ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Cornovii, éponymes ???
Les chariots de guerre Icon_minitimeHier à 14:34 par Marc'heg an Avel

» le ñ = n tildé
Les chariots de guerre Icon_minitimeHier à 9:32 par Marc'heg an Avel

» Enduit(s) (de bassin, de chaudron...)
Les chariots de guerre Icon_minitimeJeu 17 Oct 2019 - 0:15 par Ostatu

» Lexique autour de la crêpe
Les chariots de guerre Icon_minitimeMer 16 Oct 2019 - 17:10 par Ostatu

» Maxime et les Chroniques d'Anjou
Les chariots de guerre Icon_minitimeMer 16 Oct 2019 - 13:46 par Brigante

» Petits virtuoses de musique et danse irlandaise
Les chariots de guerre Icon_minitimeLun 14 Oct 2019 - 14:54 par Marc'heg an Avel

» Harpe / Telenn
Les chariots de guerre Icon_minitimeLun 14 Oct 2019 - 11:09 par Marc'heg an Avel

» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique
Les chariots de guerre Icon_minitimeSam 12 Oct 2019 - 10:03 par Marc'heg an Avel

» Les devises en langue bretonne, accompagnant les armoiries
Les chariots de guerre Icon_minitimeMar 8 Oct 2019 - 22:00 par Marc'heg an Avel

» Parler du sexe et du corps de l'autre
Les chariots de guerre Icon_minitimeLun 7 Oct 2019 - 10:32 par Marc'heg an Avel

» BCD. Bretagne Culture Diversité
Les chariots de guerre Icon_minitimeSam 5 Oct 2019 - 21:05 par Marc'heg an Avel

» Enklask Ofis Publik ar Brezhoneg
Les chariots de guerre Icon_minitimeJeu 3 Oct 2019 - 9:31 par Marc'heg an Avel

» Famille O'RIORDAN
Les chariots de guerre Icon_minitimeLun 30 Sep 2019 - 21:37 par Marc'heg an Avel

» I wish I had someone to love me
Les chariots de guerre Icon_minitimeVen 27 Sep 2019 - 10:54 par Marc'heg an Avel

» Le Livre d'Yvain
Les chariots de guerre Icon_minitimeJeu 26 Sep 2019 - 18:35 par Marc'heg an Avel


Partagez
 

 Les chariots de guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
Marc'heg an Avel

Nombre de messages : 7434
Age : 72
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

Les chariots de guerre Empty
MessageSujet: Les chariots de guerre   Les chariots de guerre Icon_minitimeLun 16 Avr 2007 - 22:25

En complément d'une étude sur les chevaux, nous pouvons évoquer l'utilisation des charriots de guerre.

En introduction, voici un texte extrait de la plaquette Rome's Northern Frontier, par Nic Field (cf . Bibliothèque)

--------------

Case study 2 : the Caledonii

Claudius Ptolemaeus' list of the tribes of Britannia, written towards the middle of the second century but based on sources from the end of the previous century, records the Caledonii as a single tribe occupying the Highland massif (Geographia 2.3.8-12). On the other hand, Tacitus (Agricola 10.3, 25.3, 27.1, 31.4), and no doubt primarily his father-in-law, and Dio (77.12.1), to denote the lands and the people north of the Forth or Tay, use the name in a looser, collective sense. It is the latter definition that is followed here.

War-chariot

This was a single-axled vehicle, drawn by two ponies via a yoke-pole and traces, and carrying a charioteer and a warrior. C. Iulius Caesar (Bellum Gallicum 4.24, 33, 5.16-17), who faced war-chariots in southern Britannia, is quite specifie in describing them as a means of transport to enable the warrior speedily to approach or retire from an engagement, which was fought on foot. Yet his praise for their skill in manoeuvring the chariots at high speed, including the ability to walk along the yoke pôle, and his reference to the hurling of missiles from chariots on the move, implies a method of operating not unlike that of the cavalry. Caesar (Bellum Gallicum 5.19) claims that the Gallo-Belgic forces of Cassivellaunus, even when most had been disbanded still included 4,000 chariots. In ail probability, however, war-chariots are unlikely to have been numerous since they will have represented the warrior aristocracy.
In his narrative dealing with Mons Graupius (AD 83), Tacitus (Agricola 35.3) merely says the Caledonian war-chariots noisily manoeuvred between the battle Unes, launching a dense volley of javelins before being pushed aside by the auxiliary cavalry. Intriguingly, however, Tacitus says of the chariot crew that 'the charioteer has the place of honour, the combatants are mere retainers' (Agricola 12.1). It is possible that the Caledonii employed tactics different from those that Caesar had encountered in the south of the island some 130 years before (Bellum Gallicum 4.33). Prior to the decisive clash at Mons Graupius, Tacitus does say the flat space between the two armies was taken up by the noisy manoeuvring of the charioteers' (Agricola 35.3). Whatever, the Caledonii were still employing chariots as a tactical weapon during the northern campaigns of Septimius Severus (AD 208-210). The contemporary historian Dio reports that they went into battle in chariots drawn by 'small, swift horses' (77.12.3), in other words ponies. Today we see their descendants in the heavier, taller British native ponies such as Fell, Dale, and further north the Highland (or Garron).

Archaeological evidence demonstrates that these chariots were small, very light and easily dismantled, their construction exhibiting a standard of carpentry that was extremely high, and equal to anything the Classical world could produce. For instance, a wheel discovered at the fort of Newstead, near Melrose, is constructed of three different types of wood: ash (one-piece felloe), willow (11 spokes), and elm (hub). Also, recent work on the Celtic chariot has re-evaluated its construction. Suspended from the double loops of heat-bent vood, which made up the sides of the vehicle, were leather thongs. These were ittached to the floor of the cab, which was of interlaced leather straps. The whole thus acted as a form of suspension, thereby optimising the speed and inanoeuvrability of the war-chariot".

-------------------

Si la langue anglaise présente des difficultés pour certains, nous nous ferons un plaisir d'en traduire des extraits.

'small, swift horses' = petit, vifs

JCE C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
Marc'heg an Avel

Nombre de messages : 7434
Age : 72
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

Les chariots de guerre Empty
MessageSujet: Re: Les chariots de guerre   Les chariots de guerre Icon_minitimeMar 17 Avr 2007 - 14:00

Image (de reconstitution) d'un chariot découvert dans l'île d'Anglesey


Les chariots de guerre Chariot-anglesey


JCE C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
Marc'heg an Avel

Nombre de messages : 7434
Age : 72
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

Les chariots de guerre Empty
MessageSujet: Re: Les chariots de guerre   Les chariots de guerre Icon_minitimeLun 16 Juil 2007 - 13:23

Extrait de :

Georges DOTTIN : Les Celtes.
Minerva - France-Loisirs. 1977.

pages 104-105

" Chez les Celtes, qui envahirent la Grèce, chaque cavalier était accompagné de deux serviteurs à cheval. Pendant la bataille, ceux-ci se tiennent en arrière ; si le maître succombe, l'un ou l'autre le remplace; s'il est blessé, l'un d'entre eux l'emmène au camp tandis que l'autre prend sa place; s'il est démonté, l'un ou l'autre lui amène son cheval.

Les Gaulois d'Illyrie avaient une organisation analogue ; à chaque cavalier était attaché un fantassin qui remplaçait dans la bataille le guerrier tombé de cheval. César attribue aux Germains d'Arioviste une tactique semblable; ces fantassins étaient si agiles qu'en se tenant à la crinière des chevaux, ils les suivaient à la course.

A l'époque la plus ancienne à laquelle nous puissions remonter, les Gaulois d'Italie ont non seulement une cavalerie, mais aussi des guerriers montés sur des chars. A la bataille de Sentinum, 295 avant J.-C., il y avait, dit-on, un millier de chars. A la bataille de Télamon, en 225, il y avait vingt mille guerriers tant à cheval qu'en char. A la bataille de Clastidium, en 222, le roi Virdomarus est monté sur un char d'où il lance ses javelots sur les ennemis. Les Gaulois d'Italie paraissent avoir renoncé de bonne heure à l'usage des chars de guerre.

En Gaule, en 121, le roi des Arvernes, Bituitos, au confluent de l'Isère et du Rhône, combattait du haut d'un char argenté. A l'arrivée de César, il semble qu'il n'y ait plus de char de guerre dans les années gauloises. César trouvera pour la première fois des chars de guerre (à deux roues) en Grande-Bretagne.

On a découvert en Champagne des squelettes de guerriers ensevelis dans leur char dont on a retrouvé les bandes de roues en fer et les essieux en bronze. Ces sépultures sont antérieures à la conquête de la Gaule et appartiennent au peuple qui a précédé les Belges de César. En Grande-Bretagne, des restes de ferrures de chars de guerre étaient contenus dans des tumuli du Yorkshire.

La littérature épique de l'Irlande nous atteste que les Irlandais combattaient encore en char, aux premiers siècles après l'ère chrétienne. L'équitation est exceptionnelle dans les textes les plus anciens du cycle d'Ulster ; le combat à cheval remplace le combat en char dans le cycle de Leinster. Le char de guerre irlandais était à deux places : celle de gauche est occupée par le guerrier ; celle de droite par le cocher ; c'est un char à deux roues traîné par deux chevaux. Une seule fois il est question d'un char armé de faux ; c'est le cath-charpat serda du héros d'Ulster, Cûchulainn ; il était garni de pointes de fer, de tranchants minces, de crocs, et avait les essieux hérissés de pointes. ...
"

************************


Les chariots de guerre Boudicca-char

Boudicca et ses deux filles. Monument 'romantique' en bronze de la deuxième moitié du XIXè siècle. Photographie personnelle JC Even. Pont de Westminster. Londres 1983. Copyright.

Comparer aussi avec la course de chars du film Ben-Hur, qui reconstitue des chars à essieux garnis de lames, dans le but de couper les jambes ou les rayons des chariots des ennemis.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




Les chariots de guerre Empty
MessageSujet: Re: Les chariots de guerre   Les chariots de guerre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chariots de guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chariots de guerre
» Oeuvre autobio en relation avec la seconde guerre mondiale
» Ruses de guerre...
» Prophéties sur la 3e Guerre Mondiale selon st Cosmas d'Étolie
» "Souvenirs de guerre du lieutenant Martin : 1812-1815&q

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Histoire générale 'celtique'. Istor ar Gelted. General history of the Celts.-
Sauter vers: