ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique
Ven 21 Juil 2017 - 20:53 par Marc'heg an Avel

» Phalacrocorax cormoran morvaout morvran plongeon
Ven 21 Juil 2017 - 15:25 par jeje

» Fontaines de Bretagne.
Mer 19 Juil 2017 - 11:00 par gunthiern

» La lune
Mar 18 Juil 2017 - 22:52 par Yann-Fañch

» La Bataille de Carohaise. Réédition
Mar 18 Juil 2017 - 16:17 par chopendoz

» Les personnages historiques et mythiques rattachés à la G. Bretagne
Mar 18 Juil 2017 - 9:08 par Marc'heg an Avel

» Qu'y a t-il de celtique dans le "mythe arthurien" ?
Lun 17 Juil 2017 - 14:44 par Marc'heg an Avel

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Lun 17 Juil 2017 - 13:39 par jeje

» Famille de La Roche-Maurice / Ar Roc'h Morvan
Ven 14 Juil 2017 - 20:31 par Marc'heg an Avel

» Chanson sur cahier : Le Biniou (Anjou, 1858 ?)
Ven 14 Juil 2017 - 12:50 par Yann-Fañch

» L'époque historique arthurienne
Ven 14 Juil 2017 - 10:30 par Marc'heg an Avel

» Les Marches de Bretagne
Mar 11 Juil 2017 - 18:23 par Marc'heg an Avel

» thème français - breton
Mar 11 Juil 2017 - 17:57 par Marc'heg an Avel

» Le culte de saint Symphorien en Gaules
Dim 9 Juil 2017 - 21:36 par Marc'heg an Avel

» Amazing Grace
Ven 7 Juil 2017 - 20:21 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 61
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9   Mer 20 Avr 2011 - 5:02

Bilzig, éd. de 1963 (avec influence du parler de Locquirec, Trégor maritime finistérien):
p. 189 an tri vugel (= les 3 enfants) < bugel (enfant)


A Groix (selon la grammaire de E. Ternes):
tri fo:t (fr. 3 garçons) < paotr
tri fen (fr. 3 têtes) < penn

Pas de mutation à Groix dans: tri blay (= tri ble, fr. 3 années) < ble (= bloaz)

Mais en général, à Groix, après tri, mutation consonnantique initiale de type '3'* aux noms qui suivent ce nombre:
tri di (fr. 3 maisons) < ti
tri dam (3 morceaux) < tamm

*mutation de type '3':
p t 'tch' k > b d 'dj' g


Dernière édition par gerard le Dim 7 Aoû 2011 - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9   Lun 16 Mai 2011 - 18:15

te(i)r gistinenn '3 châtaignes' (informateur natif de Saint-Eloi, Trégor)

kistin coll. (des) châtaignes
ur gistinenn = une châtaigne

L'adjectif numéral cardinal teir précède un substantif féminin.

cf. http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-385.jpg

On notera au pt 17 : te(i)r giez, peder (c')hiez
au pt 20 (l'inverse) : te(i)r (c')hiez, peder giez


en breton standard : teir c'histinenn, teir c'hiez, peder c'hiez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro
avatar

Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9   Lun 16 Mai 2011 - 19:31

"Tri kemener ag er Hroésti (5 gwech)
Ge latira, a roulan la
Tri kemener ag er Hroésti
Zo deit de houriad d'on ti-ni."

(Source : http://per.kentel.pagesperso-orange.fr/tri_kemener1.htm )

Tri Kemener (kas a-bar(z)h) - Kofata

breton standard = tri c'hemener 'trois tailleurs'

http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-385.jpg : cf. pts 66, 69, 74... (haut-vannetais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeje
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 3376
Localisation : Naoned
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9   Dim 7 Aoû 2011 - 10:46

(évoqué dans la grammaire de F. Favereau, 338, pp156-158)

D'après l'ALBB,
après les nombres tri (3 masc.), teir (3 fém.), pevar (4 masc.), peder (4 fém.), nav (9)
on a les mutations de la consonne initiale (il y a des exceptions, bien sûr) dans les substantifs suivants le nombre
k > c'h (ou bien > ch, à Roudouallec, Scaër, Tréméven, Clohars-C., Névez)
p > f (ou > v)
t > s (ou > z)

dites par "spirantisation" (sauf k > ch?)

sur plus d'un quart du territoire bretonnant (21 points d'enquête sur 77) réparti en 4 zones:

- bas Léon occidental (sauf Molène)
ex. Ouessant: t>z, 3, 4 zailheur, k>c'h, peder c'hiez, 3, 4, 9 c'hi, p>f, 3 faotr)

- Trégor (mais de façon sporadique, et lénition de t > d)
k>c'h: Prat: 3, 4 c'hemener, 3, 4, 9 c'hi; Pleubian 3, 4 c'hemener, 3, 4, 9 c'hi; Tréglamus: teir c'hiez; Plougasnou: 9 c'hi; Plouzélambre: 3, 4, 9 c'hi
p>f: Pleubian & Prat 3 faotr

- bloc avec sud-est cornouaillais + bas vannetais (+ nord du haut vannetais pour k > c'h) (en gros, zone comprise entre et incluant: Clohars-F., Edern, Coray, Roudouallec, Gourin, Langonnet, Ploërdut, Laniscat, Calan, Ploemeur 56)

- Belle-Ile (en mer): tri faotr, nav c'homz, teir c'homz, tri zok, teir zaol, peder zaol, tri c'hi, pevar c'hi, teir c'hiez, peder c'hiez, tri & pevar c'hemener, (mais nav ki)

A.-M. Le Bayon (GBDV, 1878) cite p. 11 des restes en vannetais de cette "permutation" où les "fortes s'aspirent" après les adjectifs numéraux 3, 4, 9:
tri c'hant 300, pevar c'hant 400, nav c'hant 900, pevar zroad [= galop?], tri zra.

Hingant (in "Eléments..., 1868, 50, p. 40) et Trépos (GB, éd. 1980, p. 48) citent nao zén, 9 zen (& 9 zornell, Trépos) [= 9 personnes, d > z].

F. Favereau: nav bleg, nav groaz, nav wech, nav vil.

A Berrien, haute Cornouaille (Plonéis, LePdeB, 1983, p. 257): 3, 4, 9 zen.

A St-Yvy (Heusaff): nav c'hi, nav si (9 maisons), nav fezh-moneiz.

A St-Pol-de-Léon (Sommerfelt):
d>z nav ziaoul, nav zor (mais nav dervezh), t>d nav di, b>v nav veleg, m>v nav verc'h, p>b nav baotr, g>c'h nav c'hoañv.

A Bothoa (Humphreys), pp229-230 & p285:
nav di & nav ti, nav bark & nav park, nav gi.
Obligatoirement: tri miz, tri ble.
Tri bern, teir gwaezh (ruisseau), pevar gwele, peder bazh.
Tri maout & tri vaout, teir gad & teir c'had.
Pevar di, peder blac'h, teir gordenn, tri baotr.
Nav tiad tud (sans mutation).
Tri c'hart, tri c'horn (locutions figées).
gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9   

Revenir en haut Aller en bas
 
mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mutations après les nombres tri (= 3, trois), teir 3 fém., pevar, peder 4, nav 9
» Mutations après l'obtention du Cafep
» Le symbolisme des chiffres dans la bible
» Trois nouvelles planètes dans le Système Solaire
» trois entiers consécutifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: