ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Aujourd'hui à 18:17 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 12:24

L'adjectif divalo (divalav) n'a pas (plus) le sens de laid en trégorrois (du moins en Centre-Trégor..). Il signifie lent, mauvais (temps), piètre, insignifiant, faible.... Laid se rendra par vil.

Quel sens revêt ce mot dans vos parlers ? Savez-vous où précisément ce mot se prononce 'divalav' ?


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 4:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paotr Laou



Nombre de messages : 22
Localisation : rennes
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 12:32

Pleyben ≈ 1950 :
- prononcé divalo
- plutôt avec le sens de "moche", pas le sens évoqué ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konker



Nombre de messages : 314
Age : 44
Localisation : Moëlan
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 12:34

En K-Wi, cet adjectif signifie aussi "mou, lent" en parlant de qqn. Pas "laid" apparemment (VIL aussi ici).
La prononciation est "divalo". Mais TANAV par contre pour prendre un mot de même final peut s'entendre "tanaw". Mais est-ce comparable?
Yannick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 12:42

Paotr Laou a écrit:
- plutôt avec le sens de "moche", pas le sens évoqué ci-dessus.

à Poullaouen (Poher), il a aussi le sens de 'moche, laid'.

"Divalo /di'va.lo/, adj. & adv., laid, grossier, lent... ; ex. "n'e. ke' re divalo", ce n'est pas trop moche, pas mal ; "eh, divalo !", eh, toi qui est moche là !" ; "n'eus ke' divalôoc'h /diva'lóòh/ 'vitoñ", il n'y a pas plus laid que lui ; "ar stumm 'ma ka(v)et divalo", c'est le style, la façon que j'avais trouvé désagréable ; "divalo da labourad, maladroit (d'où lent) au travail ; "henn'zh 'gaosev divalo", il est vulgaire ; "graet divalo dahoñ", mal agi envers lui."
LPPN - F. Favereau


Dernière édition par Ostatu le Sam 10 Jan 2009 - 12:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
konker



Nombre de messages : 314
Age : 44
Localisation : Moëlan
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 12:45

Et est-ce qu'on a des traces du terme dont DIVALAV est dérivé ? *MALAV???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 13:00

en moyen-breton : dyvalau.

"Dyvalau, laid, odieux, P ; léon divalo, id. tréc. divalav, lent."
Dictionnaire étymologique du breton moyen - Emile Ernault

P. : Poèmes bretons du moyen âge, publiés par le vicomte Hersart de la Villemarqué - 1879.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 14:23

"Divalaü, affreux, rude & ne convient qu'au tems.
Amzér divalaü, mauvais tems."
Dictionnaire françois-breton du diocèse de Vannes - P. de Châlons - 1753


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 4:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 19:25

Est de Guingamp :

le terme est prononcé divala, je vais vérifier pour le Goëlo si divalaf / divalav e(o) peut s'entendre.

le sens chez nous est : lent

bezañ re divalav evit ober traoù / être trop lent au travail, le genre à ne surtout pas avoir sur votre chantier si vous voulez avancer
bezañ divalav da gaozeal / être lent en paroles, ne pas être vif d'esprit en quelque sorte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Ven 9 Jan 2009 - 21:05

Salut,

En Trégor, ce qualificatif présente une arrière-pensée péjorative.

Divalo = lent, de peu de rendement.

La question étant de savoir si cette lenteur, remarquable, est naturelle ou feinte, et donc voulue.

Divalo est presque un synonyme de ruzer = trainard, ruz reor = traîne cul, koll boued : gaspilleur de nourriture (celui qui ne gagne pas sa nourriture), an hini (hag a zo) ordinal war lec'h = celui (qui est) toujours à la traîne, en retard.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3332
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Sam 10 Jan 2009 - 11:53

Le sens "laid" pour divalaw est il attesté ailleurs et où?
jeje
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Sam 10 Jan 2009 - 12:16

"faineant, dibreder, diualo, didaluez, luguder, louaut."
"diualo, vn vaut-rien."
Maunoir - 1659


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 4:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paotr Laou



Nombre de messages : 22
Localisation : rennes
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Sam 10 Jan 2009 - 18:11

Il me revient que sur la place de Landéda le bar-tabac s'appelle "Le Divalo". Du coup, je me demande quelle valeur pouvait avoir ce choix pour les initiateurs de l'enseigne. "Vilain" ? Dans ce cas, plus au sens moral et par ironie : "Le mal famé" (l'église est juste en face : y eut-il des prédications vengeresses contre l'établissement - concurrent ?). Ou alors le sens trégorrois : appel à ceux qui sont portés à glander, rendez-vous de la nonchalance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Dim 11 Jan 2009 - 8:53

En tant que Trégorrois, j'irais plutôt, bien sûr, dans ce sens.

Labour divalo : travail de peu de qualité.

Hemañ en eus aer divalo = celui-ci à l'air mou.

aer divalo 'zo gantan / warnan = il a l'air mou.

Un bar-tabac Le Divalo, face à l'église, s'il ne s'agit pas du nom du propriétaire (Monsieur Le Divalo) ?, , pourrait effectivement signifier : Le Glandeur.

Il pourrait y montrer un sentiment de 'rebelle à l'autorité et /ou à la morale imposée', sorte de Breizhoù-Hippie, qoaaaaaaa.

JCE bleuñv Douraer Cool-Sioul

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Dim 11 Jan 2009 - 13:31

Marc'heg an Avel a écrit:


Hemañ en eus aer divalo = celui-ci à l'air mou.

aer divalo 'zo gantan / warnan = il a l'air mou.


JCE :

En Centre-Trégor, dans ce type d'énoncés, on entend un article indéfini :

Hon(ne)zh (he) deus un aer vat, elle a l'air bonne (honnête...).

(cf. Poullaouen (Poher) : "On aer vat 'neus heñv, il a une bonne tête." LPPN - F. Favereau).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Dim 11 Jan 2009 - 13:48

Dans A liù el loér hag er stéred, on rencontre deux transcriptions : divalaù et divalao (?) :

p.68 "N'é chet divalaù anei alkent."
p.90 "Ya, Madam, e laras er siren dehei. E lareh ket t'hou kemir 'n hannei divalaùan."
p.144 "Hag ur pousin ken divalaù èl mar d'oh, m'em bes kazimant eun dohoh."
p.299 "Er mor e za de vout divalaù."
p.355 "Neoeh, laras han dehi, groah e zo divalao de laret de unan gouh èldoh."
p.370 "Hou hoér e zo divalao, met arhoah d'en noz hi e yei eùé de son en Angelus, m'i tei de vout plah èldoh."
p.371 "Iraoc i oé divalao, ha breman i ma hoah cant cueh divalaooh."
p.371 "Ni zo ni divalao, ni bo ni b'a 'n i aval glas."
p.371 "Hac hou hoér e zo divalaù e zebrei unan glas."
p.375 "P'en dou ariù i oé en hani divalao i vrodein ir gambr."
p.395 "Kar môr divalao e zo sauet get er vrumen man hac er batimant vo cet pèl de vout fondet."


Dernière édition par Ostatu le Dim 11 Jan 2009 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Dim 11 Jan 2009 - 13:50

"Divalaù, adj. mauvais, méchant ; affreux, difforme, s. m. malin, malicieux."
DBFV - Emile Ernault (1919)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paotr Laou



Nombre de messages : 22
Localisation : rennes
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Mer 21 Jan 2009 - 11:52

Je tombe chez Yeun ar Gow sur ceci : ober divalav d'ur madoberour (Ar gêr villiget,Hor Yezh, 2001, p. 73, alinéa 2).
Contexte : Ronan a guéri le gouverneur militaire, le gouverneur reçoit l'ordre d'arrêter Ronan, accusé de crime.
Remarque : l'utilisation de divalav comme substantif (ou adverbe ?).
Sens : selon toute apparence, "faire tort, faire du mal" avec, vu le contexte, la nuance "me montrer ingrat, odieux"…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Mer 21 Jan 2009 - 14:23

Exact,

Ober divalo da (e)un bennak = maltraiter / mépriser quelqu'un.

Be(z)han divalo gant (e)un bennak = être / étant méprisant à l'égard de quelqu'un.

Heman 'zo divalo gant e loened = celui-ci maltraite ses animaux.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)   Aujourd'hui à 19:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Divalav (divala(v), divalaù, divalo...)
» Ce n'est pas l'envie qui me manque ... de te dire tes vérités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: