ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 Apprendre la langue bretonne, en allemand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Apprendre la langue bretonne, en allemand   Sam 11 Oct 2008 - 10:53

Salut à tous les germanophiles.

Voici un lien repris à partir de Kervarquer :

http://www.skolober.com/Grammatik.pdf

GRAMMATIK
DER BRETONISCHEN GEGENWARTSSPRACHE

Klicken sie über, bitte.

JCE Germany-Bro Alamagn

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Apprendre la langue bretonne, en allemand   Sam 7 Mai 2016 - 11:20

Des convergences lexicales entre allemand et breton:

krumm (courbe) - kromm (idem)

die Gabel (fourche,-ette) - gabelo(d) (Erdeven), garvelod (Languidic), gavlot (broc, "javelot" = longue perche à pointe de fer, avec ergot pour soulever la paille, longue fourche à 2 ou 3 dents ).

der Söller (grenier) (= der Dachraum, der Boden, der Dachboden) - ar suler, ar solier, ar sëler (idem) (latin solarium?) (& grignol, galatrez, dilaez, dilaez uhel, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Apprendre la langue bretonne, en allemand   Sam 7 Mai 2016 - 13:52

Une recherche toponymique à partir de solarium a été faite aussi pour : Kermaria Sulard, en Trégor.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Apprendre la langue bretonne, en allemand   Ven 9 Sep 2016 - 23:11

Citation :
jeje a écrit :

Des convergences lexicales entre allemand et breton:

krumm (courbe) - kromm (idem)

die Gabel (fourche,-ette) - gabelo(d) (Erdeven), garvelod (Languidic), gavlot (broc, "javelot" = longue perche à pointe de fer, avec ergot pour soulever la paille, longue fourche à 2 ou 3 dents ).

der Söller (grenier) (= der Dachraum, der Boden, der Dachboden) - ar suler, ar solier, ar sëler (idem) (latin solarium?) (& grignol, galatrez, dilaez, dilaez uhel, etc.)

On pourrait aussi ajouter eng et enk qui ont tous deux le même sens (étroit, serré) dans
les deux langues, ainsi que Angst et anken (anxiété), ou encore Kohl et kaol (chou)
et pourquoi pas magañ (nourrir) et Magen (estomac).

Il y aurait encore d'autres exemples, mais je trouve plus amusant de faire ici une
petite liste des mots sur lesquels mon attention a été attirée à plusieurs reprises
lorsque j'enseignais le breton en Allemagne et qui, bien qu'ayant la même forme dans
les deux langues, et très souvent aussi la même prononciation, ont un sens totalement
différent selon qu'il s'agisse de mots bretons ou de mots allemands :

- aber - allemand mais (conjonction) - breton embouchure de rivière
- Alter - allemand âge et par extension vieillesse - breton délire
- Bügel - allemand cintre - breton (bugel avec la même prononciation) enfant
- Dorn - allemand épine - breton main
- dreist - allemand [pron. draist] dichek, re hardizh - breton au-dessus, au-delà...
- eben - allemand plat, lisse (adj.) - breton l'autre fém. (an eil hag eben = l'une et l'autre)
- Fall - allemand chute ou cas - breton mauvais
- gar - allemand cuit - breton jambe
- Gast - allemand convive, invité - breton femme de mauvaise vie
- Herr - allemand monsieur - breton vitesse, rapidité
- kein - allemand [pron. kain] hini ebet - breton dos
- Kern - allemand noyau - breton cime, sommet
- Koch - allemand [pron. koc'h] cuisinier - breton coche, entaille
- Lamm - allemand agneau - breton saut, chute
- Maler - allemand peintre - breton garçon meunier (dérivé de malañ = moudre)
- Mann - allemand homme - breton rien, zéro (si les féministes allemandes savaient ça
elles apprendraient tout de suite le breton) C'hoarzhadeg
- Nerz(h) - allemand vison - breton force
- ober - allemand garçon de café (Herr Ober) - breton faire
- Stern - allemand étoile - breton cadre, métier à tisser, attelage
- Stamm - allemand [pron. ʃtam] tronc, tribu - breton tricot
- stumm - allemand [pron. ʃtum] muet, taciturne - breton forme, aspect
- stur - allemand [pron. ʃtu:r) entêté - breton gouvernail
- Tal - allemand vallée - breton front
- Teil - allemand [pron. tail] part, partie - breton fumier
- Tor - allemand porte d'entrée, but (au football) - breton flanc

On peut aussi faire ces mêmes observations dans d'autres langues et comparer, par
exemple, l'adjectif piccolo qui signifie en italien petit avec pikol qui a en breton
un sens diamétralement opposé puisqu'il signifie énorme. Tout comme on peut comparer
le mot russe друг (ami) avec le breton droug/drouk qui signifie méchant.

Et je me souviens aussi d'avoir entendu parler d'une voiture de Chrystler qui aurait dû
être baptisée Silver Mist mais a finalement été baptisée Silver Shadow, car le mot Mist
qui signifie en anglais brouillard, signifie en allemand fumier, ce qui n'aurait pas favorisé
les ventes en Allemagne. C'hoarzhadeg
Revenir en haut Aller en bas
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3331
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Apprendre la langue bretonne, en allemand   Lun 31 Oct 2016 - 8:14

Convergence formelle et sémantique?
allemand Gurt / breton gouriz / fr. ceinture

Comparer aussi avec anglais girdle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprendre la langue bretonne, en allemand   Aujourd'hui à 13:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre la langue bretonne, en allemand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Langue bretonne
» Stages de langue bretonne
» Pourquoi apprendre une langue construite ?
» La base du forum en langue bretonne
» La langue bretonne sur les monuments publics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: