ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Jeu 8 Déc 2016 - 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 kann blanc bucoliques de Virgile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: kann blanc bucoliques de Virgile   Dim 11 Oct 2015 - 14:26

kann = blanc
(gwenn-kann...)

Je tombe sur ce vers de Virgile (Buc. 2, v. 51, p. 12, 2015):
"Ipse ego cana legam tenera lanugine mala"

(même moi blanc (col)lecterai tendre laineux pommes) (des coings)
= Moi-même je cueillerai les fruits blanchâtres à tendre laine. (traduction de Philippe Heuzé)

latin canus (avec a long) , "blanc" > fr. chenu
Serait-il apparenté à breton kann?
Les explications du dico étymologique de Deshayes p. 366b me semblent bien emberlificotées.


Dernière édition par jeje le Dim 11 Oct 2015 - 19:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: kann blanc bucoliques de Virgile   Dim 11 Oct 2015 - 15:11

A y rattacher probablement :

- Loargann = pleine lune, clair de lune.

différente d'une interprétation en "Chant de la lune"

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".


Dernière édition par Marc'heg an Avel le Dim 11 Oct 2015 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: kann blanc bucoliques de Virgile   Dim 11 Oct 2015 - 17:37

Puisque les Bretons sont "les derniers des Romains", plongeons dans les 10 Bucoliques de Virgile qui en disent long sur la capacité de calcul des Anciens (pour aider à la mémorisation des poèmes avant tout déclamés sans support écrit?).

Philippe Heuzé écrit p. 1067 (Virgile, coll. La Pléiade):
Virgile, "c'est aussi le calculateur qui jongle dans l'ombre avec les nombres et en escompte sans doute des significations".
Il fait référence à l'article de 1944 de Paul Maury : "Le secret de Virgile et l'architecture des Bucoliques" (Lettres d'humanité, III, 1944, p. 71-147).
De fait, on peut former un triangle de côté de base Buc1 - Buc9, milieu de cette base Buc10 ("Enfers, mort, monde d'en bas, glaces et ombres").
Sommet Buc5 ("résurrection").
En montant, le côté Buc1 - Buc5, porte les Buc2, 3 et 4("avenir").
En descendant, le côté Buc5 - Buc9, porte les Buc6("passé"), 7 et 8.

Nombre de vers (des hexamètres = 6 mesures ou "pieds", chaque pied composé de 2 ou 3 dactyles):
1 à 4 : 330
6 à 9 : 332
1, 2, 8, 9 : 332
3, 4, 6, 7 : 330

5, 10 ("ciel-enfer") : 167 (moitié de 334)

1, 2 : 156
6, 7 : 156

1, 9 : 150
4, 6 : 149 (et non pas 4 et 8 comme indiqué p. 1066)

2, 8 : 182
3, 7 : 181

3, 4 : 174
8, 9 : 176

Ce décompte diverge très peu de celui indiqué p. 1066 et se référant au décompte de  Paul Maury.

Dans cette nouvelle édition bilingue (coll. La Pléiade), je compte par Bucolique ou "églogue":
B1 83 vers
B2 73
B3 111
B4 63
B5 90
B6 86
B7 70
B8 109
B9 67
B10 77 vers
Pas d'égalité. Chaque églogue contient un nombre de vers différent des autres.

Des systèmes analogues devaient sûrement exister aussi chez les Celtes, eux qui étaient réputés transmettre toute connaissance par voie orale.

Voir, pour une critique de la thèse de Maury, l'article d'Alain Blanchard (2006):
http://www.persee.fr/doc/bude_0004-5527_2006_num_1_1_2200

Voir:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bucoliques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: kann blanc bucoliques de Virgile   Jeu 1 Sep 2016 - 16:51

Citation :
jeje a écrit :

Je tombe sur ce vers de Virgile (Buc. 2, v. 51, p. 12, 2015):
"Ipse ego cana legam tenera lanugine mala"

Ces vers de Virgile ont été traduits en breton, et s'ils vous
intéressent, vous pouvez jeter un coup d'oeil ici

http://dikhadak/pool/vergil/KORIDON.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: kann blanc bucoliques de Virgile   Dim 4 Sep 2016 - 1:24

Dans l'espoir de trouver l'origine du mot kann, j'ai jeté un coup d'oeil dans le
dico de Jules Gros car je me souvenais vaguement y avoir lu quelque chose à ce sujet.
Voici ce que j'ai trouvé : Kannañ = laver le linge (de kann, très  blanc). Mais je ne
pense pas que kann soit dérivé de canus qui s'employait surtout pour parler de barbes,
de poils ou de cheveux blanchis par la vieillesse. Ce mot, qui a pris par extension
le sens de "vénérable", existe encore aujourd'hui en italien, successeur direct du
latin (senex canus est devenu vecchio canuto) et on pourrait le comparer au breton "glas"
utilisé dans le sens de "poivre et sel" lorsqu'il s'agit d'une barbe ou de cheveux
(blev glas - barv glas) :

Hag eñ da ouelañ, ken a yeas
E zaeroù betek e varv glas (Barzhaz Breizh)
.

Il ne s'agit donc pas d'un blanc éclatant et je ne pense pas que kann en soit
dérivé. Mais il pourrait peut-être être dérivé de candidus qui signifie très blanc
et que l'on trouve aussi dans les mêmes vers de Virgile :

quamvis ille niger, quamvis tu candidus esses.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 396
Age : 47
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: kann blanc bucoliques de Virgile   Mer 7 Sep 2016 - 21:57

On reconstitue une racine indo-européenne *kand- = briller, en particulier concernant la lune. Outre le clair de lune breton évoqué plus haut, elle se retrouve aussi dans le sanskrit candati = briller, en particulier concernant la lune.
On la retrouve aussi dans l'albanais hånë = lune < *s-kand-n-eh2
Plus en rapport avec la brillance, on la retrouve dans le grec κάνδαρος = charbon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: kann blanc bucoliques de Virgile   Aujourd'hui à 8:00

Revenir en haut Aller en bas
 
kann blanc bucoliques de Virgile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virgile Bucoliques
» Quelles sont les oeuvres au programme pour l'écrit en latin ?
» Ovide + Virgile + Homère ????
» Lecteurs paisibles et bucoliques
» Saint Virgile (+ 610) Saint du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: