ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» SAINT-GRAVE/ SANT-GRAVEZ
Dim 14 Oct 2018 - 14:44 par Marc'heg an Avel

» Le nom d'Arthur (étymologie(s))
Sam 13 Oct 2018 - 1:44 par Alexandre

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mar 9 Oct 2018 - 16:29 par Ostatu

» Mutations à l'envers
Lun 8 Oct 2018 - 16:00 par Ostatu

» diable qui transvase de babord à tribord (histoire cherchée)
Dim 7 Oct 2018 - 17:24 par bibar

» La langue bretonne et la signalisation routière
Mer 3 Oct 2018 - 11:19 par Marc'heg an Avel

» Famille ADAM de Kermalvézan et de Goashamon
Lun 1 Oct 2018 - 19:04 par Marc'heg an Avel

» Famille ADAM de Tourault
Lun 1 Oct 2018 - 13:59 par Marc'heg an Avel

» Famille d'ACIGNE
Lun 1 Oct 2018 - 13:37 par Marc'heg an Avel

» Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410
Jeu 20 Sep 2018 - 18:20 par uuicant

» NANTES * NAUNTT * NAONED
Mer 19 Sep 2018 - 20:26 par Marc'heg an Avel

» L'encyclopédie Marikavel.org
Mer 19 Sep 2018 - 9:31 par Marc'heg an Avel

» Fortification INzinzac Lochrist
Jeu 13 Sep 2018 - 13:57 par gunthiern

» sanctuaire de Corent en Auvergne et astronomie, noms des constellations
Mer 12 Sep 2018 - 21:24 par Marc'heg an Avel

» Forum Chronologie
Dim 9 Sep 2018 - 17:32 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7095
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Lun 10 Sep 2018 - 11:16

Bonjour à tous.

Un gros sujet polémique pour les historiens en général d'une part et les historiens nationalistes bretons d'autre part :

> quel a été le statut de la G. Bretagne romaine entre 410 et le samedi 9 septembre 476, date adoptée comme marquant la fin de l'empire romain d'Occident. ?

------------------

En 410, l'empire romain d'Occident, dont l'empereur Honorius résidait à Ravenne, était assailli par Alaric, un Wisigoth romanisé. Celui-ci parvint à s'emparer de Rome et à la livrer au pillage pendant 3 jours.

Honorius, ne pouvant résister, fit appel au peu de troupes dont il disposait encore.

Joint à cela, il fit savoir aux provinciaux romains de la G. Bretagne romaine (jusqu'au Mur d'Hadrien), que dans ces conditions, il fallait qu'ils assument eux-mêmes leur propre défense.

Une vision nationaliste bretonne s'est donc emparée de çà pour affirmer que les Bretons se sont libérés de la tutelle romaine.

On en trouve un écho chez l'Abbé Poisson, Histoire de Bretagne, qui, reprenant Joseph Loth, p 31 : "ils reprirent leur indépendance et rejetèrent leur culture d'emprunt"

Et cette vision des choses, il faut le dire, est loin d'être abandonnée par la littérature nationaliste bretonne.

---------------

L'avis des Historiens, y compris britanniques, est cependant plus modérée que ça, à savoir que les dispositions prises par Honorius n'étaient que provisoires, en attente que la tourmente sur l'Italie et Rome soit passée, dispositions comprises aussi du côté britto-romain, et que l'Empire renverrait des troupes en Bretagne dès qu'il serait en mesure de la faire.

Pour intro

JCE  studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7095
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Mar 11 Sep 2018 - 8:45

C'est en effet faire peu de cas qu'à chaque fois qu'il y a eu péril, les Britto-romains ont fait appel à l'empire : approvisionnement en blé, intervention de St Germain d'Auxerre, appel de Vortigern à Aetius.

C'est précisément parce que Aetius était aux prises avec son (ex) ami Attila qu'il n'a pas pu apporter d'aide aux Britto-romains de G. Bretagne, et que c'est pourquoi Vortigern a fait appel aux Jutes.

Si l'on considère, comme Léon Fleriot, que les Letavii de l'armée d'Aetius sont en fait des Britto-romains d'Armorique (riverains de la Manche), on a en fait l'indice, sinon la preuve que les Britto-romains dans leur ensemble étaient toujours des Romains.

Après la bataille de Crayford (456-57), les Britto-romains Cymri ont fait appel à Ambroise Aurèle, qui se trouvait alors en Gaule, pour lutter contre Vortigern, piégé par son alliance avec Hengist, le roi des Jutes.

JCE  studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".


Dernière édition par Marc'heg an Avel le Ven 21 Sep 2018 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Brigante



Nombre de messages : 19
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 30/11/2017

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Mer 12 Sep 2018 - 11:58

La Chronica Gallica de 511 (entre autre) indique bien, pour l'année 440 :
"Britanniae a Romanis amissae in dicionem Saxonum cedunt"

La Britannia a bien été abandonnée par les romains, mais cela ne signifie pas :
- qu'elle n'appartient pas plus au monde romain
- que les Bretons rejettent la culture romaine

C'est d'ailleurs plutôt l'inverse, comme le prouve l'"aventure" de Riothamus en Gaule, ou bien certaines généalogies intégrant des ancêtres romains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7095
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Mer 12 Sep 2018 - 13:35

Merci d'intervenir, Brigante.

J'étais sur le point d'évoquer le cas de Riothame.

Car, en effet, lorsque l'empereur de l'époque, Anthémius (12.04.467 / 11.07.472), s'est trouvé confronté aux volontés expansionnistes d'Euric le Wisigoth sur les reste de l'Aquitaine toute entière, et donc de Bourges en particulier, l'empereur, démuni de forces "romaines" aussi bien que "gallo-romaines", a fait appel à un personnage que nous connaissons sous le nom de Riothame (*Rigo-Samos = le grand roi), et qui semble bien être le même qu' Ambroise Aurèle. (cf Léon Fleuriot)
Celui-ci, assuré d'une jonction avec les fédérés Francs de la Gaule belgique, s'est positionné avec 12000 Britto-romains de G. Bretagne, à Déols, entre Poitiers (Wisigoth), et Bourges (gallo-romaine).
JCE  studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7095
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Ven 14 Sep 2018 - 12:59

Pour des raisons qui ne nous sont toujours pas claires, la jonction prévue entre Britto-romains et Francs fédérés ne s'est pas faite.

Ce que voyant, Euric, le roi des Wisigoths d'Aquitaine et de ses sujets gallo-romains d'Aquitaine attaque le premier,  défait l'armée britto-romaine à Déols, en 469, et s'empare du même coup de Bourges et de la cité des Bituriges.

Les rescapés britto-romains sont alors contraints de s'éparpiller dans les cités voisines hors du contrôle wisigoth (une partie au nord de la Loire = Armoricains, une partie à l'est de la Loire = Burgondes) 

On lira avec intérêt de lettre adressée à Riothame par Sidoine Apollinaire, en 469.

Le point commun qui apparaît, Sidoine et Riothame sont bien des Romains, au sens citoyenneté et politique du mot. 

JCE  studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Brigante



Nombre de messages : 19
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 30/11/2017

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Ven 14 Sep 2018 - 14:56

A noter que Jordanès, dans son Histoire des Goths, indique que les troupes de Riothamus s'élèvent à 12 000 hommes.

Ce chiffre est certainement très exagéré. Néanmoins 12 000, c'est aussi le nombre de soldats et officiers sous le commandement d'un Dux Britanniarum. Jordanès, ou la source sur laquelle il s'appuie, considérait-il que Riothamus était un Dux Britanniarum ?
Gildas, dans le De Excidio Britanniae, affirme qu'Ambrosius, trois décennies avant l'aventure de "Riothamus", devient dux (et non rex ou tyrannus) des bretons.

De quoi s'interroger sur l’éventuelle survivance de ce titre durant l'antiquité tardive, et tout ce que ça impliquerait alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 7095
Age : 71
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Jeu 20 Sep 2018 - 9:51

Salut,

Il y a eu de grands débats à propos de ces titres, selon les obédiences des intervenants. Mais il semble bien vrai qu'il ne faut pas les confondre avec les titres de même noms de l'époque médiévale.

Ainsi, dans le cadre de l'Empire 'rayonnant', les rois des peuples alliés ou clients devenaient comitatenses = comtes, c'est à dire 'amis et représentants de l'empereur'. Les autres peuples se voyaient attribuer des gouverneurs.

Des Bretons se sont offusqués du fait qu'on ait dit que depuis Clovis, les Bretons étaient gouvernés par des comtes, et non des rois.

C'est oublier qu'à cette époque là, l'empire romain d'Occident n'existait plus, et que les empereurs romains étaient ceux de Constantinople. Pour eux, leurs légats en Gaules étaient les rois Francs, et que les Britto-romains installés en Gaules devaient allégeance au légat impérial, quelle que fût la nationalité de celui-ci (fût-il le roi des Francs).

Par là-même, les Britto-romains installés en Gaules étaient toujours considérés Romains, et que compte tenu des alliances, ceux de G. Bretagne l'étaient aussi.

Pour la chronologie, il y a eu débat effectivement sur la dualité Vortigern / Ambroise Aurèle.

Dans la mesure ou la défaite de Déols est datée de 469, cela ferait remonter trois décennies à 439.
Or on sait que c'est en 449 que Vortigern a fait appel à Aetius, puis à défaut, aux Jutes.

Donc, quoi qu'en pensent les partisans des Bretons farouchement Celtes et anti-romains, on est bien toujours dans la sphère romaine, même après 410 et bien au-delà. On sait en effet que plus de deux siècles plus tard un chef breton d'Armorique de l'ouest revendiquait de n'être redevable qu'à l'empire romain (entre autre à Maxime !).

JCE  studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 248
Age : 59
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   Jeu 20 Sep 2018 - 18:20

Je confirme tes propos, et le droit qui s'appliquait en (petite)Bretagne était le droit romain. Dans la zone occupée par les brittos-romain, il semble qu'il n'ait pas subit l'influence franque, d'où la spécificité de certains baux qui sont des archaïsmes de droit romain et non des pseudos baux celtiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410   

Revenir en haut Aller en bas
 
Statut politique de la (g) Bretagne romaine après 410
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande-Bretagne : tollé après les recommandations de bannir cochons et saucisses des livres pour enfants
» La 1ere Guerre de l'apres Guerre Froide....
» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique
» Les légions romaines en (Grande)-Bretagne
» D'où viennent les Bretons? d'après l'Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Grande Bretagne celtique et romaine-
Sauter vers: