ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Aujourd'hui à 18:17 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeannotin
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 119
Age : 23
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum   Mer 8 Juil 2015 - 12:41

L'idée de se servir de l'évolution du suffixe toponymique -ACum pour reconstituer l'ancienne extension de la langue bretonne remonte à Joseph Loth. Elle s'appuie sur le fait que ce suffixe donne -é ou -ay en oïl de l'ouest et -ac, -euc, -oc ou -ec en breton. Il suffit donc de relever sur une carte l'évolution locale de -ACum pour connaître l'ancienne extension du breton. À l'époque de Joseph Loth, on considérait que ce suffixe servait à former designer des domaines gallo-romans et qu'il s'ajoutait au nom du propriétaire. L'évolution en -ac témoignerait donc d'une strate de peuplement gallo-romain ensuite submergée par des envahisseurs celtophones venus de l'île de Bretagne. On incline maintenant à penser qu'il s'agit en grande partie de toponymes descriptifs formés sur des racines gauloise, exactement comme les toponymes suffixés en -eg (-ec tel qu'écrit en français) du breton moderne.

J'ai tenté sur la carte ci-dessous de répertorier tous les toponymes en -ac, -euc et -oc des départements d'Ille-et-Vilaine et de Loire-Atlantique :
https://www.google.com/maps/d/edit?mid=z9RZMqpPG10M.kZlHg7M30Mpw
On trouve souvent des cartes semblables dans les ouvrages consacrés Bretagne. Cependant, il est ici plus facile de zoomer pour observer le contexte toponymique dans lequel apparaissent les noms en -ac (savoir si les autres marqueurs toponymiques de bretonnité sont abondants). Le grand avantage d'Internet est qu'il est plus facile d'ajouter les toponymes en avec que je n'ai pas vu (il y en a certainement !).

On remarquera certains micro-toponymes qui avaient échappé aux recherches de Loth car ils se trouvent à l'est de commune dont le nom a subi l'évolution romane en -é ou -ay. On a ainsi Sauzignac et Croisbrac à l'est de Nozay ; Marignac en Saffré ; ou Breillac et le Croisac à l'est de Savenay. Le fait que des chefs-lieux de paroisse présentent une évolution romane et des hameaux isolés une évolution bretonne suggère qu'alors que la langue d'oïl était déjà la langue des bourgs, l'idiome celtique se maintenait encore dans les campagnes.

Pour aller plus loin sur ce sujet, je pense que cet article de Bernard Tanguy est à lire :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/abpo_0399-0826_1980_num_87_3_3016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum   Mer 8 Juil 2015 - 18:11

Sauzignac / Saulzignac sur la carte de Cassini, est à 5km du Vieux Bourg de Nozay, à 2,9km du bourg de Jans et à 3,8km du bourg de Treffieux / Treffieuc sur Cassini.
Je ne trouve pas ce toponyme dans le travail "NLB de HB" de JY Le Moing (chap 7 p201sq) qui renvoie à la thèse de B Tanguy ("Nous nous contenterons d'examiner...").

Sur Treffieux:
http://academia-celtica.niceboard.com/t857-treffieux-en-loire-atlantique-toponymie?highlight=treffieux

avec la participation de BT ("WD").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 119
Age : 23
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum   Ven 17 Juil 2015 - 10:13

jeje a écrit:
Treffieux / Treffieuc sur Cassini.

Cela nous rappelle que le maintient des -c en final des noms de lieux de Haute-Bretagne est savant et écrit quand l'oral gallo ne connaît pas ces consonnes finales (on dit/disait Loudia pour Loudéac). Il peut donc y avoir perte du -c à date moderne mais il y a également de faux rétablissements du suffixe -ac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum   Ven 17 Juil 2015 - 10:56

Cette remarque est également valable, en français, pour Saint-Brieu(c), Trégueu(x), Bro(o)n(s); Pontrieu(x), Guingam(p) ...

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum   Aujourd'hui à 19:13

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancienne extension du breton et le suffixe -acum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mobilier breton
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» Groupe ethnique breton
» les noms du pic (oiseau) en breton - pivert, pic-épeiche -
» Vocabulaire breton de la ferme Trépos VBF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: