ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Ven 2 Déc 2016 - 17:59 par Per-Kouk

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel

» le poisson nommé chabot en français
Mer 23 Nov 2016 - 18:46 par Jeannotin

» Banque Sonore des Dialectes Bretons
Mer 23 Nov 2016 - 17:07 par jeje

» Le bélier / ar maout
Mar 22 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» Un article scandaleux sur le vannetais
Mar 22 Nov 2016 - 20:58 par Jeannotin

anipassion.com
Partagez | 
 

 Parler du sexe et du corps de l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 21:38

Tout au contraire, on devrait ouvrir un autre fil qu'on pourrait intituler "dire les coups". Pour un lexicographe, il n'y a pas de mots tabous.

L'autocensure de Jules GROS nous a déjà privé des expressions et des mots relatifs au sexe. Dans son corpus, il n'y a autant dire rien concernant ce sujet.

Ne faisons pas la même chose. Il y a urgence. Collectons tant qu'il est encore temps. Les néologismes qui seront créés pour pallier ce vide, n'auront jamais la saveur des idiotismes collectés auprès des locuteurs natifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 21:56

D'accord,

... mais à condition de dissocier le sexe de la violence sexuelle.

la loi, l'éthique, la morale, le simple bon sens, et l'amour et le respect de la Femme, qui peut être notre grand-mère, notre mère, notre femme, notre fille, ou notre petite-fille, nous y obligent.

Si tu le désires, tu peux ouvrir un fil sur le thème de la violence, comme l'un des aspects de l'Humanité, mais il ne devra pas être limité au sexe, et ne devra servir à aucune apologie de la violence pour aucune idéologie que ce soit.

JC Even :farao:

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 22:09

Ziwzaw a écrit:
Sorc'henn paotr zo warni (Quemperven). Nec'het Nec'het Nec'het
Elle est obsédée par les garçons [pour ne pas dire plus, bref elle est en manque !].

Chez moi, c'est "sorc'henn ar baotred a zo warni"


Dernière édition par le Sam 20 Oct 2007 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 22:14

Begbie a écrit:
Entendu très récemment de la bouche d'un ancien : lardañ ho kwreg / lardit ho kwreg = graisser/graisse ta femme.

graisser = baiser

C'est très cru et très imagé... même en français !

Lardañ ne prend-il ici pas le sens de se faire avoir?

Lardet on bet gantañ : Il m' a bien eu. Argotiquement parlant : Il m'a torché


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 22:15

Ne nous méprenons pas Jean-Claude. Quand on dit que gisti veut dire putes en breton. On ne donne pas notre avis sur la prostitution. Là n'est pas le propos.

Ici, on ne fait que de la lexicographie. On ne fait que recencer les mots et les expressions qui se rapportent au thème du fil et rien d'autre.

Dans le Harrap's, tu peux lire : he beats his wife, il bat sa femme, tu n'incrimines pas pour autant ce dictionnaire de faire l'apologie de la violence. De même, Jules Gros, lorsque qu'il a écrit : hennezh a oa rust ouzh e wreg, celui-là était rude, dur, pour sa femme, je ne crois pas un seul instant qu'il avait le sentiment d'inciter tous les hommes mariés à l'être aussi avec leur épouse !


Dernière édition par le Ven 19 Oct 2007 - 0:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 22:24

"Pilaouet" :surnom donné dans mon coin à un "queutard"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Jeu 18 Oct 2007 - 22:58

"hennez zo ur c'hwiltouz" = "hennez zo un den skañv e vragez" = celui là c'est mauviette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 19 Oct 2007 - 0:51

Herlinkañ (var. harlinkañ), hilligat v. chatouiller.

"Te zo bet 'herlinkat ar vatezh ? tu as été chatouillé la bonne ? ; herlinkañ 'nehi 'ta ! pelote-la donc !"
LPPN - F. Favereau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 19 Oct 2007 - 8:33

A Philippe et à ceux qui échangent sur ce fil :

Il y aurait un contre-sens absolu entre le titre du fil :

"Parler du sexe et du corps de l'autre", d'un côté,

et les violences conjugales ou extra-conjugales, de l'autre.

Le premier ne devrait pas aboutir forcément au deuxième.

Restons bleuñv quand nous parlons de la découverte de l'autre, et rejoignons nous sur un autre fil pour évoquer des situations animées différemment dans les couples qui ont fini d'effeuiller la marguerite, et qui découvrent que parfois, quand la rose est fanée, il ne reste plus que épines.

JCE :farao:

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".


Dernière édition par le Ven 19 Oct 2007 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 19 Oct 2007 - 12:43

Je n'ai fait que préciser le sens que le verbe lardañ a généralement en breton au figuré. Je n'ai jamais établi de lien entre le thème de ce fil et les violence conjugales. C'est un hasard.

Je signalais seulement aux apprenants que j'étais étonné par le sens que Begbie donnait à ce verbe dans son post. Il se trouve qu'il signifie au fig. "cogner, battre..." encore une fois, pur hasard.

Au risque de me répéter, on ne fait que de la lexicographie ici. Sur ce fil, on ne parle pas de sexe, mais des mots et des expressions qui sont usités pour parler du sexe en breton. Ce n'est pas la même chose.

Mais, pour éviter toutes confusions, si tu penses qu'il peut y en avoir, j'ai supprimé lardañ e wreg de mon post Feuked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 19 Oct 2007 - 15:09

Dans le Dictionnaire étymologique du Breton, d'Albert Deshayes, le terme lardan est proposé pour : graisser, engraisser, lubrifier, rosser.

Il y a donc équivoque !

On pourrait évoquer un rapprochement avec le français :

"Tirer dans le lard".

pour l'élégance du propos : on verra plus tard.

JCE skratch

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 19 Oct 2007 - 23:35

Ce que nous dit le Robert pour LARDER :

Piquer (une pièce de viande) de lardons introduits dans l'épaisseur du morceau. Larder du bœuf à braiser avec une lardoire.

Transpercer, piquer à plusieurs reprises. Larder qqn de coups de couteau.

Cette dernière image est on ne peut plus explicite, pas besoin d'y regarder à deux fois, ça sent le double sens à plein nez.

Aussi, histoire de soulever le voile et d'entrevoir les dessous du parler gras breton, il m'apparaît, concernant la femme, qu'il ne s'agit pas de l'agresser mais de la graisser !
Gant laezh-paotr !

Car pour moi le premier sens figuré de lardañ pourrait peut-être bien recouvrir cette action susmentionnée de coups répétés pour satisfaire à la dite opération. Je ne serais pas trop étonnée que nos très chers lexicographes du passé aient tu un sens aussi vulgaire pour nous assurer de saines et chastes lectures ad vitam aeternam !
Vous venez de lire ce qu'en dit Tonton Robert, or, après tout, le lard c'est du gras, de la graisse, perche tendue à un parallèle évident avec l'aspect huileux, la consistance adipeuse du liquide séminal.
Ensuite tout est affaire de glissement, où d'un premier sens figuré de lardañ évoquant des assauts répétés découlerait un second donnant naissance à une représentation plus directe de coups portés sans la moindre entreprise préliminaire !

Et qui viendra me dire que ribotat / baratter, autrement dit
battre la crème dans une baratte, n'a pas le même double sens !
lol!


Dernière édition par le Sam 20 Oct 2007 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziwzaw
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 350
Age : 42
Localisation : traou an daou dour
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Ven 19 Oct 2007 - 23:49

Wilkin a écrit:
Ziwzaw a écrit:
Sorc'henn paotr zo warni (Quemperven). Nec'het Nec'het Nec'het
Elle est obsédée par les garçons [pour ne pas dire plus, bref elle est en manque !].

Chez moi, c'est "sorc'henn ar baotred a zo ganti"

Affaire de nuance ??? à l'instar de ces exemples :

Ar grip zo o c'hoari warni, elle se fait ravager par la grippe.
Gant ar grip emañ (hi), elle a la grippe.

:?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 20 Oct 2007 - 0:01

Kanardiñ v. faire la cour.


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 20 Oct 2007 - 10:27

Petite digression vers un terme de bâtiment :

Un lardis de pointes consiste à garnir de pointes le côté de l'huisserie qui se trouvera ensuite englobé dans la cloison. Ce lardis est destiné à maintenir / accrocher le plâtre, afin d'assurer une cohésion entre la-dite cloison et l'huisserie.

L'opération se dit : larder de clous.

Il y a bien une notion de frappe et d'enfoncement.

-----------------------

Dans le genre sado-mazo, il y avait une chanson, des années 50, je crois : Johnny fais moi mal ! Il y en a aussi qui semblent aimer se faire larder de toutes les façons.

JCE skratch

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 20 Oct 2007 - 12:32

La semaine dernière à Plouzélambre, j'ai entendu ur venajerez dire en français : qu'es-tu encore en train de fleuker.

J'ai immédiatement reconnu le verbe fleukañ qu'on peut traduire, me semble-t-il, par trifouiller.

Par contre, Narcisse Quellien donne à ce verbe dans L'Argot des nomades en Basse-bretagne une autre acception :

"Le "voyage à Cytère" se traduit par un certain nombre de verbes. On connaît déjà c'houila. Feusa, moins fréquent, fleuka, entendu à six lieues de la Roche, sur les limites de la Cornouaille et du pays de Tréguier, à Louargat, jusqu'où pénètrent les chiffonniers rochois ; peilla (éplucher). Terri eur graouen (casser une noix) est une métaphore très usitée."

Avez-vous déjà entendu le verbe fleukañ (à rapprocher sûrement de feukañ) employé dans ce sens ?


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 14:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilkin



Nombre de messages : 281
Age : 44
Localisation : Santeg
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 20 Oct 2007 - 12:35

Philippe ANGER a écrit:
Herlinkañ (var. harlinkañ), hilligat v. chatouiller.

"Te zo bet 'herlinkat ar vatezh ? tu as été chatouillé la bonne ? ; herlinkañ 'nehi 'ta ! pelote-la donc !"
LPPN - F. Favereau

"Un hilligat am eus paket e toull va c'houzoug" = J'ai mangé quelque chose qui me chatouille la gorge (mon père en toussant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 20 Oct 2007 - 14:18

Je confirme :

Peilla ... = éplucher

Peilla pataz = éplucher les patates ...

... et accessoirement autre chose.

-----------------

Pour Feukan, j'ai plutôt le sens : choquer par inconvenance.

Feuket out ? n'dal ket boan d'it : grèt è : t'es choqué(e); c'est pas la peine : c'est fait.

-----------------

A La Roche, il existait un verbe, sous apparence française : Flexer.

Celà désignait des relations initiatiques entre garçons adolescents. Basketball

PS : je ne le dis que par ouie dire ! lol!

JCE studiañ

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Sam 20 Oct 2007 - 14:20

NB : diflukan = se dit pour un oiseau qui sort de l'oeuf.

JCE cheers

_________________
"Ne te borne pas seulement à respirer avec l'air qui t'environne, mais à penser désormais avec l'intelligence qui environne tout. La force intelligente, en effet, n'est pas moins répandue partout, et ne s'insinue pas moins, en tout être capable de s'en pénétrer, que l'air en tout être qui peut le respirer".

Marc-Aurèle. Pensées pour moi-même. Livre VIII; verset LIV".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 21 Oct 2007 - 0:07

"Spegañ on droiad war 'nehi, tirer un coup avec elle (vulg.)"
LPPN - F. Favereau


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 21 Oct 2007 - 10:36

A Plouyé et Huelgoat :

- E soñj zo pluñviñ hou'zh : Il veut se la faire / Il veut tirer son coup / Il veut la sauter / Il veut la tringler.

- Aet é da fougañ gati : Il est parti (se la faire / la sauter / la tringler)

- Ur c'hi-gaol : Un obsédé du c** (sexuel) / Un chaud lapin.

- Damaig vo laket ar lapouss ba hî neî : Il va bientôt se la faire / Il est sur un coup.

- Kweket n-eus ‘nehi : Il l’a baisée.

- Dïodet é gati : Il est attiré par elle.

- Aet é ba'n hî skalf : Il l’a baisée. (Skalf > s. fig. : entrejambes)

MOUDENN : 1° [mu:dən] : Ajouter : Sexe féminin (hum.)
- Lak an dorn dehi war hî moudenn : Fout lui la main à l'entrejambe

KASTRENN : Ajouter : Pénis.

KASTRENNAD : Ajouter : Coup de queue (de pénis ...).
- Ro ur gastrennad [ga‘strε:nεd] dehi ! : Fout lui un coup de queue !.

C\'hoarz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 21 Oct 2007 - 12:27

Gurvan Lozac'h a écrit:



KASTRENNAD : Ajouter : Coup de queue (de pénis ...).
- Ro ur gastrennad [ga‘strε:nεd] dehi ! : Fout lui un coup de queue !.

C\'hoarz

"Kast(r)ennad /kas'tεnət/ m. -ou, râclée ; ex. tapet 'na or c'hast(r)ennad ene, il y avait attrapée une bonne râclée."
LPPN - F. Favereau


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 14:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 21 Oct 2007 - 12:38

"Faout /fowt/ m, -ou, grosse fente & sens dérivés ; ex. or mell faout zo bar voger, il y a une énorme fente dans le mur ; fig. pour sexe féminin : "'ouiae ke' p'lec'h oa ar faout, gan' ar blew, il ne savait où était le con (sexe), avec les poils (à cause...)."
LPPN - F. Favereau
.


Dernière édition par Ostatu le Jeu 12 Mar 2009 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc'heg an Avel
Admin
Admin


Nombre de messages : 6416
Age : 69
Localisation : Lannuon / Lannion. Breizh Izel
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 21 Oct 2007 - 13:38

Citation :
"Kast(r)ennad /kas'tεnət/ m. -ou, râclée ; ex. tapet 'na or c'hast(r)ennad ene, il y avait attrapée une bonne râclée."
LPPN - F. Favereau

En peurunvan : Tapet en doa ur c'hastrennad eno.

Voici ce que je lis dans le dico bleu de Favereau, p. 385 :

KASTR(ENN)AD...... ..... râclée : Tapet 'noa ur gastrennad eno (Ph).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marikavel.org/bonjour.htm
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Dim 21 Oct 2007 - 14:00

En fait, dans son dictionnaire, il donne kastrennad féminin et kastrad masculin. Mais dans le corpus tiré de sa thèse, il donne bien kast(r)ennad masculin.

Il serait intéressant de savoir ce qu'on entend le plus fréquemment du côté de Poullaouen (Poher). Il faut savoir que les exemples tirés de son corpus ont été normalisés dans son dictionnaire (ex. : thèse, ar chupenn 'zigouef ke' mad ; dictionnaire, da chupenn ne zegouez ket mad !).

Cela dit, ce mot étant dérivé de kastrenn (de genre féminin + -ad), il devrait être en effet du même genre : ur gastrennad.

"141 -ad désigne un contenu, mais aussi un coup (donné, reçu) et, partant de là, un mal localisé ; il ne change pas le genre du substantif."
Grammaire du breton contemporain - F. Favereau


Dernière édition par le Dim 21 Oct 2007 - 14:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler du sexe et du corps de l'autre   Aujourd'hui à 13:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler du sexe et du corps de l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faire de la télépathie en entrant dans le corps
» Partager son corps avec une autre
» une âme peut-elle revenir sur terre dans le corps d'un autre?
» un autre corps après la mort ?
» Un autre corps pour mon âme !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: