ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Aujourd'hui à 12:28 par Marc'heg an Avel

» Bretagne d'époque byzantine ?
Hier à 22:09 par Marc'heg an Avel

» Le Mur d'Hadrien
Hier à 21:19 par Marc'heg an Avel

» La Vallée des saints de Bretagne
Jeu 9 Aoû 2018 - 22:05 par Marc'heg an Avel

» Parade écossaise
Mar 7 Aoû 2018 - 21:56 par Marc'heg an Avel

» Skye Boat Song
Mar 7 Aoû 2018 - 21:39 par Marc'heg an Avel

» Wikipedia e brezhoneg
Mar 7 Aoû 2018 - 9:50 par Marc'heg an Avel

» Ae Verjelenn = la Bergère
Lun 6 Aoû 2018 - 20:35 par Marc'heg an Avel

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Lun 6 Aoû 2018 - 18:33 par jeje

» Tentative d'escroquerie
Ven 3 Aoû 2018 - 18:24 par Marc'heg an Avel

» Chapelle
Jeu 2 Aoû 2018 - 15:27 par Ostatu

» Anthologie des Expressions Belliloises
Jeu 2 Aoû 2018 - 10:11 par jeje

» Toponymie écossaise
Ven 27 Juil 2018 - 22:11 par Marc'heg an Avel

» Edesse confondue avec la Bretagne ?
Dim 22 Juil 2018 - 1:50 par Alexandre

» Tablettes écrites de l'Odissée ?
Dim 15 Juil 2018 - 7:42 par jeje


Partagez | 
 

 Quévaise

Aller en bas 
AuteurMessage
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Quévaise   Mer 7 Déc 2016 - 16:49

Bonjour à tous,
Dans le cadre de mes recherches sur le droit rural breton, il apparaît que le mot Quévaise vient du latin cavagium, synonyme de capitalium, la capitation, impôt de base du servage.
Ce mot a donné les vieux français chevage, chevaisier, le limousin cavage.
Si sur le plan historique je n'ai plus beaucoup de doute sur la filiation, sur le plan de l’étymologie, je suis un peu léger pour l'affirmer. Certains d'entre vous, plus érudits que moi, pourraient peut être confirmer cette hypothèse qui était également celle de Aurélien DE COURSON et de Henri SEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quévaise   Mer 7 Déc 2016 - 17:31

D'après Emile Ernault (Dictionnaire étymologique du breton moyen) ce serait plutôt "ken" + "maez", c-à-d "champ en commun".
Revenir en haut Aller en bas
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Quévaise   Mer 7 Déc 2016 - 18:17

Malheureusement toutes les explications "celtiques" de la Quévaise ne tiennent pas, Loth, Ernault ou De La Borderie. Il faut en revenir au faits historiques, et là je suis assez sûr de moi la Quévaise est un archaïsme du servage! Je suis prêt à développer cette thèse mais je voudrais être sûr de pouvoir rattacher la Quévaise à Cavagium. Le champ en commun est un rêve romantique, bien repris depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7083
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Quévaise   Mer 7 Déc 2016 - 20:34

On a un schéma assez contraignant de la Quévaise à l'article consacré à l'abbaye de Relecq, sur Wikipedia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_du_Relec#La_qu.C3.A9vaise

------------

Trouvé aussi dans dictionnaire latin / français de Quicherat et Daveluy, 1868 :

Caveatus, selon Pline : Emprisonné, enfermé.

Cela pourrait s'apparenter à l'idée de droit limité, de limitation, de délimitation.

A simple titre d'observation.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm En ligne
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Quévaise   Jeu 8 Déc 2016 - 8:23

Merci Marc'heg, mais l'article de Wikipédia est une pitié! La quévaise souffre de deux maux: le romantisme celtique du 19ème, le même que pour la forêt de Paimpont C\'hoarz et les idées post soixante-huitardes imaginant une campagne d'avant idéale. La réalité me semble plus Terre à terre si je peux m'exprimer ainsi. Après avoir étudié tous les documents disponibles pendant 3 ans, les classer, je devrais rédiger bientôt, mais mes faiblesses en latin me bloquent un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: Quévaise   Jeu 8 Déc 2016 - 10:31

Le mot cavagium doit bien être l'étymon de quévaise, en tout cas, l'évolution phonétique vers l'ancien français chevage est régulière. Ce mot, qui doit être de la basse latinité, est absent du Gaffiot mais on le trouve bien dans le Glossarium mediæ et infimæ latinitatis de Du Cange. A-t-il toujours des héritiers dans les langues romanes modernes ? Je ne le trouve pas comme étymon dans le Romanisches Etymologisches Wörterbuch ni dans Französisches Etymologisches Wörterbuch.

Quévaise dérive de la forme normando-picard du mot, puisque le c latin à l'initiale n'est pas palatalisé. As-tu idée de comment cette forme du mot s'est imposé en Bretagne ? En tout cas, tu as tout à fait raison de vouloir réexaminer les faits derrrière les illusions romantiques. Je dois dire que je trouve vraiment cocasse cette vogue des "communs" qui conduit la gauche libertaire à idéaliser l'Ancien Régime.

Sinon, căvĕātus n'est pas un étymon satisfaisant pour quévaise : les mots latins en -ātus donnent des mots français en -é. Dans les dictionnaires latins, quand il y a écrit Pline à la fin d'une rubrique ça ne veut pas dire d'après Pline, mais attesté dans l’œuvre de Pline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Quévaise   Jeu 8 Déc 2016 - 11:50

Merci, c'est vraiment l'explication qu'il me fallait.
Au départ, sous l'empire romain, la péninsule armoricaine, comme tout le reste de l'empire, est divisé en Domaines, avec des esclaves et parfois des colons. Ensuite, la vicomté du Léon semble avoir suivi les règles mérovingiennes issues de l'empire, avec serfs, colons et affranchis, qui se retrouvent tous sous le régime du servage. Le Relecq et La Feuillée font partie de la vicomté du Léon. C'est étonnant pour La Feuillée. Lors des donations aux cisterciens et aux Templiers, nous sommes dans une transformation progressive du régime agricole vers les vilains et le Cens. D'une manière générale les religieux sont passés plus tard vers ce régime, et dans les Monts d'Arrée, un peu éloigné de tout, ils n'y sont pas passés du tout! C'est un résumé succinct, mais c'est l'idée. Nous reparlerons aussi de la Juveignerie et des communs.


Dernière édition par uuicant le Jeu 8 Déc 2016 - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Quévaise   Jeu 8 Déc 2016 - 14:32

Pour les communs tu as raison, comment une concession étroite faite par le seigneur sur ses terres incultes ou de chasse devient peu à peu un idéal révolutionnaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin



Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: Quévaise   Mer 21 Déc 2016 - 1:10

Emmanuel Todd parle de la quévaise pp. 420 et 464 de son monumental ouvrage L'Origine des systèmes familiaux. Il s'intéresse plus particulièrement à l'ultimogéniture qui caractérise ce type de tenure. Il la rapproche de ce qu'il appelle le cycle alpha : une structure familiale archaïque où les aînés quittent chacun leur tour le foyer, jusqu'à ce qu'il ne reste que le benjamin qui reste à s'occuper de ses vieux parents avant d'hériter. Il préfère cependant expliquer l'ultimogéniture par une imitation inversée de la primogéniture en vigueur dans la noblesse.

La description d'Emmanuel Todd est tributaire du livre de Jeanne Laurent : Un monde rural en Bretagne au 15e siécle: La Quévaise, qu'il cite in extenso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 247
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Quévaise   Mer 21 Déc 2016 - 9:45

C'est bien cela le problème, je préfère largement la première explication à la seconde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quévaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quévaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quévaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: