ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Jeu 8 Déc 2016 - 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 parler breton d' Ouessant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 9:35

Pour commencer, quelques notes d'après le livre et les cassettes audio de Patrig Gouedig: Enez-Eusa (Brud Nevez, 1984)

ce que j'entends, transcription en peurunvan, français, page du livre (d'après pagination du livre 'matériel' de 1984, pas celle de l'édition électronique, si elles diffèrent), cassette n° et face de la cassette, premiers mots du nom du chapitre

ar lu ou (al leueoù) les veaux 26 1a ar vuhez
é lwé (ul leue) un veau 26 1a ar vuhez
égéd, égid (eget) que 26 1a ar vuhez
èn eubeul (1er eu plus ouvert que le second) (un ebeul) un poulain 26 1a ar vuhez
fèsyou (f entre v et f, pas de son ch, mais entre s et z) (a-wechoù, a-wezhioù) parfois, quelquefois 26 1a ar vuhez

bâra (bara) du pain 26 1a ar vuhez
énoñ z eus ké kalz a (eno 'z eus ket kalz a) ici il n'y a pas beaucoup de 26 1a ar vuhez

ségèn (transcrit zegen, s entre z et s, g entre g et k) (zoken) même 26 1a ar vuhez
é méaz deuz ar vro (vro: v audible, r proche de l) (er-maez eus ar vro) en dehors du pays, de la commune 26 1a ar vuhez

keñnë'beut (kennebeut) non plus 27 1a ar vuhez
peuskeuta (absent de la transcription) (pesketa) pêcher 24 1a ar mor

ar gùèlt (ar geot, ar yeot) l'herbe 24 1a ar mor
mùiac'h négé brèmañ (muioc'h eget bremañ) plus que maintenant 24 1a ar mor

ac'hañnt ër blét ar-lèrc'h (ac'hann(t) ar blead war-lerc'h) d'ici la récolte (annuelle) suivante (bloavez transcrit, au lieu de blead, ac'hant? cf. carte 6 ALBB) 25 1a ar mor

tou eñn dud a zeñmpré (transcrit drempe) (tout an dud a zrempe) tout le monde (les gens) engraissait, fertilisait 25 1a ar mor

zigèn (zoken) même 25 1a ar mor
ãn aèl (an avel) le vent 19 1a an amzer

suréèt (transcrit su-hevred = sud-sud-est) (su-c'hé(r)èt) (su-c'hevred) (toutefois, si on se fie à l'ordre d'énumération en transcription des directions d'origine des vents: su, su-hevred, kornog, gwalarn, biz, ne faudrait-il penser à: suréèt du fr. suroît = mervent?) 19 1a an amzer [Malgorn: est-sud-est = réter-c'heret, nord = norz]

zé zo fal dèz (transcrit aze zo fall ez [ez = ivez : aussi], ne serait-ce pas plutôt: Se 'zo fall, an dra-se (il s'agit des vents de mauvais temps) 19 1a an amzer

yèn, génâc'h (yen, yennoc'h) froid, plus froid 19 1a an amzer
suérèn (transcrit su-hervent) (vent qui apporte la pluie) (su-vervent) sud-sud-ouest 19 1a an amzer

béz euz béd èz ya (béz transcrit bed) (bez'eus bet ivez, ya) il y a eu aussi, oui (= il y en a eu déjà, oui) 20 1a an amzer

èrc'h doun meuz bé gùélèt (erc'h don am eus bet gwelet) j'ai vu dans le passé de la neige épaisse, il m'est arrivé de voir de la … 20 1a an amzer [noter erc'h don = neige épaisse, & j'ai vu dans le passé = m eus bet gwelet]

vers la fin du livre:

krotinyèr (kravatenier) des cravattes (des cache-nez / -cols ? des écharpes?) 222 3a ar brezel 14-18

joñich, jwis, sou is (soñj) souvenir, souvenance 223 3a ar brezel 39-45

nimèd (nemet) sauf 224 3a ar brezel 39-45
saétèd (savetaet) sauvé 224 3a ar brezel 39-45
zikèn (zoken) même 225 3a ar brezel 39-45
mér a ini (meur a hini) plus d'un, beaucoup 225 3a ar brezel 39-45
deñ (dezañ) à lui 231 3a al laedron

eun amézogeus (eu ouvert) (un amezegez) une voisine231 3a al laedron

(an) ars (harz) (la) borne 231 3a al laedron
nigèd (eget) 231 3a al laedron

gg


Dernière édition par gerard le Ven 14 Mai 2010 - 20:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 14:46

Et tu pourrais nous dire ce que tu entends exactement dans les parties mises en gras :

"E Kêr-an-Chas ez oa pemp pe hweh milin, 'giz-se. Amañ ez oa unan hag a yoa aze, en face, a yoa d'ar vreudeur amañ, meur a hini edont asamblez ha pa veze ezomm da vala ed, pep hini yee da ober pa veze avel neuze."
Ar milinou - p. 27

carte ALBB n°6, pt 1 : j'étais en train, nous étions en train (de manger) : edon, edomp.

et pour yee : /jéè/ ?

"Hag... meur a hini e-neus bet esêet hag ato ar memez résultat, hag... da houde eo bet abandonet hag an toull a zo bet komblet da houde à mesure gand... gand ar mein a goueze e-barz pe ar vugalez en eur baseal a ree : « Amañ ema puñs an aour ! » Hag e taolent eun dra bennag e-barz neuze."
Puñs an aour - p. 107

ALBB carte 08, pt 1 : il a, elle a, ils ont = 'n does, a does, o does.

ALBB carte 44, pt 1 : des enfants, les enfants = bugalès, ar vugalès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 15:06

gerard a écrit:


yèn, génâc'h (yen, yennoc'h) froid, plus froid 19 1a an amzer
suérèn (transcrit su-hervent) (vent qui apporte la pluie) (su-vervent) sud-sud-ouest 19 1a an amzer

gg

"An avel biz ‘zo avel yen, yennoh, eus ket kemend a hlao med yen, an avel biz eo ar yenna avel ‘zo a gaver er vro."
an amzer a ra - p.9

Tu entends vraiment /jèn/ (yen) puis /génax/ (yennoh) ?
et pour yenna ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 15:11

Apparemment ils utilisent souvent un g palatalisé qd on a un y initial. Ca existe dans d'autres dialectes (Sizun, Houat...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 15:18

Oui, j'avais déjà vu ça, mais en pays vannetais :

carte ALBB 60 poules et jeune, pts 79, 81 : http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-600.jpg

mais un "g" palatalisé, là il retranscrit un "g" /g/ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 15:42

J'ai entendu des enregistrements en ouessantin, et c'est palatalisé. T'façons, comment tu transcrirais un g palatalisé en alphabet latin, de façon non équivoque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 16:14

Gérard note les mouillures dans ses transcriptions : "fèsyou " (a-wezhioù)

Qu'entends-tu par un g palatalisé ici ? Ce n'est pas un g qui se prononcerait quelque chose comme /gj/ ? Je pensais qu'il s'agissait d'un g mouillé, gy- ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 16:22

Le passage 'ar milinoù' ne figure hélas pas sur les cassettes.
Autre cas de palatalisation (mais ce n'est même pas une palat. car là j'entends très distinctement le d):
dans "Puñs an aour" (p. 237 K7 3a
pa oan dyaouank

Dans gennac'h (plus froid, la palatalisation est 'faible', le g ressemble assez à un g français dans guet par exemple, enfin faudrait mesurer avec une mikanik. yen (j'hésite sur le degré d'ouverture du e), gyenoc'h (o ouvert ou a fermé)

ar vugalèz en eur baseal, et pas ar vugaled (comme du côté de Trégunc). J'ai noté un autre cas chez une autre locutrice.

les mouillures c'est gn et lh je crois.

J'oubliais: meur a hini neus (en ce cas)
J'ai noté o-deus pour le pluriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 16:45

Pour mouillure, cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouillure
Par ailleurs mouillure est utilisée comme synonyme de palatalisation.

cf. http://crdo.risc.cnrs.fr/exist/crdo/rechercher.xq?term1=ouessant&field1=Toutes&mode1=near&langue=*&howmany=15

aller à 02:38, yer 'des poules' prononcé ger.
Comment ont-ils retranscrit les mots yar et yer pour Ouessant dans le NALBB ?

cf. Enez Eusa - Padrig Gouedig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 18:19

NALBB :

ˈer jar
jeːr

Là encore, ça dépend de l'informatrice, on a vu que c'était pas forcément du "vrai" ouessantin. Et puis pê qu'il y a des variations dans la prononciation, càd plusieurs possibilités !

En ce qui concerne la palatalisation, il y a plusieurs degrés (je parle des langues en général), entre le [j] et le [g], voire entre le [g] et le [d] (qui eux-mêmes ne sont pas palatalisés évidemment, mais tous les degrés de palatalisation existent entre ces deux extrémités du spectre).
Le g palatalisé peut devenir [dj] comme on a vu (c'est le cas à Houat et en hongrois, entre autres).


Dernière édition par Quevenois le Ven 14 Mai 2010 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 18:23

C'est curieux, car dans l'enregistrement, si on entend bien /jar/ (yar), pour yer, en revanche, j'entends nettement ger /ger/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 18:32

Ah oui, je n'avais pas vu, il y a cinq enregistrements (et non un). La prononciation /ger/ pour yer, n'a sans doute pas été retenue.

cf. http://crdo.risc.cnrs.fr/exist/crdo/rechercher.xq?langue=*&term1=breton&field1=Toutes&mode1=near&howmany=15&from=46

"Pour rendre les divers degrés de palatalisation, on utilise les symboles phonétiques suivants:
consonnes sourdes: [tj kj tʃ ]
consonnes sonores: [dj gj dʒ j]"
(Source = http://ed268.univ-paris3.fr/lpp//pages/EQUIPE/fougeron/ortho2007/CM8-9-10-variantesB.pdf)


Dernière édition par Ostatu le Ven 14 Mai 2010 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 19:34

Mon Martinet (que j'ai oublié, ça fait longtemps que je m'étais pas préoccupé de linguistique):
"On dit souvent des palatales qu'elles sont "mouillées".

Le digramme du français -gn- est la nasale palatale.

yar versus ger
yen versus gennoc'h (au départ j'ai entendu g dur, la sonore, puis à la réécoute, un petit yod après le g ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6417
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 20:23

Bonsoir,

Il y a quelques années, moins d'une dizaine, l'un des journalistes de RBO (Radio Bretagne Ouest), devenue Bleu Breizh Izel, menait une émission sur les façons de nommer telle ou telle chose, selon les régions, sous-régions, dialectes et sous-dialectes, etc ...

Je me souviens que Ouessant constituait déjà un cas spécifique sur beaucoup de dénominations.

Je vais essayer de retrouver ça.

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Ven 14 Mai 2010 - 23:31

La Basse Bretagne est le paradis des dialectologues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 2:30

C'est clair. Je connais pas de langue qui ait autant de diversité par rapport à la superficie de son territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waoñ Du
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 722
Age : 88
Localisation : Krec'h an Tarv
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 10:54

Quevenois a écrit:
C'est clair. Je connais pas de langue qui ait autant de diversité par rapport à la superficie de son territoire.
Il suffit d'aller dans des pays montagneux pour en trouver beaucoup plus (les Alpes par exemple, avec les variantes de Ladin, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 12:50

en vrac, une suite:

kigouc'h (kig-hoc'h) 'viande de porc' (du lard?) 108 2a debri
mais:
kikëfars (kig-ha-farz) kig-ha-fars 110 2a debri

pégèr mat (pegen mat) combien bon, tellement bon 108 2a debri
c'hõnd émeur (eu ouvert) (o vont emeur) on y va 108 2a debri

wa k é zoum ( ' oa ket ezhomm) y avait pas besoin [lire entrées afer & ezomm in Malgorn] 109 2a debri

ama eñn (amanenn, amann) du beurre 109 2a debri
pérya (peurvuiañ) le plus souvent 109 2a debri
z (eus, eus a, cf. Groix: zo ?) de 110 2a debri
(un tamm bihan) z a dout (eus a dout) (un peu) de tout (cf. zo = de à Groix) 110 2a debri

noñ (nann) non 110 2 a debri
nèrzus (nerzhus) énergisant, qui donne de la force 110 2a debri
ar vugalès-kèr (ar vugale-kaer) les neveux & nièces 111 2a debri
neuzeñ (neuze) alors 111 2a debri
pichou (re deo) (pezhioù (re dev) des sacrés morceaux (bien) épais 111 2a debri

pla ouyèd, pla ouiyèd (plaouiet) gobé, dévoré, englouti, baffré 112 2a debri

ganõmp (ganeomp) avec nous 109 2a debri [p prononcé]
ordre des repas quotidiens: lein – merenn (prononcé 'mèrn') – koan 108… debri

a oulèd (oaled) foyer, âtre 110 2a debri
n ra é (an dra-se) cette chose, ceci 111 2a debri
èzë, ézé , èzé, izé (veze) [en tête de phrase] il y avait (d'ordinaire) 110 2a debri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 13:40

Citation :
Il suffit d'aller dans des pays montagneux pour en trouver beaucoup plus (les Alpes par exemple, avec les variantes de Ladin, etc.).

J'ai du mal à imaginer qu'il puisse y avoir plus de diversité qu'ici par rapport au territoire (proportionnellement à la surface, je veux dire). En Bretagne y a pas 2 personnes qui parlent tout à fait pareil, et en plus de ça c'est relativement grand.

Citation :
pégèr mat (pegen mat) combien bon, tellement bon 108 2a debri

là encore ta transcription change la langue, "pegen" et "peger" c'est pas pareil... et je ne cite que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 14:43

scrongneugneu
Eürus tre
Ce n'est pas ma transcription. Comme je dis au début, c'est celle du peurunvan.
Même dans le Favereau bleu, il n' y a pas d'entrée peger, mais pegen.
Il faut bien un référent unique pour faire une recherche de mot avec l'informatique.
Tu tapes le référent, et tu arrives aux différentes réalisations dialectales (ou autres) correspondant au référent.
Dans le b*el orthographique ambiant de tel forum auquel je et tu participes, comment veux-tu retrouver qqchse rapidement, l'outil informatique 'recherche' est quasiment inutilisable à cause des multiples graphies!
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 18:33

Citation :
Ce n'est pas ma transcription. Comme je dis au début, c'est celle du peurunvan.

le peurunvan est une graphie, pas un dialecte ou une variété de breton. On peut écrire n'importe quel dialecte en peurunvan.

Citation :
Même dans le Favereau bleu, il n' y a pas d'entrée peger, mais pegen.

c'est un tort. Il figure sous l'article "pegen" mais pour être scientifique il aurait fallu faire au moins une entrée "peger", avec un renvoi à "pegen". Parce que j'ai déjà vu des livres avec "peger" (ça se dit entre autres en haut-léon et en haut-vannetais)... si on peut le trouver dans aucun dico c'est nul...


Citation :
Il faut bien un référent unique pour faire une recherche de mot avec l'informatique.

"peger" devrait être un de ces "référents" uniques. Parce que sinon ça peut aller très loin : si on suit le même modèle, il faut pas mettre d'entrée "ar" mais seulement une entrée "an", il faut pas mettre d'entrée "hor" mais seulement une entrée "hon", etc...

Citation :
Tu tapes le référent, et tu arrives aux différentes réalisations dialectales (ou autres) correspondant au référent.

c'est pas une réalisation, c'est une autre forme.

Citation :
Dans le b*el orthographique ambiant de tel forum auquel je et tu participes, comment veux-tu retrouver qqchse rapidement, l'outil informatique 'recherche' est quasiment inutilisable à cause des multiples graphies!

c'est pas forcément bien mais c'est la démocratie. On peut pas forcer les gens à écrire tous de la même manière, même si ça complique la tâche des débutants... Dans les autres langues c'est pareil, entre le langage SMS, les fautes d'orthographe, les orthographes populaires (nite pour night, en anglais...), sans parler des mots dialectaux. C'est le b*rdel parce que le langage humain est un grand b*rdel :mrgreen: Petra gober? Rhet a vehe chañch an dud !

A mon avis il ne faut pas tout appauvrir ni tout niveler par le bas, mais plutôt reconnaître les variantes et autres formes (comme peger...) et les mettre dans le dico, pour qu'on puisse trouver le maximum de mots, tout en gardant la même orthographe - ne pas confondre orthographe et dialecte ou langue. On peut écrire n'importe quel dialecte avec n'importe quelle orthographe ou presque, une orthographe est un ensemble de règles et de principes généraux qu'on peut appliquer (du moins dans le cas des orthographes "englobantes" comme le peurunvan ou l'interdialectale) à tous les dialectes...

Bref, y avait un malentendu ; je pensais que tu essayais de transcrire les phrases dialectales (auquel cas il n'aurait pas fallu changer les mots), en fait tu faisais plutôt une "traduction" en breton unifié... C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Sam 15 Mai 2010 - 21:17

que de perte de temps!
Il me semble que les variantes, je les mets (sinon pourquoi j'écrirais tous ces messages, qui servent ensuite à d'autres, neketa?
un peu d'idéologie:
et l'efficacité? et la productivité? et le progrès dans les connaissances?
de plus, je ne suis pas universitaire! une bonne partie de mon salaire est basé sur ma productivité ... dans ma vie quotidienne.
Tel est le monde réel.
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Dim 16 Mai 2010 - 0:54

Citation :
que de perte de temps!
Il me semble que les variantes, je les mets (sinon pourquoi j'écrirais tous ces messages, qui servent ensuite à d'autres, neketa?

qu'est-ce que tu appelles des variantes?

Citation :
un peu d'idéologie:
et l'efficacité? et la productivité? et le progrès dans les connaissances?
de plus, je ne suis pas universitaire! une bonne partie de mon salaire est basé sur ma productivité ... dans ma vie quotidienne.
Tel est le monde réel.

je ne saisis pas où est le rapport...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Lun 17 Mai 2010 - 10:07

dezhañ, anezhañ

J'entends chez un locuteur
deñ (dezhañ) à lui 231 3a al laedron

ailleurs, une locutrice:
dèañ (dezhañ) à lui 60 1a ar besketerez

cette même locutrice:
(gourach da gemered) anéa [fin de phrase] (anezhañ) de lui 59 1a ar besketerez
(c'hoant paka) nèañ [suivi de: med] (anezhañ) de lui 60 1a ar besketerez
(hypothèse: au lieu de a sous l'influence de la nasale m qui suit? Est-ce possible? (une nasale précédente peut nasaliser la voyelle suivante, mais une nasale qui suit?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Lun 17 Mai 2010 - 18:14

Je pense que ça peut. Il semble que les formes "standard" ouessantines soient déza et anéza (et "avec lui" = gata). Mais bon, une nasalisation n'est pas exclue, à St-Pol ils disent bien "anéann" ou "anézann"... (avec nasalisation +n).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parler breton d' Ouessant   Aujourd'hui à 21:22

Revenir en haut Aller en bas
 
parler breton d' Ouessant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» parler breton d' Ouessant
» parler breton de plouhinec morbihan
» notes sur parler breton de Plouzané selon "e skeud daou dour ar barrez"
» Parler breton comme un Breton
» parler breton vannetais de Séné (Morbihan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: