". Mais, je n'exclue rien.

N'existe-t-il pas de formes anciennes de ce toponyme ?


Dernière édition par Ostatu le Mer 9 Nov 2011 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3439
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 17:10

Carte de Cassini:
Ance de Perelo

Pour Rosnarho, j'ai lu (mais je suis sceptique, il faudrait des preuves) que cela pourrait être le "coteau des arches" (de l'aqueduc gallo-romain inachevé qui lui faisait face).

gg
Alain Provost parle de l'aqueduc ici, page 2:
http://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:pp96nH81vLsJ:cerapar.free.fr/grattoir/fichiers/Le%2520Grattoir%25205.pdf+alain+provost+rosnarho&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESiy9cDioZ_lzU1Z4tjAZqA1BmMCVxuhnG4G0B8BpzhCmH0nFqPunOJHHQxxy8L7EtNoLab-H_CHlYAHe61SOdsiDiqBNQQVagRx91hWccHW2rMOh6Yha659tURSxkBjTug37lk1&sig=AHIEtbQmrDJ-wFUKP413MILwl19umgn9Wg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 116
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeJeu 10 Nov 2011 - 21:29

Gast ar c'hast ! Biskoazh kement-arall !
Je croyais que la question des noms espagnols en Bretagne était réglée (avant l'arrivée des Pieds-Noirs oranais à l'Arsenal de Lorient!) une fois pour toute , mallazhtoue ! -
j'avais écrit un bouquin malicieux et sans prétention qui n'a jamais été imprimé sur les noms de famille de basse-Bretagne à l'allure si exotique !
J'avais à l'occasion consulté > 800000 noms dans l'annuaire tél. du district de Barcelone, plus riche en noms castillans qu'en noms catalans (sur l'ensemble, >99% des noms en '-O' de Bretagne sont ABSENTS en Catalogne espagnole !
1- les NF et NL en '-O' existent aussi en Goëllo (moins)
2- les NL en '-O' s'écrivaient en '-OU' avant le XV° S. ! (sauf les rares NL comme CARO<<CAROTH
3- les NL autres que commune et trèves (noms de parcelles et lieux-dits sans importance etc...) s'écrivaient en '-AU' (diphtongué sûrement) à Ploemeur vers 1800 (cadastre Napoléon) !
4- les NF et NL en '-O' sont aussi courants loin des côtes morbihannaises et de Port-Louis-Blavet en plein Morbihan Gallo. Et les NL et NF cornouaillais en '-OU' de Clohars-Carnoët sont plus proche de ces « fameux Espagnols »
5- le NF RIO le « plus évidemment espagnol » est PLUS DE 10 FOIS PLUS DENSE en Morbihan qu'en région barcelonnaise (je sais il y a quelques 'RIU' catalans là-bas mais même ailleurs en Espagne, on trouve peu de NF RIO (je ne sais pourquoi d'ailleurs) on trouve plutôt des RIOS et des DEL RIO .le NF RIO est TRES courant en Pays Gallo où il connait d'ailleurs une variante RYO vers Ploermel surtout – il y fait partie des anciens NB bretons gardés par les Bretons de l'Est malgré la francisation ou le retour à la langue romane (autre débat), mêlé avec ses frères TANGUY, MAINGUY, TUAL, THUAULT, URIEN, URVOY, JEGAT, JEGARD, JUGANT, GUEHO/GUIHO, BROBAN, BROHAN, JUHEL, GICQUEL/JIQUEL/GIQUEAUX..., JARNO, EONO. Je signale d'ailleurs que l'adjonction de '-O' est même une des façons préférées pour naturaliser breton un nom gallo roman : GUILLEMOTO/GUILLOTO/GUYODO/PERRODO/PICHODO en Vannetais gallo !
6- les occupants ennemis font très peu d'enfants grâce aux viols et ne laissent encore plus rarement leur noms de famille à leurs descendants bâtards !
7- les '-o' des NL et NF se prononçaient par les bretonnants vannetais comme leurs pluriels, c'est à dire /ÖW/ plutôt que /OW/ en Bas-Vannetais du Sud, /AW/ en Pays Pourlet, /ËÜ/ vers Pontivy et l'Est haut-vannetais et souvent qqch comme /AÜ//èÜ/ vers l'Arvor. JAMAIS /Ô/ !!!
8- j'avais fait un petit boulot pour une association de Guidel-PLoemeur sur les noms de roches et de criques de la côte mais ne retrouve plus mes notes – mon travail avait d'ailleurs été quelque rares fois interprété de façon imprécise, quoique dans l'ensemble cette sympathique assoc. Ait fait du bon travail : intéressant :
- le Petit-Pérello se disait 'Porh-Diskot' (il y a des NF LE DISCOT dans le coin de Quéven)
- je vais chercher pour le Grand Pérello (j'avais eu connaissance d'un NL Perello vers Valence) - ce dont je me souviens c'est que PERELLO est une déformation et ne donne pas idée du vrai nom d'origine qui était en '-O' tout de même selon mes souvenirs : donc comparer PERELLO de Bretagne avec PERELLO d'Espagne n'est d'aucune utilité : c'est comme comparer ARZANO (An Arzhanoù/Ën Arh'now) de Bretagne avec la ville ARZANO en Italie !!!
J'espère que voilà réglée la question des noms en '-O' en Bretagne :
on pourrait parler des noms en '-A' (Poëzevara/Pouizivara, Gadonna, Guichaoua, Savina) '-AS' et '-ES'/'-EZ' mais plus tard (fars !)
pour les 'bruns' et 'bronzés' : il n'y en a pas plus globalement sur la côte morbihannaise qu'ailleurs – chez les « autochtones » d'avant le XX°S, les plus noirs d'entre eux (rares) remontent pour la majorité à avant la celtisation du coin :
l'ensemble des bruns de cheveux en Morbihan bretonnant est de 38 à 40% contre 44-47% dans la zône gallaise, donc plus loin des « Espagnols » de la côte ! la plupart des régions française non germanisées présentent des scores de 48-55% de bruns de cheveux – pour la peau (+ taches de rousseurs) et les yeux, les Morbihannais sont encore plus clairs ! Bien sûr j'ai vu quelques « vrais Vannetais » très mates de peau, mais c'est loin d'être commun (peaux olivâtres : 5-8% ??? voir les Mégalithiques pour trouver les responsables?) - je ne parle pas ici des GARCIA/SANCHEZ/FERNANDEZ/RUBIO/HIDALGO qui sont apparus après 1960.
ADDENDA :
concernant LE PERELLO je demande pardon : j'ai retrouvé un papier (sans garantie) où il est écrit : PORZ'H PER-A-LO, mais je ne sais qui était l'informateur et la graphie paraît hétérogène (ZH) ; quelle est la prononciation locale ? : il faut que je trouve un pêcheur local (ce qui en reste) pour vérifier : tel que, ça ne dit rien de plus ou de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 10:37


Pour Jeje,
je sais que le toponyme Rosnarho dépend du patronyme du lieu et sans doute de son occupation gallo romaine.
Pour Alleno,
Je sais qu'il n'y a aucun rapport entre Rio et l'Espagne, entre Arzano et l'Italie, c'est bien de le rappeler.
Pour Le Perello, merci pour ces possibles anciennes graphies que j'ignorais, aucune trace sur le cadastre Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3439
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 17:05

Bonjour Gunthiern,
Qu'est-ce que tu entends par "patronyme du lieu"?
Veux-tu parler du nom d'un occupant ou d'un propriétaire de lieu (et de sa descendance) qui a légué à la postérité son nom de personne (ou un dérivé) dans un toponyme ?
Comme c'était la mode au siècle dernier de voir des noms de gallo-romains dans les toponymes en -ac- ou dérivé s?
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 20:52

jeje a écrit:
Bonjour Gunthiern,
Qu'est-ce que tu entends par "patronyme du lieu"?
Veux-tu parler du nom d'un occupant ou d'un propriétaire de lieu (et de sa descendance) qui a légué à la postérité son nom de personne (ou un dérivé) dans un toponyme ?
Comme c'était la mode au siècle dernier de voir des noms de gallo-romains dans les toponymes en -ac- ou dérivé s?
gg

Oui, jeje, je me suis sans doute mal exprimé.
Tous les toponymes, même les descriptifs ont une origine sur le lieu, que ce soit l'habitant qui lui ait donné son patronyme où le lieu qui ait donné un patronyme à l'habitant.
Le Rosnarho, lui semble très ancien, Ouest france l'attribuait à une origine égyptienne ( ça c'est à voir Tad Nedeleg ) un ami généalogiste pertinent, lui fait remonter à une période Haut moyen âgeuse antérieure à Charlemagne.

Ce patronyme ros narho me parait atypique ( un peu comme le Perello (mais Alleno m'a éclairci un peu sur le sujet Heol )

Donc Rosnarho; "lieu" d'un patronyme ou "patronyme" issu d'un lieu?


Souezhet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 116
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 23:45

franchement pour ROSNARHO je souscris à l'opinion de F.GOURVIL qui y voit (sans preuve absolue) un patronyme issu directement d'un pur toponyme descriptif: ROS (roz) AN ARC'HOU qui n'a rien de stupide
pour moi - il y a bien le nom de l'amiral RONARC'H mais ça ne me dit rien (quoique ROPARS >> ROSPARS vers Quimper, mais ROSNARHO est un NL en plus, sans autre graphie erronée ou non -

pour l'origine égyptienne, on a le droit de sourire (pourquoi spécialement égyptienne d'ailleurs?)

quand à ma diatribe sur les noms bretons en -O, je me doute que la plupart des membres de ce forum savait de quoi il s'agit, mais comme j'avais eu moyen de contrôler à une échelle assez sérieuse, j'en ai fait part à toute finutile
noswezh vad deoc'h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 404
Age : 48
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMer 16 Nov 2011 - 18:13

Le seul mot qui me vient à l'esprit est le vannetais PORHEL, "petit pourceau, jeune cochon", et le pluriel PORHELLEU, "pourceaux", donné par Emile ERNAULT (Dictionnaire du breton de Vannes, p. 187). Curieusement, nous avons là un pluriel autre que -ED pour des êtres animés ; j'ignore si cela est spécifique au vannetais.

La toponymie nautique est plutôt friande de ce genre de noms, cf. tous les thalassonymes formés sur MOH, HOH, UIZ, etc. sur la côte vannetaise (cf. Bernier qui toutefois ne traite pas Le Pérello) et surtout le rocher dénommé PREHEL au large de Mesquer qui semble être le pluriel interne PERHEL (La toponymie bretonne ne s'arrête pas aux limites administratives récentes Eürus tre , pas plus d'ailleurs que le suffixe -o qui forme une bonne partie des patronymes et toponymes de l'ouest du pays nantais, lire Erwan Vallerie 1995 à ce sujet).

Je propose donc l'hypothèse *porhelleù, "les petits pourceaux", en admettant qu'il s'agisse d'un toponyme nautique désignant des rochers - ce qui se tient d'après la photo de la plage du Pérello que je viens de voir - et en admettant qu'un suffixe pluriel autre que -ED soit admissible .

A ce propos et comme personne ne l'a déjà dit, -O peut avoir une valeur diminutive comme c'est le cas dans de nombreux noms de famille, ce qui réglerait le problème et ne changerait pas énormément le sens.

J'ajoute que la réduction de RH (pour RC'H) à R dans la graphie est habituelle (ex: nom de famille Le Marec). Reste à régler le cas de O > E, car je doute qu'on puisse adjoindre un suffixe diminutif à un pluriel interne (amis grammairiens, à vous de jouer !).

Quant à ROSNARHO, ce me semble être un toponyme parfaitement breton formé sur ROZ "tertre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3439
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMer 16 Nov 2011 - 18:43

Il est frappant de voir sur la carte IGN 1/25000 qu'on a "le Cochon" (entre Port-Louis et le Kernével en Larmor, à côté de la Jument), les Truies (à l'ouest de la pointe de Gâvres, à côté du Cheval). Manquent "les Pourceaux" (et le Poulain), qui formeraient, s'il s'agit de Le Perello, la pointe occidentale d'un triangle pas isocèle, mais presque.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 116
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeMer 16 Nov 2011 - 23:28

excellente approche
je n'ai pas eu le temps d'aller voir qui que ce soit pour la prononciation (s'il en reste un vraiment au fait)

alors PER-A-LO / PERELLO serait 'PERC'HELLOW' OU 'PORC'HELLOW' ???
concernant la toponymie locale ça pourrait bien se tenir; reste à trouver la preuve

A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeJeu 17 Nov 2011 - 8:27


En tout cas merci à vous deux d'orienter vers une piste très plausible.

En consultant la même carte IGN, au large du Courégant on a un rocher appelé le cochon tourelle et à la pointe du talud les loups.

Entre Larmor plage et Gavres, le cheval, les truies.., à Port Louis, l'îlot souris.

oui ça tient la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 404
Age : 48
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeJeu 17 Nov 2011 - 14:59

gunthiern a écrit:

En tout cas merci à vous deux d'orienter vers une piste très plausible.

Nous trois, si je compte bien Serr-lagad.

Sinon la toponymie nautique bretonne du Morbihan a largement été traitée par Gildas BERNIER dans les cinq articles suivants :

"Toponymie nautique de la presqu’île de Quiberon", Extrait des Annales hydrographiques n° 1384, Imprimerie Nationale, Paris 1956.

"Toponymie nautique des îles de Houat et de Hoëdic", Bulletin du SHOM n°9, année 1958, pp. 211-227.

"Toponymie nautique du Golfe du Morbihan et des ses abords", extrait des Annales hydrographiques n° 1402, Imprimerie Nationale, Paris 1965.

"Toponymie nautique de Belle-Ile", Extrait des Annales hydrographiques n° 1406, Imprimerie Nationale, Paris 1967.

"Toponymie nautique de l’île de Groix et des abords de Lorient", Imprimerie Nationale, Extrait des Annales hydrographiques n° 737 (Tome XVI), Paris 1972.


J'ai la chance de posséder l'ensemble de ces articles : le dernier, qui inclut la côte de Ploemeur, ne parle pas du Pérello comme je l'ai dit plus haut.

Sur cette côte morbihannaise comme partout en Bretagne, les thalassonymes formés sur des noms d'animaux sont très fréquents, la gent porcine tenant une place de choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 404
Age : 48
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeJeu 17 Nov 2011 - 15:03

Une photo de la plage du Pérello trouvée sur http://www.canelle56.fr/article-27929986.html.

Voilà qui pourrait bien représenter nos "porcelets" :

Le perello Lomene10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeVen 18 Nov 2011 - 15:14

Ar Barzh a montré plus haut les difficultés à imaginer *porc'helloù > *perc'helloù ou perc'hell + où.
Si on s'en tient à des noms figurant sur le littoral breton, on pourrait par contre rapprocher le nom breton attesté du fort de Bertheaume (près de Brest), kastell Perzell (http://br.wikipedia.org/wiki/Kastell_Perzell), qui pourrait facilement être pour *Perzhell (soit *perhell en breton vannetais).
Revenir en haut Aller en bas
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeVen 18 Nov 2011 - 15:25


Je vais peut être encore me planter, mais est ce que cela aurait un rapport avec ça?

http://www.geneanet.org/nom-de-famille/porhiel

Gouel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeLun 12 Mar 2012 - 8:30

Bonjour,
Je confirme bien ce qu' a dit Alleno,
Le petit Perello situé à 500 m au nord Ouest s'appelait bien Porh DisKot ( patronymie sans aucun doute)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 244
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeVen 15 Jan 2016 - 9:45

Dans l'ouvrage de toponymie P; Hollocou-JY Plourin les auteurs ont tendance à rapprocher cela du patronyme Hello. Non loin sur Larmor il y a Quehello st Congard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3439
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitimeVen 15 Jan 2016 - 17:22

gunthiern a écrit:
Bonjour,
Je confirme bien ce qu' a dit Alleno,
Le petit Perello situé à 500 m au nord Ouest s'appelait bien Porh DisKot ( patronymie sans aucun doute)

Sur la carte d'Ogée (datant de 1771):
P.te du Discot


et Vacheval pour peut-être ce qui est sur carte IGN 1/25000 la Basse du Cheval ou bien plus à l'est le Cheval.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le perello Empty
MessageSujet: Re: Le perello   Le perello Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le perello
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le perello

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Géographie :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: