ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Brezhoneg Bro-Vear
Aujourd'hui à 19:14 par Tangi

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Aujourd'hui à 17:57 par Yann-Fañch

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Aujourd'hui à 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mer 23 Nov 2016 - 17:07 par jeje


Partagez | 
 

 Parler du sexe et du corps de l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Keraval
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 263
Age : 67
Localisation : Trégor
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Lun 3 Nov 2008 - 14:26

Zwizaw a écrit:
"bezañ fri-revr", être cul et chemise, copains comme cochons...

Marc'heg an Avel a écrit :
"Tapet int bet n'on lipat ...".: s'embrasser

Aussi "ingénue " que Zantig du, je me suis renseignée auprès de" moins jeunes" (nés bien avant 1945 )qui confirment qu'il n'y a dans ces deux expressions aucune connotation sexuelle.

pour s'embrasser plus "goûlument", ils diraient
Ar re-se zo en em debriñ.( on reste dans le domaine de la gourmandise et de la cuisine , mais sans arrière pensée !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Lun 3 Nov 2008 - 15:05

Bonnnnnnnnnnnnnnn !

Eh bien moi, je maintiens que dans mon exemple, les choses semblaient être suffisamment avancées pour qu'il n'y eut aucune ambiguïté possible.

Il me souvient que, lorsque j'étais gamin, jouant aux cow-boys et aux indiens dans les bois du Penity, en Minihy-Tréguier, il nous était arrivé de "lever" un couple d'amoureux, bien dissimulé parmi les sous-bois, mais pas suffisamment pour les jeunes indiens que nous étions. Le jeune homme avait la main aussi ailleurs qu'au bout de son bras, et la jeune femme pensait peut-être se faire bronzer la poitrine et le reste à l'ombre de dix mètres de sapin !

Bien plus tard, vers 1990, faisant du cheval sur le chemin des douaniers, à Locquémeau, j'ai eu la surprise découvrir un autre couple d'amoureux, bien avancé dans ses débats, qui se croyait lui-aussi bien dissimulé derrière un talus. Le problème est que, ma jument faisant déjà 1,67 m au garrot, et moi assis dessus, mon regard passait dès lors par dessus les talus avoisinants. Je leur ai fait comprendre, d'un signe de paix de la main que je continuais mon chemin, et qu'ils n'avaient qu'à continuer le leur.

Donc, les choses naturelles doivent être respectées pour ce qu'elles sont. Nul n'a à en juger. Mais ça n'est pas pour ça qu'on les ignore. Et parfois, le double sens peut effectivement servir de refuge, pour épargner la sensibilité de certains, ou la juvénilité en général.

---------------

Pour des choses plus abruptes, il suffirait de réécouter des chansons dites 'réalistes' , ou celles des comiques troupiers.

Les "Liaisons dangereuses" ne furent pas non plus une innovation. Elles ne furent pas, non plus, le point de départ d'une nouvelle civilisation.

En ce domaine, nous ne sommes probablement en rien différents de notre ancêtre Cromagnon.

JCE bleuñv

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Lun 3 Nov 2008 - 15:29

Pif, sexe masculin.


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Lun 3 Nov 2008 - 20:17

Keraval a écrit:
Zwizaw a écrit:
"bezañ fri-revr", être cul et chemise, copains comme cochons...

Marc'heg an Avel a écrit :
"Tapet int bet n'on lipat ...".: s'embrasser

Aussi "ingénue " que Zantig du, je me suis renseignée auprès de" moins jeunes" (nés bien avant 1945 )qui confirment qu'il n'y a dans ces deux expressions aucune connotation sexuelle.

J'entends bien, et il en est de même chez moi (voir les traductions que je propose), mais enfin, les images sont tout de même suffisamment explicites, "fri-revr" ou "fri ha revr" sont des expressions qui sont nées d'une certaine observation de la... nature, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Lun 3 Nov 2008 - 21:06

Ostatu a écrit:
"Ur pif : un sifflet, une palourde de qualité inférieure, sexe masculin."
TDBP - Jules GROS

En terme d'équilogie (chevaux), il me semble que le terme "Pif" désigne, en français, un poulain dont les testicules ne sont pas descendus dans les bourses.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mar 4 Nov 2008 - 13:43

"scânvi, estre volage
scânbennec, volage."
Maunoir 1659


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mar 4 Nov 2008 - 14:17

Sans doute une déesse kali-pige !?

C'est vrai, avec tout le respect que je leur dois, je voyais les cuisinières plutôt de dos. Et comment elles étaient souvent baissées au-dessus de la cheminée ...

avec 3 ou 4 jupons, jupes, et tablier par dessus ...

Daoulagad ruilh

Mais alors, est-il possible de s'imaginer les tourments existentialistes d'un gros geai qui aurait un petit derrière ?

JCE :violon:

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 8 Nov 2008 - 13:24

Dans le chapitre des compléments de l'amour, comme on aurait pu le lire chez Ovide ou dans la Khama Sutra, il y a aussi les aphrodisiaques.

Nous disposons aujourd'hui de produits exotiques, surtout des épices, 'bons pour la santé'.

La stimulation a toujours été un souci, y compris à des époques que nous qualifions d'anciennes, aussi bien pour les serveurs que pour les servies, d'où aussi des pratiques aussi anciennes que le monde !

Je me souviens, jusqu'à il n'y a pas si longtemps, que, pour garder la forme, on conseillait de mettre du poivre dans la soupe : lakaat tamm pebr e-barzh ar soubenn.

Pour provoquer l'imaginaire, on pensait alors à l'effet que pouvait avoir le poivre dans la soupe d'un curé, qui lui, en principe, avait fait des voeux de chasteté.

Par chez moi, en Trégor, on nommait aussi le poivre, ar pebr :

kerc'h kure = avoine de curé.

-------------

Il paraît aussi que certains marchands de chevaux utilisaient de l'avoine pour donner à des canassons des allures disons, ... plus fières. Mais ce n'était pas la bouche qu'ils l'introduisaient dans le cheval.

Peut-être existe t-il aussi du porridge au poivre !

JCE :violon:

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".


Dernière édition par Marc'heg an Avel le Lun 10 Nov 2008 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Keraval
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 263
Age : 67
Localisation : Trégor
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 8 Nov 2008 - 14:01

"Pa za eur manac'h e neb leac'h,
E teu eun allik en he leac'h."

Où moine passera,
Moinillon poussera.
Louis Le Hénog

(Sûrement l'effet du poivre dans la soupe !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mer 12 Nov 2008 - 16:14

"tetins d'vn beste, tezou."
Maunoir 1649


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mar 2 Déc 2008 - 10:35

Marc'heg an Avel a écrit:
En terme d'équilogie (chevaux), il me semble que le terme "Pif" désigne, en français, un poulain dont les testicules ne sont pas descendus dans les bourses. JCE studiañ

---------------

Fiche extraite de Cheval Magazine. n° 198. mai 1988.

Vétérinaire Le cheval cryptorchide

Chez le cheval cryptorchide, il existe au moins un testicule extopique, c'est-à-dire non descendu dans les bourses. En effet, cette migration doit se faire aux environs de la naissance mais des anomalies de développement peuvent en décider autrement et notre cheval sera "pif". Assez fréquemment rencontrée dans l'espèce équine, cette affection est le plus souvent unilatérale et concerne généralement le côté gauche. Malheureusement, ce caprice de la nature va rendre le cheval difficilement utilisable : si ce testicule exposé à une température trop' élevée pour fabriquer des spermatozoïdes est inutile pour la reproduction (à la différence de son congénère situé dans le scrotum à une température inférieure à celle du corps) il devint au contraire très actif dans l'élaboration des hormones mâles. L'entier va rapidement devenir irritable et surtout très attiré par les juments. Le traitement médical à base de gonadotrophine administrée pendant plusieurs mois ne donne que de faibles résultats et de toutes façons uniquement s'il est utilisé sur le poulain impubère et dont le testicule non descendu est peu éloigné de sa position souhaitée. Le plus souvent, il faudra donc avoir recours à une solution chirurgicale mais pas avant l'âge de deux ans. On tente alors de localiser la position de l'organe (la palpation sera souvent plus fructueuse sur le cheval anesthésié, les muscles étant relâchés) puis le vétérinaire part à la recherche du testicule : situé dans le trajet inguinal ou dans l'abdomen, il est plus difficile à localiser et souvent de taille réduite sauf s'il est kystique ou tumoral. On procède ensuite à la castration sur les deux testicules car cette affection héréditaire doit écarter l'individu de la reproduction".

-----------------

Ca, c'est pas du pif, c'est du pro !

JCE :retif:

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mar 3 Nov 2009 - 12:32

"Kêkenn : n. f. pl. : -ed ; jolie fille aguichante [...]
Charles Le GALL
Le vocabulaire de l'Hôpital-Camfrout - Charlez ar Grall - Annales de Bretagne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mer 4 Nov 2009 - 14:26

gawel (kawel ?) (Mael-Pestivien) ( < gaol 'fourche, entrecuisse...")

"- mad mêd de drêï i c'hawel 'vêl mè'c'hed kêr (bonne qu'à tortiller du cul comme les filles de la ville)."
"- 'mãn 'n tãn baz i c'hawel (1 - elle pète le feu, 2 - elle a le feu au derrière 3 - elle est en chaleur).
" - ... wa deud luch 'n õm zêllad sa me gawel (il était devenu bigleux à force de regarder mon sexe)"
" - za'el a ra din pé vêlãn õ c'hawel kén 'drès-se (je bande quand je vois un postérieur si distingué)."
- c'hõme é lijer i c'hawel (elle a la cuisse légère)."
- kémen n'eus béd ba'z i c'hawel kén n'êlla ked kèrzed kin (elle a tellement baisé qu'elle ne peut plus arquer)."

i = he (son, sa, ses (à elle)).

R. Gervenou - Brezhoneg Mel-Pestivien - Hor Yezh n°124 - p. 62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawitten



Nombre de messages : 107
Localisation : etre an neñv hag an douar
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 24 Déc 2009 - 13:58

Amis de la poésie bonjour ,

pour vous mettre en appétit pour ce soir j'ai entendu quelque chose comme ceci :

Debet 'meus an ibil kig Violons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 12 Fév 2010 - 21:10

"Kac'het en deus 'barzh e dog, tr. "il a mis une fille enceinte (litt. il a déféqué dans son chapeau.
DPSB. 'Dreñv ar pozioù... Spered tud ma bro. Mona-Bouzec-Cassagnou. Mémoire de maîtrise de breton, Rennes 1986

"Chie-en-bonnet, n. m., surnom de l'homme qui épouse une fille déjà mère ou sur le point de l'être."
Le parler dolois: Etude et glossaire des patois comparés de l'arrondissement de Saint-Malo - Charles Lecomte - Cheminements

"C'est ce qu'on dit chier sur le panier, pour après le mettre sur sa teste."
MONTAIGNE - Essais - Livre III

"... that he that doth get a wench with child and maries her afterward it is as if a man should shit in his hat and then clap it upon his head."
Diary (7 oct. 1660) - Samuel Pepys (cf. The diary of Samuel Pepys)

"Pontekroaz 1985 kac'het en deus en e baner."
= littér. il a chié dans son panier.
Alc'hwez bras ar baradoz vihan - Martial Ménard - An Here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 8 Avr 2010 - 16:40

"hénnez e ramp i vinvio, ses outils sont glissants, c'est un débauché. Trég."
Glossaire crytologique du breton - 3° supplément

Hennezh eo ramp e vinvioù.

ramp adj. glissant.
binvioù pl. outils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 23 Avr 2010 - 18:00

"Ean en des dèbret goedigenneu, ha né oé ket lahet er penmoh (3).
Il a mangé le boudin avant que le cochon fût tué.

Ean en des kahet én é dok,, hag é ma bet ret dehou er lakaat ar é ben.
Il a fait dans son chapeau, il a dû s'en coiffer.

(3) Var. Dèbret en des é gig érauk é souben. Ceci peut viser la mauvaise conduite avant le mariage, de même que locution suivante."

Oeuvres de P. Le Goff (1860-1941) - p.94 - Institut Culturel de Bretagne / Skol Uhel ar Vro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Lun 10 Mai 2010 - 18:21

"Melchonn. Honnez zo bet war 'melchonn. - Ia, deut e dë c'houéan. Celle-là a été sur le trèfle. - Oui, elle a enflé.
Plaisanterie sur une femme enceinte, que l'on compare ainsi à une vache. Trég."
Glossaire Cryptologique - E. Ernault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 1 Sep 2011 - 16:51

"Raspaot(r) "fille qui court après les garçons" in Le breton parlé à Saint-Paul-de-Léon (p. 56)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Per-Kouk
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 318
Age : 33
Localisation : Kerne-uhel
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 2 Sep 2011 - 0:44

Voici une petite tirade qui parle d'elle-même À écouter ici (Plonevez ar Faou, Ku)

- Oy mamm-gozh, lar-heñw, petra zo ahe ganoc'h 'tre ho tivisker ?
Oh grand-mère, dit-il, qu'avez-vous entre vos cuisses ?

- Aa ma faotrig bi'n, lar-hei, he'zh é kamarad ta'-kozh. He'zh 'neus bet miser,
Ah mon p'tit garçon, dit-elle, c'est le camarade de grand-père. Il a eu de la misère,

- Ya hir é e varw 'hat, lar-heñw, ya med, ha petra vé rôet dehoñ da zeb' neuhe ?
Oui sa barbe est longue dis-donc, dit-il, oui mais, et qu'est-ce qu'on lui donne à manger ?

- O he'zh zo kozh, a lar-hei, ha hir é e varw, lar-hei...
Oh il est vieux, dit-elle, et sa barbe est longue, dit-elle...

- Ya med petra vé rôet dehoñ da zeb', lar ar paotr bi'n ahe ?
Oui mais qu'est-ce qu'on lui donne à manger, dit le p'tit garçon ?

- Oy he'zh vé rôet ur vazh-youd dehoñ da lipad, lar-hei
Oh on lui donne un bazh-youd à lécher, dit-elle

Bazh-youd : Bâton à bouillie / sens figuré : Pénis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg-digor.blogspot.fr
Per-Kouk
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 318
Age : 33
Localisation : Kerne-uhel
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 2 Sep 2011 - 22:36

Ur plac'h terr't (= terrupl) : Une femme plantureuse (Jean-Marie, Plouïe, Ku)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg-digor.blogspot.fr
Youenn



Nombre de messages : 36
Localisation : Lenn an Huñvreoù
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 10 Sep 2011 - 0:19

Enquête ethno-linguistique à Plouyé - 2002-07-20 ; enquêteur Fer, Christiane :

Enregistrement SAY2901012.MP3 : : Petra veze lâret deus an daouarn ha deus ar bizied ?

"[petra] eo ar c'hig skañvañ zo war an Douar ? Ar c'hig skañvañ zo war an Douar eo pehini ?

- An hini a sav e-unan !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Per-Kouk
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 318
Age : 33
Localisation : Kerne-uhel
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 10 Sep 2011 - 0:51

À écouter ici, fin de l'enregistrement

Un autre :

Ar gwashañ tra zo (war an douar / ba'r bed) é c'hoa'ï ur plac'h gad ur lost koueet : La pire chose qui soit (sur Terre / au monde) est de se taper une femme et d'être en panne

Pour Youenn : pour mettre un lien tu fais [*url=ADRESSE_DU_SITE]NOM_DU_SITE_(ou_autre_au_choix)[/url]

sans le * (je l'ai mis juste pour que la structure apparaisse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg-digor.blogspot.fr
Paddy



Nombre de messages : 12
Localisation : Gwened
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 11 Sep 2011 - 0:35

"liss 'vel revr ur seurez" (Kerne-Uhel)
poz ur mansoner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Mar 3 Jan 2012 - 15:45

"Pa oa deuet da blac'h yaouank ez ae a-wechoù da zañsal gant he c'hamaradezed. "Liz n'he deus ket c'hwiti," a lârent en ur c'hoarzhin pa chome-hi en hec'h azez e-lec'h mont da goroll gant ar baotred yaounak."
Re ziwezhat - Dre ar Prenestr - G. Kervella - al Liamm (p. 122)


"C'HWITI Lu (N.R. = c'hoant paotr/plac'h& Are L - GG - gw. C'HWIT-) n. (fam. = libido): g'ar c'hwiti & c’hwiti ‘peus ? ça te démange ? (is-titl Paganiz F3 / sexe)"
Supplément en ligne au GBAV de F. Favereau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Aujourd'hui à 21:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler du sexe et du corps de l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire de la télépathie en entrant dans le corps
» Partager son corps avec une autre
» une âme peut-elle revenir sur terre dans le corps d'un autre?
» un autre corps après la mort ?
» Un autre corps pour mon âme !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: