ACADEMIA-CELTICA

Istor-Histoire; Douaroniezh- Géographie; Arkeologiezh-Archéologie; Gouennoniezh-Ethnologie; Yezhouriezh-Linguistique; Sevenadur hag Hengoun ar vroioù kelt - Culture et traditions des pays celtiques
 
Encyclopédie MarikavelAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Quévaise
Aujourd'hui à 14:32 par uuicant

» Voies romaines en Bretagne armoricaine
Lun 5 Déc 2016 - 19:28 par jeje

» Mots locaux, mots rares, mots inédits, hapax...
Lun 5 Déc 2016 - 14:31 par Waoñ Du

» Brezhoneg Bro-Vear
Dim 4 Déc 2016 - 19:14 par Tangi

» fr. tique, br. teureug, tarlaskenn, teurk, bocher... eng. tick, deut. Zecke
Dim 4 Déc 2016 - 17:36 par Yann-Fañch

» Banque de blasons herminés
Ven 2 Déc 2016 - 14:07 par Marc'heg an Avel

» br. tr. sekrep, laiche, souchet, Carex pseudocyperus, hesk, vannerie
Mar 29 Nov 2016 - 21:17 par Jeannotin

» barazh
Lun 28 Nov 2016 - 11:24 par Jeannotin

» chistr, jist, sistr, sit, cidre, cider
Lun 28 Nov 2016 - 10:59 par Jeannotin

» dire les vêtements, se vêtir, la mode vestimentaire, habit habiller
Lun 28 Nov 2016 - 10:00 par Yann-Fañch

» A liù el loér hag er stéred
Lun 28 Nov 2016 - 9:33 par konker

» Vocabulaire de la terre en breton
Sam 26 Nov 2016 - 18:44 par jeje

» Les noms d'oiseaux (animaux à plumes)
Sam 26 Nov 2016 - 18:33 par jeje

» DIKSIONÈR KREIS-BREIZH
Sam 26 Nov 2016 - 14:03 par Per-Kouk

» La cornemuse dans tous ses états
Mer 23 Nov 2016 - 20:51 par Marc'heg an Avel


Partagez | 
 

 Les parlers du pays Pourlet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mer 30 Juin 2010 - 21:54

Eit lâret ar wirionez deoc'h, 'meus-miñ desket ar gaoj-sen a-gaoj hemp gouiet penaost 'vehe skrivet. Me 'glawe "megntchour" get an dud, m'meus gouiet petra zinifie mes me zo pet pell rhaok kavout penaost 'vez skrivet. Me 'n im c'houlenne ke doc'h ar feson eh vez distaget barzh-amañ n'eo ket aes deviniñ ar skritur...
Kavet 'meus "meitour" ba Ernault, añze 'meus anavet anizhi. Moaiand 'vehe skriv "meinkiour" marsen, eit jaojiñ doc'h parlañd ar vro-mañ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mer 30 Juin 2010 - 21:57

Gérard > en Goélo et Pélem, l'accent est plutôt sur la première syllabe des mots (même dans les mots de 3 syllabes ou plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mer 30 Juin 2010 - 22:14

Oui, je me trompe, pas l'avant-dernière, l'avant-avant-dernière. La 1ère syllabe d'un mot trisyllabique. Les quadrisyllabiques en breton courant doivent être rares?

Ce que je veux dire: la voyelle 'française' (métayer) a disparu, dans le système d'accentuation local (d'où t+y). Le n et la diphtongue de la 1ère syllabe reflète cette accentuation de la 1ère syllabe (?).

Autrement, pour ce parler, quand on entend ay il faut chercher à l'écrit ei (ex. kein, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mer 30 Juin 2010 - 23:56

Citation :
Oui, je me trompe, pas l'avant-dernière, l'avant-avant-dernière. La 1ère syllabe d'un mot trisyllabique. Les quadrisyllabiques en breton courant doivent être rares?

pas forcément : kemenerez, kemenerien... dans cette zone ils accentuent sur la première, je crois, peu importe le nombre de syllabes.

Citation :
Ce que je veux dire: la voyelle 'française' (métayer) a disparu, dans le système d'accentuation local (d'où t+y). Le n et la diphtongue de la 1ère syllabe reflète cette accentuation de la 1ère syllabe (?).

je pense pas que meinkiour dérive directement du français "métayer", mais plutôt d'une forme plus ancienne ou du gallo ou qch de ce genre, je trouve que "métayer" et "meinkiour" ou meitour sont trop différents.
A mon avis le n de la diphtongue du début n'a pas de raison étymologique et n'a pas de rapport avec l'accent tonique. D'ailleurs en haut-vannetais je pense pas que "meitour" soit accentué sur la première syllabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Jeu 1 Juil 2010 - 16:49

citation:
mais plutôt d'une forme plus ancienne ou du gallo ou qch de ce genre
fin de citation

En effet,
métayer est moitoier en 1150 (il donne la moitié des produits de la métairie au propriétaire).

en gallo (dans le mien en tous cas) moitié: maytyë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Jeu 1 Juil 2010 - 16:57

Mari.
page 8

har fin: 'benn ar fin (enfin, à la fin!) ou erfin
tchemân a: kement a ou kement-mañ a? cf. tchemtèl 12 (kement-all) cf. ha djemet 13 (a gement)
fècht hwezè a blasen : fest a veze àr ar blasenn (fête était sur la place)
poc'h: porzh (cour de ferme)
tamaw lôchaw c'hazen = tammoù lojoù / lochoù raden (des cabanes / des stands recouverts de fougères)
ban tamânaw lôchaw :'ba' n tammennoù lochoù?
geit: graet
hwezè tche pikol mè jicht (il n'y avait pas abondance sauf de cidre)
tin te djér: e taent d'ar gêr (ils rentraient à la maison)
tout râno bagad ??? en ur?
hiouel : youal, hual (crier, pousser des clameurs)
glaou : ne glev

Kanennoù:
ispiyal (dans l'intention de)
dusul mitin: disul mintin (dimanche matin)
ayleul = ayneyl (-sorte d'oiseau-)
hwo tchère diilikat ???
er neyz: ar lez (la cour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Jeu 1 Juil 2010 - 18:00

Citation :
tchemân a: kement a ou kement-mañ a? cf. tchemtèl 12 (kement-all) cf. ha djemet 13 (a gement)

je dirais "kement a", parce que normalement en pourlet on ne prononce pas le -n dans -mañ.

Citation :
ban tamânaw lôchaw :'ba' n tammennoù lochoù?

je dirais faute de frappe pour "tamaw".

Citation :
tout râno bagad ??? en ur?

tout-rhazh en ur bagad, je dirais

hiouel : youal, hual (crier, pousser des clameurs)

Citation :
glaou : ne glev

glaou tchet > ne glevet ket (sinon on sait pas quel serait le sujet)

Citation :
hwo tchère diilikat ???

peut-être "ho kerzhed dilikat", votre démarche délicate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Lun 5 Juil 2010 - 21:43

Mari, p. 38
thème: battre au fléau / peau d'anguille pour fléau / pêche clandestine

Desket hwoac'h m'woè gober, ma mwoè tche gaèyt c'hok.
= ? Il m'avait bien fallu apprendre, puisque je ne l'avais pas fait avant.

hwezè dorno c'hwèc'h banad ba ho téy = était battu un 6 jetées (de gerbes) dans votre jour(née), [dorno: lire dorn(et) ur]
= veze dorn(et) ur 6 bannad 'ba' ho teiz

dey = (gou)de ?

les repas dans l'ordre chronologique:
(laîn), halaîn, mèren, manâdèr, koîn

c'hôonaw zihaw nezen hwezè chtago hnè.
Mes ar c'hroc'honoù (peaux) silioù neuzen veze (ret) stago anehe. (?)

- Ya dobe kourbaw (?) hwezè c'het prîno : dobe = ? peotramant, kourbaw? = ? oui donc, ou alors il fallait acheter des 'kourbaw"

oun tamm c'ha ba zac'h: ? un peu de (chaux?) dans le sac (pour pêcher)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Lun 5 Juil 2010 - 22:27

Desket er-walc'h 'moe gober, ma 'moe ket graet rhaok.

Mes ar c'hrochonoù zilioù neuzen 'veze eit stago anezhe. (?)

Ya, d'ober kourboù (?) 'h veze rhet preno

un tamm rhaz (chaux) bar zac'h.

je pense (j'ai pas regardé dans le livre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mar 6 Juil 2010 - 11:07

Mari (Priziac, Le Croisty - nord ouest pourlet) p. 39:
rivière: stêr
ruisseau: gwazh, gwaezh

goût : gout

Guilloux (Melrand, haut vannetais intérieur)
rivière (en parlant de la Sarre, affluent du Blavet): gwaezh
ruisseau: riolennn (rigolenn à Bubry selon ALBB)
odeur: goust (prononcé gout selon NALBB)


Dernière édition par gerard le Mar 6 Juil 2010 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mar 6 Juil 2010 - 14:40

Il vaudrait mieux écrire "gwaezh" que "gwezh" parce que "gwezh" veut dire "fois" et on sait qu'en principe, ce qui s'écrit gwe- en peurunvan se prononce djué/djuè, or rivière se prononce "gouèc'h" et pas "djuèc'h"... De plus on a le correspondant gallois gwaeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mar 21 Sep 2010 - 13:50

"rihotein, v. a. se moquer de quelqu'un (St-Caradec-Trégomel)." DBFV - E. Ernault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Sam 25 Sep 2010 - 13:33

"tonig (Inguiniel), m. pl. -eg, moineau" DBFV-Sup.- P. Le Goff

Ambah 'timide' (ambac'h (NDBF), ambazh (GBAV)), mot donné spontanément par le locuteur natif de Langoëlan, connu aussi de ceux natifs de Kernascléden et de Locmalo. (enregistré le 23/08/2010)."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Sam 25 Sep 2010 - 15:32

"goustaù er glaù (Bubry), attendre à l'abri que la pluie cesse, ailleurs, distaù er glaù." DBFV-Sup.- P. Le Goff
"mez : kas er seud de véz (Bubry), mener les bêtes au pâturage." DBFV-Sup.- P. Le Goff
"parat (Bubry), v. briller, paraître en parl. du soleil." DBFV-Sup.- P. Le Goff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quevenois
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 595
Localisation : Breizh-Izel
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Sam 25 Sep 2010 - 15:46

Avertissement : une bonne partie de Bubry parle haut-vannetais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Sam 25 Sep 2010 - 15:53

"pil-beg, m. personne médisante, (à Guémené)." DBVF - E.Ernault
"jagen, s. veste de toile, à Guémené." DBVF - E.Ernault
"rastellet, part, ruiné (Pontivy, Guémené)." DBVF - E.Ernault

"duligen (Guémené), s. pièce de fer entre le trépied et le bassin." DBFV-Sup.- P. Le Goff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 109
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mer 3 Nov 2010 - 22:36

hepken ewid skriv un dra bennag:

KOURBAOU 'c'hellahe boud ewid KOULBAOU (Ploe)= KOUBLOù ???

A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 109
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mar 30 Nov 2010 - 19:31

pour 'liorzh' ("courtil" dans les vieux dictionnaires) # "jardrin" de toute façon

'kouarc'heg' parait utilisé dans ce sens (liozh) aussi du côté de Silfiac



'yuc'h' est cité pour "tas" /// dans le Nord Pourlet on doit aussi entendre souvent 'bern' comme en Cornouaille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uuicant
Mignon / Ami / Friend
Mignon / Ami / Friend


Nombre de messages : 234
Age : 57
Localisation : Sant-Brieg
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Mar 30 Nov 2010 - 21:13

Kouarc'heg est utilisé sur le canton de Guémené et la partie est du pays pourlet (Silfiac Séglien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Dim 6 Mar 2011 - 16:20

écouter = locuteurs de Bubry
Enquêtes Spered ar Yezh - Penn ar Bed / Marie-Laure Groix / enquêteur Groix, Marie-Laure

Je pensais, à tort, que le verbe bannañ 'jeter, lancer' n'était en usage qu'en pays bigouden. (cf. http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-579.jpg : pts 48, 52) Cf. aussi la note de P. Le Roux : "jeter haut en l'air : banna"

dans cet enregistrement, on entend la forme bannein (cf. pt 41 (Mûr-de-Bretagne) de la carte ALBB 579)

in DBFV d'E. Ernault : "bannein, v. n. chanceler, n'être pas en équilibre ; pencher, incliner (d'un côté), culbuter (par exemple, une charrette), v. a., lancer."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Jeu 21 Avr 2011 - 11:46

"COMPLÉMENT HISTORIQUE DE KERNASCLÉDEN transmis par Raymond BACON (fils de Pierre BACON de Ty Jaouen), professeur agrégé de l’université (anglais)

Traduction bretonne du pays Pourleth
"Lénned meus gdjet bochat plijadur pèrh neus skrinèd Bénoni LAVOLÉ djiàrbénn ishtoér on broù.
Zourh oé gdjenéign (h)ùell (h)oé or chosser kourh ba Pémpoul Karnassenn.
Bout zo traoù ag en amzer – se ùe ba tré tchèrloui ha Porh lann. On hnént kourh ag amzer en romaned zispartia douaraouier Karnassenn do (h)réi Bè(r)hne. Ba dranù Lann Park zo or hoèt a ùé groaït (h)rèrh vras dorhton. Ar kartennaoù meus gdjùellet ba (h)Rouèùon, ùé skriùet lèrh vras, « oppidum » ba latin.
Keltiek ùezé kojed ba’n Armorik mè lie gdjet galatet, a ùé aroùed gdjed « er liher(h) d’er galatet » ba’n aviel. Er Galianed gonprené en arvoriz. Ha bén (h)oé daït bretoned do’n tu-rèll dorh mor hè gonprenè en Arvoriz ha nim glaouè gdjeté.
Sheteu pèrh moè désked gdjet me mèshtr L. FLEURIOT pa oén shtudier ba(h) Rouèùon."

Traduction française
"C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu l’article du mois de mai de Bénoni LAVOLÉ sur l’histoire de notre pays.
J’ai été étonné d’apprendre qu’il y avait une chaussée antique à Pempoul à Kernascléden.
Il existe aussi des traces de cette époque entre Kerlouis et Porh-er-Lann. Les terres de Kernascléden et celles de Berné sont séparées par une voie romaine qu’on appelle (h)rèrh vras. D’après les cartes que j’ai vues à Rennes, on écrit Lèrh vras = haut lieu oppidum en latin = forteresse.
On parlait une langue celtique en Armorique ; les Galates la parlaient aussi. On les connait d’après l’épître aux Galates de l’évangile. Les Gaulois comprenaient les Armoricains. Quand les Bretons d’Outre-Manche sont arrivés chez nous, ils comprenaient les Armoricains et s’arrangeaient bien avec eux.
Voilà ce que m’a appris mon professeur de celtique L. FLEURIOT à Rennes".

(Source : COMMUNE DE KERNASCLÉDEN - BULLETIN MUNICIPAL N° 31 -JUILLET 2009 )

N.B. : la forme skrinet 'écrit' est probablement une coquille. Un peu + loin, il est écrit skriùet. C'est sûrement cette dernière qui est usitée à Kernascléden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALLENO



Nombre de messages : 109
Localisation : AN ORIANT
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Ven 22 Avr 2011 - 1:05

la graphie du document de Raymond BACON est assez particulière (je pense à 'gdjet' par exemple - je tique un peu sur les '-h' (zh) transcrits '-rh' et les 'en hnént' pour 'en hént' - '-h' final est /H/ aspiré devant voyelle, ce 'r' peut induire en erreur - dans l'ensemble cependant ce petit texte rend bien un modèle de pourlet (bas-vannetais qui présente très souvent les mêmes variances que le pays de Ploemeur-Plouay -
'aroùed' doit être pour 'anaùet'
'ba latin' : drôle? 'é latin(eg)' ne serait-il pas meilleur ('ba' non employé dans ce sens de "en") ???

noswezh vad deoc'h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ostatu
Major; Mestr; Maestro
Major; Mestr; Maestro


Nombre de messages : 5563
Age : 50
Localisation : Lutetia Parisiorum
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Ven 22 Avr 2011 - 11:16

ALLENO a écrit:
'aroùed' doit être pour 'anaùet'

C'est une forme probable (à confirmer).

Cf. irouid (< anouid (anoued) ; froid (ressenti)) dans Al liù el loér hag er stéred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gunthiern



Nombre de messages : 228
Localisation : Lorient
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Ven 22 Avr 2011 - 19:01

Ostatu a écrit:
"COMPLÉMENT HISTORIQUE DE KERNASCLÉDEN transmis par Raymond BACON (fils de Pierre BACON de Ty Jaouen), professeur agrégé de l’université (anglais)

Traduction bretonne du pays Pourleth
"Lénned meus gdjet bochat plijadur pèrh neus skrinèd Bénoni LAVOLÉ djiàrbénn ishtoér on broù.
Zourh oé gdjenéign (h)ùell (h)oé or chosser kourh ba Pémpoul Karnassenn.
Bout zo traoù ag en amzer – se ùe ba tré tchèrloui ha Porh lann. On hnént kourh ag amzer en romaned zispartia douaraouier Karnassenn do (h)réi Bè(r)hne. Ba dranù Lann Park zo or hoèt a ùé groaït (h)rèrh vras dorhton. Ar kartennaoù meus gdjùellet ba (h)Rouèùon, ùé skriùet lèrh vras, « oppidum » ba latin.
Keltiek ùezé kojed ba’n Armorik mè lie gdjet galatet, a ùé aroùed gdjed « er liher(h) d’er galatet » ba’n aviel. Er Galianed gonprené en arvoriz. Ha bén (h)oé daït bretoned do’n tu-rèll dorh mor hè gonprenè en Arvoriz ha nim glaouè gdjeté.
Sheteu pèrh moè désked gdjet me mèshtr L. FLEURIOT pa oén shtudier ba(h) Rouèùon."

Traduction française
"C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu l’article du mois de mai de Bénoni LAVOLÉ sur l’histoire de notre pays.
J’ai été étonné d’apprendre qu’il y avait une chaussée antique à Pempoul à Kernascléden.
Il existe aussi des traces de cette époque entre Kerlouis et Porh-er-Lann. Les terres de Kernascléden et celles de Berné sont séparées par une voie romaine qu’on appelle (h)rèrh vras. D’après les cartes que j’ai vues à Rennes, on écrit Lèrh vras = haut lieu oppidum en latin = forteresse.
On parlait une langue celtique en Armorique ; les Galates la parlaient aussi. On les connait d’après l’épître aux Galates de l’évangile. Les Gaulois comprenaient les Armoricains. Quand les Bretons d’Outre-Manche sont arrivés chez nous, ils comprenaient les Armoricains et s’arrangeaient bien avec eux.
Voilà ce que m’a appris mon professeur de celtique L. FLEURIOT à Rennes".

(Source : COMMUNE DE KERNASCLÉDEN - BULLETIN MUNICIPAL N° 31 -JUILLET 2009 )

N.B. : la forme skrinet 'écrit' est probablement une coquille. Un peu + loin, il est écrit skriùet. C'est sûrement cette dernière qui est usitée à Kernascléden.

Les sites gallo romains sont fréquents dans ce secteur. liaison Carhaix Pont-Scorff. Une forteresse gallo romaine ne serait pas impossible au Zinzec Berné vu la toponymie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerard
Racine; Gwrizienn; Root
Racine; Gwrizienn; Root


Nombre de messages : 918
Age : 60
Localisation : naoned
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Sam 23 Avr 2011 - 8:53

Sur la langue:

zourh = souezh (étonnement)
djiàrbénn = diàr-benn (à propos de)
Ar kartennaoù = (sur des cartes, absence de mutation k >g)
= ils, elles

lie est-il une coquille pour ie (= i(w)e(z) = aussi), ou y a t il un l de liaison intervocalique pour éviter le hiatus?

arouèd (= anavezet, connu) est-il une coquille? L'ALRP , qui ne couvre pas Kernascléden, ne signale aucune occurrences n > r sur sa carte 3 "connaître".

??? (h)rérh vras = lec'h ?

R. Bacon a participé à l'édition du Supplément au dict. vannetais d'Ernault.
C'est sans nul doute un maître dans le domaine de son parler pourlet de Kernascléden.
Peut-être pourrait-il nous éclairer?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les parlers du pays Pourlet   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Les parlers du pays Pourlet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les parlers du pays Pourlet
» Vocabulaire breton de la ferme Trépos VBF
» Le top 10 des pays qui persécutent les chrétiens
» Programmes d'études des ovnis dans les pays étrangers
» Corsept étymologie nom de commune pays de Retz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACADEMIA-CELTICA :: Linguistique. Littérature. Légendes :: Bretagne. Breizh. Bertaeyn. Brittany-
Sauter vers: