ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Aujourd'hui à 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Lanceurs de couteaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Lanceurs de couteaux   Lun 28 Mai 2012 - 16:58

En marge du fil documentaire figurant dans le forum consacré aux associations, je propose de discuter du vocabulaire breton se rapprochant de ce sujet.

L'association en question, dont le fondateur et le siège se trouvent à Callac de Bretagne, donc en Cornouaille et néanmoins en Côtes d'Armor, a choisi de se nommer :

Lañserien kontili Breizh.

-------------

Partant de là, il faut reconnaître que le mot lañserien est issu du langage populaire.

Dans les dictionnaires, on trouve d'autres mots moins ressemblant au français : teurel, bannañ, strinkañ, avec des sens différents les un des autres.

A développer en documentant si possible.

--------------

Couteau : Kontell; plur. Kontilli

En langue bretonne, le mot kontell est du genre féminin.

Ainsi, un couteau = (e)ur gontell

--------------

Ces gens lancent aussi des haches.

Personnellement, j'ai surtout entendu les paysans reprendre le mot français hache, qu'on devrait donc écrire *ach.

Les dictionnaires offrent le mot bouc'hal

A développer en documentant si possible.

--------------

JCE studiañ




_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Lun 28 Mai 2012 - 19:13

Marc'heg an Avel a écrit:
......
Ces gens lancent aussi des haches.

Personnellement, j'ai surtout entendu les paysans reprendre le mot français hache, qu'on devrait donc écrire *ach.

Les dictionnaires offrent le mot bouc'hal

A développer en documentant si possible.

--------------

JCE studiañ




Salut Jean-Claude,

Pascal Rolland a recueilli ach (et variantes de ach) dans son ALRP (atlas région Pontivy), carte 58,
sauf vers le sud (donc sud du haut vannetais) où il a obtenu bouc'hal (et variantes) à Moréac, Guénin, Baud, St-Barthélémy, Quistinic, Lanvaudan, Languidic.

A Ploemel (J. Le Meut), vannetais maritime: ër vou-al vrâs : la cognée.
A Saint-Yvy (basse Cornouaille) 'bouwal, pl. bou'wili (Heusaff).
Vers Lampaul-Plouarzel (Y. Riou), bas Léon occidental : bouhal.
A Beuzec-Cap-Sizun, bouc'hal connu (Francès).
Vers Pont-Croix, ach, an ach: petite hache & bouc'hal, ar vouc'hal, hache de grande taille (Gargadennec).
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Lun 28 Mai 2012 - 20:16

Pour l'étymologie du français hache, Dauzat, Dubois, et Mitterand donnent le francique *hapja.

On peut honnêtement penser que l'anglais hatchet provient d'un ancien français passé par les Normands.

Pour l'indo-européen, je trouve chez Delamarre : *agwsi-

(gr.) aksinê hache', (lat.) ascia pour *acsia 'hache de charpentier, herminette, doloire', (got.) aqizi 'hache', (v. isl.) öx < *akusi 'id.', (allem.) Axt 'id'. (mycénien) aqija.


Le correspondant gallois proposé pour hatchet est bwyellan, bwyell.

Le correspondant cornique proposé pour hatchet est bol, bolyk.

Delamarre propose également le mot indo-européen *pelekus, à partir de sanskrit parasus, l'ossète faeraet, et le grec pélekus.

Il semble donc que les mots britonniques, " *bo---l-..." soient de la même lignée que parasus et pelekus.

Que penser du correspond gaélique à hatchet = tua ?

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".


Dernière édition par Marc'heg an Avel le Mer 30 Mai 2012 - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 722
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Lun 28 Mai 2012 - 20:37

Marc'heg an Avel a écrit:

Personnellement, j'ai surtout entendu les paysans reprendre le mot français hache, qu'on devrait donc écrire *ach.
Les dictionnaires offrent le mot bouc'hal
Même si le mot ach est courant en Trégor, le mot bouc'hal est connu, il se prononce "bouc'hailh".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenn



Nombre de messages : 8
Localisation : Treger
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Lun 28 Mai 2012 - 22:07

Bouc'hal, en centre Tregor, c'est la cognée. Ach c'est la petite hache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 7:58

Dans mon français (avis tout personnel), cognée est littéraire.
hache (= cognée) et hachette (maniable d'une seule main)> anglais hatchet, usuels.

ër vou-al vrâs de Ploemel = la cognée? > ër vou-al= la hachette?

Pourquoi pas de h expiré au breton ach?

En gallo, l'ach (comme l'angar au lieu de le hangar) ou la hache?
h expiré à Erquy (Dottin & Langouët, GPP, p. xxvii, §22).
Cf. latin alt- > fr. rég. de l'occitanie (? entendu dans la bouche d'une périgourdine): l'Aute-Vienne etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 12:30

jeje a écrit:
Dans mon français (avis tout personnel), cognée est littéraire.
hache (= cognée) et hachette (maniable d'une seule main)> anglais hatchet, usuels.

Peut-être (disons plutôt que pour un citadin d'aujourd'hui, ce mot n'est pas usuel), mais le mot bouc'hal renvoie bien à une cognée . Je veux dire que si je montre une photo d'une cognée (que je l'appelle hache ou non en français en montrant ladite photo), l'informateur me le traduira par bouc'hal. Alors que si je lui montre une petite hache, il dira sans doute hach. Pour dire vrai, je ne l'ai fait qu'une fois concernant ce mot auprès d'une informatrice de Plouëc. Je lui ai montré la photo d'une cognée, qu'elle a aussitôt désigné par le mot bouc'hal (prononcé /buhaj/).

"une hache zo ‘n (h)ach.. ah bouhay c’est alors, eu(r) vouhay zo eun (h)ach vras dë do(rr)iñ kwat, ha ‘n (h)ach zo ‘n (h)ach viën" (Plouëc-du-Trieux le 09/01/2012).

S'il n'y avait pas l'article indéfini devant hach, je pense qu'on entendrait un "h" (A vérifier). Mais ce ne serait pas étonnant puisqu'ils (les Trégorrois) le prononcent souvent même lorsqu'ils parlent en français pour des mots commençant par un "h" comme hêtre....


Dernière édition par Ostatu le Mar 29 Mai 2012 - 13:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 12:49

Il y a bien un h expiré à l'initiale. Sauf devant l'article un, an. J'ai mal lu Pascal Rolland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 722
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 14:07

Ostatu a écrit:
S'il n'y avait pas l'article indéfini devant hach, je pense qu'on entendrait un "h" (A vérifier). Mais ce ne serait pas étonnant puisqu'ils (les Trégorrois) le prononcent souvent même lorsqu'ils parlent en français pour des mots commençant par un "h" comme hêtre....
D'après ce que je connais en T, il n'y en a pas.
Par contre, en français, les gens d'une certaine génération mettent des "h" en français ([dəhor]) etc., ceci même pour des noms bretons quand ils le prononcent "à la française": [byhyljɛ̃ˈ ] alors que c'est ['byljɛn] en breton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 15:40

Jules Gros, lui, l'écrit avec 'h' dans son corpus : "O ! merhed kêz, emezañ, ober a rafeh evidon ma rofeh eun taol hach din." TDBP II (p. 386)

J'ignore toutefois ce qu'il en est vraiment du côté de Trédrez-Locquémeau n'ayant pas enquêté précisément sur ce mot.

Du reste, la graphie des mots dans ce corpus ne nous permet pas de connaître à coup sûr leur(s) prononciation(s). Par ex, il est écrit hebiou (da...) pour ce qui se dit en réalité (di)but dans cette zone du Trégor.


Dernière édition par Ostatu le Mar 5 Juin 2012 - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 17:54

Sans vouloir aller trop loin dans la recherche étymologique, on pourrait peut être se rappeler l'un des noms donnés à l'épée d'Arthur : Escalibur = dure entaille, proposé en breton Kaledvourlc'h, dont la deuxième partie pourrait se rapprocher de bouc'hal.

Il faut rappeler alors que les grandes épées étaient plus utilisées pour la taille (en coupe par le tranchant) que pour l'estoc (en pointe).

Ce serait un sens commun à l'outil ou l'arme utilisé par le tranchant.

A voir.

JCE studiañ skratch

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mar 29 Mai 2012 - 18:00

Marc'heg an Avel a écrit:
Sans vouloir aller trop loin dans la recherche étymologique, on pourrait peut être se rappeler l'un des noms donnés à l'épée d'Arthur : Escalibur = dure entaille, proposé en breton Kaledvourlc'h, dont la deuxième partie pourrait se rapprocher de bouc'hal.

JCE

Cela s'écrit Kaledvoulc'h (sans 'r'). Ce mot est composé de l'adjectif kalet 'dur' et boulc'h 'entame, entamure' (boulc'hañ v. entamer). Je ne pense pas a priori que ces deux mots aient une origine commune.

"BOULC'H, m. entamure Gr., boulh, m, l'A.; güin boulha, barriq' boula vin en perce Chal. ms ; gall. bwlch, entaille ; cf. irl. balg, fente (Thurneysen)."
Glossaire moyen-breton d'E. Ernault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 45
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Mer 30 Mai 2012 - 13:44

A signaler le bretonnisme bouhalë "équarrir" employé dans le gallo du pays nantais vers Bouvron et Guenrouët.

Bouc'hal est d'origine celtique selon Albert Deshayes (Dictionnaire étymologique du breton).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lanceurs de couteaux   Aujourd'hui à 19:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Lanceurs de couteaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de magnifiques couteaux en obsidienne
» Les couteaux et Multi-tools EDC et "Tactiqueux" à Picanox.
» Couteaux néo & chalco... dernières retouches au DVD
» 30 couteaux acier Hitler et 3eme division Patton
» Couteaux à la cantine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: