ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Toponyme Andel = méandre
Hier à 12:48 par Ostatu

» BELLE-ISLE-en-Terre / BENAC'H
Sam 16 Juin 2018 - 20:11 par Marc'heg an Avel

» Toponyme : "Bougro"
Dim 10 Juin 2018 - 8:31 par Rihowen

» Les onomatopées et interjections
Sam 9 Juin 2018 - 18:20 par jeje

» Toponyme Caharel
Mer 6 Juin 2018 - 21:15 par Marc'heg an Avel

» Méthodologie Toponymie / CAR-
Mer 6 Juin 2018 - 13:18 par Ar Barzh

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Mar 5 Juin 2018 - 18:33 par Ostatu

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Mar 5 Juin 2018 - 14:10 par Ostatu

» Dastumad Pengwern
Sam 2 Juin 2018 - 13:06 par Yann-Fañch

» Barzaz Bro Leon
Ven 1 Juin 2018 - 21:33 par Marc'heg an Avel

» Des mots collectés par JM Ploneis à Berrien
Sam 26 Mai 2018 - 13:03 par Ostatu

» Sanctuaire de hauteur gaulois dans le Mercantour, la Tournerie
Sam 26 Mai 2018 - 10:10 par jeje

» Philtre d'amour, selon une recette antique
Ven 25 Mai 2018 - 22:15 par Marc'heg an Avel

» Gouel Breizh / Fête de la Bretagne. 2018
Mer 16 Mai 2018 - 19:38 par Marc'heg an Avel

» Yann TALBOT
Lun 14 Mai 2018 - 22:30 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Enfer froid

Aller en bas 
AuteurMessage
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 7:43

Bonjour,
Que sait-on au juste sur l'enfer froid des celtes ? A-t-on des sources anciennes qui peuvent appuyer ce concept qui, d'après mes premières recherches, n'a rien de typiquement celte ?
Bien cordialement,
Pierre Yves Quémener
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 8:33

Le concept n'est effectivement pas typiquement celte.
Je sais qu'il est mentionné sur une inscription d'une église bretonne. Je l'ai vue, mais je ne saurais te dire où exactement. Mais c'est tellement célèbre que ça devrait pouvoir se trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 8:44

La référence courante est en effet l'inscription (en breton) que l'on trouve sur l'ossuaire de La Martyre, que l'on traduit généralement comme suit : "la mort, le jugement, l'enfer froid, quand l'homme y pense, il doit trembler. Fou est celui dont l'esprit ne médite, sachant qu'il faut trépasser."

Cette inscription, relativement récente puisqu'elle date de 1619, nous dit qu'il faut craindre l'enfer froid mais c'est l'une des caractéristiques des enfers que l'on trouve dans la plupart des représentations de l'au-delà depuis plusieurs siècles. Chez Dante par exemple, l'endroit le plus terrible est le lieu où se trouve Lucifer qui, en mouvant ses immenses ailes, produit un vent glacial autour de lui.

Pierre Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morvan
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 118
Age : 55
Localisation : naoned
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 9:22

Au Pays de Galles, l'autre monde = Annwfn était un lieu réputé souterrain, humide et froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 9:26

Merci pour l'info. Peut-on dater plus précisément ce concept ? A-t-on des écrits du Haut Moyen Age qui peuvent l'attester ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 9:37

Dater un concept de ce genre est une vue de l'esprit. On pourra tout au plus lui trouver une plus ancienne attestation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 9:39

Tout à fait d'accord. Je recherche justement ces plus anciennes attestations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7052
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Ven 26 Avr 2013 - 20:20

Je vais voir ce qu'il est dit pour : Mundus.

JCE studiañ


_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Enfer froid   Sam 27 Avr 2013 - 7:13

Bonjour,

Je viens de trouver des bons éléments de réponse à ma recherche. D'une part dans un article de J. Vendryes sur "l'enfer glacé" paru dans la Revue celtique de 1929 :

(j'ai essayé d'insérer ici un lien vers ce numéro publié sur Gallica mais ça ne fonctionne pas)

ainsi que dans Cultures et religion en Bretagne aux 16e et 17e siècles, par Alain Croix. Les conclusions de ce dernier sont assez tranchantes :

"Sur l'enfer froid proprement dit, et plus particulièrement sur les allusions précises à divers tourments du froid, le dossier celtomane doit être sérieusement complété. Je relève d'abord presque systématiquement l'association du froid et des flammes dans les mêmes textes et parfois dans les mêmes phrases." (p. 117)

et un peu plus loin :

"On se trouve ici en présence d'un cas typique d'aveuglement celtomane..."

Il fait remarquer en effet que le sens du mot "yen" (ifern yen) ne peut se limiter à celui de "froid" mais a un sens plus général de cruel, insensible, méchant, pervers, fourbe.

Pour ma part, j'en déduis que, comme dans la plupart des cultures de l'Antiquité, le séjour des morts celte était logiquement froid et humide puisque situé dans un lieu souterrain et ténébreux. Le concept a évolué avec le christianisme et la notion de résurrection.

Pierre Yves Quémener

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Sam 27 Avr 2013 - 9:42

Remarque pertinente sur le principe, sauf que le breton yen est le cognat du vieux norrois jaki = glaçon (ça se voit mieux avec le vieil irlandais aig, G ega), le vieil anglais gicel (moderne ice) et l'avestique isuh = glacial.
L'idée de froid a donc toutes chances d'être antérieure à celle de perversité. C'est au demeurant une règle universelle du langage : les perceptions physiques sont premières, les abstractions en dérivent, et non l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Enfer froid   Sam 27 Avr 2013 - 10:10

Dans son argumentation, Alain Croix cite ce passage de la Buhez Mab den (composée vers 1530 je crois) :

"... e-n iffern yen
Euzyc lisquydyc byzhuyquen"

dont il propose la traduction littérale suivante : "dans l'enfer froid, horrible, brûlant à jamais".

Je viens d'aller consulter la définition du dictionnaire du Moyen breton qui propose aussi froid, perfide, cruel et on peut penser que la traduction "froid" n'est pas forcément la plus pertinente dans l'extrait ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Sam 27 Avr 2013 - 10:59

Le froid peut brûler.
On doit aussi songer que :
- un enfer froid existe chez les Perses
- le nom du Styx, fleuve brûlant des enfers grecs, vient d'un mot qui désigne l'eau de ruissellement des glaciers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 62
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Dim 28 Avr 2013 - 10:47

Pour le moyen-breton, le GIB (dico historique de la langue bretonne) de Roparz Hemon donne, p. 1269, entrée ifern ('enfer'):
...
da-nn iffernn yen [1557, Le Mystère de Sainte Barbe, éd. d'Ernault de 1885]
da bout e-n Ifern yen [1650, An Nouelou ancien ha devot, La Villemarqué, RC 10-13]
[et éd. de G. Pennaod, Preder, genver 1984, p. 17]

p. 3212, entrée yen ('froid'):

bervet en ifern iain [Christmas Hymns in the Vannes Dialect of Breton, breton vannetais du 17e s., éd. de R. Hemon à Dublin en 1955] ['bouilli dans l'enfer froid', mais Hemon classe sous le sens 'triste, cruel']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chopendoz



Nombre de messages : 73
Localisation : Porhoët
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Enfer froid   Lun 29 Avr 2013 - 7:52

Merci pour cette référence complémentaire qui semble bien confirmer que pour les Bretons du 17e siècle, l'enfer était plutôt cruel que froid et que c'est abusivement que l'on traduit généralement ifern yen par "enfer froid".

Je viens de parcourir quelques textes de cette époque.
Dans le Purgatoire de saint Patrice, texte d'origine irlandaise composé initialement au 12e siècle et qui eut une très grande popularité en Europe jusqu'au 17e siècle (version française de François Bouillon en 1642), les âmes des défunts sont suppliciées de toutes les manières, on les voit dans des fournaises ou précipitées dans un fleuve glacial. Ces représentations sont reprises exactement dans le mystère breton de La vie de Louis Eunius (ou Purgatoire de saint Patrice).
Dans les voyage dans l'au-delà de Catherine Danielou en 1663, il n'est question que de puits enflammés, fournaises et étangs de feu.
La date de composition de la gwerz de Skolan est indéterminée mais elle est vraisemblablement assez ancienne. Skolan vient "des flammes du Purgatoire" et s'en va "brûler en Enfer". A noter que dans l'une des versions, il est question également de sa pénitence sur terre où il a "passé de longues nuitées dans les champs entre les pattes de vos chevaux, sous la pluie et la neige qui tombaient et sous la glace quand il gelait". Il est possible que l'on fasse allusion ici au purgatoire particulier : les âmes devaient purger leur peine pendant la nuit au lieu où elles avaient péché, c'est-à-dire sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7052
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Lun 29 Avr 2013 - 11:29

Noter que dans les Monts d'Arrée, la légende situe les portes de l'enfer dans le Yeun Ellez.

En l'occurrence, ici ce n'est pas le froid qui est mis en exergue, mais l'humidité (marécageuse)

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7052
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Enfer froid   Lun 29 Avr 2013 - 20:01

Sur le chemin de crête qui va de Rostrenen / Kergrist-Moelou à Bulat-Pestivien, sur la commune de Saint-Servais, se trouve la chapelle de Burthulet (ancienne trêve de Duault), où, selon la légende : le diable serait mort de froid.

an Diaoul 'zo marv gant riv e Burtulet.

Il est vrai que c'est l'un des endroits où il fait quasiment toujours plus froid qu'ailleurs dans le canton de Callac, où il fait généralement plus froid qu'ailleurs.

----------------

Deux de mes amis reposent en le petit cimetière de Burthulet :

François MORVAN, et Edmond REBILLE.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfer froid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfer froid
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfer froid
» ENFER DE FEU
» Chaud ou froid?
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?
» L’enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Traditions & Mythologie populaire-
Sauter vers: