ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Jeu 8 Déc 2016 - 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Le petit déjeuner.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:06

Les noms de repas, en langue bretonne populaire, sont un véritable casse-tête.

Commençons par le petit déjeuner.

Dans mon secteur d'origine, La Roche-Pommerit et alentours, c'était : lein, suivi, le cas échéant du ad-lein pour les ouvriers manuels et cultivateurs.

A Trégrom, on m'a dit que c'était dijuniñ et ad-dijuniñ.

Pourquoi pas, l'essentiel étant d'avoir un petit-déjeuner pour commencer la journée.

Mais pour une tranche pain, ou une tartine, je trouve aussi des propositions écrites différentes.

Donc, en guise d'entame, je voudrais savoir les différentes propositions pour :

- sucre raffiné,

- tranche de pain,

- tartine de pain,

- tartine de pain beurre

- tartine de confiture.

Au ad-lein, on y trouvait aussi du pain-paté.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:12

Marc'heg an Avel a écrit:


A Trégrom, on m'a dit que c'était dijuniñ et ad-dijuniñ.

JCE studiañ

pourquoi écris-tu dijuniñ avec un n suscrit d'un tilde au lieu de dijuni ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:20

C'est dans le dico R.H.

JCE

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:23

Ah oui, c'est curieux. Dans celui de F. Favereau, on trouve dijuni. Et avec raison, semble-t-il, vu que sur la carte ALBB 154, Pierre Le Roux n'a pas relevé de i nasal.

Y a-t-il des cartes NALBB pour les repas ? Si oui, Jean Le Dû a-t-il entendu un i nasal dans ce mot, dans un parler quelconque ?

En universitaire, ils écrivent aussi : dijuni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:39

Pas de nasale dans le Trégor occidental (et ailleurs) où dijuni = petit déjeuner (lein en Trégor oriental et Goëlo). Source: carte NALBB 480.


Dernière édition par jeje le Ven 21 Déc 2012 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:40

Quelle forme est donnée pour Trégrom ? Sachant que cette commune se trouve à l'est du Léguer. Le Léguer est-il une ligne de partage entre les deux formes (lein et dijuni) en Trégor ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Ven 21 Déc 2012 - 18:48

Trégrom, point 49: dijuni.
L'isoglosse est à l'est, et est en ligne droite nord-sud : dijuni à Louannec, Brélévenez, les Sept-Saints, Trégrom, Plougonver, Saint-Servais.
lein à l'Est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keraval
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 263
Age : 68
Localisation : Trégor
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 9:22

Diouzh ar beure e teue pep hini da glask e zijuniñ pa veze prest a r c’hafe. Pep a damm bara amann pe zaou gant ar volennad kafe-laezh. Tad a blije dezhañ kregiñ gant an asiedad “soub mitonet”…
War-dro nav eur e teue an dud d’o addijuniñ : bara kig-sall gant ur volennad chistr pe ziv ha kafe diouzh o c’hoant.
Bugale Kerugan (Ploubêr). Madalen an Amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 13:46

à Kéraudy (Ploumilliau) : dijuni, haddijuni. En Trégor, on entend nettement le h dans le préfixe had-. Ce dernier n'est noté ni en orthographe unifié ni en orthographe universitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwezhenneg
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 219
Localisation : Bro-Leon
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 16:32

Me 'gav din e skriver ivez "un dimeziñ"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 16:50

Si l'on prend le sens étymologique français de déjeuner : cela veut dire cesser de jeûner.
La nuit, quand on dort, on ne mange pas, ce qui équivaut à jeûner. Donc, le matin, on rompt ce jeûne, c'est à dire qu'on dé-jeûne.

Le breton propose pour jeûne : yun. Ca semble à l'évidence provenir d'une même racine. Donc, la cessation du jeûne est, comme en français : di(s)-yun-.

Il n'en reste pas moins que lorsque j'étais petit, c'était d'abord le lein, suivi, éventuellement du adlein.

D'accord avec Ostatu pour un had- prononcé.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 16:50

Gwezhenneg a écrit:
Me 'gav din e skriver ivez "un dimez"

E Bro-Dreger e vez klevet an i friet : [di'mĩ] (< an di(me)ziñ (anv-verb)


Dernière édition par Ostatu le Sam 22 Déc 2012 - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 17:06

Marc'heg an Avel a écrit:
(...) donc, la cessation du jeûne (...)

JCE studiañ

cf. anglais breakfast : break v. casser (ici rompre) & fast 'jeûne'

break one's fast = rompre son jeûne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 17:15

Marc'heg an Avel a écrit:
[...] Il n'en reste pas moins que lorsque j'étais petit, c'était d'abord le lein, suivi, éventuellement du adlein.

[...]
JCE studiañ

A juste titre: l'ordre "classique" en breton des 3 principaux repas (en faisant abstraction de la couche ultérieure de noms empruntés) étant:
lein
merenn
koan


Je reprends ce que j'avais écrit sur le défunt Brezhoneg ar bobl première manière:

"Selon l'ALBB,
jamais le repas "lein" ne suit (dans le temps) le repas "merenn" ou un des dérivés de "merenn".

La succession "d'origine" des repas dans le temps est: lein, merenn, koan.

Dérivés de merenn: adverenn, merenn-vihan, merenn-enderv / anderv.
Synonymes de ces dérivés: gortozenn, kolasion.
Jéjé."

"merenn, goûter et dîner selon les lieux.

J'ai relu Falc'hun (pp 467-481, Perspectives nouvelles..., rééd. 1981).
En caricaturant (pas trop j'espère):

le latin merenda de la capitale des Gaules (Lyon) a évolué vers le sens de repas de midi (les périphéries ont gardé de sens initial de goûter) [cf. lecture des atlas linguistiques du roman de France, résultats modernes dans les dialectes de merenda]. Ce sens du centre s'est répandu en (grande) Bretagne (une évolution identique pour latin 'nona' (9ème heure = 15 h) vers 'midi' donne(rait) anglais noon = midi).
Les bretons, "derniers citoyens romains", chrétiens et "modernistes", migrent en Armorique, sont installés et s'installent aux points stratégiques de la péninsule (noeuds de communication - Carhaix- , alentours des voies romaines, estuaires des fleuves côtiers) pour contrôler le territoire et le défendre. Ils apportent le sens innovant de repas de midi: merenn.
Dans les périphéries, les gallo-romains de petite Bretagne (excentrés par rapport à Lyon) ont fait le même emprunt (s'ils parlent encore gaulois) que les bretons au latin, ou parlent un latin 'mod kozh', en conservant le sens initial de goûter.
Le sens archaïsant de merenn à Morlaix du fait du rayonnement de cette cité portuaire au moyen âge, a regagné du terrain vers Carhaix.

Problème pour la thèse de Falc'hun: je ne sais si le postulat: en latin merenda a historiquement d'abord le sens de goûter, est exact. Mon vieux dico de latin dit très vaguement "repas de midi, collation, ..."

Pour Sarzeau, une population plus gallo-romaine qu'immigrée serait possible: toponymes Tumiac, Calzac, Brillac, Landrézac et Saint Saturnin comme vocable de la paroisse.
Au nord de Pontivy: Neulliac.
Milizac est à l'est de la zone "archaïsante" (en ce qui concerne le sémantisme de merenn) de la pointe St-Mathieu.
lein seul est celtique, koan et merenn sont empruntés au latin.

Là où lein n'est ni "dijuni" de 8h ni "merenn" de 12h, il a pris le sens indiqué par Divor Jin.
Jéjé."

"Falc'hun ne parle pas de "meridiana" comme source de "merenn".
Deshayes ignore "merenda" et donne "merenn" comme emprunt au gallo (patois roman de haute Bretagne) "mérienne" (qui vient de latin meridiana = (heure) du milieu du jour). Le gallo "mëryèn", bien connu, est la sieste qu'on fait aux heures chaudes, en début d'après midi. En aucun cas elle n'évoque l'idée de repas.

Greimas (Dict. de l'ancien français, le Moyen Age): merende, marande (1180): goûter, collation. Meriene (1160): heure de midi, sieste.
Falc'hun explique comment nona (heure du décès du Christ, récitation du bréviaire par les moines) est passé de 15h à 12h (anglais noon) (pour des raisons pratiques liturgiques). Le fait est lié à la religion chrétienne.
Mon avis: les païens (dont les gallo-romains de petite Bretagne pas encore convertis) ne se sentaient pas concernés, l'élite bretonne latinisée et christianisée, si!
Concernée également, plus tardivement, par la rupture du jeûne (obligatoire avant la communion de la messe): le dé-jeûner (dijuni en KLT, dëjun en vannetais).
Dans nos temps modernes (voir carte ALF 657,"goûter", parmi les réponses: meranda, nona), "nona" signifient en certains points excentrés à l'idée de "goûter, 4 heures" et ailleurs déjeuner de 12h. Même processus pour merenda?
Entre outre, la proximité de prononciation entre merenda et meridiana n'a pu que favoriser l'acceptation du glissement horaire. Par exemple, dans les temps modernes, Du Cange explique merendare (manger la merende) par meridie edere (manger à midi).
Le hic est que il n'y a pas de trace de "merenn" en brittonique insulaire.

Pour la toponymie peut-être d'origine gauloise de Sarzeau, voir en plus le nom de village "le Lindin". Il est en face de ce qui ressemble bougrement à un étang (lindon en gaulois, Delamarre p. 203), la Baie du Lindin, et Brillac est juste à côté.

Jéjé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 17:58

dans an Here : "dijuniñ [di'ʒỹ:nĩ]" (et au pluriel, il perd ses deux nasales : "[di'ʒy:nio]")

voir : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-154.jpg

qu'indique les u suscrits sur cette carte (une voyelle longue ou une nasale). Sur cette carte, tout laisse à penser qu'ils sont suscrits d'un petit trait (notant une voyelle longue) et non d'un tilde.

Sur la carte NALBB correspondante, trouve-t-on des u nasales ?


Dernière édition par Ostatu le Sam 22 Déc 2012 - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 18:09

Pas de u nasal dans le NALBB. Un examen attentif de la carte ALBB avec comparaison avec le tildé me donne la certitude qu'on a des u voyelle longues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 18:16

Voilà donc une prononciation "standard" bien éloignée de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwezhenneg
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 219
Localisation : Bro-Leon
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 18:24

Ostatu a écrit:
E Bro-Dreger e vez klevet an i friet : [di'mĩ] (< an di(me)ziñ (anv-verb)

N'eo ket gwir e pep lec'h evit ar verb, ne gredan ket e ve gwir e pep lec'h evit an anv (pa vefe kemm etrezo)
Ha peseurt dibenn-ger zo en daou c'her-se ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 18:55

sellet ouzh : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-158.jpg

Evit Bro-Dreger e kaver [di'mĩ] war ar gartenn-mañ.

Skrivañ a ran dimeziñ koulz evit ar verb hag evit an anv(-verb).

in TPBF gant Jean Le Dû : "dimeziñ di n.m. dimĩyó fiançailles, déclaration des bans" ; "dimeziñ di v. se marier."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 19:47

Là où l'écrit des dictionnaires donne, pour le verbe manger = debriñ, on entend souvent, en Trégor : dibi.

Idem : debr / deb.

-----------------

NB : avec le sujet des fiançailles, on sort un peu du sujet du fil.

JCE studiañ


_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Sam 22 Déc 2012 - 21:42

Marc'heg an Avel a écrit:
Là où l'écrit des dictionnaires donne, pour le verbe manger = debriñ, on entend souvent, en Trégor : dibi.

Idem : debr / deb.

JCE studiañ


en Trégor (est Léguer) : dibiñ (i nasal), base verbale : dêb- (ê = e moyen, le e de pell, (g)welloc'h, kêr...).

voir carte albb 105 : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-105.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwezhenneg
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 219
Localisation : Bro-Leon
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Dim 23 Déc 2012 - 1:30

Ostatu a écrit:
sellet ouzh : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-158.jpg

Evit Bro-Dreger e kaver [di'mĩ] war ar gartenn-mañ.

Alato ! Ha Plouganoù n'emañ ket e Bro-Dreger ken? Spontet


Me 'felle din lavaret e skriver er memes doare dibenn-ger dijuniñ ha dimeziñ abalamour
ma'z int daou anv-verb. Dedennus-kenañ eo gwelet ez eo disheñvel an doare da zistagañ anezhe
evit doare. Ne soñj ket din ez eo un abeg mat da cheñch doare skrivañ dijuniñ.


Dernière édition par Gwezhenneg le Dim 23 Déc 2012 - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Dim 23 Déc 2012 - 1:39

Pa vez goulennet ganin petra a vez graet deus "oiseau" e Bro-Dreger e respontan "evn" goude ma vez lâret "lapous" e Plougasnou. N'eus ket ez(h)omm da spontañ evit un dra ken dister-se.

http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-191.jpg

Marteze e vez lâret "alato" e Plougasnou ivez. N'ouzon ket kaer. Met e Bro-Dreger e vez lâret "evelkent". Sur eo ha n'eo ket marteze ! Serr-lagad


Dernière édition par Ostatu le Dim 23 Déc 2012 - 2:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwezhenneg
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 219
Localisation : Bro-Leon
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Dim 23 Déc 2012 - 1:55

Hama, eno ne vez ket friet an I atav evit doare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Dim 23 Déc 2012 - 2:04

Ma skrivan "dimez" eo 'n avani 'vez friet an i-se en un tu bennak e Breizh. Ma ne vefe friet neblec'h da betra skrivañ anezhañ. Trawalc'h eo din goût e vez friet en ul lodenn vras deus Bro-Dreger da skrivañ anezhañ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit déjeuner.   Aujourd'hui à 1:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit déjeuner.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les préparations pour le petit déjeuner
» Les céréales du petit-déjeuner sont des sucreries
» Des idées de petit déjeuner ?
» Petit déjeuner donne faim?
» Céréales petit déjeuner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: