ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410
Jeu 20 Sep 2018 - 18:20 par uuicant

» NANTES * NAUNTT * NAONED
Mer 19 Sep 2018 - 20:26 par Marc'heg an Avel

» L'encyclopédie Marikavel.org
Mer 19 Sep 2018 - 9:31 par Marc'heg an Avel

» Fortification INzinzac Lochrist
Jeu 13 Sep 2018 - 13:57 par gunthiern

» sanctuaire de Corent en Auvergne et astronomie, noms des constellations
Mer 12 Sep 2018 - 21:24 par Marc'heg an Avel

» Forum Chronologie
Dim 9 Sep 2018 - 17:32 par Marc'heg an Avel

» QUEDILLAC / KEDELIEG
Dim 9 Sep 2018 - 17:30 par Marc'heg an Avel

» GLOUCESTER / Glevum
Ven 7 Sep 2018 - 21:57 par Marc'heg an Avel

» Famille Blanchet de la Pichonnière
Ven 7 Sep 2018 - 21:42 par Marc'heg an Avel

» Famille de l'AAGE
Ven 7 Sep 2018 - 9:59 par Marc'heg an Avel

» Rivière NESS / Nassa
Jeu 6 Sep 2018 - 20:54 par Marc'heg an Avel

» Inventaire et Histoire des Toponymes, de Belle-Ile en Mer.
Mer 5 Sep 2018 - 11:49 par jeje

» Al lun d'ar skol, ...
Mar 4 Sep 2018 - 20:13 par Marc'heg an Avel

» L'empire byzantin
Mar 4 Sep 2018 - 11:47 par Marc'heg an Avel

» Anthologie des Expressions Belliloises
Mer 29 Aoû 2018 - 19:53 par jeje


Partagez | 
 

 Yun an naw steredenn

Aller en bas 
AuteurMessage
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Yun an naw steredenn   Lun 16 Nov 2015 - 13:58

D'après cet enregistrement fait à Cléden-Poher par Christiane Fer, on observait autrefois, le jour du Vendredi Saint, un jeûne strict jusqu'à ce que neuf étoiles soient visibles dans le ciel nocturne :

– "Deiezh Gwener ar Gr(o)as / Yun an dud, bihen ha bras"
– Ha gwraet vis(e) ?
– Ah ya 'ha ! Ola ! Oh ya !
– Ah ya ho ! Partoud, partoud…
– Seizh eee… Ken vis(e) gwel(e)t an naw steredenn, deus an noñs
(à écouter ici vers 1:15)

– Le jour du Vendredi Saint, les gens jeûnent, petits et grands
– Et on le faisait vraiment ?
– Ah oui bien sûr ! Holà ! Oh oui !
– Ah oui oh ! Partout, partout...
– Sept euh... Jusqu'à ce qu'on visse les neuf étoiles, le soir


Ce yun an naw steredenn est attesté ailleurs pour d'autres dates du calendrier (Noël, Carême...).

Cette pratique était-elle connue chez vous ? À quelle date ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: Yun an naw steredenn   Sam 12 Déc 2015 - 9:38

D'après ce qu'écrit Visant Favé dans Ar marh reiz, ce jeûne durait chez lui pendant tout le Carême :

Va zad-koz avad e-noa anavezet eur horaiz rustoh c'hoaz eged on-hini. Klevet em-eus bet va zad o komz euz eur "yun a zeiz steredenn". Ne veze debret netra e-doug an deiz, ken na veze gellet konta seiz steredenn en oabl, d'an abardaez. Beteg neuze e veze great kovig-moan, en despet da labouriou kaled an deiz, hag an dra-ze e-pad daou-ugent devez. Eaz eo kompren neuze gand pegement a laouenidigez e veze digemeret deiz santel ar Zul-Fask hag a lakee fin d'eur seurt pinijenn

Mon grand-père avait pourtant connu un carême encore plus rude que le nôtre. J'ai eu entendu mon père parler d'un "jeûne de sept étoiles". On ne mangeait rien durant le jour, jusqu'à ce qu'on puisse compter sept étoiles dans le ciel, au soir. Jusque alors on restait à jeun, en dépit des durs travaux du jour, et cela pendant quarante jours. Il est alors facile de comprendre avec quelle allégresse on accueillait le saint jour du Dimanche de Pâques qui mettait fin à une telle pénitence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7084
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Yun an naw steredenn   Dim 13 Déc 2015 - 9:22

Seiz pe Naw ?

JCE skratch studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: Yun an naw steredenn   Dim 13 Déc 2015 - 23:08

D'autres attestations parlent bien de neuf étoiles mais placent ce jeûne la nuit de Noël :

Gwechall goz e oa stank ar re a rae yun an nao steredenn, en dervez araok Nedeleg, hag an dra-se a oa chom hep tamm, n'eo ket hepken betek dek pe unnek eur diouz ar beure, evel ma raer bremañ met betek ar pardaez, ken a veze gellet konta nao steredenn en oabl.

Nak-hen e tlee beza eun dra gaer da noz Nedeleg, pa veze kaset ar vugaligou da gousket, gwelet an tad, ar vamm, ar vugale vrasa hag ar zervicherien o vont er maez da zellet ouz ar stered o sevel en oabl, an eil goude eben, hag o tont, dal m'o deveze gellet konta nao, d'ar red, d'an ti, da gemeret o fred, laouen da veza gellet diskouez en doare-ze, o anaoudegez vat d'ar Mabig Doue a oa ganet evito da genvel an nozvez vras-se.

Mariana Abgrall, Feiz Ha Breiz, 1942, p. 146
http://diocese-quimper.fr/images/stories/bibliotheque/pdf/pdf-feizhaBreiz/FeizhaBreiz_1941-1942.pdf

Également cité par Daniel Giraudon dans Du soleil aux étoiles :

En trégorrois :

Deiz Gwener ar Groaz
A yunfomp holl, bihan ha bras
Betek ur bugel en e gawell, a nevo graet nav blejadenn
Hag ar re gozh a yune betek o devoa kontet nav steredenn

Le vendredi saint,
Nous jeûnerons tous, grands et petits,
Jusqu'à ce qu'un bébé dans son berceau ait poussé neuf cris
Et les anciens jeûnaient jusqu'à ce qu'ils aient compté neuf étoiles

En vannetais :

En nemb e iun d'én naù stiren,
En des perpet é houlen

Celui qui fait le jeûne des neuf étoiles
Voit sa demande toujours exaucée.

En gallo :

Pour trouver des nids d'oézé
I' faou jeûner la veille de Noué

Pour trouver des nids d'oiseau
Il faut jeûner la veille de Noël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3425
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Yun an naw steredenn   Mar 22 Déc 2015 - 22:25

Pour le chiffre 9:
Comparer avec / Lakaat keñver-ha-keñver gant:
"ober an nav dro a-enep tro 'n heol" (faire les 9 tours à rebours de la marche / de la course du soleil)
Loeiz ar Floc'h - Plakoù, in Va zamm buhez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yun an naw steredenn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yun an naw steredenn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» marine, navigation: (à) bord (bateau, navire) br. bourzh, bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Traditions & Mythologie populaire-
Sauter vers: