ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Ven 2 Déc 2016 - 17:59 par Per-Kouk

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mer 23 Nov 2016 - 17:07 par jeje

» Le bélier / ar maout
Mar 22 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» Un article scandaleux sur le vannetais
Mar 22 Nov 2016 - 20:58 par Jeannotin


Partagez | 
 

 A liù el loér hag er stéred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 29 Juin 2011 - 13:19

Citation :
En fait, c'est écrit "sonnê" (p. 278)

Exact (j'ai rectifié). L'accent circonflexe semble indiquer un conditionnel dans cet ouvrage.

On pourrait pt. être traduire littéralement par : "comme s'il y aurait des cloches qui sonneraient" = Comme si des cloches sonnaient.

pe suivi du conditionnel = si


Dernière édition par Ostatu le Mer 29 Juin 2011 - 14:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 29 Juin 2011 - 13:36

En fait, cette construction particulière est loin d'être isolée dans A liù el loér hag er stéred. Elle mériterait qu'on l'étudie.

"Pe vê mi hellé kas kenen i mem bag toud er bogedaù m'es tresplanted, m'hou hasê tout kenen ha m'ou zaolê taud ir mour." (p.83)

"Pe vé huei e larê er huirionné d'ein, mi vê koutant ha joaius." (p.101)

"Pe vê hui e ounidé kement-man bamdi ! " (p.184)

"Pe vé er siren me blasé amen de vout matéh, amen mi vouré i choum." (p.104)

Cette construction permet d'avoir le sujet placé avant le verbe. Vu que dans ce parler, on a très souvent la construction SVO. Ou bien d'avoir une phrase emphatique. L'élément mis en valeur étant ici le sujet.



Dernière édition par Ostatu le Jeu 2 Fév 2012 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 29 Juin 2011 - 17:02

jeje a écrit:
"Petra e houlenet ar me lorh ?
– Mi zou mi i houlen ar lorh ur siren yevank
ha ma huei ou plah yevank" (p.42)
= littéral. "et que vous c'est, fille jeune."
ou = eo.

= et c'est vous que c'est, jeune fille.

cf. "Pe dou guir ma hou mam ou, hi chervijei de vout mam d'oh hou poar." (p.338)

ma (ema) est sans doute une forme du verbe être dans ce contexte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 29 Juin 2011 - 17:34

Je pense aussi. Je rectifie mes messages supra.
Le ha n'aurait-il pas pour rôle ici d'introduire un énoncé de sens interrogatif plutôt que de liaison?

Autrement, p. 42:
"Mem buhi, ma karet, kemiret han" (= fr. ma vie, si vous le voulez, prenez le)

Si han désigne buhi, buhi (= buhez, ar vuhez , nom féminin, fr. vie, la vie) serait ici masculin. Erreur ou incertitude de la locutrice sur le genre?
buchedd (= vie, life) en gallois est féminin.
bywyd (= vie, life) en gallois est masculin.

Selon mon informatrice de Plouhinec 56, à côté de Gâvres, hent est féminin (comme hynt en gallois) (ailleurs: masculin).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 29 Juin 2011 - 18:09

"Kar inderzomb, siréned, nei e viù kouh ha bes ur vuhi galet." (p.46)

"Pe dou oeit in ti, hi en des comanset d'obir ur vuhi abominabl." (p.371)

Ce mot semble bien féminin dans ce parler aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 27 Juil 2011 - 16:30

"Ha hui e yei de uilet hou moéreh couh, mar dou biù ha yah. Ha hui rei dehi pesced hac argant. Car ell cet biùein g'en ér ag en amzir." (p.338)

en français : vivre de l'air du temps
en anglais : to live on air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Jeu 28 Juil 2011 - 12:26

"Chte oeit ha partiet ou dan P'en dou ariù en hi zei, oéré ket non doh petra sellet, kement sort trau e oé ir bed e oé abarh, hag i pas tal i guili, i drued e oe harpet. Han zou couit abarh get i vigomed. En ozegannez yevanc a gomansas hoarhet.
– Petra zou caos i oh couihet ?
– Me zroed e e zou harpet." (p.183)

"Harpein v.n. et a. appuyer, soutenir ; protéger, aider (un dén ou get un dén de zoug, quelqu'un à porter) ; s'appuyer ; tenir debout ; résister (doh, à)" DBFV d'E. Ernault

Aucun des sens donnés par E. Ernault ne convient au contexte ci-dessus. Ce verbe semble vouloir dire ici : achopper (buter du pied contre un obstacle), buter, trébucher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Ven 29 Juil 2011 - 15:09

"ur verc'h paeur, me chal imen i ma pet hi charein cement-ma a zanné.
ha lod eral e laré :
- Merhat ma en diaol 'n es ind greit dehi." (p.404)

danné (danvez) repris par un pronom anaphorique pluriel (à moins que int se rapporte à tout ce qui avait été énuméré précédemment).

In DBFV d'E. Ernault : "dañné, m. collectif sans plur. [...]"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Ven 29 Juil 2011 - 16:59

Ostatu a écrit:
"Ardran i viuen mi, mem bogedau ne fechei ket anasi." (p.90)

comment Michel Oiry a-t-il traduit cette phrase ? Ne devrait-on pas avoir le verbe fechein à la 3ème pers. du pluriel ici ?

cf. : "Ar patatez n'int ket dibabet" J. Gros


autre exemple : "car ind ell cet cerhet" (p.275)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Lun 1 Aoû 2011 - 16:43

"Chetu ivet hi guirennad guin dehi én un tenn." (p.330)

en un tenn (ivet, ivein) = d'un trait (boire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Lun 1 Aoû 2011 - 17:51

"Aseet me has ar en enezen. Car mi zo pet bleset." (p. 277)
"Mi zo bleset ha gavein cet din avit me has d'er môr." (p. 295)
"Ret mat ou bout mechant avit hou plesein ir stad mar d'oh bleset, car bleset mat oh." 'p.295)
"Ama, e laras er siren dehi ; a pe vo er mor i ariù er lein, i pasei ur batimant, hac i ma unan doh en acipaj doh er batimant-si hac en des mem bleset ir mod-man." (p. 296)
"Han des cemiret er gaffe hac get er gaffe i onn bleset el mar don." (p. 296)

Sinon, on trouve la forme gouliet dans les titres (mais il y a de fortes chances que les titres des contes aient été ajoutés par I. an Diberder après coup).

"Er siren gouliet g'er rekin ir houot taill, la sirène du taillis, blessée par un requin"
"En deu bried, er verh-mor gouliet hag er menoh, le couple, la sirène blessée et le marsouin."

in DBFV - d'Emile Ernault : "bles, m. pl. eu, blessure, balafre ; blesein, v. a. blesser." ; "gouliein, v. a. blesser, ulcérer."

sauf erreur, je n'y ai pas trouvé le verbe gloazañ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 2 Aoû 2011 - 13:16

"Amann e vank ket yaot (geaut) ha ind e vouitei, siren, e laras en daù vegul." (p.97)

ind e vouitei = elles paîtront, brouteront (les vaches)

in DBFV d'E. Ernault : "bouitat, boétat, boéta, bouitein etc. v. a. et a. part. eit, paître, faire paître, faire manger, alimenter."
in supp. au DBFV : "bouitaden, bonne pâture."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 2 Aoû 2011 - 19:52

"Hous chocet me hoér, er groah gouh." (p. 267)
"Chetu han comanset d'hi chocein a gement sort conteu e oé." (p.267)
"Ha cenesi hous chocet ne laré cet gir anehé d'oh." (p.268)
"Malet m'es hé el ludu ha mar vennet cet hui malein en tri-man, mi er grei 'n hou lih, car mal e vo comans ou distruj un neubeudic azohté, car ré hardeh ind ha ind e choc tout en dud." (p. 284)
"Azi mi er chocas, e laras er verh yevanc, a gement sort gontau e oé ir bed." (p. 332)
"Ha m'em boé chocet er sirene en deoé me sovet." (p. 349)
"Tuchant mi ya d'hi chocein." (p. 352)
"Hou camarad hi chocei a gement sort contau e vo." (p. 382)
"I gamarad e gomansas chocein er bonfam a gement sort contau e oé ir bet." (p.382)
"Hous chet mih bout i chocein ur voez gouh i mod-man ? " (p. 382)

In DBFV d'Emile Ernault : "chokein, v. a. insulter"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mer 3 Aoû 2011 - 15:26

(NE PAS) AVOIR PEUR DE QQN

eun = aon = peur
iraok = e-raok = avant, devant.

"M'es chet eun iraok din, ha din ne hrei ket poén d'ein, kar me mam baren e zou siren." (p.59)
"M'es chet mi eun iraok siren ebet, nag iraok er vran e zou drest hür pennau." (p.66)
"Hous chet bet eun iraoc er hanard ?" (p. 283)
"Em es chet mi eun iraoc bugul-noz ebet." (p. 285)
"Ha hei e devoé eun en i raok." (p. 42)
"han en devoé eun en i raoc." (p.375-76)
"Han devoé eun 'n ou rauk, kar biù e oent." (p.62)
"Hei hi devoé pet eun en ou raoc car jamès devoé cet guilet ozegan ebet anehi." (p.312)

"Hi a grené g'en eun hi devoé azohté." (p.368)
"Eun em es azohtei, e laras er verh yevank. (p. 103)

"In tachad mar donn, m'es chet eun dohté." (p.61)
"Ozeganned ne marhadourion gleu n'em es chet eun dohté." (p.194)
"Hi ou devoé eun dohton." (p. 375)
"Hag ur pousin ken divalaù èl mar d'oh, m'em bes kazimant eun dohoh." (p.144)
"Marsi me mam en deus eun dohté." (p.271)
"Na bout i oh bras hac un toc èl ur bilic ar hou pen, ne bes chet eun dohoh." (p.287)
"Hi ou devoé eun dohton." (p.375)
"Met bugalé vihan èldein mi ne garênt cet biù get er sirene, car m'es cazimant eun dohti." (p.341)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Lun 12 Sep 2011 - 8:54

"I faot mounet en ur gêrig vras." (p.200)

C'est quoi exactement une petite grande ville ?

Sûrement une ville relativement grande, une ville de taille moyenne.

M. Oiry traduit par "(...) vous devriez aller en ville, ni trop petite ni trop grande (...)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 4 Oct 2011 - 16:43

Ostatu a écrit:
dans A liù el loér hag er stéred, deskiñ + da + vb. infinitif :

"Ha bamdi, bamdi, i vezé disket de lin, ha pe oé ariù brasoh i oé disket de scriù." p.146
"M'hou tiskei de naan, e laras er siren." p.97
" [...] ha huei ou hasei genoh ha mi hou tiskei de vrechen ." p.108

dans le corpus de J. Gros, deskiñ + vb infinitif :

"Nebaon, me a zesko deoc'h mont da flatañ ac'hanon ! n'ayez crainte, je vous apprendrai à me dénoncer"
"Bet eo bet o teskiñ bezañ kereour e Bear, il a été apprendre à être cordonnier (apprendre le métier de cordonnier) à Bégard.


"10. -- De se met entre deux verbes, dont le premier est l'un des suivants : koñdannein, comdamner à ; derhel continuer de ; diskein, apprendre à ; chom, rester à (...)"

Grammaire bretonne du dialecte de Vannes par l'abbé A.-M. Le Bayon (1878)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Lun 10 Oct 2011 - 13:59

Ostatu a écrit:


Il ne semble pas y avoir de forme infinitive spécifique pour le verbe avoir dans ce parler.

"Cet er re si hui e ellei gobir hent heb bout eun ha poén erbet." p.360
"I faot cet bout eun." p.338

en klt (standard) = kaout aon 'avoir peur' ; kaout poan 'avoir mal (souffrir, du mal...)'

D'autres exemples :

"Ne ounidet ket kalz i ounet d'en aod, e laras en ozegannez dehon, car mi gav genein i teleh
bout drouc d'hou cein."

"Mes teleh bout aneouid, e laras er voez gouh dehé."

"Aman teleh bout plijadur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Jeu 13 Oct 2011 - 23:56

" Meit jamès n'ellei ket nehé locouit dorn arnein." (p.163)

On attendrait le verbe à la troisième personne du pluriel comme dans cet autre énoncé :

"Ne uerhent cet anehé pesc erbet na legest erbet." (p.256)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 18 Oct 2011 - 10:25

autocitation:
A liù…, 36, (K. 20) p. 204:
er voéz gouh, dré berh ur valise vihan
(dre berzh ur valloezh vihan, par le pouvoir d'une petite formule magique, d'une imprécation, d'une "malédiction")
Mallo(e)zh (< latin maledictio) est la plupart du temps donné comme masculin en vannetais. Ici, féminin.
Il est question de la sœur de "er voéz gouh", "ur sorserez" (une sorcière), "abiloh" (plus experte –en magie-).
Il ne s'agit pas du mot "malis" qui est masculin, ni du français "valise".
fin de citation.

La question est : ur valise < malis (fr. colère, ...) < fr. malice ou < malloezh < latin maledictio.
A verser au dossier:
Selon Ernault (d'après HY 267 p. 44, je résume) : petit trécorrois mâles dision, fr. malédiction, formation pléonastique bretonne-française.
gg

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Dim 6 Nov 2011 - 14:38

La locution bout poén i... 'avoir du mal à...' (en breton standard klt : kaout poan o... ) :

"« Poen é hous i rodellat hou cranuah." (p. 167)
"Car poén ehoalh em es pet i clah en tapouit." (p. 306)

lorsque le verbe est précédé d'un pronom objet : d' (= doc'h (= ouzh)) :

"Ama, me merh, hous pet poén d'ou charein ?" (p.234)
"Hi devoé poen d'hi dougein." (p.316)

Ne pas se méprendre. Il ne s'agit pas de la préposition de ici mais bien de la préposition doc'h (= ouzh) syncopée.


cf. Kamdro en Ankeu de Loeiz Herrieu :

"Na poén hor boè bet doh em zijabein anehè !"
"Poén em es é kredein éh oè en hani e skriù en dra-sé"

dans le corpus de J.Gros, on trouve la locution suivante : kaout poan o... (du côté de Trédrez : kad poan é...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Lun 14 Nov 2011 - 15:44

Ostatu a écrit:
" Meit jamès n'ellei ket nehé locouit dorn arnein." (p.163)

On attendrait le verbe à la troisième personne du pluriel comme dans cet autre énoncé :

"Ne uerhent cet anehé pesc erbet na legest erbet." (p.256)


d'autres exemples :

"Chte m'ind ariù en eur vrou hag anaùé ket anehé."
"Na bout i mant kir, d'omb nei goustei ket kalz a dra anehé."
"Kaer ou devoé a gerhet, jamès ari ket anehé."
etc..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Lun 5 Déc 2011 - 1:12

"Ha m'hou péei doh er pih e renkan d'oh, car hous recouret me matéh, mi rei d'oh er pih hous meritet." (p.159)

carte albb 166 'devoir (de l'argent)' : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-166.jpg
(pts 21, 33, 43, 53 : renkout, re(n)kout)

On ne trouve pas cette forme sur cette carte en pays vannetais (un seule occurrence de ce verbe dans A liù el loér hag er stéred)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 6 Déc 2011 - 13:05

fiched 'poche' (une seule occurrence)

"han e dennas doh i fiched ur papir cachedet" (p.165)

sur la carte albb 229, on trouve cette forme aux pts 41, 61, 90 (& biched au pt 35) : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-229.jpg

sinon la forme usuelle - en se fondant sur cette carte tout au moins - du côté de Port-Louis, Riantec semble être le mot sac'h (cf. pts 68, 71, 84....)

M. Oiry traduit la phrase suivante : "I han d'obir d'oh un alhui, ha lammet cet anehon jamès doh hou sah.' par "je vais vous donner une clef qui ne devra jamais quitter votre sac", en fait, au lieu d'un "sac", il pourrait s'agir d'une "poche".

Cela dit, une pouche en gallo désigne aussi un sac.


Dernière édition par Ostatu le Mer 14 Déc 2011 - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 6 Déc 2011 - 14:09

fiched /fëchèt/ = poche, à Baud (à 35 km de Gâvres) et à Guénin, selon l'ALRP. Bien plus au sud qu'indiqué sur la carte de l'ALBB.

biched à Laniscat, St-Gelven, Plussulien, Corlay, St-Igeaux...

Un pochon à Nantes (et ailleurs?) est un sac, ou un sachet, pour ranger une marchandise ou une denrée (par ex. qu'on vient d'acheter chez un commerçant): "Auriez-vous un pochon pour ranger tout ça?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Mar 6 Déc 2011 - 14:30

cf. l'association de Dol "les courous d'pouché" (porteurs de sacs, en gallo) (source : http://www.mont-dol.fr/moulins/moulins.htm )

"Pouche, n. f., sac.
Jouer chacun pour sa pouche, chacun pour soi (V. verbo : torche). — Quand la pluie tombe drue, on dit : "la pouche est déliée." — « Au plus fort la pouche », c'est le plus fort qui l'emportera. V. arouser. rousée."
Le parler dolois - Ch. Lecomte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A liù el loér hag er stéred   Aujourd'hui à 13:12

Revenir en haut Aller en bas
 
A liù el loér hag er stéred
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: