ACADEMIA-CELTICA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeHier à 16:07 par Ostatu

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeHier à 15:41 par Ostatu

» Expressions, locutions ....
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeMer 5 Mai 2021 - 16:52 par Ostatu

» Le verbe avoir
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeMar 4 Mai 2021 - 15:35 par Ostatu

» LE DRENNEC * An DRENEG
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeSam 1 Mai 2021 - 18:27 par Marc'heg an Avel

» Les ethnonymes bretons et leurs mutations
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeMar 27 Avr 2021 - 18:50 par Ostatu

» VERTOU / GWERZHAV
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeDim 25 Avr 2021 - 17:40 par Marc'heg an Avel

» commercer en breton
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeLun 19 Avr 2021 - 12:10 par Yann-Fañch

» Vocabulaire breton de la ferme Trépos VBF
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeDim 18 Avr 2021 - 19:30 par Ostatu

» Dire son âge
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeVen 16 Avr 2021 - 16:05 par Ostatu

» Angèle JACQ
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeMer 14 Avr 2021 - 9:11 par Marc'heg an Avel

» HEDE * HAZOU
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeDim 11 Avr 2021 - 21:50 par Marc'heg an Avel

» traduction de beaucoup, pas beaucoup en breton
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeDim 11 Avr 2021 - 1:27 par Ostatu

» Loi Molac sur les langues régionales
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeJeu 8 Avr 2021 - 20:55 par Marc'heg an Avel

» Il y a (le, la, les) ... Il y a (ma, mon, mes) ... Il y a Untel (nom propre) = ema(ñ)
Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeVen 2 Avr 2021 - 16:33 par Ostatu

Le Deal du moment : -62%
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Maxime et les Chroniques d'Anjou

Aller en bas 
AuteurMessage
Brigante



Nombre de messages : 62
Localisation : Ille et Vilaine
Date d'inscription : 30/11/2017

Maxime et les Chroniques d'Anjou Empty
MessageSujet: Maxime et les Chroniques d'Anjou   Maxime et les Chroniques d'Anjou Icon_minitimeMer 16 Oct 2019 - 13:46

Salut !

Questionnement du jour :

L'empereur Maxime est cité dans les Chroniques d'Anjou, plus exactement dans la Gesta Consulum Andegavorum.
Petites précisions sur la Gesta Consulum Andegavorum :
- Il s'agit de la partie la plus ancienne des Chroniques d'Anjou (entre 1040 et 1100 apparemment) , écrite avant l'Historia Regum Britanniae de Geoffroy.
- Son rédacteur est un moine de l'Abbaye de Marmoutier, dont les liens avec le clergé breton sont bien connu.

Donc, dans la geste, il est indiqué que :

"En Gaule armoricaine il y avait un certain Torquatius, dont les ancêtres avaient été jadis chassés d'Armorique par les Bretons sur ordre de l'empereur Maxime. Les Bretons lui avaient donné par erreur le nom de Tortulfus ignorants l'utilisation appropriée du vieux nom romain. Charles le chauve, l’année où il expulsa les Normands d'Anjou et du royaume tout entier, fit de cet homme le garde forestier de la forêt dite du « Nid de Merle ». Comme beaucoup de récits en témoignent, cette lignée vécut longtemps dans les forêts, en dépit de l'opposition des Bretons. Cet homme était un paysan qui avait grandi au pagus Redonicus".

http://jouet.patrick.pagesperso-orange.fr/royaumes_angevins/Chronique_comtes_anjou.htm

Ce que je trouve amusant et mystérieux dans ce passage, c'est le rapprochement entre l'Armorique, le comté de Rennes, et les Bretons :
Les ancêtres de Torquatius, chassés d'Armorique par les bretons de Maxime, se retrouvent à vivre dans la région de la cité de Rennes (qui soit dit au passage, est nommée Rennes de Bretagne quelques siècles plus tôt). De fait, Rennes ne se retrouverait plus en Armorique, mais à ses confins...

L'explication la plus simple selon moi, vu l'époque où est censée se situer l'action, c'est que les ancêtres de Torquatius ont bien été chassés (ou ont perdu les charges qu'ils occupaient éventuellement) par les bretons, mais pas forcément ceux de Maxime, plutôt ceux de Nominoé lorsque le comté de Rennes changea de main. Mais ça ne change pas le problème de la confusion qui semble régner la tête du scribe à propos de l'Armorica.

Il y a-t-il d'autres interprétations ?

ps : aucun mot sur Meriadec dans ce passage.




Revenir en haut Aller en bas
 
Maxime et les Chroniques d'Anjou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Histoire. Archéologie :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: