ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Ambilatres, Ambiliates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3386
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Ambilatres, Ambiliates   Lun 15 Aoû 2016 - 1:05

Ambilatres, Ambiliates (ambi : des 2 côtés - de la rivière Sèvre, la "séparante" ?)

Proposition de localisation:

- limite occidentale: l'Océan Atlantique
- limite nord: la Loire
- limite nord-orientale: le Layon, la ville du Puy-Notre-Dame, le cours du Thouet vers l'amont
- limite orientale et sud:  le Thouet jusqu'à sa source
- la Sèvre nantaise, de sa source méridionale (elle a 2 sources) en le Beugnon (le Thouet y trouve aussi sa source) jusqu'à sa confluence avec l'Ouine
- dans le 270°, vers Saint-Pierre du Chemin
- source du Grand Lay, son cours aval, puis le Lay jusqu'à l'Océan Atlantique

L'Assemblée des Deux Lay (Chantonnay): présence proche (à 1km du Lay) d'un Ingrande en la Réorthe (chez les Pictons?).
Bazoges-en-Pareds (toponyme marqueur de limite, dérivé de "basilica" = marché, halle à la limite de cités, chez les Pictons?) est à 5km du Grand Lay.
(sur les basilica, voir ma liste:
http://academia-celtica.niceboard.com/t1602p15-limites-de-la-civitas-des-riedones )

L'oppidum de Mervent serait chez les Pictons, et contrôlerait, en position centrale, leur "golfe", unique et étroit débouché maritime direct des Pictons (qui furent contraints de bâtir des galères pour César dans sa guerre contre les Vénètes et leurs alliés armoricains (dont les Ambilatres clients des Namnètes?).
La Sèvre nantaise sépare en 2 parties ce territoire: 4600km2 à l'est, 5900km2 à l'ouest.
Sainte-Radégonde, chez les Pictons (?), à 19km du Grand Lay (Chantonnay) sur la voie (hypothétique, pré-galloromaine?) Nantes - St-Georges de Montaigu - Puybelliard - Niort (gué) - cours d'eau la Guirande (= Ingrande?) (on quitterait le territoire des Pictons, leur golfe) - important camp romain (casernements) avec sanctuaire gaulois (fanum octogonal, source à 200 m au sud de la célèbre église romane d'Aulnay) contrôlant la voie Poitiers - Saintes (et la voie Nantes - Angoulême? Nantes 36km St-Georges de Montaigu 39km Chantonnay Grand Lay 18km Ste-Radégonde 38km Niort 36km Aulnay: ces distances entre "étapes" mesurables en lieues gauloises "indigènes" de l'ordre de 2450m, lire Jacques Dassié qui s'inspire d'Auguste-François Lièvre de Bazoges-en-Pareds - lieues de 2436m entre Tours et Poitiers).

C'est quoi, le St-Liguaire à 4,3km à l'ouest de Niort (commune fusionnée en 1972 avec Niort)? Un rapport avec "leuga" = lieue (mot probablement d'origine gauloise)? Un saint "lieur"? A 35km de Ste-Radégonde-la-Vineuse.
L'église de Mervent est à 8km dans le 93° de celle de Ste-Radégonde. Le Chêne Tord est dans son 91° (équinoxiale).
Pour l'opppidum de Mervent, voir les photos prises par mon cousin HP de l'INRAP:
http://www.images-archeologie.fr/Accueil/Recherche/p-3-lg0-notice-IMAGE-Vue-aerienne-de-l-oppidum-de-l-age-du-Fer-a-Mervent-Vendee-2009.-L-eperon-de-Mervent-est-frequente-des-le-Paleolithique-mais-l-occupation-majeure_51b5335e6b4e7a3367d75d621e72da10-25875070.htm?&notice_id=3337

et
http://www.oppida.org/page.php?lg=fr&rub=00&id_oppidum=126

(fouille de 2002)

gg

Ps : pour le monnayage de ces contrées, lire Hiernard 1987.
Voir carte de la CAG 85 p. 45. Noter au sud du Lay et du Grand Lay les dépôts monétaires pictons et/ou santons.

Ma synthèse de la guerre de César contre les Vénètes, avec mention des Ambiliates, ici:
http://academia-celtica.niceboard.com/t134p25-la-civitas-des-venetes

Je mentionne aussi les Ambiliates dans ce fil:
http://academia-celtica.niceboard.com/t1552p60-la-confusion-permanente-entre-bretagne-et-armorique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3386
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Ambilatres, Ambiliates   Lun 15 Aoû 2016 - 6:54

Le Mont-Mercure pourrait être l' "omphalos" de cette cité ambiliate.
Chez les gaulois, les limites des pagi des cités ne seraient-elles fixées par les prêtres (les druides) en fonction de lignes partant de ces omphalos, ces lignes étant déterminées (nord - sud, équinoxiale est-ouest, les 4 directions solsticiales levers-couchers du soleil , les directions levers-couchers du soleil aux dates des fêtes celtiques (décalées par rapport aux dates des équinoxes et solstices?) 1er (ou début) novembre (début de l'hiver celtique, cf. fête des morts & Halloween), 1er ou début février, 1er ou début mai (début de l'été celtique), 1er ou début août (Lugnasad en Irlande).

Examiner ce qu'il en est dans la cité arverne.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3386
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Ambilatres, Ambiliates   Mer 17 Aoû 2016 - 18:04

C'est quoi, le St-Liguaire à 4,3km à l'ouest de Niort (commune fusionnée en 1972 avec Niort)? Un rapport avec "leuga" = lieue (mot probablement d'origine gauloise)? Un saint "lieur"? A 35km de Ste-Radégonde-la-Vineuse.

Equivalent de Saint-Léger.
Léger:
Austrasien, évêque d'Autun. Reçut sa formation à Poitiers. Défenseur de l'Eglise. Martyr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3386
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Ambilatres, Ambiliates   Sam 15 Oct 2016 - 20:33

Le type de monnayage n'est pas cependant un indice obligatoirement probant pour déterminer à lui seul les limites d'un peuple:
"[Les monnaies] peuvent empiéter largement sur le territoire du peuple voisin [...]."
"Le rayon de circulation des monnaies dépasse souvent largement le cadre des limites du territoire lié à leur centre de production."
(C. Gandini et alii, "Limites et marqueurs. La civitas des Bituriges", in "Confinia. Confins et périphéries dans l'Occident romain". Textes réunis par Robert Bedon. Caesarodunum XLV-XLVI, 2011-2012. Presses universitaires de Limoges, 2014. P. 290)

En ce qui concerne les limites des Bituriges, j'ajouterai Basroucheix (< ? basilic-) aux formes issues de "equoranda" et de "fines" notées dans l'artice cité ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ambilatres, Ambiliates   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ambilatres, Ambiliates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ambilatres, Ambiliates
» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Gaule. France. Belgique. Bro C'hall-
Sauter vers: