ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Toponyme Caharel
Ven 18 Mai 2018 - 8:41 par Morvan

» Gouel Breizh / Fête de la Bretagne. 2018
Mer 16 Mai 2018 - 19:38 par Marc'heg an Avel

» Yann TALBOT
Lun 14 Mai 2018 - 22:30 par Marc'heg an Avel

» Bretons et Wisigoths selon Grégoire de Tours
Ven 11 Mai 2018 - 21:24 par Brigante

» toponymie: Le Léez
Ven 11 Mai 2018 - 19:20 par Brigante

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Ven 11 Mai 2018 - 19:11 par jeje

» thème français - breton
Ven 11 Mai 2018 - 9:58 par jeje

» Famille Bégaud
Jeu 10 Mai 2018 - 22:57 par Marc'heg an Avel

» POMMERIT-JAUDY : Peurid ar Roc'h
Jeu 10 Mai 2018 - 22:32 par Marc'heg an Avel

» Le breton des rives de l’Aven et du Bélon
Mer 9 Mai 2018 - 8:48 par jeje

» les 5 doigts de la main
Sam 5 Mai 2018 - 21:09 par Marc'heg an Avel

» anvet = anat ?
Jeu 3 Mai 2018 - 16:36 par Ostatu

» Les manuscrits anciens
Mer 2 Mai 2018 - 20:22 par Marc'heg an Avel

» TREMEL
Mar 1 Mai 2018 - 21:20 par Marc'heg an Avel

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Mar 24 Avr 2018 - 14:55 par Ostatu


Partagez | 
 

 HAUT, BAS et points cardinaux

Aller en bas 
AuteurMessage
konker



Nombre de messages : 314
Age : 46
Localisation : Moëlan
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: HAUT, BAS et points cardinaux   Lun 5 Mai 2008 - 12:27

Pour rebondir sur ma question DA LAEZ, D'AN NEC'H etc.. Chez moi, on emploie des mots faisant référence à une hauteur pour parler du nord-ouest (et du vent de noroît en particulier) et le contraire pour parler du sud-ouest. Est-ce la même chose partout (en particulier sur la côte nord)???

On entendra donc autour de Quimperlé, selon les communes :

B'an diaz/B'an traoñ emañ an avel (le vent est au sud-ouest).
Ba' laez/ B'an nec'h emañ an avel (le vent est au nord-ouest).
Uhel emañ an avel. (id.)

etc...
Yannick

NB : j'ai arbitrairement mis BA plutôt que DA dans mes exemples...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5580
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Lun 5 Mai 2008 - 12:51

"Aet eo an avel d'ar skrec'h, le vent a tourné au Nord."
Jules GROS

"N. B. — En Tr. la locution ouzh krec'h (en haut) a formé le nom ar skrec'h, d'ar skrec'h, syn. de an nec'h, d'an nec'h"
Jules GROS

"Me a soñj din a zo (ez eus) avel uhel ganti, je crois qu'il y a apparence (signe) de vent haut (je crois que le vent va souffler du Nord)."
Jules GROS

"Avel dïamont, tri devezh a vez e gont,
Ma na dorr ket diwar dri e ya da c'hwec'h
Hag eus c'hwec'h da nav
,
Le vent d'Est, sa durée est de trois jours,
s'il ne cesse pas après trois, il dure jusqu'à six
et de six il continue jusqu'à neuf
."
Jules GROS

"Avel dïamont, eizh eur ha daou-ugent eo e gont, le vent d'Est, son compte (sa durée) est de quarante-huit heures."
Jules GROS

"A noter que les marins du Trégor, en parlant du vent, emploient toujours les mots français Est, West, Su', Nord."
Jules GROS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7044
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Lun 5 Mai 2008 - 13:17

Il me semble en effet me souvenir de 'awel kwrec'h' :

à savoir un vent du nord-ouest au nord = le vent d'en haut.

Autant que je m'en souvienne, il désignait un vent fort, voir un vent froid, donc, pour les marins, une sortie difficile.

secteur : Trégor, en Lannion et Paimpol.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 46
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Mar 6 Mai 2008 - 12:19

A noter, les tournures suivantes au sud-est de Vannes (Surzur, Theix, Rhuys) :

EN HAUT : D'ER BLEIN

EN BAS : D'ER SOL

Puis relevé à Batz-sur-Mer (44) vers 1875 :

EN HAUT : D'ER C'HUE

EN BAS : OU TREO (= ouzh traoñ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 62
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Jeu 8 Mai 2008 - 10:47

Question:

Bourc'h-Baz:
D'er hue = d'ar c'hr(w)ec'h ? [krec'h, knec'h, "keneac'h", "canard!!!"]

Il y a aussi dans certains coins du vannetais: d'er lué (en haut).

gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 46
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Sam 10 Mai 2008 - 2:15

La forme notée à Bourg-de-Batz dérive de d'er c'hlué et est donc équivalente au d'er lué vannetais.

La chute du L semble avoir été une constante dans le breton guérandais, puisqu'on trouve à Saint-Molf le toponyme Pendhué noté Pendlhué en 1692 (Mathelier p. 66).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 62
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Sam 10 Mai 2008 - 9:55

Je ne connaissais pas ce mot:
*klué (ou *glué?).

er-hlué: le haut (dict. vannetais de L'Arm.) [d'après GIB de Roparz Hemon, p. 1705]
De quels autres mots peut-on le rapprocher (mots bretons, britonniques, gaéliques ou autres)?

al lae(z) & er (h)lué sont-ils 2 prononciations du même mot?

Je ne trouve pas laez dans le Dict. Etymologique du Breton de Deshayes.

gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 62
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Sam 10 Mai 2008 - 10:12

Deshayes écrit laez "lahez".
Il écrit (résumé):

lahez 1351
lagued 1140

correspond au gallois llechwedd "pente, déclivité"

apparentés au gaulois lexsouio- "penché".

Il ne parle pas du vannetais "lué".

gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 46
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Sam 10 Mai 2008 - 12:13

Gérard en deus skrivet
Citation :
Je ne connaissais pas ce mot:
*klué (ou *glué?).

Hypothèse personnelle (donc à traiter avec force circonspection) : le C'H de er c'hué aurait été rajouté par hypercorrection à partir d'une forme originelle er lué ou er hlué comme en vannetais.

Je m'explique : en breton de Batz on trouvait par exemple er lé, le fossé (de klé, er c'hlé), er low, la pluie (de glow, er c'hlow).

Un mot commençant par L après l'article peut donc avoir été perçu comme mutant normalement en C'H. La chute du L aura ensuite mené le mot à sa forme définitive d'er c'hué. Ce type d'hypercorrection est finalement assez commun d'un point de vue linguistique.

Citation :
al lae(z) & er (h)lué sont-ils 2 prononciations du même mot?

Ca me semble évident, pourquoi ? Ce seraient deux mots différents ?

En tous cas la forme ou tréo notée dans le même endroit me semble encore plus intéressante, car elle se rattache nettement au KLT : ter ou tréo, "par en bas" relevé à Batz est identique à "dre ouzh traou" en Trégor (Mathelier p. 214). C'est tout le paradoxe du breton de Batz : vannetais, mais pas tant que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3412
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   Mer 18 Juin 2014 - 14:31

Selon la thèse d'Armelle Audic,
son informateur de Séné :

"amañ [à Séné] oa ar lein" ["ici était le haut (id est l'amont)", = l'est]

"[monet] àr ar dias" [aller "sur le bas, l'aval", vers Port-Navalo etc. donc aller vers l'ouest] (prononcé djâs, pour ar devant dias, cf. ar yas < dias, an diaz > an iaz > ar iaz > ar djâz)

L'auteure semble avoir eu de la peine à comprendre, l'informateur ne connaissant pas la traduction en français de ce qu'il connaît en breton.

Pour rejoindre en bateau Port-Navalo à partir de Séné, il faut en effet aller vers l'ouest. (ouest-sud-ouest)

A noter que le nom du Golfe du Morbihan, le Mor Bihan, dans son entier, pour ce sinagot, c'est:
eur reuvir (eu ouvert), ër rëvir (à transcrire ar river) (cf. anglais river, fr. rivière, cf. "rivière d'Auray")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HAUT, BAS et points cardinaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
HAUT, BAS et points cardinaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAUT, BAS et points cardinaux
» Les 4 points cardinaux et entités associées
» Protection chinoise durant la méditation par les déités des points cardinaux
» 2010: Le 23/08 à 05h40 - phénomène à PERPIGNAN - (66)
» 2009: Le 02/03 vers 20h00- Observation sur Reims - (51)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: