ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Jeu 8 Déc 2016 - 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 koloenn (breton)/colmena (espagnol)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeannotin
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 120
Age : 23
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: koloenn (breton)/colmena (espagnol)   Mar 27 Sep 2016 - 23:42

Colmena signifie ruche en castillan.

D'après le DRAE : Quizá del celta *kolmēnā, der. de *kŏlmos 'paja'; cf. bretón kôlôen-wénan, de kôlô 'paja' y wénan 'abejas'.

Koloenn-wenan veut bien dire ruche en breton, même si on dit plus usuellement koloenn sans préciser :

Ha patra vis(e) gwraet (e)vid kaoud mel ? Beñ vis(e) daw torpilh(añ) ur goloenn ha vis(e) gwraet ga'n heñi vis(e) jujañ vis(e) re-leun, oa ket plass kin d'ar gwen(an) dé labour(a)d ba'r goloenn
Et que faisait-on pour avoir du miel ? Ben on torpillait la ruche et c'était fait par celui qui jugeait si c'était trop plein, qu'il n'y avait plus de place pour les abeilles pour travailler dans la ruche (Kleden)
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2015/09/ha-vise-raet-mel-de-toud-dud.html

Le sens premier de koloenn est panier de paille, où kolo signifie paille. Ce mot employé seul est tombé en désuétude en Centre-Bretagne, remplacé par le romanisme plous, mais il est toujours vivant en Léon et sans doute ailleurs en Basse-Bretagne. Les ruches dont on se servait autrefois en Bretagne étaient en effet de simple paniers de paille. Dans plusieurs langues romanes, la ruche porte également le nom du matériau qui la constitue. C'est le cas du français où ruche provient d'un mot celtique ruska qui signifie écorce. Dans Estudios sobre el léxico romanico, Gerhard Rohlfs compare la répartition des ruches de liège en Andalousie et celle de l'usage dans cette région du mot corcho (litt. liège) pour désigner la ruche. Le mot ruskenn existe également en breton, il serait intéressant de savoir si dans les zones où il est en usage, on se servait de ruches d'écorce plutôt que de paille.

Je trouve que la présence du mot colmena en espagnol bouleverse assez la compréhension que nous avions des relations entre les langues celtiques continentales (éteintes) avec les langues celtiques insulaires (les langues celtiques modernes). En effet, koloenn est le singulatif de kolo. Dans les langues brittoniques, le singulatif se construit par adjonction du suffixe -enn sur des mots collectifs pour en tirer un élément singulier (gwenan : des abeilles, ur wenanenn : une abeille) ou bien sur des indénombrables (dir : de l'acier , un direnn : un morceau d'acier). Or, on croyait que le singulatif n'existait pas dans les langues celtiques continentales ; ainsi que l'écrit Francis Gourvil p.12-13 de son Que sais-je :
Citation :
La langue continentale, d'une part, les dialectes parlés dans les Îles Britanniques d'autre part, influencés par différemment par les substrats régionaux de pays conquis, et par les langues avec lesquelles ils s'étaient trouvés en contact, avaient acquis des caractères tranchés. Si bien qu'au dire d'un des plus qualifiés des spécialistes,

"rien ne nous autorise jusqu'ici à croire que le gaulois ait eu en commun avec le gaélique et le brittonique quelque-uns des traits les plus originaux qui caractérisent les langues celtiques au regard des autres langues indo-européenns, mais qui n'ont été constatés que dans les dialectes insulaires"
(G. Dottin op. cit. [Manuel pour servir à l'étude de l'Antiquité celtique], p.123)
(...)

Les "traits" auxquels Dottin fait allusion sont principalement les mutations de certaines consonnes initiales dans des cas déterminés ; la modification de certaines voyelles par les consonnes qui les suivent ; la forme triple des pronoms personnels ; le "collectif" souvent utilisé comme pluriel, et dont le singulier n'est alors qu'un dérivé.
Si le mot *kolmēnā qui a donné l'espagnol colmena est venu d'une langue celtique continentale (gaulois ou celtibère ?) et est formé de la même façon que le singulatif koloenn en breton moderne, cela suggère fortement que le singulatif existait déjà dans les langues celtiques continentales. Un signe de plus que la distinction langues celtiques continentales/langues celtiques insulaires n'est pas pertinente ?

Le mot colmena apporte également un éclairage intéressant sur la question des mots celtiques en latin et dans les langues romanes modernes. En effet, le celtique *kŏlmos pourrait bien avoir donné le latin culmus : tige de blé, chaume. Comme l'écrit le Romanisches etymologisches Wörterbuch :
Citation :
2378. culmus "Halm".
Portg. colmo "Dachstroh" (Span. colmena, portg. colmeia "Bienenkorb") ist morphologisch nicht verständlich, Herleitung aus dem Gall. Diez, Wb. 441 hat in den kelt. Sprachen keine Stütze Thurneysen, Keltorom. 86).
https://archive.org/stream/romanischesetymo00meyeuoft#page/188/mode/2up

2378. culmus "tige".
Portg. colmo "chaume" (esp. colmena, portg. colmeia"ruche") n'est pas morphologiquement compréhensible, dérivé du gaulois Diez, Wb. 441 n'a aucun support dans les langues celtiques Thurneysen, Keltorom. 86).
Deshayes propose cependant le latin călămus comme étymologie du breton kolo. Il y a d'autres mots bretons qui sont donnés comme romans par Deshayes alors que les romanistes donnent une origine celtique à leurs cognats dans les langues romanes. C'est, je pense, un signe clair que l'héritage des langues celtiques a été sous-estimé, y compris par les spécialistes du breton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Per-Kouk
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 318
Age : 33
Localisation : Kerne-uhel
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: koloenn (breton)/colmena (espagnol)   Mer 28 Sep 2016 - 12:32

Jeannotin a écrit:

Le sens premier de koloenn est panier de paille, où kolo signifie paille. Ce mot employé seul est tombé en désuétude en Centre-Bretagne, remplacé par le romanisme plous, mais il est toujours vivant en Léon et sans doute ailleurs en Basse-Bretagne

Je crois bien avoir déjà entendu kolo en centre-Bretagne

EDIT : Je viens de retrouver l'enregistrement, c'était sur Plouyé :

Pé vé troc'het ed a-wechou jom ar skoud war-lerc'h, ha lod a ra kolo deus an dra-he

Favereau le note dans sa thèse :

Francis Favereau a écrit:
KOLO /'ko.lo/, m. (coll.) paille (rare) ; ex. "pa larae ar person 'bern kolo' gomprenaen 'nahoñ", quand le recteur disait un tas de paille, je le comprenais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg-digor.blogspot.fr
Jeannotin
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 120
Age : 23
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: koloenn (breton)/colmena (espagnol)   Mer 28 Sep 2016 - 12:42

Ah d'accord, merci beaucoup pour l'info ! Comme quoi, on s'avance toujours trop quand on prétend que tel ou tel mot bien connu quelque part n'existe pas ailleurs. La citation sur Plouyé donne l'impression qu'on dit plutôt kolo dans le sens de chaume, éteule. Il faudra demander s'il y a une différence avec plous. Encore un truc sur lequel enquêter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: koloenn (breton)/colmena (espagnol)   Mer 28 Sep 2016 - 21:22

Voir aussi l'étymologie du nom de mois de Septembre : Gwengolo.

Récemment, un présentateur bretonnant de Radio Bleu Breizh Izel évoquait le mois où l'on recouvrait les maisons de chaume neuf, donc de couleur claire.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Morvan



Nombre de messages : 113
Age : 53
Localisation : naoned
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: koloenn (breton)/colmena (espagnol)   Jeu 29 Sep 2016 - 8:39

cf cornique "gwynngala" = septembre, "kala" = paille, singulatif "kalaven"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: koloenn (breton)/colmena (espagnol)   Aujourd'hui à 1:21

Revenir en haut Aller en bas
 
koloenn (breton)/colmena (espagnol)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mobilier breton
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» Peintures rupestres: Art du Levant espagnol.
» Groupe ethnique breton
» les noms du pic (oiseau) en breton - pivert, pic-épeiche -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: