ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Jeu 12 Jan 2017 - 22:42 par jeje

» Dire le SOMMEIL
Mar 10 Jan 2017 - 20:54 par Jeannotin

» Le dictionnaire breton (cornouaillais) du père Le Scao
Ven 6 Jan 2017 - 18:53 par jeje

» Blog Karrikell et bonne année 2017
Ven 6 Jan 2017 - 14:07 par elouan

» TROGUERY / TROGERI
Lun 2 Jan 2017 - 21:06 par Marc'heg an Avel

» Toge virile
Sam 31 Déc 2016 - 14:13 par Marc'heg an Avel

» Le chanvre
Sam 31 Déc 2016 - 11:05 par Yann-Fañch

» Parler du sexe et du corps de l'autre
Sam 31 Déc 2016 - 10:55 par Yann-Fañch

» Décembre : Miz Kerdu / Miz Kerzu
Ven 30 Déc 2016 - 15:54 par Marc'heg an Avel

» Famille de GAPTIERE / GABETIERE
Ven 30 Déc 2016 - 14:06 par Marc'heg an Avel

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Ven 30 Déc 2016 - 11:21 par Per-Kouk

» Le langage des bannières
Jeu 29 Déc 2016 - 21:09 par Marc'heg an Avel

» Libellule / Nadoz-aer
Jeu 29 Déc 2016 - 17:11 par Yann-Fañch

» Famille du PLESSIS de COETJUNVAL
Jeu 29 Déc 2016 - 13:17 par Jeannotin

» BOUAYE
Mer 28 Déc 2016 - 9:42 par jeje


Partagez | 
 

 An tron o son !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: An tron o son !   Sam 27 Oct 2007 - 23:07

Bienvenue à Gérard cheers

A cette occasion je me permets de relancer un sujet qui nous tenait à coeur et qui n'avait pas reçu de réponse sur un autre forum.

Le 20 sept. 2005 Gérard a écrit:
Breton tron, troñ, breton taran, espagnol trueno, tronido.
Quelques notes en vrac:
Le mot breton "tron" au sens de bourdonnement mériterait des recherches plus approfondies (attestations?).
- Ernault, Geriadurig brez…, 1927 (réed. de 1984), p. 431:
Troñ m. Bruit vague qu'on entend dans l'air par un temps chaud.
- Favereau:
Tron: trône, bourdonnement de forte chaleur.
- Catégorie d'anges (les trônes, étymologie? 13e siècle? Un rapport avec la divinité du tonnerre?).
- Espagnol:
Trueno: tonnerre
Tronido: coup ou roulement de tonnerre.
Aurait-on plusieurs mots bretons confondus sous la même entrée "tron" dans le Favereau?
Hemon fait le distinguo dans son dictionnaire historique.
Rapprochement avec l'espagnol possible (rapprochement entre forte chaleur – orageuse - et tonnerre). Le r de l'espagnol est-il une évolution régulière en espagnol?
Le vieux-breton taran (tonnerre) aurait-il pu devenir tron?
Je rapproche tron avec:
Irlandais torann: bruit. Gaélique écossais: torrunn: tonnerre (Deshayes, sous l'entrée toron: radoteur).
En vannetais (1904, selon Deshayes) toronein: radoter.
Avec l'accent vannetais sur la dernière syllabe, on pourrait avoir toron > tron.
On aurait le même mot en normand (Delamarre) et en breton bas-léonais (Pelletier) pour feu follet: taran(e).
Vos réflexions?
Cordialement,
gg


Dernière édition par le Sam 27 Oct 2007 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Sam 27 Oct 2007 - 23:10

Ma réponse du 21 septembre 2005 :

Ziwzaw a écrit:
Excellent sujet, c’est une question que je me pose depuis longtemps.
Je pencherais pour établir une distinction nette entre « un/an tron » (= un ou le trône (du roi donc)), et « an tron » (= [LE] bourdonnement de forte chaleur), car dans ce second cas, il est clair que le mot est toujours introduit par un article défini, comme dans l’expression trégorroise commune : Emañ an tron o son (= LE « tron » sonne).
Je relève toutefois dans le Robert historique un sens allégorique pour le « siège […] d’où Dieu est censé régner sur le monde » (vers 1120), qui amène à un nouveau sens métaphorique pour « firmament, voûte du ciel » (vers 1170). Coïncidence ?
Petite info supplémentaire : en gallo, d’après Claude Bourel, in La terre et les jours [désolée, je n’ai ni la date (1990 ?), ni l’édition, mais il s’agit de la partie du Pays Gallo du Dépt. 22], « quand on entend le torrent, c'est signe de biao tems. Le torrent, terme imagé désignait le bourdonnement en altitude produit par des myriades de moucherons ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Sam 27 Oct 2007 - 23:38

Cf. aussi Jules GROS, "tron coll. être bourdonneurs indéterminés".


Dernière édition par Ostatu le Ven 13 Mar 2009 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Sam 6 Sep 2008 - 14:58

Dans le Supplément de P. Le Goff, on trouve un mot dont le sens semble se rapprocher quelque peu de celui de tron :

"tan-iaouhé, tad-ahoué (Arg.), taoué (Arv.), rayonnement de midi, vapeur, bourdonnement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric29



Nombre de messages : 37
Age : 98
Localisation : Penn-ar-Bed
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: An tron o son !   Ven 12 Sep 2008 - 11:10

Diaes eo displegañ stumm ur ger tregeriek (evit doare) gant an doare distagañ a vez reteroc'h hag er Morbihan a gav din ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Ven 12 Sep 2008 - 11:16

Attention. Je ne rapprochais pas leur forme mais leur sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mar 25 Mai 2010 - 10:52

Un mot attesté à St-Michel en Glomel: kornest (korn-eost?) (le cor d'août, le bruit de l'air qui vibre)
noté par l'abbé G. Guillaume, dialectologue romaniste, en 1971, semble absent de la plupart des dictionnaires.
[bén éwès hô bra(u), ka klé(h)èt (e)vè kornèst] : "demain il fera beau, car on entends l'air qui vibre".
= 'benn àrc'hoazh ' vo brav kar klevet ' vez korn-eost (orthographe?)

Je cite Ziwzaw:

Petite info supplémentaire : en gallo, d’après Claude Bourel, in La terre et les jours [désolée, je n’ai ni la date (1990 ?), ni l’édition, mais il s’agit de la partie du Pays Gallo du Dépt. 22], « quand on entend le torrent, c'est signe de biao tems. Le torrent, terme imagé désignait le bourdonnement en altitude produit par des myriades de moucherons ».
Fin de citation.

Voir carte de l'ALBRAM 558 "le bourdonnement des jours d'été":
prôn,
trôn, torañ, tarañ, talañ, tareñ (à la limite des dpts 49 & 72) [tous noms masculins singuliers].
Mots répartis sur la zone anciennement bretonnante ou mixte roman / breton, sauf tareñ.

Voir autres atlas linguistiques: ALN 541 (Normandie), ALIFO 447 (IdFr, Orléanais), ALCe 588 (Centre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mar 25 Mai 2010 - 11:28

Chez nous on dit [ən tad ɑ̃ (h)we], "an tad-añhoe", sachant que "añhoe" signifie je crois "début d'après-midi". Ca rejoint ce qu'a écrit Ostatu il y a 2 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 239
Age : 57
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mar 25 Mai 2010 - 21:08

Bonjour Quévennois, añhoeiad, c'est la méridienne, tad ahoe c'est le bruit confus des mouches (+ abeilles) au milieu de la journée. "Supplément dict. vannetais" ERNAULT réédité par SKOL page 84
et bien attesté à Séglien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mer 26 Mai 2010 - 1:43

Citation :
Bonjour Quévennois, añhoeiad, c'est la méridienne,

chez nous j'ai plutôt entendu dire "hun-añhoe" (ou bien "chouk" mais ce dernier peut être à n'importe quelle heure théoriquement).

Citation :
tad ahoe c'est le bruit confus des mouches (+ abeilles) au milieu de la journée.

ne vez ket spez berped peträ y-eo an trouz-sen, an traoù-se a zepanta doc'h an dud. Ne lârant ket tout ar mem tra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PrincedeBarbin



Nombre de messages : 194
Age : 61
Localisation : An Henvoustoer - Hémonstoir
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mer 17 Oct 2012 - 14:01

uuicant a écrit:
tad ahoe c'est le bruit confus des mouches (+ abeilles) au milieu de la journée. "Supplément dict. vannetais" ERNAULT réédité par SKOL page 84
et bien attesté à Séglien

J'avais noté - mais je n'ai plus la source - une traduction syrphe pour tad-ahoe. Je suppose donc un passage de 'j'entends le bourdonnement des mouches' à 'j'entends les mouches'.

Plus intriguant le sens donnée par JY Plourin :
tad-añhoe : bringueur, quelqu'un qui traîne dehors la nuit.

Là, honnêtement, le rapport m'échappe !

Et puis ce tad (parfois tan ?!?), il ne vous paraît pas bizarre, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mer 17 Oct 2012 - 16:22

Ostatu a écrit:
Voir aussi Jules GROS, "tron coll. être bourdonneurs indéterminés".

cf anglais drone 'bourdonnement'

Sûrement des mots de formation onomatopéique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yann-Fañch
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 164
Localisation : Tours
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: An tron o son !   Mar 17 Déc 2013 - 14:36

gerard a écrit:
Un mot attesté à St-Michel en Glomel: kornest (korn-eost?) (le cor d'août, le bruit de l'air qui vibre)
noté par l'abbé G. Guillaume, dialectologue romaniste, en 1971, semble absent de la plupart des dictionnaires.

Kergrist-Moelou : korn-estig. ar c'horn-estig.

Pour "tron", voici une citation du poète trégorois Jean-Marie le Jean
(Ann hanv, Revue de Bretagne et de Vendée, 1867) :

"Ann troun a gleveur huel, heb he welout morse,
O kana meuleudiou enn enor da Zoue ;"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: An tron o son !   Aujourd'hui à 0:26

Revenir en haut Aller en bas
 
An tron o son !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tron démissionne
» Les pieds de Tron
» Bruno Tron et Smile!
» Tron : L’Héritage (2011) Daft Punk
» Grêve de la faim Bruno Tron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: