ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6854
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 13:45

Je trouve cette mention dans une discussion de Rivet & Smith (The Place-names of Roman Britain), sous un article d'analyse du nom de rivière CENIO, apparemment la rivière Kenwyn, en Cornwall, affluente de l'estuaire de la R. Fal.

* Cen- peut avoir une signification,

* Gen- peut en avoir une autre.

------------------

Disposons nous de formes écrites anciennes précises, et si possible, discutées et analysées pour le nom antique d'Orléans ?

Pour Cenio, voir dans mon encyclo des noms de lieux :

http://marikavel.org/lieux/lieux-c.htm

JCE C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 15:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 18:00

Cf. le livre de Jacques Debal, Cenabum Aurelianis Orléans, aux Presses Universitaires de Lyon (PUL) (1 septembre 1998)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 18:55

Cenabum

cf. Géographie de Strabon - IV, 2, 3 - De l'Aquitaine à la vallée du Rhône - : http://www.mediterranees.net/geographie/strabon/IV-2.html

du moins dans cette traduction française (d'Amédée Tardieu - 1867).

Genabum

cf. Guerre des Gaules - Livre VII - chap .28 :
http://bcs.fltr.ucl.ac.be/CAES/BGVII.html#7-4

"Genabensi" (= de Genabum).


Dernière édition par le Jeu 26 Avr 2007 - 11:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6854
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 20:12

Trouvé sur Wikipedia :

******************

History

Orléans was founded as a Gallic civitas (city state) of the Celtic Carnutes tribe, called Cenabum (known erroneously as Genabum). It was refounded in 275 by the Roman Emperor Aurelian who gave it his name, Aurelianum, "the city of Aurelianus". In 451, Attila the Hun made an attempt to capture and sack the city, only to be driven off by the last-minute arrival of an army under the combined command of Theodoric, king of the Visigoths, and the Roman general Aëtius.

It was the capital of the Merovingian king (27 November 511 - 25 June 524) Clodomir (Clodmer) (b. 495 - d. 524) of what was since known as the kingdom of Burgundy.

The Siege of Orléans in 1428 - 1429 marked a turning point in the Hundred Years' War. Joan of Arc made her reputation here by lifting the siege nine days after she arrived.

*************

Dans lequel je note : known erroneously as Genabum = connue de façon erronnée comme / en tant que : Genabum.

S'il y a eu une évolution du nom, qualifiée d'erreur, il reste encore à savoir, ou a essayer de savoir, pourquoi et comment ?

JCE C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 20:33

Compte tenu du fait que les langues celtiques ont toujours bien fait la distinction du trait de voisement, on a probablement affaire à la transmission d'une cacographie dans un texte en alphabet latin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 21:34

Dans le Félix Gaffiot :

"Cenabum, -bensis, v. Gen-."

"Gĕnăbum, i, n., CÆS. G. 7, 3, v. de la Gaule Lyonnaise [auj. Orléans] || -ensis, de Génabum : CÆS. G. 7, 28, 4 ; m. pl., les habitants de Génabum : CÆS. G. 7, 11, 7."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 21:36

A en croire le Gaffiot, seul Caesar emploie Genabum : cela augmente encore la vraisemblance de mon idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6854
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 12 Avr 2007 - 21:53

Tout ceci tend à confirmer la discussion déjà exposée par Rivet & Smith.

quoique le texte soit en anglais, je le redonne donc ici :

CENIO

SOURCES

- Ptolemy II, 3, 3 : Kenionos potamon ekbolai (= CENIONIS FLUVII OSTIA), var. Kennionos (= CENNIONIS)

Beyond this it is probable that four names from Ravenna are, with different types of corruption, versions of this name :

-- I0547 (= R&C 3) : ELCONIO

-- 10830 ( = R&C 249) : COANTIA, var. COANCIA

-- 10841 (= R&C 270) : CUNIA

-- 10911 ( = R&C 279) : CUNIS

It is apparent, first, from other examples, that Elconio is Fl(umeri) Conio, misread from a map and then listed as though it were a habitation-name. Coantia and Cunia both figure properly in the river-list, but it is to be noted that each time the name is listed immediately after Sena (Senua), giving strong indication of being a repetition, and probably a clue to identification. Cunis figures in the island-list and might just possibly be an island (Ptolemy's Kcbouvvoç ?), but this part of Ravenna's list is so corrupt that this is not a strong argument. Cunis follows mention of Minerve, which we take to be an attribute of Sulis at Bath (see AQUAE SULIS), and it is very probable that Cunis is yet a further repetition of the same river-name. For the miscopyings involved, see p. 203. It seems a priori likely that Ptolemy, whose MSS agree on Ken- (= Cen-), would have a more trustworthy form than any in Ravenna. As is their usual practice, R&C regard all the forms as distinct and try to provide each with an etymology and a location, but this is to place a naive trust in the textual source. Quadruplication in Ravenna has a precedent, in the four versions of the name of Moridunum(1); moreover, the present name seems to be somewhere in the south-west, to judge by Ptolemy's position, by the citation of Cunis after Minerve, and by the listing of Fl(umen) Conio in a group of south-western names and after *Fl(umen) Tabo (see TAVUS 2) in N. Devon : it was precisely for south-west England that Ravenna employed an extra source, which enhanced the danger of repetition (see p. 197). Dillemann (65) thinks that at least Ravenna's Elconio and Cunia = Ptolemy's Cenio and refer to the same river.

DERIVATION. This name can hardly have the Celtic root *cen- *gen(n)- 'to be born of, descend from', discussed under BRANOGENIUM, for although this is quite common in personal and place-names it is normally present in compounded forms only (for examples, see GPN 175-77). It is impossible to see how the sense of this could be present in uncompounded Cen- names or in simple forms with suffix, and it is still more difficult to see how such a sense could suit the present river-name (*Cen- with *-io- suffix?), which is the only river-name listed under this head in GPN. Since, however, we know of such place-names as Cenabum/Genabum (now Orléans) and personal names Cenia, Cennia, Cennius, etc., it is likely that these and others are formed on an element *cen- of unknown meaning, which was able to use a variety of suffixes in name-formation ; the other *cen- roots mentioned in GPN seem inapplicable here, for different reasons, and the name is best left unresolved.

IDENTIFICATION. Ptolemy's location suits the river Kenwyn, Cornwall, and the Fal estuary, by which it reaches the sea, would certainly have been noted in any coastal survey. But the modern river-name is almost certainly a back-formation from the village of Kenwyn, so the identification must remain uncertain".

-------------------------

NB : les noms en grec sont écrits en caractères latins.

je m'excuse auprès de ceux qui ne sont pas 'confortables' en anglais. Au besoin, ils peuvent utiliser des logiciels de traduction, tout en sachant que ceux-ci restent aléatoires.

Mais on notera tout de même dans ce texte, in fine :

" ... it is likely that these and others are formed on an element *cen- of unknown meaning ..."

" ... sont formés sur un élément *cen- de signification inconnue ..."

Il semble bien aussi que Elconio soit une erreur de lecture à partir d'une graphie en : Fl. Cunio, par agglutination Flcunio >>> Elconio

--------------------

JCE C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Jeu 26 Avr 2007 - 11:16

"Cenabum : Orléans, Les mss., dans le VIIe livre, ont toujours G au lieu de C. Mais Cenabum est attesté par Strabon, Ptolémée, la Table de Peutinger, l'Itinéraire d'Antonin, et une inscription d'Orléans (C. I. L., XIII, 3067). On a prétendu qu'il fallait distinguer Cenabum, Orléans, et Genabum, Gien ; Napoléon n'accepte que Genabum, Gien. Cf. sur la question Jullian, III, p. 419, n. I, et plus loin, p. 222, n. I."

César - Guerres des Gaules - Livre VII - Les Belles Lettres 2000 - Texte établi et traduit par L.-A Constans - cf. Note de bas de page (pp. 211-212)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   Ven 11 Mai 2007 - 18:46

"Les variantes des manuscrits et des inscriptions

p. 54
La transmission des mots et des noms gaulois ne s'est pas toujours correctement faite. Les variantes sont nombreuses ; entre ces variantes, les savants ont été enclins à choisir celles qui s'expliquaient le plus facilement par les langues celtiques insulaires, ce qui n'est pas, en soi, une garantie d'authenticité....

Variantes dans le consonantisme

p.63

G-C (1)


Cenabum et Genabum dans les manuscrits de César ; Conconnetodumnus chez César, Congonnetodubnus dans une inscription de Saintes ; Andicavi et Andigavi chez Pline ; vergobretus chez César, vercobreto sur des monnaies des Lexovii ; Bitudaga et Bitudaca, Nemetogena et Nemetocena, Cintugena et Cintucena à Bordeaux ; Matugenus sur une inscription, Matucenus sur une monnaie ; Troucillus à Nîmes, Trougillus sur les bords du Rhin ; Dagomarus, Dacomarus, nom de potier ; Orgetirix et Orcetirix sur des monnaies des Éduens ; Ratumagus dans la table de Peutinger, Ratumacos sur des monnaies des Véliocasses ; Veriugus à Tongres, Veriucus à Valences.

p. 63

Note en bas de page :

(1) Il ne semble pas que dans la plupart de ces mots le c soit ancien, si les étymologies sont exactes. Il s'agit donc soit d'un assourdissement de c en g, soit d'une habitude d'écriture analogue à celle de l'irlandais où le g non spirant est noté gg ou c, tandis que g réprésente un g spirant."

La langue gauloise - Georges DOTTIN - Librairie C. Klincksieck - 1918
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orléans : CENABUM, ou GENABUM ?
» 2e salon orléanais de la maquette et de la figurine
» BAUGÉ (Louis) - Colonel - Orléans LOIRET
» Le traitement très humain des TZR d'Orléans-Tours...
» La Nouvelle-Orléans vidée face à l'ouragan Katrina !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Gaule. France. Belgique. Bro C'hall-
Sauter vers: