ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Fontaines de Bretagne.
Hier à 11:00 par gunthiern

» La lune
Mar 18 Juil 2017 - 22:52 par Yann-Fañch

» La Bataille de Carohaise. Réédition
Mar 18 Juil 2017 - 16:17 par chopendoz

» Les personnages historiques et mythiques rattachés à la G. Bretagne
Mar 18 Juil 2017 - 9:08 par Marc'heg an Avel

» Qu'y a t-il de celtique dans le "mythe arthurien" ?
Lun 17 Juil 2017 - 14:44 par Marc'heg an Avel

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Lun 17 Juil 2017 - 13:39 par jeje

» Famille de La Roche-Maurice / Ar Roc'h Morvan
Ven 14 Juil 2017 - 20:31 par Marc'heg an Avel

» Chanson sur cahier : Le Biniou (Anjou, 1858 ?)
Ven 14 Juil 2017 - 12:50 par Yann-Fañch

» L'époque historique arthurienne
Ven 14 Juil 2017 - 10:30 par Marc'heg an Avel

» Les Marches de Bretagne
Mar 11 Juil 2017 - 18:23 par Marc'heg an Avel

» thème français - breton
Mar 11 Juil 2017 - 17:57 par Marc'heg an Avel

» Le culte de saint Symphorien en Gaules
Dim 9 Juil 2017 - 21:36 par Marc'heg an Avel

» Amazing Grace
Ven 7 Juil 2017 - 20:21 par Marc'heg an Avel

» Famille de KERBILEAU
Jeu 6 Juil 2017 - 21:20 par Marc'heg an Avel

» Edit de Caracalla (212 ou 213)
Mar 4 Juil 2017 - 14:11 par uuicant


Partagez | 
 

 Edit de Caracalla (212 ou 213)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6618
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Edit de Caracalla (212 ou 213)   Sam 1 Juil 2017 - 13:36

Edit de Caracalla :

Etablissant la citoyenneté pour tous les hommes libres de l'Empire romain, quelle que soit sa nationalité d'origine.

On pourra avoir un exposé sur Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89dit_de_Caracalla

On est probablement loin de la philanthropie, quand on connait la caractère assassin multiple et récidiviste de ce empereur.

Voici ce qu'en disent Fr. Zosso & Chr. Zingg, Les empereurs romains, Editions errance, 1994, p. 73 :

"En cette année 212 probablement (d'après l'Histoire Auguste : Caracalla, V et III et Dion Cassius, l'édit aurait été promulgué au cours de l'été ou de l'automne 213), il (Caracalla) promulgue un édit qui est resté célèbre sous le nom d'Edit de Caracalla et qui accorde à quasi tous les habitants de l'empire la citoyenneté romaine tout en demeurant soumis aux obligations de leur cité d'origine. On ignore les véritables raisons qui poussent Caracalla à prendre une telle décision.

Pour Dion Cassius, cet édit permet à l'empereur de trouver de nouvelles ressources financières en augmentant le nombre des assujettis à l'impôt successoral qui grève tous les citoyens.

Pour d'autres, cette uniformisation du statut des personnes simplifierait le travail des tribunaux et de l'administration.

Il se pourrait aussi que cet édit soit une manifestation de plus de l'étatisme égalitaire. En soumettant tout le monde aux mêmes obligations fiscales, tous deviennent "sujets" de l'empereur.

Enfin, l'édit pourrait avoir une portée avant tout religieuse. Tout citoyen romain est tenu d'adorer les dieux de Rome. En donnant la citoyenneté à tous les habitants de l'empire, il multiplie par dix les adorateurs des dieux officiels de Rome qu'il (Caracalla) vénère profondément.

Mais cet édit signifie aussi, pour les provinciaux, une véritable promotion sociale. S'ils peuvent conserver leurs coutumes locales, ils peuvent aussi faire appel aux règles juridiques que le droit romain réservait alors aux seuls citoyens romains. D'où ma portée immense de cet édit"

(fin de citation)
-----------------

Et aujourd'hui, chez nous, plus de 1800 ans plus tard, çà se passe comment ?

Toujours est-il qu'en cette année 212, ou 213, les Celtes bretons de la province romaine de Bretagne, jusqu'au Mur d'Hadrien, sont devenus citoyens romains au même titre que les Italiens, les Espagnols, les Gaulois, et les Germains de l'ouest du limes.

Même s'il est trop tôt encore de parler de Gallo-romains et de Britto-romains, le processus est de toute façon établi.

JCE studiañ



_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 243
Age : 58
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Edit de Caracalla (212 ou 213)   Lun 3 Juil 2017 - 9:33

Avant l'édit de Caracalla, l'empire tolérait les coutumes locales dans le droit, le Jus non scriptum. A partir de l'édit, c'est le droit romain qui s'applique. Selon Glasson, la seule trace antérieure du Jus non scriptum dans le droit gaulois, c'est la Juveigneurie. Je ne suis pas définitif sur ce point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 243
Age : 58
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Edit de Caracalla (212 ou 213)   Lun 3 Juil 2017 - 10:23

Disons qu'à l'heure actuelle, je ne suis pas capable de définir si c'est un héritage Gallo-romain ou Britto romain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6618
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Edit de Caracalla (212 ou 213)   Lun 3 Juil 2017 - 14:05

L'effet de cet édit a été d'accorder la primauté du "droit" impérial central de l'Empire au détriment des lois des 'provinces', désormais minorisées, et donc placées en second plan.

Comme de nos jours, certains pensent que c'est un progrès (positif), d'autres pensent que c'est une régression / mutilation du "Droit des peuples".

Cet édit a t-il été ratifié par le Sénat romain ? Quid ! Mais on sait que le Sénat n'était devenu, pour bien des causes, qu'une simple chambre d'enregistrement entérinant ou presque toutes les usurpations, proclamations, ou décrets ou édits des détenteurs - même provisoires - du pouvoir. Comme armes, en effet, le Sénat ne disposait plus en fait que du pouvoir d'intrigues, ne disposant pas de forces propres pour faire valoir ses décisions.

Toujours est-il de cet édit est devenu une loi, contents ou pas contents, applicable à l'ensemble de l'Empire (>il était fortement conseillé d'être contents !).

On pourra toujours disserter encore longtemps pour ce qui concerne l'adhésion des Bretons (Celtes des iles britanniques), à cet édit : on ne le leur a pas demandé, pas plus qu'aux autres. Ils étaient devenus citoyens Romains, avec tous les privilèges (!?) et devoirs que cela leur imposait (!).

Pour savoir qui était 'romain', soit du sud, soit du nord du Mur d'Hadrien, on a aussi souvent oublié les recensements, dont l'orientation était avant fiscale, au regard de l'impôt dû à l'Etat central par les citoyens et encore plus par les propriétaires.

On oublie souvent aussi qu'une partie non négligeable de la Bretagne romaine était alors descendante des vétérans / colons des armées romaines, vecteurs directs de la citoyenneté romaine, installés avec biens conférés et droits dans l'île.

Que le droit provincial soit resté en filigrane chez nous sous forme de juveigneurie = droit minorisé, pourquoi pas. Reste alors à démontrer comment il aurait traversé le temps et les vicissitudes politiques depuis la promulgation de cet édit.

Reste aussi alors à savoir effectivement, s'il s'agit en P.Bretagne d'un héritage gallo-romain ou d'un héritage britto-romain ... et de où à où ?

JCE skratch studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 243
Age : 58
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Edit de Caracalla (212 ou 213)   Mar 4 Juil 2017 - 14:11

Bonjour
Une des particularité des baux agraires de Bretagne occidentale, c'est qu'ils se sont figés dans le temps. Contrairement à la zone Franque ou les affranchis, le colonat et les serfs se sont regroupés sous le terme générique du servage, puis évolué vers le bail à cens (vilains), les baux bretons sont restés sous le terme du colonat ou du servage ( Porzay) . cela peut expliquer les archaismes comme la Juveigneurie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edit de Caracalla (212 ou 213)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edit de Caracalla (212 ou 213)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Edit de Caracalla
» journées portes ouvertes
» 2008: Le 29/03 à 2h00 - mérignac, gironde (33)
» Quelle édition pour Vendredi ou la vie sauvage ?
» comportement végétal et animal lié aux troubles géobiologique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Italie. Rome-
Sauter vers: