ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» formes contemporaines du prénom Judicaël dans les patronymes.
Ven 12 Jan 2018 - 20:14 par Marc'heg an Avel

» La cornemuse dans tous ses états
Ven 12 Jan 2018 - 9:11 par Marc'heg an Avel

» Les déesses aux seins multiples
Jeu 11 Jan 2018 - 10:10 par Marc'heg an Avel

» Primevère - boked-laezh
Lun 8 Jan 2018 - 11:56 par Morvan

» Divi KERVELLA
Ven 5 Jan 2018 - 11:19 par Marc'heg an Avel

» Logiciel de traduction de textes vers le breton ?
Jeu 4 Jan 2018 - 9:44 par Marc'heg an Avel

» Chieftains
Lun 1 Jan 2018 - 21:22 par Marc'heg an Avel

» Bloavezh Mat d'an holl
Dim 31 Déc 2017 - 15:03 par Marc'heg an Avel

» exemple d'emploi du verbe agrignocher
Dim 31 Déc 2017 - 13:34 par jeje

» L'encyclopédie Marikavel.org
Sam 30 Déc 2017 - 16:27 par Marc'heg an Avel

» Le breton des rives de l'Aven et du Bélon
Sam 30 Déc 2017 - 13:58 par jeje

» Étymologie de prōuincia
Sam 30 Déc 2017 - 9:11 par Marc'heg an Avel

» Parler de l'Homosexualité
Jeu 28 Déc 2017 - 21:42 par Marc'heg an Avel

» AAA. Avant-propos du forum photographies
Mer 27 Déc 2017 - 8:58 par Marc'heg an Avel

» Pourquoi écrire <ow> plutôt que <aou> ?
Mar 26 Déc 2017 - 15:11 par MOESAN


Partagez | 
 

 la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6992
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Jeu 4 Nov 2010 - 11:56

Pour ceux qui ont Google-Earth, je conseille une vue aérienne de Kerchouan :

LE HAUT-CORLAY

48°21'41.60""N
3°02'03.12"O
Alt : 883 m.

Le lieux dit : Toul ar Sparlo.

On est pile-poil à 20 lieues gauloises de Carhaix, sur la voie romaine vers la baie de St Brieuc.

----------

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3394
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Sam 6 Nov 2010 - 10:03

Alexandre a écrit:
Le merle mort et les tracés de route font penser à Lug.
On se reportera aux travaux de Sergent dans ce domaine.

Quel livre ou article de B. Sergent?

(j'ai son "Les Indo-Européens")

chouan de kerchouan lié éventuellement à Junon ou à Jupiter?
Hier soir j'étais sur la route que les nantais appellent "route du Milieu".
Elle mène de Nantes à St-Etienne-de-Montluc, puis à Savenay.
Dans la voiture on a discuté de ce nom bizarre. Milieu entre la voie fluviale de l'estuaire de la Loire et la voie terrestre (4 voies de nos jours) dite route de Vannes?
Explication trop simpl(iste)? (Une route menait de Guémené-Penfao à St-Etienne de Montluc.)
Je me demande si milieu ne serait pas pour montluc. ? luc < lucus (bois sacré puis bois, ou lien avec Lug?). Montluc est un village (en St-Etienne-de-Montluc, noter Etienne) sur une hauteur qui domine l'estuaire , le ruisseau du Berliquet coule à son pied: bre (hauteur)+ luquet (petit bois?)?
mon > mi ?
A Peyrelevade dans le département de la Creuse, le nom de la hauteur culminante du département (avec 2 mamelons de 949m d'alt.) est "la Mijoie" (pour Montjoie?). (montjoie = mont de Jovis plutôt que "protège-pays" francique supputé par Anne Lombard-Jourdan? Ou bien mij = medi- = séparation, milieu, ligne de partage?)
Toutes ces réflexions après des années d'observations et de prises de mesures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 46
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Sam 6 Nov 2010 - 13:43

Salut Jéjé,

Je me suis aussi interrogé là-dessus. Après observation j'ai émis l'hypothèse que "milieu" désigne la situation de la route en question : elle est sur l'ensemble de son parcours à mi-chemin entre les crêtes du sillon de Bretagne et le lit de la Loire. Ce n'est pas si éloigné de ton hypothèse.

La Route du Milieu est bien antique, et même plus ancienne comme en témoignent les découvertes archéologiques du site du Zenith à Saint-Herblain : voie romaine retrouvée, nécropole du 1er ou 2e siècle, et cairn funéraire de l'âge du Bronze.

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Sites-archeologiques/p-8286-Zone-d-amenagement-d-Ar-Mor.htm

Si l'on part du principe que milieu n'est pas le mot français (il est vrai qu'autrefois on disait plus volontiers mitan localement) mais une évolution trompeuse, ne serait-il pas plus sage de chercher du côté de la racine millia, "mille pas" ? Par exemple milliarium, "millier, borne milliaire" a donné Milliers dans le Maine-et-Loire (Gendron 2006, p. 83). Connaissant la phonétique gallèse, un passage de millier à milieu ne m'étonnerait qu'à moitié... On peut aussi penser à "mi-lieue".

Question : de quand date cette appellation ? Je signale que "Route du Milieu" est inconnu du parcellaire des communes traversées par la voie, ce qui fait douter de son ancienneté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3394
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Sam 6 Nov 2010 - 16:43

A l'est du site fouillé à Ar Mor, le Zénith , Les Pellières (Ar Mor: toponyme récent, du à un ami conseiller municipal - Doue d'e bardono -, bien en 2 mots: c'est la route qui mène à / d'ar mor, ce n'est pas armor / arvor), j'ai cru déceler des traces de cadastration romaine dans le parcellaire (forme et dimensions des parcelles), liée probablement à la villa de Preux, sur le cadastre ancien.

milieu, prononciation à la gallèse de millier?

Des attestations anciennes de Route du Milieu seraient les bienvenues.

Quid des milles romains (environ 1480m) ou des lieues gallo-romaines (1 mille romain et demi, environ entre 2212 et 2222 m) sur les voies romaines en Loire-Atlantiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ar Barzh
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 402
Age : 46
Localisation : Naoned / Neñneit
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Sam 6 Nov 2010 - 17:34

jeje a écrit:
j'ai cru déceler des traces de cadastration romaine dans le parcellaire (forme et dimensions des parcelles), liée probablement à la villa de Preux, sur le cadastre ancien.

Il me semble que cette cadastration est confirmée par les fouilles.

Citation :
Des attestations anciennes de Route du Milieu seraient les bienvenues.

C'est mal parti : dans son article de 1875 "Notes sur deux voies romaines traversant la commune de Savenay" (BSAN 1875 p. 57), F. Ledoux semble ignorer ce nom. Hervé Tremblay dans son étude sur les chemins anciens (1991) cite cette voie, mais ne l'appelle pas plus "Route du Milieu" : dans la microtoponymie elle est simplement le Grand Chemin.

Citation :
Quid des milles romains (environ 1480m) ou des lieues gallo-romaines (1 mille romain et demi, environ entre 2212 et 2222 m) sur les voies romaines en Loire-Atlantiques?

J'ai fait joujou à mesurer les distances récurrentes entre la borne leugaire encore en place dite "Croix des Brillats" en Treillières, sur la voie romaine Nantes-Blain, et les points de repères habituels (calvaires venant remplacer les bornes au Moyen Age, embranchement de chemins, etc.). La réponse est sans appel : 2,2 km !

La Croix des Brillats, borne leugaire en place :



Magnifique calvaire ancien à 4,4 km sur le même chemin, en direction de Blain :



Entre ce calvaire et le village de Muzon, visiblement du latin mutatio, "relais", on a 2,2 km.

Entre la Croix des Brillats et le lieu dit La Croix Blanche vers Nantes, on a à nouveau 2,2 km. Cependant il semble exister sur la même voie des repères espacés d'environ 1500 m : les deux systèmes ont dû se succéder (par ex. La Croix Verte ne s'inscrit pas dans les mesures de 2,2 km à partir de la borne, toutefois c'est un toponyme médiéval).

Le tracé de la voie étant incertain en entrant dans Nantes (La Boissière ? L'Angle-Chaillou ?), il est impossible d'établir des mesures jusqu'à la place du Change, point zéro présumé des voies en question.

Fait étonnant, cela fonctionne aussi sur des voies censées être médiévales : par exemple sur la nationale 137 de Nantes à Montaigu C'hoarzhadeg, qui ne suit pas le tracé de la voie romaine Nantes-Saintes (que j'ai suivie sur plusieurs km dans la nature, découvrant au passage un amas cyclopéen de vestige mégalithiques jamais signalé) : les calvaires y sont régulièrement espacés de 2,2 km... Mon petit doigt me dit donc que cette N 137 au sud de Nantes est aussi une voie romaine venant doubler l'autre itinéraire ; on y trouve des toponymes comme La Poterie, La Veille Chaussée.

Mais cela nous éloigne du sujet initial. Je vais ouvrir un fil sur la voie romaine Nantes-Saintes, avec quelques photos pour info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Sam 6 Nov 2010 - 18:10

jeje a écrit:
Quel livre ou article de B. Sergent ?
Celtes et Grecs vol.2, "Le livre des dieux"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6992
Age : 70
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Mar 16 Nov 2010 - 9:05

Pour documentation : carte de géographie physique des Côtes du Nord, 1926 :

http://marikavel.org/bretagne/carte-cdn-chaussis.1926.jpg

Laissée en taille lisible; Format plus large que l'écran.

On y verra avec intérêt les sites de Lanfains et de Kerchouan.



----------------

Avec l'amabilité du Centre Généalogique du Poher, Carhaix.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Jeannotin
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 175
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Lun 11 Déc 2017 - 11:28

Il y a deux semaines, je suis allé collecter à Laz, une commune des Montagnes Noires qui a un parler breton assez différent du mien. J'y ai recueilli une expression que je ne connaissais pas et qui désigne la Voie Lactée :

Pe-sort mod vé gwraet deus houzh c'hoazh ? Karr(o)nt-Ahes !
Comment on l'appelle déjà ? La Voie Lactée ! (Laz)
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2017/12/karront-ahes-ha-steredennou.html

Karront-Ahes signifie littéralement Chemin d'Ahez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 419
Age : 48
Localisation : Marly le Roi
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Lun 11 Déc 2017 - 11:32

C'est quoi, Ahez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeannotin
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 175
Age : 24
Localisation : Cléden-Poher
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   Lun 11 Déc 2017 - 11:39

Ahez est la fille du roi Grallon, souverain de la cité légendaire d'Is, engloutie dans la mer en punition de ses péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
la princesse batisseuse de routes et l'oiseau mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Présage ?
» Marie Antoinette au livre (1785)
» L'oiseau et la mort...
» A LA VIE A LA MORT !!
» Conseils pour recueillir un oiseau blessé, tombé du nid ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Traditions & Mythologie populaire-
Sauter vers: