ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Hier à 17:59 par Per-Kouk

» Banque de blasons herminés
Hier à 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mer 23 Nov 2016 - 17:07 par jeje

» Le bélier / ar maout
Mar 22 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» Un article scandaleux sur le vannetais
Mar 22 Nov 2016 - 20:58 par Jeannotin


Partagez | 
 

 Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Lun 3 Sep 2007 - 21:25

Voici ce que je viens de trouver au détour d'un article sur Camaret, par Marteville et Varin, en 1843 :

"Il n'y a pas d'arbres sur la plus grande partie de ce territoire; on a recours pour le chauffage à la lande, aux mottes et aux excréments de vaches (beuzel)".

>>> j'ai respecté la forme du texte et les italiques.

Je ne connaissais pas le mot beuzel, qui a bien l'air d'être apparenté à bouse.

Chez moi, en Trégor continental Serr-lagad , on utilisait simplement le mot : koc'h saout, mais on ne s'en servait pas pour se chauffer.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ronan



Nombre de messages : 33
Age : 39
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Lun 3 Sep 2007 - 21:33

Peut-être une variante du mot bouzel(l) ou une faute de frappe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Lun 3 Sep 2007 - 21:42

Bien distinguer bouzell (dans la locution kouezhañ a-benn bouzell, tomber cul par-dessus tête par ex.) de bouzel 'bouse' (var. beuzel, bezel (Ouessant) [bouzoul 'crottin de cheval' Grégoire de Rostrenen - 1732] bouzil...).

"bouzil, excrement, bouze de vache"
Dictionnaire breton-françois du diocèse de Vannes - Pierre de Châlons (1723)

"beauselenn, fiente de beste menue, C., vann. bouzile, m. l'A cf. fr. bouse"
Dictionnaire étymologique du breton moderne - Emile Ernault

L'A : L'Armerye, Dic. fr.-br. du dial. de Vannes, 1744.

Ar c'haoc'h-saout 'la bouse' servait en effet de combustible :

"Gwechall e ti ar beorien e veze poazhet ar boued gant tan kaoc'h-saout, autrefois chez les pauvres on faisait cuire les aliments avec du feu de bouses de vaches."
TDBP FB - Jules GROS

"Ar re-se n'o deus ket bet debret eveldomp-ni patatez peilhusk ha tout, poazhet en dour, hag an torch-listri war-benn (peogwir ma zad en devoa torret golo ar gaoter un devezh pa oa mezv) ha poazhet gant tan kaoc'h-saout... ceux-là n'ont jamais mangé comme nous des pommes-de-terre avec leurs épluchures (en robe de chambre), cuites à l'eau, et la lavette à vaisselle par-dessus (puis­que mon père avait cassé le couvercle du fait-tout un jour qu'il était soûl) et cuites au feu de bouse de vaches..."
TDBP III - Jules GROS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Mar 4 Sep 2007 - 14:00

"C'est avec du goesmon et de la fiente de vache qu'on cuit le pain dans l'île d'Ouessant ; on chauffe l'âtre , on y met la pâte qu'on recouvre de cendre chaude : la cuisson s'opère très-bien"
Voyage dans le Finistère ou état de ce département en 1794 et 1795 - Jacques CAMBRY

Padrig Gouedig, pour son mémoire de maîtrise, s'est rendu sur l'île d'Ouessant en 1981 et 1982, recueillir les témoignages de plusieurs Ouessantins sur la vie quotidienne dans l'île autrefois. Dans son livre "Enez-Eusa - Eñvorioù tud Eusa", il y est fait mention du glouad (bouse sèche) (en breton standard : glaoued ; cf. Grégoire de Rostrenen glaouëd (1732) ; gallois : gleuad (= dried cow dung) & gleuod...).

Le texte ci-dessous est en orthographe dit universitaire.

"Arad glouad (1)

Med penaoz e veze greet ar glouad ?

Kaoh ar zaout veze lakeet er memez bern 'pad... 'pad ar bloaz da vreina ha pa veze deuet an hañv e vezent distrempet, ez ee tud da vided ar puñsou da lakaad dour da zistremped gand kreier (2), divoutou, divazou, 'barz ar haoh, reent ket forz. Ha goude kreisteiz neuze, pa veze distrempet ar glouad e teue an amezeien, hag ar gamaraded hag ar gerent toud. Krivizier a veze kaset a-hroazadou (3) war ar gwelt, ar re all veze war-benn o daoulin oh ober berniou da lakaad war ar gwelt, ar re all veze gand tourchou (4) foenn o plada anezañ evid ober anezañ ront evid ma sehche ha pa veze bet eisteiz aze e veze troet ha pa veze seh e veze ramaset... ha c’hoaz noñ, goude ma veze stoket (5), oa soubenn lêz, aze ez oa soubenn lêz yoa da gaoud goude ma veze finiset da steki ar glouad, ha goude ma veze sehet neuze, eisteiz goude, ez eed da ramasi adarre, da zikour, ha neuze veze lakeet berniou ez a-ze an eil 'horre egile, briadou, hag an eil roe d’egile veze lakeet war ar zolier, war ar halatrez parce que gwechall oa ket kalz a gamprou, e kousked toud en traoñ, ral ma kousked war-laez, eo ar heuneud, ar patatez hag ar... ar raden hag ar glouad, toud an dra-ze yoa war ar zolier.

Hag an dra-ze a veze greet ped gwech ar bloaz neuze ?
O ! Eur wech ar bloaz ken, eur wech ar bloaz.

E peb ti ?
O ! Koulz lared... pas toud, toud an dud reent ket med e-leiz a ree.

Ha gand ar glouad neuze, e veze greet tan ?
Veze greet tan, ya. Torret a-dammou, lakeet ez a-ze, truz-kaol (6) veze lakeet e-kreiz d'ober tan, tan mad a reent.

(Bet enrollet d'an 2 a viz kerzu 1981. C. Ker-an-Chas)

Notennou :
1 : arad glouad : ober ar glouad, ar glaoued. (ar glouad : kaoh ar zaout sehet evid ober tan glaoued)
2 : kreier: krogou.
3 : kas a-hroazadou : dougen eur beh, pe eun dra bennag gant diou vaz kroaziet dindan.
4 : tourchou : torchou foenn.
5 : stoket : amzer-dremenet ar verb “steki“. Steki ar glouad : ober berniou gand ar haoh-saout ha plada anezo evid ma sehchent mad da houde.
6 : truz-kaol : treujenn-gaol."

Padrig Gouedig - Enez-Eusa - Envoriou tud Eusa - Brud Nevez - 1984 - pp. 151-152

Gwelt = geot (cf. gallois : gwellt) = herbe (de l').
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Mer 5 Sep 2007 - 23:16

Pour les curieux, allez mettre le nez dans le ArMen n°29 d'août 1990 à la page 34 dans un article sur les femmes de Groix, vous y trouverez une très belle photo où l'on peut voir, entre autres, deux îliennes qui s'emploient à la fabrication de galettes de bouse de vache et à leur plaquage contre le mur d'une maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Sam 8 Sep 2007 - 12:20

"Plijadur am beze ivez o welet forniañ an torzhioù bara, pe kentoc'h an torzhioù toaz, ur merk disheñvel war bep hini, d'ar merc'hed goude da anaout pep hini he re. Serret e veze dor vein ar forn, ha klozet mat tro an dro, gant pri-prad pe kaoc'h-saout, respet deoc'h. Arabat eo e chomfe faout ebet, d'an dommder da zont er-maez."

Ar marc'h reizh - Visant Seite

forniañ v. enfourner (forn f. four ; forniad f. fournée.)
torzh f. miche.
bara m. pain
toaz m. pâte.
anaout = anavezout = connaître.
pri m. argile, boue, glaise, mortier, hourd, pisé...
faout m. fente...
tommder m. (& f.) chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Mar 11 Sep 2007 - 18:55

Jean-Claude EVEN a écrit:
Voici ce que je viens de trouver au détour d'un article sur Camaret, par Marteville et Varin, en 1843 :

"Il n'y a pas d'arbres sur la plus grande partie de ce territoire; on a recours pour le chauffage à la lande, aux mottes et aux excréments de vaches (beuzel)".

>>> j'ai respecté la forme du texte et les italiques.

Je ne connaissais pas le mot beuzel, qui a bien l'air d'être apparenté à bouse.

Chez moi, en Trégor continental Serr-lagad , on utilisait simplement le mot : koc'h saout, mais on ne s'en servait pas pour se chauffer.

JCE studiañ

A Santec, j'ai entendu employer le mot "bouzoul" pour désigner quelque chose qui sent très fort : "c'hwrez ar bouzoul a zo gant ar gybsophile".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 20 Sep 2007 - 20:47

Dans le dictionnaire de G. de Rostrenen, le mot bouzoul signifie 'crottin de cheval'.

Comment dit-on du crottin de cheval chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 20 Sep 2007 - 20:57

Chez moi, on dit "abon" (aboun) pour crotin de cheval.
" An hañv zo paset 'vel un tamm abon" = nous avons eu un été pourri. :tongue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 20 Sep 2007 - 21:24

abon m. crottin (de cheval).

"Abonn march, fiente de cheval, Ca, abon march, Cb, aboun march, Cms, léon. aboun, gall. ebodn, ebod. De ep(os) cheval, voy. ebeul...."
Dictionnaire étymologique du breton moyen - Emile ERNAULT

Dans le corpus de Jules GROS, on ne trouve que kaoc'h-kezeg :

"Hennezh a zo ur paotr c'hwezet... evel un touseg war ur bern kaoc'h-kezeg, c'est un garçon bouffi d'orgueil... comme un crapaud sur un tas de crottin."
TDBB III - Jules GROS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 20 Sep 2007 - 21:48

Ma grand-mère était réputée pour avoir toujours de superbes géraniums : elle les nourrissait au koc'h-kezeg / crottin de cheval ...

bio ! ça va de soi ! bleuñv

d'où le verbe : koc'h-kezeta = ramasser les crottins de cheval.

>>> mont da gorc'h-kezeta = aller ramasser des crottins de chaval.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 20 Sep 2007 - 23:11

kaoc'hkezeka v. chercher du crottin.

"Ne rin ket ! Gwell eo ganin mont da gaoc’hkezeka gant ur gor­denn ! je ne le ferai pas (non !), j'aime mieux aller ramasser du crottin de cheval avec une corde ! (travail fastidieux et inefficace)."
TDBP III - Jules GROS


Dernière édition par Ostatu le Jeu 3 Jan 2013 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 20 Sep 2007 - 23:25

abo(u)niñ v. faire du crottin & abo(u)na v. chercher du crottin.

Ces verbes sont-ils compris chez toi, Wilkin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Ven 21 Sep 2007 - 17:27

Philippe ANGER a écrit:
abo(u)niñ v. faire du crottin & abo(u)na v. chercher du crottin.

Ces verbes sont-ils compris chez toi, Wilkin ?

Je ne pense pas, je ne les ai jamais entendu. On dira aussi "kaoc'h-kezetañ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Ven 21 Sep 2007 - 23:39

Kaoc'hkezeka v. chercher du crottin.

Attention, quand il s'agit de cueillette, de pêche ou de chasse, on utilise le suffixe infinitif "a".

un toullad skouerioù :

Meskla v. pêcher les moules (meskl coll. des moules).

Istra v. ramasser des huîtres (istr coll. des huîtres).

Siliaoua v. pêcher l'anguille (sili coll. des anguilles).

Gedo(n)na
v.chasser le lièvre (gad f. lièvre ; gedon pl. des lièvres.)

Lusa v. aller aux myrtilles. (lus coll. des mytilles).

Kraoña (v.) chercher des noix (kraoñ coll. des noix).

Kika v. chercher de la viande (kig m. viande).

Kerc'ha v. chercher de l'avoine (kerc'h coll. de l'avoine).

Avalaoua v. chercher des pommes (aval m. pomme, avaloù pl. des pommes).

Merc'heta v. draguer (les filles), courir les filles.

Paotreta v. draguer (les garçons), courir les garçons.

Targasha v. courir le matou (targazh m. matou).


Dernière édition par Ostatu le Jeu 3 Jan 2013 - 16:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Sam 22 Sep 2007 - 8:49

[quote="Philippe ANGER"]Kaoc'hkezeta v. chercher du crottin.

Attention, quand il s'agit de cueillette, de pêche ou de chasse, on utilise le suffixe infinitif "a".


Philippe, peux tu m'expliquer la règle qui régie a; ou en terminaison verbale?. Pourquoi met-on un ñ en peurunvan?
Pour ma part, je ne fais pour l'instant aucune différence et j'écris tout le temps . disfizius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Sam 22 Sep 2007 - 13:04

Ces verbes (ceux que j'ai donnés précédemment) s'écriront avec un suffixe infinitif a en peurunvan également.

Voici ce qu'en dit Pierre Trépos dans sa grammaire :

Le suffixe "-a qui sert à former sur des substantifs des verbes contenant l'idée de chercher :

... kistina, ramasser des châtaignes (kistin) ; bezhina, ramasser du goémon (bezhin)...

Ce suffixe (autrefois -HA) renforce en général la consonne finale du nom :

evneta, labouseta, chasser des oiseaux (evned, laboused) ; pesketa, pêcher (pesked) ; keuneuta, ramasser du bois mort (keuneud)..."

Grammaire bretonne - Pierre Trépos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Sam 22 Sep 2007 - 18:34

Wilkin a écrit:


Philippe, peux tu m'expliquer la règle qui régie a; ou en terminaison verbale?. Pourquoi met-on un ñ en peurunvan?
Pour ma part, je ne fais pour l'instant aucune différence et j'écris tout le temps .


En fait, ce qu'il est important de retenir, c'est que les suffixes infinitifs des substantifs verbaux comme -ãn, -, -at... n'apportent, din da c'hoût, aucune signification particulière ; tandis que le suffixe -a (m. br. -ha) lui, apporte l'idée de chercher.
kaoc'h-kezeg 'crottin' + a 'chercher' = kaoc'hkezeka 'chercher du crottin de cheval'


Dernière édition par Ostatu le Jeu 3 Jan 2013 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Dim 26 Déc 2010 - 16:46

Ziwzaw a écrit:
Pour les curieux, allez mettre le nez dans le ArMen n°29 d'août 1990 à la page 34 dans un article sur les femmes de Groix, vous y trouverez une très belle photo où l'on peut voir, entre autres, deux îliennes qui s'emploient à la fabrication de galettes de bouse de vache et à leur plaquage contre le mur d'une maison.

Groix:
bouzëlenn bouse de vache séchée (d'après Ternes)

fagod ou krampoeh kauh seud (Gr.), s. bouse desséchée 22a (Supplément de Le Goff)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Lun 27 Déc 2010 - 10:17

Ziwzaw a écrit:
Pour les curieux, allez mettre le nez dans le ArMen n°29 d'août 1990 à la page 34 dans un article sur les femmes de Groix, vous y trouverez une très belle photo où l'on peut voir, entre autres, deux îliennes qui s'emploient à la fabrication de galettes de bouse de vache et à leur plaquage contre le mur d'une maison.
Cela se faisait également ailleurs, ainsi à Bréhat. Même technique. Sur la légende qui accompagne cette photo de Bréhatines faisant ce travail, c'est indiqué « galettes de "corsoude" ».


Dernière édition par Waoñ Du le Lun 27 Déc 2010 - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Lun 27 Déc 2010 - 10:30

Pour moi aussi, enfant : krampouz koc'h saout = galettes de bouse de vaches

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
PrincedeBarbin



Nombre de messages : 191
Age : 61
Localisation : An Henvoustoer - Hémonstoir
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 3 Jan 2013 - 16:15

Citation :
kaoc'hkezeta v. chercher du crottin.

à plusieurs reprises dans ce fil - sans jeu de mots... - je trouve écrit kaoc'hezeta

je suppose qu'il s'agit d'une coquille pour kaoc'hkezeka
mais comme la 'faute' est systématique, j'ai des doutes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 3 Jan 2013 - 16:35

J'ai rectifié mes posts avec la forme standard. Mais il est à noter que la forme kaoc'hkezeta existe bien en Trégor (voir Le trégorrois à Plougreskant de Jean Le Dû : "kòhkézéta")

Dans le corpus de J. GROS : on trouve "kaoh-kezeka". Il faudrait que je vérifie si c'est bien la forme en usage du côté de Ploumilliau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Jeu 3 Jan 2013 - 19:42

kaoc'hkezeta :

"Des malins demande parfois aux bretonnants, avec un sourire sarcastique, comment on dit « énergie nucléaire » en breton… À cela, mon maître François Falc’hun rétorquait : et comment dites-vous « ramasser du crottin de cheval » en français ? Et il faisait remarquer en souriant que le breton avait un seul verbe kohkezeta là où le français devait avoir recours à une périphrase !"
Jean Le Dû

source : http://www.plougrescant.fr/IMG/pdf/kelo_no1-2012.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwezhenneg
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 219
Localisation : Bro-Leon
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Mar 15 Jan 2013 - 12:22

Ar marc'hadour beuzelloù e Groe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage   Aujourd'hui à 12:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bouses de vaches servant de combustible de chauffage
» Des..."vaches à hublot"
» La Razzia des vaches de Cooley
» Les vaches sont sensibles au magnétisme
» Contre le massacre des vaches en Inde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: