ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Brezhoneg Bro-Vear
Aujourd'hui à 19:14 par Tangi

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Aujourd'hui à 17:57 par Yann-Fañch

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Aujourd'hui à 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mer 23 Nov 2016 - 17:07 par jeje


Partagez | 
 

 Iskis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 15:30

L'adjectif iskis a-t-il été collecté dans un corpus quelconque ?

Absent du corpus de J. GROS (Trédrez-Locquémeau), de celui de Jean Le Dû (Plougrescant), de l'étude de JM Ploneis (Berrien), de celui de F. Favereau (Poullaouen), absent de Tammoù Gwaskin de JY Plourin, absent d'A liù el loér hag er stéred....

en Léon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 16:01

"Exquis étrange, horrible; cf. v. br. inardotas escis, gl, flagitium ; in serait l'article et -ardotas = gall. *arddodas, substantif de arddodi, imposer. Pour le sens de escis, exquis, auj, iskiz, cf. tourmanchou exquis, Cathell, 23 = lat. exquisita supplicia ; On lit isquis (punir) sévèrement D 54. Escis peut venir du latin ; ce serait une apocope de *escisétic (cf. moy. br. doff, apprivoisé, v. br. dometic)."
Glossaire moyen-breton - Emile Ernault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 16:36

Iskis est mentionné chez Anjela DUVAL.

De Traou an Dour, elle apercevait Trégrom, où elle fut élève à l'école des soeurs.

Je pense pouvoir trouver des témoins toujours vivants du l'utilisation du mot iskis pour désigner quelque chose d'étrange.

JC Even studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 16:40

Marc'heg an Avel a écrit:
Iskis est mentionné chez Anjela DUVAL.

Anjela Duval employait de nombreux mots inconnus en Trégor. C'était une lettrée (elle savait lire et écrire le breton). Je parle d'enquêtes menées auprès de locuteurs naturels non-lettrés (à savoir la très grande majorité des locuteurs naturels).

"Traoù frealzus


— Bez’ hoc’h eus poan-spered en deizoù-mañ ken ma oc’h klañv. Mont a rit bepred d’ho labour a gavit poaniusoc’h eget biskoazh… Distro da greisteiz e kavit war gorn an daol ul lizher digant ho kwellañ mignonez. O frealz : nijet a-daol-trumm ho poanioù !…

— An amzer zo teñval ha yen. Ho spered zo teñval. Ho kalon zo yen.

Ur sioulded ponner a bouez war ar beure. Heug a ra deoc’h al labour… Tost emaoc’h d’an daeroù… Sede ma verzit kan ul labous ha kerkent ur skinenn heol a bar war toull ho tor. Frealz ! Toullet eo an hent d’ar goanag, ha savet ar wask diwar ho choug.

— Neb n’en deus ket bet a loened klañv n’hell ket meizout kement-mañ :

Ho kazeg ne zebr tamm. Sevel ha gourven, skrabañ ha ruilhal a ra. Seblantout a ra bezañ gwall nec’het. Ha c’hwi ’ta !… Mont a rit da gerc’hat ur vrec’hiad plouz fresk da astenn dindani… O frealz ! P’emaoc’h distro emañ ho loenig karet o rognañ foenn a-dro-vat. Tremenet eo he barr-laerezh…

— Bez’ hoc’h eus ur vuoc’h klañv. Bet eo ar mezeg-loened div wech. Ne ra vad ebet al louzou. Tremen a rit hoc’h amzer o tonemonea d’ar c’hraou. Gwelloc’h ? Falloc’h ? N’ouzoc’h ket kaer. Ha ret ’vo deoc’h tremen c’hoazh un nozvezh all war ar bale ?

O frealz. Sede a-greiz-holl ho puoc’h o kregiñ da daskiriat. Pare eo pe war an hent. Nag e kavit aezet ho kwele !"

Anjela Duval

Dans ce simple petit poème en prose, elle emploie plusieurs mots inconnus en Trégor : frealz, frealzus, goanag, meizout, eget, mezeg... et dans son coin, le mot usuel pour dire oiseau est sûrement evn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 16:52

Un peu de patience, stp. Je contacterai les personnes dans le courant de la semaine qui vient.

De toute façon, je n'avais jamais entendu le mot iskis avant que d'habiter à Trégrom, et de fréquenter la population et les paysans, y compris ceux de ma belle famille. C'est bien pour cela que je l'avais retenu.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 16:54

Fais un enregistrement en ce cas. Pour se faire une opinion, il est préférable de juger sur pièces.

Dans un autre poème, A. Duval emploie "fromus" avec le sens (littéraire) d'émouvant.

"Na fromus ’oa bet ar c’himiad "

Demande à ton (ou : tes) informateur(s) de Trégrom ce que l'adjectif fromus signifie pour lui (pour eux). Il va de soi qu'on parle de locuteur(s) natif(s) non-lettré(s). Tu verras que ce mot ne recouvre pas ce sens en Trégor.

Tiens justement, je crois que ce locuteur est (du côté) de Trégrom = http://www.france3breizh.fr/fr/balibreizh/documentaires/bernard


Dernière édition par Ostatu le Dim 16 Déc 2012 - 17:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 17:03

Dans Le Gonidec, le sens qui est donné à iskis est "vil, bas, difforme, laid"

Dans le Troude, on retrouve ce sens : "il n'y a rien d'aussi laid, n'euz tra ken iskis" & "Très laid, dizoare hag iskiz evel ar seiz pec'hed marvel."

Dans H. De Rusquec : "Vilain homme. Den iskiz m. den dic'hened m. den divalo m."

Ce mot est-il encore vivant avec ce sens en Léon (chez les locuteurs natifs) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Dim 16 Déc 2012 - 19:41

Excellent reportage, même si je n'aime pas voir abattre de tels arbres. Je vais le placer dans le forum des métiers.

Je ne connais pas le personnage central (ça fait 25 ans que j'ai quitté Trégrom). Mais j'ai reconnu plusieurs noms dans le générique.

La chapelle est celle de Christ.

Le bar et sa longère sur rue, face à l'enclos paroissial : c'était chez moi.

L'ensemble a été racheté par la Commune pour y créer un espace culturel, un bar, une épicerie, et un restaurant).

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 18:14

iskiz est connu de Frances (Beuzec-Cap-Sizun). Quant au sens?

Gargadennec (manuscrit) l'a noté vers Pont-Croix (HY 167-168, 1986, p. 76):
"iskis : bizarre, insolite"
&
"iskus : surprenant? incongru? honteux? confondu peut-être avec mezhus?"

Un mot occidental (au sens d' "étrange"), voire bas-cornouaillais ?
-------------------------------------------------------------------------------------

St-Pol-de-Léon (Alf Sommerfelt, vers 1918, réédition par F Falc'hun, 1978, p. 119, § 241):
vilain : iskiz [> iskisoc'h, comparatif]

------------------------------------------------------------------------------

Peut-être en Léon sens de "vilain, laid"
et dans le Cap Sizun "étrange, bizarre".
gg


Dernière édition par jeje le Lun 17 Déc 2012 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 19:21

Peut-être pourrais-tu Jean-Claude, nous faire part de ce que tu as trouvé "bizarre" dans le parler de Trégrom, par rapport au parler rochois de ta grand-mère, si tu as souvenir de choses marquantes?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 20:45

Le matin

- à La Roche-Pommerit : beure(é)

- à Trégrom : mintin

---------------

Les patates

- à La Roche-Pommerit :pataz

- à Trégrom : patatez

- à Loguivy-Plougras (en Trégor) : pato

- à Callac en Cornouaille) : Pato

JCE

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:11

Merci!
Bernard, dans le film, dit (au début) ma zad et (vers la fin) ma dad. (= mon père)
La tendance est à dire ma dad.

Te v'là! = A'i out! (=arru out, arrivé tu es, = bien le bonjour!)
distankañ : éclaircir (végétaux)
Amañ oan be(t) 'chom beked oan daou (v)loa(z) [merci de me rectifier au besoin, est-ce vraiment "j'étais 2 ans"?] : j'ai habité ici jusqu'à mes 2 ans.
-----------------------------------------
pataz: J Le Dû (Plougrescant) écrit petaaz (accent sur la finale et longue?) (e = ë). Pommerit-Jaudy et la Roche-D. sont proches de Plougrescant.


Dernière édition par jeje le Lun 17 Déc 2012 - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:28

Marc'heg an Avel a écrit:
Le matin

- à La Roche-Pommerit : beure(é)

- à Trégrom : mintin


au vu de la carte albb 30 : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-030.jpg , il serait surprenant que le mot usuel ne soit pas beure à Trégrom.

Marc'heg an Avel a écrit:
Le matin

Les patates

- à La Roche-Pommerit :pataz

- à Trégrom : patatez

JCE

La forme patatëz (patatez) est aussi usuelle du côté de Pommerit-Jaudy, Plouëc-du-Trieux... à Plougrescant, Jean Le Dû a collecté pëtatëz, pëtaz.


Dernière édition par Ostatu le Lun 17 Déc 2012 - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:31

Oui.

C'est du vrai breton parlé à l'authentique.

C'est ce qui en fait la sève. Gwad ar c'hoad = le sang de l'arbre.

C'est terrible, comme à la corrida !

JCE kalon

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:33

jeje a écrit:

Bernard, dans le film, dit (au début) ma zad et (vers la fin) ma dad. (= mon père)
La tendance est à dire ma dad.

Je pense que chez la dernière génération, la mutation adoucissante supplante peu à peu ma mutation spirante. Il dit aussi : ma vreur (au lieu de ma breur).

jeje a écrit:

Te v'là! = A'i out! (=arru out, arrivé tu es, = bien le bonjour!)

a(rr)i (prononcé [aj]) out ? signifie aussi "tu viens ?"


Dernière édition par Ostatu le Lun 17 Déc 2012 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:41

Pour Ostatu

Le vécu est supérieur à ce qui peut être écrit dans les manuels, fussent-ils les meilleurs.

Lorsque ma grand-mère et ma famille, à La Roche-Pommerit disaient ar beur(é), ma belle-mère et sa famille, à Trégrom, disaient : ar mintin.

J'en ai moi-même été le premier surpris.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:48

L'ALBB est une partie seulement de la langue parlée.
Il donne patates vers la Roche-D. etc. Dans la conversation courante, ne disait-on pas pataas?
De même, si on demande à un francophone comment il dit "today", il répondra aujourd'hui , en épelant o-jour-dui, alors même qu'il dit en fait oujord'hui dans la conversation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 21:50

jeje a écrit:
pataz: J Le Dû (Plougrescant) écrit petaaz (accent sur la finale et longue?) (e = ë). Pommerit-Jaudy et la Roche-D. sont proches de Plougrescant.

à Pommerit-Jaudy, tu entends aussi deux formes : une forme pleine 'patatez' et une forme syncopée : 'pataz'

La forme patatez est commune aux deux parlers. Ce n'est pas une différence. Du reste, la forme pleine patatez doit pouvoir s'entendre dans presque tout le (Centre-)Trégor.


Dernière édition par Ostatu le Mar 18 Déc 2012 - 4:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Lun 17 Déc 2012 - 22:34

Ostatu a écrit:
jeje a écrit:

Bernard, dans le film, dit (au début) ma zad et (vers la fin) ma dad. (= mon père)
La tendance est à dire ma dad.

Je pense que chez la dernière génération, la mutation adoucissante supplante peu à peu la mutation spirante. Il dit aussi (au tout début) : ma vreur (au lieu de ma breur).

à la fin, on l'entend dire : tu ma zud-kozh
ma dad ha ma vamm (au lieu de ma zad ha ma mamm).
& ma breur cette fois (sauf erreur).

Mutations instables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Mar 18 Déc 2012 - 3:37

Dans le fichier NALBB Trégrom (2), l'informateur de Jean Le Dû a répondu sans surprise beure pour 'matin'.

(informateur : F.L.D né en 1903, cultivateur).

Y a-t-il une carte NALBB pour 'matin' ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Mar 18 Déc 2012 - 17:44

Ostatu a écrit:
Dans le fichier NALBB Trégrom (2), l'informateur de Jean Le Dû a répondu sans surprise beure pour 'matin'.

(informateur : F.L.D né en 1903, cultivateur).

Y a-t-il une carte NALBB pour 'matin' ?

Oui, n° 98. Selon les notes, la variante mintin est en usage à côté de beure à Plougonven, Plougasnou : Trégor finistérien.

Pour Trégrom, les gens de la belle famille disant mintin sont peut-être originaires d'une autre commune où il est d'usage courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Mar 18 Déc 2012 - 17:57

jeje a écrit:

Oui, n° 98. Selon les notes, la variante mintin est en usage à côté de beure à Plougonven, Plougasnou : Trégor finistérien.


Oui, on n'est pas très loin de la ligne de partage de ces (deux) formes de la carte ALBB 30 pt 12 Sainte-Sève 'mintin'.

De même, à Plougasnou, tu entends lapous 'oiseau' comme à Sainte-Sève.

Mes informateurs me disent souvent que "c'est finistérien" comme sailh au lieu de kelorn ;-)

Et si ma mémoire est bonne, on trouve la forme kanevedenn 'arc-en-ciel' (prononciation ?) en Trégor finistérien. Forme sans doute inusitée par les locuteurs natifs de Trégrom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Iskis   Mar 12 Fév 2013 - 0:37

"dikiz adj. étrange (M., Pn.)" in DBFV.Sup - P. Le GOFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Ven 17 Mai 2013 - 23:03

"dikiz adj. étrange (M., Pn.)" in DBFV.Sup - P. Le GOFF

M. = Meslan (vannetais pourlet)
Pn. = Plouhinec (Morbihan), haut vannetais maritime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Iskis   Mer 6 Nov 2013 - 10:18

é'véeg [eveek], drôle (Jules Gros, de Trédrez, en Trégor), DBFEF, 1977, p. 152-153). Huit phrases données.
Adjectif absent du GIB de Hemon.

Ce serait (à vérifier):
aveet (équipé, armé, gréé, harnaché, "attifé") > aveek > eveek (drôle).
Sens: équipé, harnaché > bizarre, curieux, étrange, surprenant, incongru, saugrenu, original, drôle > drôle, amusant, comique.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iskis   Aujourd'hui à 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Iskis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iskis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: