ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets

Partagez | 
 

 BRITONNIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6851
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: BRITONNIA   Sam 21 Avr 2007 - 9:37

Question souvent posée concernant cette implantation britto-romaine de Galice, correspondant semble t-il à Santa-Maria-de-Bretoña, agglomération de Galice espagnole, à 25 km de l'océan et à 15 des Asturies.


Voici un extrait d'ArMen :

* Extrait d' ArMen, N° 79, septembre 1996 :

"Nous ne connaissons pas la date d'arrivée, mais nous savons par le Parochiale suevum qu'au VIè siècle apparait bien installée une immigration d'éléments celtiques qui donnera naissance au diocèse de Bretoña. Ces gens proviennent de la dispersion provoquée dans les iles Britanniques par l'invasion des Anglo Saxons, mais nous ignorons s'ils arrivèrent ici directement ou vinrent de la Bretagne française. Nous ne connaissons pas non plus l'emplacement exact de Britonia, leur siège épiscopal, bien qu'il fut très probablement dans l'actuelle paroisse de Bretoña, de l'archidiaconé homonyme, municipalité de A Pastoriza (Lugo). II est évident que nous savons très peu de choses, mais c'est sur que Mailoc, évêque breton, figure au concile de Braga de l'année 572. D'autres, comme Methepius, Sona ou le prêtre Matericus participèrent chacun aux conciles de Tolède, et enfin l'évêque Bela était à celui de 675, de nouveau à Braga. En 716, les Musulmans détruisirent le siège de Britonia et cet évêché passa, avec une quasi absolue certitude, à San Martin de Mondoñedo, situé à quelques kilomètres plus au nord.

Certains, suivant la documentation apocryphe de Uvieu (Oviedo) du XIIè siècle, considèrent ce diocèse comme l'héritier de Britonia. Dans des documents du XIIIè siècle, on fait référence a des propriétés de ces dénommés "Britoniens".

II semble évident que ces gens, dont nous ignorons le nombre, de même que les méthodes employées pour s'installer et occuper un territoire, mais qui gouvernèrent ecclésiastiquement et pendant plusieurs siècles le nord de la Galice et une partie des Asturies jusqu'à la rivière Eo, durent avoir de l'influence sur les anciens habitants. L'absence de documents, ainsi que d'études de terrain, tant archéologiques (seule, une fouille à Bretoña a mis en évidence une église et un cimetière antérieurs au VIIiè siècle) que linguistiques et même ethnologiques, fait que cette importante partie de notre histoire reste dans 1'ombre. L'acculturation celtique durant cette étape historique dut avoir une certaine importance; mais de manière sure nous ne pouvons rien ajouter de plus â ce qui a déjà été dit".

-------------------

Pour info

JC Even C\'hoarz


Dernière édition par le Sam 21 Avr 2007 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6851
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Sam 21 Avr 2007 - 11:58

J'ai commencé l'élaboration d'une page :

http://marikavel.org/espagne/galice/lugo/bretona/accueil.htm

dont carte extraite :





Tout complément sera le bienvenu, les sources étant spécifiées.

JCE C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Spudnik



Nombre de messages : 3
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Sam 26 Mai 2007 - 19:30

L'idée que les Celtes étaient implantés au Nord de l'Espagne est assez consensuelle (cf Celtibères), là où il y a débat, c'est pour savoir si ces derniers ont effectué une seconde implantation postérieure, à partir de la Bretagne éventuellement. En outre, si on utilise souvent l'argument qu'il existe un type de cornemuse en Galice et Asturies, je ne sais pas si cet argument est vraiment percutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6851
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Mer 30 Mai 2007 - 13:49

Salut Spudnik,

L'argument de la cornemuse / gaïta n'est que de faible valeur.

Les Bretons de Britonnia ne peuvent pas, non plus, être considérés comme une 'invasion'.

Tout au plus doit-on dire qu'il s'agit d'une implantation localisée et circonscrite de Britto-romains ( = Bretons de la G. Bretagne romaine), dans le cadre du retrait de l'Empire de l'Ile de Bretagne.

La majeure partie des Britto-romains émigrants s'est installée dans le nord-ouest de la Gaule.

Et une petite partie s'est installée en Espagne.

Savoir, maintenant, si ces gens sont allés vers l'Espagne, peut-être parce qu'ils auraient 'raté' la péninsule extrême ouest armoricaine, en passant trop au large, ou parce qu'ils se souvenaient de leurs origines espagnoles ou lusitaniennes (il y a toujours eu des relations politico-militaires entre ces deux provinces de l'Empire), ça reste à démontrer.

Le cas de Britonnia reste encore assez énigmatique aujourd'hui.

JC Even skratch

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 51
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Ven 1 Juin 2007 - 14:05

"Il est plus surprenant de rencontrer des mentions fréquentes de Bretons en Espagne, mais l'on a vu au chapitre II que les soldats bretons y étaient assez nombreux. La liste en est longue et fastidieuse. On la trouvera dans Holder (25) : Brito à Trigueros (26), Brito à Alcoléa del Rio (27), Britoni à Vilches (28 ), Britto à Perales de Milla (29), Britto à Merida, Of. Brito à Merida, Britto presbyter à Mertola (30). Au Moyen Age, les noms d'évêques de l'évêché de Britoña en Galice sont souvent défigurés. Certains sont reconnaissables comme bretons : Mailoc (31), Matericus (32), Methepius (33), Sona (34), Bela (35), Metonius (36).


(25) Holder, ACS, t. I,609, et t. III, 976.
(26) CIL, II, 952.
(27) Ibid., II, 1072.
(28 ) Ibid., II, 3255.
(29) Ibid., 6311.
(30) Holder, ACS, t. 111, 976. Autres mentions dans CIL, II, 1355, 1950, 3962, 5812... Holder, ibid., t. I, 559 cite encore « Bonosus domo Hispaniensi fuit, origine Brittannus, Galla tamen matre » (Procul. Bonos., 14, 1).
(31) Mansi, Sacrorum Conciliorum... Amplissima Collectio, t. IX, 841 et t. X, 1223 A
(32) Matericus, lire *Materitus ? et comparer Matret (Cartulaire de Landévennec, p. 554, pièce 7, n. 2, 13e siècle).
(33) Mansi, Sacrorum Conciliorum, t. X, 642 E.
(34) lbid., t. X, 771 B.
(35) Ibid., t. XI, 159 E, et voir Holder, ACS, t. I, 609, et t. III, 977. Hillgarth 1962, p. 189, note 116 compare Bela au nom brittonique bien connu Beli.
(36) Bibliothèque nationale, ms. Lat. 4280, fos 115-116."

Les origines de la Bretagne - Léon Fleuriot - Payot - pp. 136-137


ACS : Holder, A, Alteltischer Srachsatz, Leipzig, Teubner, 1896-1913, en abrégé ACS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenael
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 58
Localisation : Bro-Gernev / Cornouaille
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Ven 18 Juil 2008 - 21:45

Bretoña est une preuve pratiquement irréfutable de la vague de Bretons vers la Galice et l'Ouest des Asturies vers le VIIIème siècle. J'y suis allé et j'essaierai de vous poster ici une ou deux images. L'évêque Maeloc n'est pas non plus une invention. Mais si la Galice et les Asturies revendiquent une identité celtique, c'est plus à la période pré-romaine qu'ils se réfèrent, à l'époque des villages fortifiés, les castros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg.myrealboard.com
Jorj Bouch



Nombre de messages : 27
Age : 47
Localisation : Ti Gwenn
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Sam 19 Juil 2008 - 9:40

Juste une question : des Bretons (notamment des saints) sont attestés aussi le long du littoral normand, dans le Bassin parisien et au plus au nord jusqu'à l'actuel Pas-de-Calais : sur quels éléments paticuliers peut-on s'appuyer réellement pour affirmer que la Galice serait celtique et pas ces territoires-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenael
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 58
Localisation : Bro-Gernev / Cornouaille
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Sam 19 Juil 2008 - 10:25

A priori, effectivement, nombreux sont les territoires pouvant se revendiquer celtiques. D'ailleurs, si je sais ce qu'est une langue celtique, j'ai plus de mal à cerner ce qu'est un pays celtique et à les compter. Cela étant, lrsque les influences postérieures à la présence celtique ont été très importantes (ex. l'Andalousie) on a du mal à parler de pays celtique. Là où, en revanche, le substrat celtique et plus généralement pré-romain est très fort et a été revendiqué comme un élément important de l'identité régionale/ nationale formée au XIXème / début XXème, comme c'est le cas des Asturies et de la Galice, on peut considérer que ces peuples sont de facto rattachés à l'aire celtique.
Tout cela est certes plus subjectif que les simples questions linguistiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brezhoneg.myrealboard.com
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6851
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: BRITONNIA   Sam 19 Juil 2008 - 11:51

Salut,

Les 'Bretons', à plus proprement parler 'des Britto-romains', sont attestés tout le long des côtes de la Manche, et cette implantation s'est étalée sur plusieurs générations, voire plusieurs siècles.

Mais il faut souligner que les Gaulois de ces contrées étaient déjà Gallo-romains eux-mêmes, ce qui fait qu'il ne s'est agit que de remixage de populations de même origine.

Les Francs, et autres Germains de ce secteur, même s'ils ont pris le pouvoir, étaient numériquement inférieurs aux populations indigènes antérieures.

L'arrivée des Scandinaves a bien plus marqué le changement, dans des parties de la 'Normandie' assez bien circonscrites, mais loin de représenter la majorité du territoire de la Normandie.

Mais il faut bien dire qu'à part des érudits, peu de 'Normands' d'aujourd'hui revendiquent une identité celtique.

Pour la Galice, le cas est encore différent, car le chapitre intermédiaire des Suèves, puis des Wisigoths, n'a guère changé le substrat, déjà hispano-romain depuis plusieurs siècles. L'épisode musulman a sans doute laissé plus de traces que celui des Suèves et des Wisigoths.

La revendication 'celtique' actuelle cherche en effet ses racines dans une période antérieure aux 'invasions' germaniques et gothiques, mais il est bien évident que les choses ont sérieusement évolué en l'espace de 1500 ans.

De toute façon, on ne le dira jamais assez, le concept celtique est culturel, avant d'être génétique.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRITONNIA   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRITONNIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BRITONNIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Péninsule ibérique-
Sauter vers: