ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 16:53

Il est question, ici, en fait, de la barre de gouvernail (cf. G. de Rostrenen, D. Le Pelletier, Le Gonidec...)

stur m. gouvernail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 17:22

/bol/ aurait-il quelque chose à voir avec le toponyme La Baule?

Je pense à une étendue de sable sur laquelle on mettrait le goëmon à sécher.
Un synonyme d'un des sens de tevenn?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 17:30

Et pourquoi pas un surnom ? Comme on surnommait les goémoniers : "paotred ar baol" 'les gars de la barre' (de gourvenail), baol aurait fini par désigner le goémon lui-même. Ce n'est qu'une simple hypothèse.

paol ['po:l] f. barre de gourvernail ; ar baol 'la barre de gouvernail'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 17:46

et aussi baol, ar vaol (fém. Cf. dict. de Pelletier).

Paotred ar baol = les gars de la godille? Cf. paollévia (Le Gonidec), pouleñvat: godiller (poulinat dans la bouche du bigouter Yann Bijer).
J'imagine le goëmonier à la poupe de son esquif plein de goëmon en train de godiller pour ramener sa cargaison à terre.

paol nf = timon, serait une variante de peul (selon A. Deshayes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 18:35

glizigi: forme littéraire probable, tout comme bigi dont je n'arrive pas à trouver d'occurrence en breton parlé "naturel" contemporain.
J'ai été témoin d'une scène où une bigouden lettrée disait bigi à un bigouter "naturel" qui n'a compris bigi que lorsque j'ai précisé "bagoù".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 21:29

jeje a écrit:
glizigi: forme littéraire probable

Pas certain du tout. Il faudrait encore que ce pluriel soit bien attesté en breton littéraire. As-tu des exemples ?

Ce pluriel ne figure pas dans le GBAV par exemple. L'as-tu vu dans un dictionnaire quelconque (je n'ai pas vérifié). Il n'est pas non + dans celui de R. Hemon qui le donne comme collectif : "glizig coll. -enn anchois"

Regarde stankilli 'valons encaissés', on ne le trouve nulle part a priori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Jeu 10 Fév 2011 - 21:34

forme littéraire au sens de "création littéraire", pour le bonheur de l'ouïe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Ven 11 Fév 2011 - 1:17

kurz [kyrs] coll. (des) anguilles
ur gurzenn ['gyrzən] sing. une anguille

fond (ici il était des questions du fond marin) : devn (deun) [dèõn], sont [zõn] et son épouve (native de Plonéour-Lanvern) d'ajouter strad [strat].

lieu de collectage : Combrit
locuteur natif de Combrit (micher : charkuter)


Dernière édition par Ostatu le Dim 13 Fév 2011 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Sam 12 Fév 2011 - 9:34

Waoñ Du a écrit:
Ostatu a écrit:

J'ai une petite incertitude quant à plais, pleis (pour le Trégor) ?
Dans le GABV, F. Favereau ne donne que les prononciations suivantes [plajs] [plejs], plaiseta 'pêcher (attraper) des plies' [plaj'sεtə] [plejseta] (synérèses). Or, j'ai clairement entendu du côté du Jaudy : [pla'isεt] ; [pla'isεn] ou [pla'isən] ; [plai'seta] (diérèses).

Je connais ce mot. Il est clairement de 2 syllabes: ['pla:is] (connu comme collectif, et [pla'isεn] au singulier comme entendu par Ostatu, [pla'isεt] au pluriel existe aussi comme noté par Ostatu).

Je remarque aussi que Favereau donne [majs] comme prononciation de maiz. En Tregor j'entend distinctement /'ma:is/.

Koadig, BG [le breton du Goëlo], p. 108:
plaïst (ls. -ëd) [vers Paimpol, Plouha] [pla-ist, fr. plie, carrelet, Pleronectes platessa R 383]

Noter que la ple(i)zenn est partout le flet et pas la plie (qui y a les formes en tarz- du littoral du sud) sur le littoral vannetais .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 13 Fév 2011 - 17:33

Pour os de seiche, dans le GABV, on trouve : pifid.

Alain le Berre a-t-il collecté d'autres noms ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 13 Fév 2011 - 18:48

R 126 os de seiche

A Groix: kein-morgad (Kalloc'h: kein-morgadenn)
Ploemeur 56: askorn-morgadenn, santez

gwerc'hez (cf. seurez, seur) Camaret, ...
seurez
seur
sorserez

margod (l'os) Pors-Lous en Telgruc (pas en St-Nic: AG Berr semble avoir eu quelques problèmes avec la géographie des limites administratives à plusieurs reprises)

krè-, krèach-morgad (craie?)

boued-bran (nourriture de corbeau)
sèc'henn

pifit, pibik, pivik, milvik, pifik, pivid, pibid
et d'autres encore.



Dernière édition par jeje le Lun 21 Fév 2011 - 10:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 13 Fév 2011 - 19:10

jeje a écrit:
margod (l'os) Pors-Lous en Telgruc (pas en St-Nic: AG Berr semble avoir eu quelques problèmes avec la géographie des limites administratives à plusieurs reprises)
Petite erreur vénielle de sa part, car si le hameau se trouve bien en Telgruc, la crique est partagée par le milieu entre Telgruc et Saint-Nic. De quel côté est la cale?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 13 Fév 2011 - 19:23

jeje a écrit:
pifit, pibik, pivik, milvik, pifik, pivid, pibid
et d'autres encore.


pour milvig, il pourrait s'agir d'une confusion avec la mie de pain (< minvig).

cf. http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-459.jpg

à Combrit, kragen (< kregen ?) marc'hadour 'des os de seiches' (?)

dans le TDBP (J. Gros) : "ur werc'hez (pl. gwerc'hizi), un os de seiche."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 13 Fév 2011 - 20:38

Waoñ Du a écrit:
jeje a écrit:
margod (l'os) Pors-Lous en Telgruc (pas en St-Nic: AG Berr semble avoir eu quelques problèmes avec la géographie des limites administratives à plusieurs reprises)
Petite erreur vénielle de sa part, car si le hameau se trouve bien en Telgruc, la crique est partagée par le milieu entre Telgruc et Saint-Nic. De quel côté est la cale?

Si je lis bien la carte au 1/25000 de l'IGN, il y a entre les 2 communes une sorte d'appendice pas très large, 800m ?, d'Argol - avec Lézargol-, qui vient s'intercaler entre St-NiC et Telgruc.

Il y a aussi Penhors: je pense que c'est celui de Pouldreuzic car celui de Tréogat est plus loin dans les terres que le Penhors de Pouldreuzic, et plus petit. J'aimerais bien savoir ce qu'il en est...

A K 15 Ste-Marine en Combrid, AG Berr a noté SEUREZ, -ED
A K 6 Raguénez en Névez (et pas comme noté sans doute par erreur p. 12 "Trévignon" ???), un bizarre ARAKIK, ARAKEIOU


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 720
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 13 Fév 2011 - 21:28

jeje a écrit:
Waoñ Du a écrit:
jeje a écrit:
margod (l'os) Pors-Lous en Telgruc (pas en St-Nic: AG Berr semble avoir eu quelques problèmes avec la géographie des limites administratives à plusieurs reprises)
Petite erreur vénielle de sa part, car si le hameau se trouve bien en Telgruc, la crique est partagée par le milieu entre Telgruc et Saint-Nic. De quel côté est la cale?
Si je lis bien la carte au 1/25000 de l'IGN, il y a entre les 2 communes une sorte d'appendice pas très large, 800m ?, d'Argol - avec Lézargol-, qui vient s'intercaler entre St-NiC et Telgruc.
Tu as farpaitement raison. Je crois que je me suis laissé abuser par le site que j'avais consulté pour vérifier le truc, où on mentionne "Porslous" comme étant en Saint-Nic (http://ars.bretagne.sante.fr/fileadmin/BRETAGNE/Site_internet/Votre_Sante/Votre_environnement/100426_POSTER_VERSO_2009_ed_2010.pdf] (apparemment "Porslous" est propre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Mar 15 Fév 2011 - 15:26

GABV : "kouchoù (loc.) bigorneaux."

cf. aussi le supplément en ligne : "j'aime les bigorneaux me gav mad kouchou (Plz<GG) .."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Mar 15 Fév 2011 - 16:59

Ostatu a écrit:
GABV : "kouchoù (loc.) bigorneaux."

cf. aussi le supplément en ligne : "j'aime les bigorneaux me gav mad kouchou (Plz<GG) .."

Mot capiste (= du Cap-Sizun), de Plozévet à Goulien, désignant plusieurs espèces de bigorneaux dans l'IB.

Gargadenneg, HY 169, p. 19 / 91:
kouchoù (pe konchoù) : bigorneaux; à Pont-Croix: konchoù;
"kouchoù krankoù saoz" : Bernards l'Hermite ds.

Dans l'IB, R 174 Bernard l'Ermite:
à K 24, 25, 26 Plozévet, Plouhinec (dpt 29), Audierne,
krãnkèt-kouchou, pl. (= fr. "crabes-bigorneaux")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Sam 19 Fév 2011 - 14:24

Pour la mya arenaria , on trouve dans le GBAV : turuilh, kalmared, kouilhoù kezeg '(des) myes'.

Alain Le Berre n'a-t-il pas collecté d'autres noms pour ce mollusque (la mye des sables) appelé aussi en français, lavagnon, pisse-en-l'air... & notamment en pays Bigouden ?

Par ex, dans le Cheval d'Orgueil, Pierre-Jakez Helias nous apprend qu'il était surnommé "ar staoterez".

Sur l'île Grande, ils appelleraient cela "des calconques" (à vérifier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Sam 19 Fév 2011 - 15:41

Dans l'IB, R 104 Mye.

kalmared (pl.) est exclusivement vannetais. Sg. : kalmar, kalmarenn, kalmaredenn.

Plutôt que le mot français "calmar", y lire à mon avis kal(c'h), ou kell+marc'h.

On a en effet (surtout en Cornouaille et en Léon): kouilhoù-kezeg (pluriel), kouilhenn-varc'h (singulier) et à K 33.34.35 (Douarnenez) pochoù-marc'h (pluriel) et en Trégor occidental: kalkõn , touf-galkõnenn [kalc'h+kon : "kouille de chiens"? désolé de devoir contourner le puritanisme censeur et imbécile en mettant un k. Noter le pluriel archaïque, si on a bien là kon pluriel de ki.]

staoterez uniquement à K 26 Audierne et à T 11 Perros-Guirec. pisouzenn blad au Fret (presqu'île de Crozon).

turun et turuilhenn sont notés pour la côte nord du bas Léon.

chiforegenn a été noté aussi, épisodiquement, de la Forêt-Fouesnant à Saint-Guénolé en Penmarc'h.

Il existe d'autres mots encore: koskenn, tourc'h, poc'helleg, malkon, bouc'hellegenn...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Sam 19 Fév 2011 - 20:57

jeje a écrit:

chiforegenn a été noté aussi, épisodiquement, de la Forêt-Fouesnant à Saint-Guénolé en Penmarc'h.


C'est cette forme en particulier qui m'intéressait. Je suppose qu'il s'agit du singulier. Donne-t-il également le pluriel ?

Je t'en remercie par avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 20 Fév 2011 - 9:32

R 104 Mye

K 11 la Forêt-Fouesnant : [variante:] chiforégèn'li: sf, chiforégèt'li: pl. Chiforegenn-lec'hid [féminin singulier], chiforeged-lec'hid [pluriel].

A K12.14.16.19.21 Fouesnant, Loctudy, le Guilvinec, St-Guénolé en Penmarc'h,
même chose sans lec'hid: chiforé:gènn, pl. chiforé:gèt

Il faut comparer aux noms de l'encornet / calmar (rouge): stivell, chivèll (ru) à Locmiquélic, stivelleg [forme parallèle: chiforeg-], sifoh, sifor, stiodrenn, stiogenn, stoienn, chichi, chifo, chiforeg-

Les 2 animaux doivent avoir en commun une ou des caractéristiques (le "jaillissement"?).

Comparer R 104 chiforegenn-lec'hid à R 103 chiforegenn-sabl (s prononcé z) (= lutraire)
Voir aussi R 100 Gari depressa et R 110 chiforeged-kerreg, fr. des pholades.



Dernière édition par jeje le Dim 6 Mar 2011 - 9:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Dim 20 Fév 2011 - 9:56

Ces mots en sifo-, chifo- sont à rapprocher du fr. siphon.
latin sipho "pompe à incendie, petit tube, jet (d'un liquide) [cf. encornet (et mye?)]" [cf. prise d'eau d'aqueduc]
grec siphôn

Faut-il rapprocher siph- et stif-?

Sur l'étymologie de breton stiv-, stivell, (stiv- breton et cornique)
le Deshayes étymologique, qui donne stiv- < latin stuba "pièce à feu; salle de bains", ne me convainc pas. Quelles attestations pour stuba qui ne semble pas figurer dans mon Gaffiot? Bas latin stuba 8e-9e s. selon le Rey. Et le sémantisme?

Pour fr. étuve, Dauzat et Picoche (et le "Rey") optent pour grec tuphos "vapeur". Les intermédiaires latin (latin vulgaire, ou populaire) *exturpare, *extupa ne sont pas attestés, ce qui est étrange pour les romains rois de la salle de bain!

Les dates d'attestation de stuba ouvrent (en ce qui concerne l'étymologie de fr. étuve) la piste germanique:
http://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9tuve?match=en
et vieux haut allemand stuba, vieil anglais stofu, vieux scandinave (en anglais "norse") stofa: http://en.wiktionary.org/wiki/stuba#Old_High_German?match=fr

"Du bas-latin allemand stuba provenant du germanique.
voir ancien haut allemand stupa' ; moyen haut allemand stobe ; ancien scandinave stofa ; aujourd'hui Stube en allemand a le sens de bar : au Moyen Âge les étuves étaient devenues des lieux de plaisirs de toute sorte.
ou du latin vulgaire extupare, du grec tuphein (« fumer » → voir typhus)."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Lun 21 Fév 2011 - 10:03

Autres arguments en faveur de kalmar = kalc'h + marc'h

Le cal(a)mar est dans les régions du nord-ouest de la France appelé encornet.
C'est le fr. "encornet" qui a supplanté en certains points bretonnants le mot autochtone.
Marc'h = fr. cheval est prononcé mar selon le NALBB sur le littoral vannetais.
Ni la pieuvre, ni la seiche, ni l'encornet / calmar ne sont désignés dans l'IB sous des formes approchantes de kalmar.
Et quelle ressemblance entre le coquillage mye et les céphalopodes?
Conclusion: le GBAV de F. Favereau évoque probablement à tort le fr. (du sud?) calamar pour expliquer le vannetais KALMAR = mye.


siponcle R 41 (ressemble à un ver): kalc'hudenn ..., et pich-ki (cf. kalkon), buzugenn / budugenn / burugenn ..., ...
arénicole des pêcheurs (annélidé, sorte de "ver"): kalc'hudenn, & kalc'hig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Lun 21 Fév 2011 - 10:27

Je reviens sur stuba- = ? stiv-

Ostatu a écrit:
"Alain Le Berre n'a-t-il pas collecté d'autres noms pour ce mollusque (la mye des sables) appelé aussi en français, lavagnon, pisse-en-l'air... & notamment en pays Bigouden ?"

R 105 Lavignon ressemble à la Mye (des sables, de vase).
En breton, entre Ploemeur (dpt 56) et Névez, ce sont des formes en stoubi- qui le désignent.
La caractéristique commune à ces coquillages bivalves (= lamellibranches) (mye et apparentés) et aux céphalopodes est-elle l'émission de jets de liquide? (cf. autres noms du style "pissouse, pisse-en-l'air", la palourde jaune est "friger", freudjeur = pisseur, à Locmariaquer, la palourde lisse est "staoterez", = pisseuse, à Plougastel-D., etc.).

Pour l'instant, le lien avec germaniques stuba, stofa est ténu: émission de jet de liquide? Geyser?

Le stoubi- du lavignon est à rapprocher du stiv- de l'encornet.


Dernière édition par jeje le Lun 21 Fév 2011 - 14:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Lun 21 Fév 2011 - 14:32

http://ja6.free.fr/chapitres/coquillages.htm

lavagnon et lavignon se diraient (entre autres?) en patois d'Oléron. Y désigne la Donax (donace), celle des canards).
3 espèces de Donax (fr. olive) vivent en Bretagne.

bivalve = lamellibranche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...    Aujourd'hui à 13:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Dire la mer, les poissons, les coquillages, les algues, l'estran...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» ichthyonymie bretonne noms des poissons et coquillages etc
» Poids brut / Poids net poissons, coquillages et crustacés
» Mystère ?? que veut dire cela ??
» Un poisson avec de vrais coquillages.....
» Poissons du Togo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: